SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > Littérature > Fantastique & Fantasy > De bons présages
Contribuer

 Fiction

De bons présages

L’Apocalypse à l’heure du thé...

samedi 1er mai 2004, par l’Archiviste

Quand la folie douce de Pratchett rencontre l’écriture dure de Gaiman, on obtient un petit chef-d’oeuvre d’humour noir et de dérision...

Informations pratiques

Titre en VO : Good Omens

Auteurs : Terry Pratchett & Neil Gaiman

Edition : « J’ai lu »

Style : contemporain fantastique

Taille : 441 pages


Des auteurs qu’ils sont bien à lire

Attention, avis 200% subjectif : j’adorais Gaiman et Pratchett bien avant de lire « De bons présages ».

Disons-le une bonne fois pour toutes : les deux auteurs sont lisibles par tous et toutes. Leur style est léger et agréable, l’intrigue bien ficelée et les personnages succulents. Citons, juste comme exemple : la bonne sœur sataniste mais gentille comme un cœur, la jeune fille dont la vie est réglée autour d’un livre de prédictions exactes au détail près, le molosse infernal incarné dans le corps d’un toutou inoffensif, etc.
De Pratchett, on retrouve le goût pour le rocambolesque et les quiproquo invraisemblables. De même, les personnages aussi fous les uns que les autres sont caractéristiques de cet auteur qui nous avait habitués aux meilleurs des concepts dans les annales du disque-monde.
De Gaiman, le roman hérite d’un style d’écriture très particulier et d’une connaissance quasi-exhaustive de la mythologie judéo-chrétienne. On reconnaît, entre autres dans les passages mettant en scène les enfants, les figures de style qui parcourent « Stardust », du même auteur.

Vous avez dit INS ?

Clairement, « De bons présages » est une inspiration absolument incroyable pour INS/MV. On reconnaît bien dans les caractères tellement humains des anges et des démons le ton qui tient tant à coeur à Croc (enfin, avant la 4° édition bien sûr...). On est bien loin des flammes et des fouets de certains auteurs amoureux du style facile de d’apocalyptico-dramatique. C’est l’humour qui prime ici, et cet humour vient bien souvent du fait de la modernisation de certaines figures que, malgré le progrès social fulgurant ces deux derniers siècles, on s’obstine à voir comme des icônes médiévales.
Parmi ces modernisations bien senties, citons sans pour autant faire de spoiler les quatre Cavaliers de l’Apocalypse comme vous ne les avez jamais vus, et comme vous les auriez difficilement imaginés.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.