SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > Littérature > Fantastique & Fantasy > Cycle : La tapisserie de Fionavar
Contribuer

 Fiction

Cycle : La tapisserie de Fionavar

de Guy Gavriel Kay

mardi 11 mai 1999, par Elminster

Tome 1 : L’arbre de l’été

Tome 2 : Le feu vagabond

Tome 3 : La voie obscure

Les héros sont au nombre de cinq, cinq étudiants a Toronto, qui découvrent ( presque ) par hasard une dimension parallèle, où chacun va découvrir sa voie et sa place. David, Kim, Jennifer, Kevin et Paul ont une petite vie bien réglée jusqu’au jour où ils se retrouvent projetés en Fionavar, le premier de tous les mondes dont le nôtre n’est qu’une copie bien pâle, et cela grâce à l’un des derniers mages, Mantel d’Argent. Ce monde les attire et ils vont trouver place dans la lutte entre le Bien et le Mal, car le Dieu Renégat s’est échappé de sa prison millénaire.

Au premier abord, les thèmes semblent une énième reprise d’une certaine épopée avec un Anneau... Mais dès les premières pages, on est envoûté par un style très agréable qui suggère toujours la bonne atmosphère. Gros travail aussi sur les personnages qui ont chacun leurs motivations, leurs caractères, et qui influent chacun à leur manière dans la trame de l’histoire. La séparation des personnages en deux groupes dès le début du livre permet en plus de superposer deux intrigues qui restent captivantes et délivrent peu à peu leurs secrets. J’ai été captivé par le premier tome, totalement subjugué par le deuxième !

Car avec des thèmes repris par de ( trop ) nombreux livres d’héroïc-fantasy, Guy Gavriel Kay réussit à créer un Univers qui ne ressemble à aucun autre. Certes on retrouve les Nains et un peuple qui s’apparente aux elfes, mais sans retomber dans les clichés du genre.

Le système de magie est entièrement nouveau et cohérent et réserve bien des surprises.Enfin, l’intégration de personnages banals permet au lecteur de s’impliquer dans l’œuvre, et de ressentir encore mieux le monde de Fionavar.Bref, Kay signe là une œuvre magistrale, qui plaira aux rôlistes par la richesse du monde et les clefs toutes fournies pour l’exploiter, et aux autres le plaisir de retrouver la magie d’un BON roman de fantasy.

Je ne saurais trop vous recommander la version grand format aux couvertures sublimes. On ne sait pas grand chose de l’auteur, excepté que ses romans mettent un temps fou pour être traduits (on trouve trois de ses titres chez l’Atalante, à lire aussi) !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.