SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Fiction > Littérature > Science Fiction > Les Synthérétiques
Contribuer

 Fiction

Les Synthérétiques

de Pat Cadigan

samedi 10 avril 1999, par Kildor

« **BROCHES FRAICHES**
MODULES EN STOCK POUR
**ECRAN PLAT** **CASQUE ECRAN**
 ! ! ! BIENTOT 10-PONIBLE : MATERIEL POUR BROCHES ! ! !
Visi-T 7 S-PACE POUR + 2 D-TAILS

Ils avaient été longs à piger le coup. Les nouvelles cliniques venaient d’ouvrir et les clients faisaient déjà la queue tout autour du pâté de maisons. Peu important de savoir si la boite à rêve disposait de véritables rêves ou simplement de resucées de clips récupérés d’anciens programmes re-créatifs. Les broches étaient le must, les broches étaient la nouvelle priorité sexuelle. Le matériel était disponible et les programmes avec, côtoyant ce qui voulait passer pour. Il n’avait pas fallu longtemps pour qu’ils prennent le train en marche. »

Dans le contexte d’un futur proche de nous, où l’informatique gère tous les systèmes, où la société est grandement morcelée entre ceux qui ont tout et ceux qui n’ont rien, un groupe de jeunes pirates constate la disparition de l’un des leurs. Ce dernier est un as de la bidouille, mais il semble qu’il se soit fait avoir en s’en prenant à une grosse boite d’informatique. Ce jeune pirate a en effet mis la main sur une découverte technologique révolutionnaire : la connexion neurale. Grâce à un système reliant le cerveau humain à un ordinateur, voire le réseau, on ose à peine imaginer tous les développement possibles. Mais il existe un léger problème : d’une part on ne sait pas comment tout ceci a été testé, ni si cela pourrait avoir de graves conséquence sur l’organisme. L’entreprise Alter va tenter de cacher tout ceci et mettre son appareillage en vente. C’est aux compagnons du jeune pirate qu’il incombera la tâche de percer le cœur du problème et de mettre la main sur les précieuses données cachées par Alter S.A.

Pat Cadigan, surnommée la papesse du cyberpunk, nous livre ici un roman dans le sillage du monde mis en place par William Gibson. Elle nous livre ses réflexions quant aux dangers mais aussi aux bienfaits que recèle les découvertes technologiques possibles dans le domaine de l’informatique telle que la connexion directe. Le problème de la neuro-connexion est ici placé très en avant. Que peut faire un être humain directement relié à l’ordinateur et au réseau ? Créer par la pensée ! Ce serait une révolution. Mais n’est ce pas jouer aux apprentis sorciers ? Les conséquences qu’elle imagine sont terribles. Et si un virus gagnait tous les systèmes, englobant également les hommes et les femmes connectés, que se passerait-il alors ?

Pat Cadigan pose aussi un question essentielle, qui se retrouve dans de nombreux autres romans du style cyberpunk. Aujourd’hui où les entreprises prennent de plus en plus d’importance, où certaines d’entre elles sont plus puissantes que des Etats, que pourra-t-on faire lorsque ces dernières, qui placent le profit avant tout, se dégageront des monopoles et se mettront à vendre des produits non contrôlés ?

Afin de donner une réponse à ces multiples questions, l’auteur emploi un style propre à Gibson, très haché et rythmé, les termes techniques restant quant à eux compréhensibles. L’originalité de cet ouvrage est qu’il se trouve en réalité plus proche de nous. En bref ces deux tomes, même s’ils restent difficiles à la lecture sont très attrayants et ne manqueront pas de susciter l’intérêt des amateurs de romans sauce cyber.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.