SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > BD & co. > Fantastique et fantasy > Cycle : Les chroniques de la lune noire
Contribuer

 Fiction

Cycle : Les chroniques de la lune noire

de Froideval & Ledroit (tomes 1-3) puis Froideval & Pontet

mardi 16 novembre 1999, par Lord Boba Fett

Tome 1 : Le Signe des Ténèbres
Tome 2 : Le Vent des Dragons
Tome 3 : La Marque des Démons
Tome 4 : Quand sifflent les Serpents
Tome 5 : La Danse Ecarlate
Tome 6 : La Couronne des Ombres
Tome 7 : De Vent, de Jade et de Jais
Tome 8 : Le Glaive de Justice

Il y a bien longtemps, l’Oracle annonça à l’Empereur qu’un élu arriverait et amènerait le Chaos et les Ténèbres sur le monde. L’Empereur, troublé, retourna à ses devoirs et oublia peu à peu la prophétie.

Wismerhill, un jeune demi-elfe errant, rencontre un jour Pile-ou-Face, un voleur et se lie d’amitié avec lui. Ensemble, ils parcourent le monde et rentrent dans la bande de Ghorghor Bay, un terrifiant demi-ogre à la force monstrueuse. Wismerhill s’entraîne dur dans les arts de la guerre et de la stratégie puis se découvre un don pour la magie, notamment par une affinité avec les Esprits des Vents. Il devient peu à peu général de Ghorghor. Tout ce beau monde pille et détruit dans la joie et la bonne humeur jusqu’au jour où l’Empereur envoie Fratus Sinister, Commandant des Frères de la Lumière, pour mater ces rebelles...

Si vous aimez les histoires où les héros sont de courageux paladins prêts à se sacrifier pour défendre leurs idéaux, ce n’est même pas la peine de continuer à lire ce livre. Par contre, si Dungeon Keeper est votre jeux préféré, si vos personnages de JDR sont tous des pillards du Chaos multirécidivistes et tous plus fourbes les uns que les autres, si Le Prince de Machiavel est votre livre de chevet, dans ce cas, ces bds sont pour vous !

Le scénario est due au maître Froideval qui nous dépeint un univers politique où chacun serait prêt à vendre sa propre mère si cela pouvait lui apporter du pouvoir, et trahit à tire-larigot à grand coup de poignards entre les omoplates. Les héros sont cyniques à souhait, en passant du voleur au samouraï déchu avec la succube et le mage chaotique. On peut voir évoluer le "héros" Wismerhill qui devient de plus en plus puissant au fur et à mesure que l’histoire avance (ce qui d’ailleurs est un dommage : les mauvaises langues résument chaque épisode par "et Wismerhill acquit de nouveaux pouvoirs tandis que les forces de l’Empereur faiblissaient..." ) et bien que presque tous les personnages soient des dangereux, on les aiment comme ça et on en redemande ! Le principal défaut des Chroniques est le dessin qui est assez moche dans les premiers tomes mais qui s’améliore peu à peu, surtout avec Pontet.

En final, une bd qui réunit un très bon scénario, une bonne dose d’humour au second degré, et de la bonne baston. Un must !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.