Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

OuJiDéRéPo II

Généralités et jeux sans forum (pros ou amateurs).

Modérateur: Modérateurs

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Lun 04 Juil 2011, 19:17

Une étoile
Une grande plaine
Un ennemi roux
Une femelle chacal



Entrailleuse était une guerrière femme-chacal renommée ! Elle a été la première à recevoir la pleine citoyenneté thérane. C'est dire ! Elle a d'ailleurs quitté l'armée de Créana lorsque Théra lui a offert de prendre le commandement d'une unité d'élite : les Cent Crocs.

Pendant une dizaine d'années, elle a combattu les ennemis de Théra et les a tous vaincus pour la plus grande gloire de l'Empire Éternel.

Son dernier combat s'est déroulé dans la Grande Plaine, une plaine située en Taléa où elle a combattu un seigneur rebelle, Pinecchio Santini nommé le Flamboyant à cause de sa chevelure rousse, qui prétendait qu'il avait trouvé un autre moyen d'empêcher le châtiment de venir et encourageait les autres seigneurs à refuser les rites de protection.

Mais l'hérésie sans fondement trouva en ces périodes de doutes un terreau fertile à sa croissance. Et l'armée de Théra dut intervenir. Les Cent Crocs ne firent pas dans le détail et s'invitèrent à une réunion réunissant tous les dissidents. Ils les attaquèrent sans sommation. Un duel sans précédent vit s'affronter Entrailleuse et Pinecchio Santini. Et Pinecchio démontra que sa maîtrise des armes était, maheureusement, à la hauteur de sa vilénie. Entrailleuse mourût.

Pinecchio Santini fût ensuite capturé et longuement puni pour ses fautes. Puis il fût exécuté. Avant de mourir, l'insolent tint à narguer une dernière fois les exécutants de la justice impériale.

"Quand l'étoile de la Vengeance masquera l'étoile de la Rédemption, mon descendant se révèlera. Sa chevelure léonine sera la marque de mon sang. Ce jour-là, il révèlera toute l'étendue de la mystification et le nom de Théra sera à jamais entaché par la honte."

Et justement, aujourd'hui, l'étoile de Raggok cache l'étoile de Garlen. Les Cents Crocs n'ont pas oublié. Trois fois, ils ont du tuer le descendant de Pinecchio Santini depuis la fin du châtiment. À chaque fois, c'est un jeune garçon, aux cheveux roux avec des prédispositions incroyables pour la discipline de maître d'armes.

Heureusement, l'étude de la trame de l'épée de Pinecchio leur a permis à chaque fois de trouver le descendant et de le tuer en guise de juste vengeance pour la mort de leur fondatrice Entrailleuse. La dernière fois, le bougre s'était réincarné dans le fils d'un signore influent. Sa mort avait provoqué de graves remous. Hélas, les Thérans ne portaient plus de crédit à cette histoire de prophétie… La compagnie fût dissoute et nombre de ses membres la quittèrent.

Aujourd'hui, seuls quelques Hommes-Chacals maintiennent encore vivaces la tradition des Cent Crocs. Ils sont aujourd'hui les derniers dépositaires de l'étendard d'Entrailleuse et de l'épée de Pinecchio Santini.

Pour les PJ, cela sera sans doute assez. D'autant que l'un d'entre eux vient d'apprendre que la fille Taléenne avec laquelle il avait fricoté il y a de cela une vingtaine d'années, la petite rousse au sang chaud, a eu un fils et que celui-ci est dans la ville, cherchant son père pour lui demander des comptes suite à la mort de sa mère dans le plus grand dénuement ! Et pour être roux, il est roux. Il ne ressemble pas du tout au PJ. Enfin quoiqu'en cherchant bien, on trouve un ou deux éléments de ressemblance. C'est difficile à dire…

Le fiston, qui suit la discipline de maître d'armes possède des dons indéniables mais il possède aussi un caractère de cochon. Il veut vaincre son père en duel et l'humilier pour restaurer l'honneur de sa mère. Et depuis peu, il ne peut s'empêcher de remettre en cause la respectabilité de l'Empire, s'attirant à chaque fois les pires ennuis… Et tout cela ne serait rien sans cette compagnie qui le recherche. Des hommes-chacals déterminés et dangereux pour qui, il est "l'ennemi roux"… Et voilà les PJ embarqués dans une bien dangereuse et mystérieuse histoire !

Mais finalement, qu'y a-t-il de vrai dans cette histoire. Pinecchio avait-il réellement trouvé un autre moyen d'empêcher le châtiment ? Et cette histoire de prophétie, est-elle réelle ? Est-ce une réelle malédiction qu'il a jetée à l'Empire Théran ? Où est-ce juste une malédiction de sang jetée sur l'étendard des Cent Crocs qui les pousse à exécuter tous les 22 ans un innocent pour que la réputation de cette compagnie soit finalement entachée par un scandale ?

Au MJ de le déterminer en fonction de ce qui lui conviendra le mieux !

P.S. Si les aventuriers sont trop jeunes pour avoir un fils de 22 ans, le jeune garçon peut alors être le fils de leur père, enfin, leur frère, quoi !
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Mar 05 Juil 2011, 17:12

Et qué ! J'ai rempli (quoiqu'en retard) ma part du marché... Fafi, faut poster un synopsis à présent ! Mouton/cochon/chèvre/chacal qui s'en dédit ! :smile:

Et Inigin, vu que tu as dit que c'était trop facile, j'attends ton post :cruel:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Lun 18 Juil 2011, 17:45

Rhaaaa :evil:

Personne ne veut poster de synopsis ? Je vais finir par être vainqueur par forfait ! Enfin, une victoire, c'est une victoire, après tout ! :smile:

Etienne, motive tes troupes ! :yua:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Etienne » Mar 19 Juil 2011, 17:45

<mode motivation>
(utiliser une voix trainate comme au sortir d'une bonne sieste, un peu trop longue toutefois)
Allez, les filles et les gars, on se motive !
Allez les gars et le filles, allez quoi !?!
</mode motivation>

Bon encore un seul synopsis, un seul et je donne un vainqueur.
Quand elle fond,
La Glace avec l'eau
Se racommode.

Matsunaga Teitoku
Tsuvadra Univers
Avatar de l’utilisateur
Etienne
 
Message(s) : 91
Inscription : Lun 27 Oct 2003, 16:06
Localisation : PARIS

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Kakita Inigin » Dim 24 Juil 2011, 13:31

Etienne a écrit :Une étoile
Une grande plaine
Un ennemi roux
Un mouton


Dégager l'étoile filante, DFF pour L5A

Défi
Une étoile filante s'écrase dans la grande plaine qui s'étend autour d'otosan-Uchi. Unn certain nombre de ceux qui l'ont vue y décèlent un signe divin et décident de créer un Clan majeur : si les Dieux et Kami connus à Rokugan sont les douze étoiles qui parsèment le ciel, cette treizième étoile mérite un Clan Majeur.
Ils choisissent comme emblème de Clan un symbole où une étoile à treize pétales d'or est encerclée par douze autres tout aussi dorées sur champ d'azur, et commencent à recruter des alliés dans tous les Clans majeurs.

Focus
Les PJ sont chargés par le Champion d'Emeraude de garder un oeil sur ce Clan autoproclamé qui bafoue l'autorité impériale. Son chef, Kitsu Akiuji, descendant des Kitsu, est un géant roux qui prétend rallier tout le Clan du Lion à ce Clan qui destabiliserait alors l'empire entier. Ce rouquin devient alors le principal ennemi de l'Empereur.

Frappe
Le problème, c'est que la démagogie messianique d'Akiuji a entraîné un grand nombre de notables, de haut rang et de grande influence, qui n'hésitent pas à caricaturer les fidèles des Kami comme autant de moutons suiveurs : ils vont même sacrifier un mouton devant le temple d'Amaterasu dans la capitale. Il faudra aux PJ toute leur use et leur habilité pour mener leur enquête sur ce chef ... s'ils pouvaient démontrer que c'est un bâtard tsuno, ce serait pas mal, par exemple. :yua:

(désolé)
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7364
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Etienne » Dim 24 Juil 2011, 21:04

Je lis les deux synopsis proposes demain matin et je donne mon choix et mon retour demain soir.
Quand elle fond,
La Glace avec l'eau
Se racommode.

Matsunaga Teitoku
Tsuvadra Univers
Avatar de l’utilisateur
Etienne
 
Message(s) : 91
Inscription : Lun 27 Oct 2003, 16:06
Localisation : PARIS

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Etienne » Lun 25 Juil 2011, 08:54

Le synopsis de Kakita Inigin est bien structuré et intégre bien les quatre item dans le monde de Rokugan. On en sent le potentiel d'intrigue diplomatique et les conflits incontournables. Mais je suis plus sensible au légendaire et au mythe fondateur du clan des crocs de N'Qzi. J'aime bien l'histoire qui a des hoquets et le mystère des origines de l'homme roux.

Bien sur chacun de vous à pris un animal différent puisqu'il y a avait le choix finalement. En fait lorsque je proposais les premier item je pensais à une ambiance western. C'est intéressant de voir ce que cela vous a évoqués à vous deux.

Le gagnant est N'Qzi.
A toi la main
Quand elle fond,
La Glace avec l'eau
Se racommode.

Matsunaga Teitoku
Tsuvadra Univers
Avatar de l’utilisateur
Etienne
 
Message(s) : 91
Inscription : Lun 27 Oct 2003, 16:06
Localisation : PARIS

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Lun 25 Juil 2011, 11:41

Ouééééé ! Merci de m'avoir octroyé cette victoire 8)

C'est donc à moi de donner les mots :cruel:

- brouette / charette à bras
- trikitilari (ou, parce que je suis gentil, toute autre sorte de troubadours/musiciens/ménestrels/popstar/etc.)
- Un lieu de culte
- de l'herbe aux anges (l'angélique)

wikipedia a écrit :L’angélique, dite encore “ herbe aux anges ”, doit son nom à ses prétendues vertus magiques. Cette ombellifère géante passait en effet pour conjurer les envoûtements et les sorciers ne résistaient pas à sa bonne odeur. Accrochée au cou des enfants, elle protégerait en particulier ces derniers contre les maléfices de toute nature. Mais elle pouvait également servir d’amulette aux adultes.

Les médecins de la Renaissance la surnommaient “ racine du Saint-Esprit ”, à cause de ses “ grandes et diverses propriétés contre de très-graves maladies ”. Ainsi Paracelse (1490-1541) rapporte-t-il que, lors des grandes épidémies de peste de 1510, de nombreux Milanais furent sauvés grâce à ses prescriptions : de l'angélique en poudre dissoute dans du vin. Selon Olivier de Serres (1539-1619), la précieuse plante “ sert à tenir la personne joyeusement ”.

Édité en 1716, un “ Dictionnaire botanique et pharmaceutique” à durable succès dit l’Angélique “ stomacale, cordiale, céphalique, apéritive, sudorifique, vulnéraire. Elle résiste au venin. On l’emploie pour la peste, pour les fièvres malignes, pour la morsure du chien enragé, à laquelle on l’applique en cataplasme. On en avale un dragme contre la peste, qui chasse le venin par la sueur. ” Un Niçois qui mourut en 1759 à l’âge de 123 ans et trois mois (ce qui reste à vérifier !…) attribuait sa longévité à son habitude de mâcher de la racine d’Angélique en guise de tabac…

L’Angélique (Angelica archangelica) pousse à l’état sauvage dans les régions septentrionales et en Europe centrale. Elle n'est plus guère cultivée, pour la confiserie qu'à Niort et dans la plaine de la Limagne, au nord de Clermont-Ferrand. Il existe en France deux espèces sauvages: Angelica sylvestris, présente à peu près partout, sauf sur le pourtour méditerranéen et, sur les flancs du Canigou, la variété sauvage "angelique de Razouls" (Angelica razulii), où les amateurs la traquent dès le début de l’été, pour la Saint-Jean en particulier. Afin de la distinguer de la redoutable ciguë, il suffit de froisser quelques feuilles : l’angélique dégage une odeur agréable, alors que la ciguë empeste. On lui prête de multiples vertus qui, pour la plupart, sont confirmées par les spécialistes contemporains. Les différentes parties de la plante possèdent en effet les diverses propriétés médicinales anciennement reconnues. Tonique, stimulante, stomachique, sudorifique, emménagogue, carminative… :“ l’herbe aux anges ” pourrait concurrencer le “ ginseng ” chinois…
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Kakita Inigin » Lun 25 Juil 2011, 12:42

Forfait. la roue n'existe pas à Rokugan. :smile:
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7364
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: OuJiDéRéPo II

Message par léonard » Lun 25 Juil 2011, 14:53

Mais la brouette peut avoir un autre sens que celui de l'objet à roue... :oops:
Avatar de l’utilisateur
léonard
 
Message(s) : 1670
Inscription : Mar 26 Juil 2005, 12:00
Localisation : Aix-en-Provence

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Lun 25 Juil 2011, 15:42

Pour Inigin, j'ai ajouté la charrette à bras. :cruel:

Quoique, comme le dit Léonard, faut pas hésiter à être créatif ;-)

Et puis, c'est quoi cette histoire que le roue n'existe pas à Rokugan ? Tenterait-on de me rouler ? :evil:

Wikipedia a écrit :Selon Robert Temple[2], la brouette aurait été inventée dans le Sud-Est de la Chine, un siècle avant J.-C., par un personnage semi légendaire nommé Ko Yu.
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Kakita Inigin » Mar 26 Juil 2011, 12:47

Rokugan n'est pas la Chine ! :razz2:
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7364
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Mar 26 Juil 2011, 13:54

Kakita Inigin a écrit :Rokugan n'est pas la Chine ! :razz2:


Haha ! :smile: Comme tu as vilement détourné le "Rogugan n'est pas le Japon !" cher au forum de L5R :razz2:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Apa » Ven 19 Août 2011, 11:59

Synopsis pour L5A :

Défis :
Un courtisan d’un autre clan chante au bord de la route pendant qu’il marque une pause. En voyant les joueurs il interprète une chanson expliquant qu’un magistrat au dessus des joueurs fait de la maho.

Focus :
Les joueurs voudrons protéger l’honneur du magistrat mais le courtisan expliquera qu’il ne ment pas et que les joueurs feraient bien de se méfier avant de protéger un adepte de la maho. Qu'ils devraient plutôt lui être reconnaissant qu'il les aident à détruire la maho. Il mèneront alors une enquête avant ou après l’avoir tué. Ils le verront acheter de grande quantité d’angélique et organiser un discret déplacement avec une charrette à bras contenant entres-autres de petits animaux.

Frappe :
Les joueurs vont effectivement découvrir que le magistrat agit en cachette. Pourquoi ? Tous les mois le magistrat va rendre prier pour la santé de sa femme-samouraï très malade. La maladie étant mal perçus peu de personne sont au courant. Il part donc avec une charrette à bras rempli d’objets précieux, d’animaux (pour en faire des plats qu’ils va offrir aux kamis) et d’angélique (pour la brûler en priant) dans un lieu de culte discret en forêt.
Mal informé, trompé ou ayant mal interprété une scène le courtisan a donc menti. Il reste alors à laver l'honneur du magistrat.


Apa
J'ai connu un homme que la mort des autres laissait froid.
Je l'ai toujours prit pour un égoïste mais j'ai eu tort :
Sa mort aussi l'a laissé froid.
Apa
 
Message(s) : 2327
Inscription : Lun 30 Déc 2002, 13:01

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Mar 27 Sep 2011, 19:28

Allez hop, je réveille le thread !

C'est une honte. Apa apa de concurrent (houhouhou que je suis marrant :lol: )

Pitche, Inigin et autres pilliers du OuJiDéRéPo, réveillez-vous ! :yua:

Et les autres aussi, rendez-vous compte, vous avez une chance de gagner le méga grand prix OuJiDéRéPotien. Je peux pas croire que vous laissiez une chance pareille filer ! :mad:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Pitche » Mer 28 Sep 2011, 19:27

Je réponds à l’appel. Je me lance avec un synopsis pour P’tites sorcières
- brouette / charette à bras
- trikitilari (ou, parce que je suis gentil, toute autre sorte de troubadours/musiciens/ménestrels/popstar/etc.)
- Un lieu de culte
- de l'herbe aux anges (l'angélique)

Un air angélique
Les p’tites sorcières sont attirés dans leur village/ville par un attroupement singulier et bruyant. Une fois sur place, passées l’anneau humain qui encercle la scène, ils découvrent le pauvre Simon, coutelier ambulant, un air angélique, béat sur le visage. Il est arrivé par le chemin vers la forêt et semble marcher, l’œil vide. Il semble avoir perdu sa lucidité et ne réagit pas aux questions qui jaillissent tout autour de lui. Il continue pourtant à tenir sa charrette à bras sur laquelle est installé son atelier et ses outils de rémouleur. Il semble n’éprouver aucune fatigue. Depuis combien de temps marche-t-il ? Difficile de le dire.

Les badauds se retournent vers les p’tites sorcières pour disposer de leur avis. Nul doute qu’il a subi un charme ou les effets d’un sort. Ça ne semble pas du tout normal. Peut-être est-ce une drogue ? Chaque p’tite sorcière selon sa spécialité aura un avis sur la question. Difficile dès lors de pouvoir déterminer exactement ce qui lui est arrivé et comment le délivrer de cet état.

Des personnages âgées se souviennent et racontent leurs vagues souvenirs. Tous les écoutent religieusement. Certains racontars disent qu’un célèbre trikitilari avai le don avec son instrument de charmer les gens et les rendre amorphes. Le temps d’un spectacle, il les tenait dans la joie au son de son instrument. Il avait disparu dans la région, il y a fort Serait-il revenu ? A-t-il vraiment existé ? Nul ne le sait vraiment.

Si les p’tites sorcières remontent la piste des traces laissées dans le sol par sa roue, ils vont devoir s’engouffrer dans la forêt. Peut-être que certains personnages suspicieux se boucheront préventivement les oreilles pour ne pas être charmées. Il n’en sera rien mais la communication sera difficile entre eux et ça promet quelques difficultés et fous rires ;) pour se faire comprendre.

A un moment, alors qu’ils suivent la piste, le meneur de jeu est invité à faire entendre quelques notes… et voyez comment vont sursauter les p’tites sorcières surtout qu’ils verront s’avancer vers eux un bonhomme au sourire radieux ! Laissez les joueurs réagir. Ensuite, poursuivez.

L’homme s’appelle François, c’est un chasseur. Il est content de la prise qu’il vient de faire. Un splendide lapin qu’il exhibera avec fierté dehors de sa gibecère. Il n’utilise pas d’arme à feu mais des collets. Si on lui pose la question, il se souviendra avoir vu passer le rémouleur. Il se dépêchait, il disait avoir eu une commande de travail importante chez une vieille dame qui habite une chaumière au cœur de la forêt. Les personnages peuvent éventuellement connaître une certaine sorcière Maryse qui habite une maison au cœur de la forêt.

Par contre le bruit se poursuit sur leur droite et il semble se rapprocher et on entend maintenant quelques rires. En avançant par là, les p’tites sorcières tomberont nez à nez avec une bande de joyeux lurons, de drôles de drilles. L’un d’eux au centre joue de l’accordéon, les deux autres s’appuient sur ses épaules, entonnant des chants paillards et buvant de grande lampée de bières de leurs chopes derrière eux, un petit chariot cahote avec un fut percé de bière.

Ces 3 hommes ne savent rien de ce qui les entoure tant ils sont hilares et passablement éméchés. Il faudrait les faire dessaoûler d’un coup (potion ou sort) pour pouvoir tenir un discours avec eux. Ils ont croisé le rémouleur, ils s’en souviennent bien, il n’a pas voulu boire à leur santé, il avançait tel un zombie droit devant même s’il avait content.

Ils indiquent d’où il venait, connaissant un peu les lieux, on peut supposer qu’il revenait de chez Maryse.

Ils poursuivent leur chemin et arrive à un embranchement où se tient une petite chapelle aux berlouffes [http://www.chapelles.org/pages_web/Chapelles_loques/chapelles%20loques%20page%20int%C3%A9rieure.htm - il y en a une à Mouscron, là où j'habitais, p-être typique de la région du Nord ], lieu de culte. Les gens viennent y laisser un bout de vêtements étant malades pour espérer guérir. En fait, ce lieu anodin est le principal outil de travail de Maryse. Grande soigneuse et devin, elle vient y recueillir les chiffons et en apprend plus sur leurs propriétaires et leurs maladies et travaille à leur préparer un remède qu’elle leur fait porter de manière anonyme. Si les personnes se montrent corrects avec elle, elle pourrait leur expliquer ces activités et les charger de « missions » de ce genre. Elle laisse planer le doute mystique et miraculeux de la chapelle mettant en scène la « tombée » des bouts de chiffons.

Sa chaumière se trouve près du lieu dit de l’Herbe aux Anges. Sa maison est entourée d’angélique. Son délicat parfum embaume tous les alentours. Lorsqu’ils la rencontrent, elle est occupé d’en cueillir à l’extérieur. Elle explique qu’elle doit refaire ses réserves de cette herbe médicinale qui a la faculté magique de rendre les gens heureux.

Ceci pourrait mettre les personnages sur la voie qui souhaiteraient en savoir plus, elle les ferait rentrer et ils verraient qu’un pot de terre cuite est brisé et rassemblé dans un coin. Ses couteaux et autres ustensiles tranchants. Ils sont en partie aiguisés. On peut l’interroger à ce sujet. Elle se montre quelque peu embarrassée. Mais si les personnages la pressent ou montrent qu’ils font le lien, elle avouera qu’un accident s’est produit et que rémouleur pendant qu’elle avait le dos tourné a renversé son pot d’angélique et a pris la poudre d’escampette sous l’effet euphorique de la plante et elle n’a pas eu l’occasion de le rattraper. Elle était fort inquiète et se rassure quand elle sait qu’il a atteint sain et sauf la ville.

Si les p’tites sorcières se demandent pourquoi elle n’a rien tenté pour le rattraper, elle doit avouer qu’elle manie très mal le balais volant qui est remisé dans un coin et honte sert plus à balayer son intérieur qu’à voler. Elle doit d’ailleurs reconnaître qu’elle fait appel à des coursiers p’tites sorcières [elle pourrait parler de son métier et aide aux gens] et en plus, elle avait une délicate potion sur le feu, du genre de celle qui « explose si on n’y prête attention ! »

A leur retour, une fois le mystère percé, ils apercevront que les effets se sont estompés et que Simon a retrouvé ses esprits et n’a pas demandé son reste et a filé au village suivant, se souvenant vaguement de ce qui lui est arrivé !
Président du SDEN -- 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Pitche
P'tit sorcier
 
Message(s) : 2039
Inscription : Sam 12 Mai 2001, 02:00
Localisation : Belgique (Bruxelles)

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Jeu 29 Sep 2011, 09:14

Cool ! Merci, je vais lire cela dès que j'ai un instant :D
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par goethe » Sam 01 Oct 2011, 16:49

Yo les gars, petit scénario INS-MV avec les mots clés :

- brouette / charette à bras
- trikitilari (ou, parce que je suis gentil, toute autre sorte de troubadours/musiciens/ménestrels/popstar/etc.)
- Un lieu de culte
- de l'herbe aux anges (l'angélique)


Paris au printemps. Giuseppe Bontempi, grade 2 de Nisroch (prince démon des drogues) plein d'ambition et fleuriste de son état, a ouvert une nouvelle enseigne, "L'herbe aux anges", en pied de nez à ceux d'en face, ce au sens propre et au sens figuré, puisque celle-ci se trouve au croisement de la rue d'Arcole et du Quai aux fleurs, à quelques centaines de mètres de Notre Dame. A l'entrée de son magasin, Giuseppe a installé un large pot dans lequel pousse une immense angélique, ce qui ne manque pas de ravir ses clientes. Ainsi installé entre le célèbre lieu de culte et les Hopitaux de Paris, son activité est florissante.
Cependant, vous vous en doutez bien, les plans de Giuseppe ne s'arrêtent pas là.

Dans quelques jours doit avoir lieu la Fête de la Musique, et notre Nisroch compte bien profiter de l'occasion pour déclencher une belle pagaille. Le célèbre groupe de trikitilari, Tapia eta Leturia, doit se produire sur une scène montée spécialement pour l'occasion Square Jean XXIII. L'Herbe aux Anges, enseigne voisine, a été tout naturellement retenue pour s'occuper de la décoration florale, et Giuseppe a prévu d'installer de chaque côté de la scène deux énormes charrettes à bras remplies de fleurs et de fruits du sud ouest, qui réagissent aux décibels en libérant des substances psychotropes et fortement hallucinogènes. En quelques minutes, le square devrait être en proie à une terrible hystérie collective, et le saccage s'étendre jusqu'à la cathédrale.

Les PJs dans tout ça :

S'ils sont démons, les PJs se voient confier la responsabilité de la mise en place du dispositif, et la bonne réalisation du plan. Ils ont carte blanche pour pousser la frénésie de la foule à son paroxysme, et gagneront du crédit s'ils arrivent à mener cette action d'éclat au nez et à la barbe des anges.

S'ils sont anges, les PJs se voient confier la responsabilité de veiller à ce qu'il n'y ai pas d'incidents notoires aux alentours de Notre Dame à l'occasion de la Fête de la Musique (les forces divines ne sont pas nées de la dernière pluie et se souviennent des JMJ).

Pour compliquer le tout :

Des démons de furfur (prince démon du hardcore) sont dans la foule en free lance et vont tenter de saboter la représentation de Tapia eta Leturia pour mettre le souk à leur façon, ce qui empêchera la libération des drogues, et réduira à néant les rêves de gloire des PJs.
L'ingénieur son du groupe est un ange de Jean-Luc (archange des protecteurs), et il ne va pas laisser les choses dégénérer.
Un ange de Novalis (archange des fleurs) un peu allumé est également présent, et voyant que les fleurs de Giuseppe réagissent étrangement à la musique, fera tout pour essayer de les protéger (en tentant d'éloigner les charrettes par exemple).
Goethe
Avatar de l’utilisateur
goethe
 
Message(s) : 4760
Inscription : Mar 09 Août 2005, 17:24
Localisation : Marne la Vallée (77)

Re: OuJiDéRéPo II

Message par N'Qzi » Sam 01 Oct 2011, 20:20

Trois scénarios, le compte à rebours s'enclenche ! Réponse au plus tard mercredi !

Préparez-vous à gagner ! Ou à perdre... :smile:
N'Qzi
Les Portes de Salem
http://lesportesdesalem.be
OuJiDéRéPo et OuJiDéRéPo II : VIII
Avatar de l’utilisateur
N'Qzi
 
Message(s) : 453
Inscription : Mar 30 Août 2005, 15:42

Re: OuJiDéRéPo II

Message par Pitche » Mer 05 Oct 2011, 01:58

Goethe, j'aime bien ton synopsis INS.
ça ferait un chouette synopsis à ajouter par ici ^_^

Apa, j'aime bien la fausse chansonnette de ce courtisan pour tromper les PJ qui pourraient nuire à un personnage correct et droit.
Président du SDEN -- 2016/2017
Avatar de l’utilisateur
Pitche
P'tit sorcier
 
Message(s) : 2039
Inscription : Sam 12 Mai 2001, 02:00
Localisation : Belgique (Bruxelles)

PrécédentSuivant

Retour vers Jeux de rôle

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.