SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > Ciné-TV > Films > Zatoïchi
Contribuer

 Fiction

Zatoïchi

Japon, sabre et vengeance

jeudi 15 avril 2004, par Shaw

Le film de Kitano qui vous la coupe net.

Ecrit, réalisé, avec : Takeshi Kitano.

Critique

Soyons clairs, c’est un film de Kitano. Pour ceux qui ne connaissent pas, voici son style, vu de loin : rythme lent, violence et délire. Avec un jet d’intelligence réussi, on parlerait de ses préférences ainsi : le feu des armes et l’épure sentimentale, la contemplation et le bavardage, l’ascèse et l’incongruité. Cela limite peut-être un peu, mais c’est tout un ensemble de films (Dolls, Battle Royal, dont il y a un article dans la rub’, Sonatine, et beaucoup d’autres) qu’il faut visionner et à laquelle il faut s’habituer avant d’en apprécier les qualités.

Avec Zatoïchi, il fait fort. Certains parlent même de « son meilleur film ». Je ne peux pas pour l’instant en dire de même, faute de ne pas avoir tout vu, mais je dois l’avouer, ce film est excellent. Ecoutez un peu : une histoire de sabre, de samouraïs et de vengeance, le tout dans le Japon du XIXe siècle. Quoi de plus emballant comme accroche ?

Sang et burlesque, ombre et lumière, poignard et poilade : on dégaine mais ça déconne. Exactement comme une attaque au katana (dont le film retransmet bien l’âme de ces combats mortels) : c’est rapide, efficace et, nous, on adore ça.

Inspi’

Med-fan : profitez d’une bassesse des PJs sur un PNJ quelconque et anodin pour lancer à leurs trousses un terrible et impitoyable maître d’armes qui agit brillamment la nuit et se tapit dans l’ombre le jour. Les PJs deviennent alors les proies, et ce dépaysement devrait leur fournir quelques sueurs froides.

Des paysans mettent en commun tous leurs biens précieux et les offrent aux PJs de passage, se basant sur leur réputation, pour qu’ils s’occupent d’un terrible guerrier qui les exploite. Les PJs, bonnes âmes, vont sûrement accepter. Mais cela peut aller plus loin : la demande des paysans n’est en réalité qu’une ruse d’un clan pour handicaper un autre clan en le privant de son meilleur assassin. Tout de suite ça prend de l’ampleur.

Prévoyez un face à face entre les PJs et un autre groupe d’assassins engagé dans un même but : débarrasser la région d’un magicien indésirable et ramener le corps au commanditaire respectif des PJs et de l’autre groupe d’assassins.

Un guerrier légendaire déshonore les PJs en un combat public. Leur réputation (déjà pas au top) est en jeu, ils vont devoir retrouver leur homme et le battre devant témoins.

Futuriste : le film ne se prête pas spécialement aux JdR futuristes, mais, ma foi, avec un peu d’imagination et d’adaptation, vous pouvez bien insérer une histoire de sabre, de vengeance et de héros masqué dans un scénario.

Prenez, par exemple, le meilleur assassin du moment. Une femme, pour changer. Mercenaire, elle est engagée par de grosses firmes pour renvoyer de ce monde une cible. Mais cette fois, des contacts ont informé la future ’proie’ que son destin allait être raccourci. L’homme, très riche, engage les PJs pour assurer sa protection. Plusieurs issues également possibles ; entre autres : les PJs réussissent à tuer l’assassin mais le protégé ne veut pas les payer et poursuit les PJs, ou : les PJs découvrent la raison pour laquelle l’homme a été condamné à être tué et rallient la cause de l’assassin, ou encore : l’assassin réussit à tuer la cible et le reste de son gang en veut aux PJs.

Déjouer un complot visant à l’assassinat du président d’une grosse corporation sachant que ceux qui lui veulent du mal sont prêts à tout... et ont les moyens pour cela.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.