SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > Littérature > Fantastique & Fantasy > Mémoire vagabonde
Contribuer

 Fiction

Mémoire vagabonde

de Laurent Kloetzer

vendredi 11 février 2000, par Benedict

« L’homme qui prétendait se nommer Jaël de Kherdan se regarda dans le miroir et son reflet lui sourit. C’était un sourire léger, raffiné, contenant une certaine part d’autosatisfaction.

Le reflet était bien vêtu, avec un habit élégant sans être remarquable, qui dénotait le goût sur de son propriétaire. La chemise était blanche avec un jabot à deux voiles comme il se devait ; le haut-de-chausses bouffantes, qui, le reflet le sentait bien, n’allait pas durer. Quant au gilet, il était serré et descendait bas, de couleur rouge rehaussée de discrets parements dorés. »

Vous êtes en Italie, à Florence, perdu dans les brumes du rêve ou de la réalité, c’est la renaissance, du moins vous le pensez, vous êtes...jaël mais êtes vous bien celui que vous pensez être ?

Vous êtes l’écrivain ou le héros de l’histoire qu’il écrit dans quelle réalité vivez vous ? Surtout que la prise de l’amance vous entraîne encore plus loin sur les chemins du rêve...Le sang devra couler, vous en êtes sur.

C’est typiquement le genre de roman inracontable car l’histoire basée sur la mémoire vagabonde du héros est volontairement obscure dans sa construction et dans son cheminement. Mais attention ce n’est pas un livre ou on est continuellement perdu, l’auteur possède une étonnante maîtrise de son récit complexe et réussi à nous garder sur une voie étroite entre le rationalisme et le rêve, ce qui nous permet de ne jamais décrocher de l’histoire. A mon goût quelques paragraphes sont en trop, mais c’est mon goût et j’en connais qui sont d’un avis différent. A vous de vous forger votre opinion.

C’est de l’heroic, mais dont le décor est inspiré de la renaissance italienne, c’est déjà une première originalité, mais le style de l’histoire finis de basculer le roman dans les difficilement classable et ça c’est intéressant, c’est pas le genre de livre que l’on oublie et qui nous laisse indifférent (soit on aime, soit on déteste, pas de sentiment mitigé à son propos !)

Ceux qui recherche des ville décadentes, des ambiances luxurieuse seront servies par cet excellent roman.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.