Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Mise en scène et JdR : techniques expérimentales

Débats, conseils et réflexions sur le jeu de rôle.

Modérateur: Modérateurs

Mise en scène et JdR : techniques expérimentales

Message par Ego' » Jeu 22 Nov 2001, 13:02

Quelles techniques avez vous expérimenté (ou songé à -) lors de la mise en scène d'un scénario de jeu de rôle?
Exemples :
- Bande Annonce : texte pour apater les joueurs quelques jours avant la partie,
- Pré-générique (au démarrage de la partie) ou fondu-enchaîné (en cours de partie) : scéne décrite par le MJ dont les joueurs sont les spectateurs mais pas leurs PJs : "Pendant ce temps...", à moins que les joueurs ne changent de "peau" le temps de jouer la scène,
- In Media Res : démarrage au beau milieu d'une scène action dans le style 007, beaucoup plus classique,
- Flashback : le "tu te souviens...",
- etc...

Que ce soit des techniques empruntées au cinéma ou au roman, celles-ci sont rarement abordées dans les articles de conseils et encore moins dans les scénarios du commerce à ma connaissance. Est-ce du à la difficulté de la tâche?

En tout cas j'aimerai beaucoup avoir vos avis et vos anecdotes sur cette question et bien entendu en débattre.

Amicaludiquement, Ego'
L'ego est un je d'enfant
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Nous sommes tous Ego'
 
Message(s) : 1188
Inscription : Mer 09 Mai 2001, 02:00
Localisation : Grand Mamamouchi sur la plage en maillot de nain

Message par Ego' » Jeu 22 Nov 2001, 13:24

Capitaine Vaudou à la sauce Feng Shui (w-e du 17 nov 01)

Il s'agit du scénario du hors série (old) Casus, Baron Mort Lente, mais n'aimant pas du tout les règles de Simulacres j'ai changé pour celles de Feng Shui, parfaites pour du cape et épées teinté de vaudou.

Les ingrédients : année 1661, les Indes Occidentales, les PJs pirates, un métis mi-bokor (sorcier de magie noire) mi-mage extrêmement puissant (le Baron Mort Lente), Inès une jeune fille possédée par un démon, un juif kabbaliste, l'île de la Tortue, des Espagnols vils et retors, des esclaves chercheurs d'émeraudes, une Fraternité portugaise à la KKK, un inquisiteur allemand dément, des zombies, une mambo (magicienne blanche) sacrifiée à la Angel Hearth, les marais de Floride, des indiens Creeks aux flèches empoisonnées, un trappeur huguenot, l'abordage d'un galion espagnol, ...

Le synopsis : dans le scénario original les PJs sont engagés par le kabbaliste pour chercher un ingrédient dans les marais de Floride qui lui permettra d'exorciser une jeune fille. En fait le Baron Mort Lente veut s'en servir pour un rituel lui permettant d'augmenter son pouvoir.

Adaptation perso du scénario (fort sympathique au demeurant) mais linéaire. Pour faire ça j'ai eu une idée quelques heures avant de jouer qui a beaucoup plu aux joueurs même s'ils étaient quelque peu désorientés au départ :

Le mousse (un des PJs) se réveille dans une geôle humide, le visage tuméfié, le corps brisé, il est passé à la question quelques heures auparavant. Son compagnon de cellule vient de se suicider en se pendant aux barreaux.
Le mousse ne sait plus où il en est, il a la mémoire en lambeaux, il sait juste que le lendemain il sera exécuté... Il fouille alors son esprit, à la recherche de souvenirs, à la recherche de son passé ...

Je passe au joueur du mousse des images (photocopies des images du scénar, des bribes d'infos sous forme de description de début de scènes), c'est comme s'il était à la fin du scénar et qu'il essayait de reconstituer celui-ci ... A lui de me dire quelle scène, parmi celles dont je lui présente des bribes, il veut jouer ... Grosse surprise des joueurs qui vont devoir faire le scénario dans le désordre, presque à l'envers!

En fait l'envie de faire une histoire à la Pulp Fiction me titillait depuis longtemps, là ça m'a pris le samedi matin en préparant le repas. C'était fou, très risqué j'en conviens, mais en fin de compte ça c'est extrêmement bien passé, au delà de toutes mes espérances. En plus tous les joueurs étant des MJs expérimentés, ils ont étés particulièrement complices, entre eux et avec moi, cherchant l'intérêt de l'histoire, pas forcement leur propre intérêt.

Autre avantage que je ne soupçonnais pas, la possibilité de zapper
facilement les scènes peu importantes puisque tout tournait autour du
mousse, de ses peurs, de ses retours de temps en temps dans la salle de torture avec le Grand Inquisiteur ...

Une sorte de voyage dans la mémoire d'un des PJs, un puzzle à reconstituer, une énigme à résoudre.


Amicaludiquement, Ego'
L'ego est un je d'enfant
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Nous sommes tous Ego'
 
Message(s) : 1188
Inscription : Mer 09 Mai 2001, 02:00
Localisation : Grand Mamamouchi sur la plage en maillot de nain

Message par ophidien » Jeu 22 Nov 2001, 13:24

pour notre MJ la seul bande annonce qu'il nous fait quelque jour avant de commencer la partie c'est :

" Cette fois, vous allez bouffer !!!" généralement là on s'inquiéte pas ...c'est qu'il a une idée derriere la tête et on arrive toujours à s'en sortir...

Par contre quand il dit rien là on a peur!!!car ça veut dire qu'il a que la trame principal et qu'il faut qu'il improvise pas mal ...et ça veut souvent dire un trés mauvais état dés le début de la partie...
J'ai eu le dernier mot !! (Saison 1) 8)
ophidien
 
Message(s) : 1519
Inscription : Mar 30 Oct 2001, 02:00
Localisation : quoi? z'étes de la police?!!

Message par Alien » Jeu 22 Nov 2001, 14:20

Pas l'habitude de ces techniques, mais j'aime bien l'idée dévoquer une ambiance en racontant une scène dont les PJs ne sont même pas spectateurs...
Qui n'a pas forcément un lien direct avec l'aventure, juste une mise en condition.

Dans un style un peu différent, je comptes utiliser les textes d'ambiance des modules WarHammer Battle & les faire lire aux PJs le soir au coin du feu...
Alien
 
Message(s) : 1078
Inscription : Mar 01 Mai 2001, 02:00
Localisation : Ailleurs

Message par Aorwell de Killbride » Jeu 22 Nov 2001, 15:06

Celle-là demande un peu de coordination et de matériel.
Jeu façon Kult, ou tout autre bien glauque. Lumière douce (bougies), musique d'ambiance (essayez certains mp3 de DiabloII)en fond.
Avant une scène de baston "surprise" (embuscade), faire les descriptifs d'une voix pas trop forte, bien faire monter la pression.
Quand la bestiole saute sur les joueurs, allumer un stroboscope, metttre une zique genre metal (sepultura, napalm death, etc...) en gueulant "un loup-garou (ou streum au choix) te saute dessus, qu'est-ce que tu fais". Lui laisser peu de temps pour réagir (il est surpris et n'a pas le temps d'élaborer une stratégie).
En général, c'est radical
Aorwell de Killbride
 
Message(s) : 96
Inscription : Jeu 10 Mai 2001, 02:00

Message par Ego' » Jeu 22 Nov 2001, 15:19

Un bon moyen de présenter (tout comme dans un film) la puissance incomensurable du grand "méchant" par exemple, ou sa vilenie, ou son ambivalence ...

Amicaludiquement, Ego' qui depuis Feng Shui ne regardes plus les films de la même manière mais qui ferait bien de prendre un carnet de notes chaque fois qu'il plonge dans le grand (ou le petit) écran...
L'ego est un je d'enfant
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Nous sommes tous Ego'
 
Message(s) : 1188
Inscription : Mer 09 Mai 2001, 02:00
Localisation : Grand Mamamouchi sur la plage en maillot de nain

Message par Ego' » Jeu 22 Nov 2001, 15:27

Tout à fait d'accord avec toi Aorwell sur le fait de jouer sur le temps, trop de rôlistes jouent aux JdR comme d'autres aux échecs ou à un jeu de plateau. J'ai eu une fois le cas de celui qui s'offusquait que je ne lui laisse pas le temps de compulser son livre de sorts à la recherche de la formule la plus adaptée, ou encore celui qui était dégoûté après que je lui fasse passer son tour parce qu'il m'avait répondu "attends je réflechis" ...

Je n'ai jamais essayé les stroboscopes par contre, je note ça! En matos ça revient cher?

Amicaludiquement, Ego'
L'ego est un je d'enfant
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Nous sommes tous Ego'
 
Message(s) : 1188
Inscription : Mer 09 Mai 2001, 02:00
Localisation : Grand Mamamouchi sur la plage en maillot de nain

Message par ophidien » Jeu 22 Nov 2001, 15:34

je pense qu'il y a 2 façon de jouer un JDR:

ou on fait total ambiance, avec un scénar béton bien préparé , la zik qui va bien et les effets spéciaux, mais avec trés trés peu de jet de dé( voir inéxistant....ça casse l'ambiance)

ou on fait un JDR , ou ça devient plus une partie entre pote pour délirer et pour passer un bon moment ensemble...

je ne dis pas que les 2 soit incompatible...mais il est quand même assez difficile de bien gérer l'ambiance avec des régles de JDR (vive le roleplay...)
J'ai eu le dernier mot !! (Saison 1) 8)
ophidien
 
Message(s) : 1519
Inscription : Mar 30 Oct 2001, 02:00
Localisation : quoi? z'étes de la police?!!

Message par Ego' » Jeu 22 Nov 2001, 15:46

Heuu... ben c'était 4 potes au Feng Shui du w-e dernier, on a utilisé les règles mais sans se prendre la tête avec, utilisé les dés mais pas fais que ça, bien rigolé, bien bu (Beaujolais Nouveau, bières belges et du nord, vodka et rhum ...), bien grignoté, et je n'ai pas forcement préparé le scénar plus que ça ...
D'ailleurs j'aurai mieux fais parce que côté ambiance lors de l'abordage d'un galion espagnol lancer le CD de Star Wars ça l'a foutu mal, ils étaient pliés! :grin:

Amicaludiquement, Ego' qui pense que le jeu de rôle c'est un peu de tout en même temps...
L'ego est un je d'enfant
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Nous sommes tous Ego'
 
Message(s) : 1188
Inscription : Mer 09 Mai 2001, 02:00
Localisation : Grand Mamamouchi sur la plage en maillot de nain

Message par Invité » Jeu 22 Nov 2001, 16:19

Tu me rappelles un scénar' Vampire/Mascarade qu'on avait joué il y a quelques mois: Après la partie (un après-midi), on a dacouvert que le scénar du MJ tenait en cette simple phrase: "Une Baali 6ième génération et un démon très Bill"

Et c'est tout! :lol:

On s'est pourtant bien marrés pendant toute la partie...
Invité
 

Message par Nahemoth » Jeu 22 Nov 2001, 18:24

Pour ma part j'ai pas testé tous ce que présente ego.
Mais ce que je fais tous le temps aprés la premiére partie, je laisse mes joueurs s'installer, se parler de leur semaine et du dernier film vu au cinéma. Ensuite une fois que je les sent bien installé aprés un p'tit verre de qq'chose et enfin avoir sortie leurs dés de jeu, je demande à l'un d'entre eu de nous faire un résumé de l'aventure précédente; pendant ce temps je met un petit fond musical, je fini de m'installer :smile: et une fois le résumé fini je reprend là où nous nous en étions fini je fais un fondu enchaîné et Poff !! voilà tout le monde dans le jeu.(En ayant pris soins de changer le fond musical par rapport a l'ambiance).

En général cela marche bien .


Nahemoth l'astrologue.
Nahemoth
 
Message(s) : 1
Inscription : Dim 18 Nov 2001, 02:00

Message par Farfadet » Jeu 22 Nov 2001, 21:31

Je pratique différentes méthodes, selon mes envies et les nécessités du scénario.

J'implique parfois les joueurs dans des scènettes du quotidien avant le démarrage du scénar. Ils y trouvent une occasion d'enfiler leurs costumes de PJ en prenant leurs aises, de chauffer les dés sans prendre de risques, etc...

J'aime bien aussi les jeter dans l'action sans détour. C'est une méthode plus douloureuse dont le but est le même: mettre les joueurs dans le bain.

J'emploi la méthode du flashback quand je veux que cela aille vite avec un personnage qui n'a pas encore rejoint le groupe. Ce n'est pas une utilisation remarquable du procédé.

Ce que j'ai fait de plus expérimental (mais c'est peut-être votre lot quotidien), c'est de faire vivre une intrigue aux joueurs dans Vampire, puis de leur faire découvrir petit à petit que leurs souvenirs avaient été modifiés (Domination quand tu nous tiens), de sorte qu'ils ont du participer à une scéance d'hypnose pour tout récupérer. En terme de jeu, nous avons rejouer la période écoulée différemment, et ils savaient plus ou moins ce qui les attendait à la fin... Cela avait bien marché.

Une autre fois, plutôt que de leur raconter ce qu'un PNJ était en train de leur réveler sur son passé, je leur ai fait simplement jouer. Je leur ai filé la fiche du PNJ jeune (un Ancien, toujours dans Vampire) et celles de ses comparses. La difficulté est de laisser toute liberté aux PJs tout en parvenant à la fin écrite du récit. Là encore cela s'est bien passé (et c'était une occasion pour les joueurs d'avoir accès aux générations interdites).
Si Dieu est immortel, pourquoi a-t-il laissé deux testaments?
Farfadet
 
Message(s) : 23
Inscription : Mar 23 Oct 2001, 02:00
Localisation : Amsterdam

Message par Fandango » Jeu 22 Nov 2001, 22:41

Jeter les joueurs au milieu de l'action, c'est assez efficace, en effet, pour éviter les lancement de partie un peu trop froids.

Les flash-backs, j'en emploie aussi ; j'ai fait jouer à mes joueurs leurs propres personnages, à 10 ans. Le pire, c'est qu'ils ont bien aimé (à part que du coup, ils avaient des carac ctéristiques plutôt limitées).

Je les fais jouer par moment des PNJ : j'ai créé un groupe parallèle, regroupant une jeune fille dont le personage de l'un de mes joueur est l'amour perdu, un personnage déjà apparu dans un autre scénar comme PNJ comique, mais tout ce qu'il y a de plus secondaire, et un troisième pour faire l'appoint. J'évite de le faire trop souvent pour ne pas "voler" leur personnage, mais ils se sont attachés à ces PJ parallèles (surtout le premier, qui avait lui-même inventé la jeune fille en me décrivant son histoire tragique).

Le dernier coup que je leur aie fait, c'est de leur donner (encore !) des PJ alternatifs à jouer. Des ninjas, de vrais méchants, dont la mission était d'infiltrer la maison de campagne d'un petit seigneur et d'assassiner sa petite file de 10 ans. J'avais donné une vraie personnalité à chaque ninja : l'un était un dragueur invétéré, l'autre son meilleur ami au physique ingrat, une jeune kunoichi courtisée par le premier, et une toute jeune, considérée par la précédente comme sa petite soeur. Au fil de la première partie du scénar, l'inflitration, des scènes comiques, personnelles, se sont emmêlées aux meurtres, ce qui était un peu le but du scénar : leur faire jouer des méchants, mais des méchants attachants. Peut-être trop.
En effet, les ninjas devaient finir par aboutir à la salle où se trouvait la gamine, protégée par des samouraïs, mais pas n'importe lesquels : les personnages réguliers des joueurs, bien sûr, dont ils devaient reprendre les commandes pour combattre les ninjas, et a priori les dessouder pour la plupart, peut-être en poursuivre un qui aurait réussi à s'échapper, et puis finir le scénar chez le commanditaire du meurtre. Tout cela devait donner au scénar un côté tragi-comique, faisant apparaître également que lorsqu'ils trucident des méchants, il s'est tout de même passé quelque chose avant, pour ces même méchants, qu'ils pouvaient être sympas, sous certains aspects.
Tellement sympas que finalement, trop attachés, mes joueurs se sont arrangés pour ne pas les buter (alors que d'habitude, ils ne se seraient pas posés de questions), et ont fini le scénar d'une manière totalement différnte de ce que j'avais prévu.

Comme quoi.
Options
Le HTML est Désactivé
Le BBCode est Activé
Les Smilies sont Activés
Fandango
 
Message(s) : 349
Inscription : Lun 21 Mai 2001, 02:00

Message par Alter » Ven 23 Nov 2001, 12:01

Un scenario de jeu de role commence par une introduction, se poursuit par des scenes optionnelles ou pas, et se termine avec un final. Tout se passe du point de vue des heros, c'est grace a ça que les joueurs passent un bon moment.
Ca ce n'est pas delirant comme les trucs que j'ai lu ici. Et ça marche.
Les trucs plus haut c'est bon pour les films, en jeu de role c'est pareil que de la branlette d'intellectuel.
Alter
 
Message(s) : 10
Inscription : Jeu 22 Nov 2001, 02:00

Message par Alkand » Ven 23 Nov 2001, 12:08

Ah non c'est pas obligé ca...

Y'a des scenars où c'est Introduction...Petits evenements...Mort des PJs... :smile:

Enfin ca m'est meme deja arrivé pendant l'introduction et là c'est moins marrant...

Et pis bon rien que la scene finale elle peut etre differente selon la facon de jouer des PJs et peut se situer à des moments differents.
Ben oui...ca arrive les scenars qui foirent...j'me demande meme si ca arrive les scénars qui reussissent en fait...ca fait tellement longtemps qu'c'est pas arrivé...

Perso mes PJs ont le chic pour tuer le gars qui faut pas et qui etait le coeur du scenar....obligatoirement ca modifie un peu le déroulement...et au bout du compte la fin...
Alkand
 
Message(s) : 2055
Inscription : Ven 09 Nov 2001, 02:00
Localisation : Paris XIIème

Message par Farfadet » Ven 23 Nov 2001, 12:14

Ben non...
Le jeu de rôle n'est rien de plus qu'un médium pour raconter des histoires. Des histoires à plusieurs mains, mais des histoires quand même. A ce titre c'est la même chose que le cinéma, la littérature, la bande dessinée et j'irai même jusqu'à la musique...

Il n'y a pas une unique façon de faire un film, comme il n'y a pas une unique façon de faire du jeu de rôle parce qu'il n'y a pas une unique façon de raconter une histoire.

Je pense que si Gygax avait montré la même frilosité que toi concernant les jeux de plateau, on ne serait pas sur ce forum.
D'ailleurs je trouve ce topic très enrichissant.
Si Dieu est immortel, pourquoi a-t-il laissé deux testaments?
Farfadet
 
Message(s) : 23
Inscription : Mar 23 Oct 2001, 02:00
Localisation : Amsterdam

Message par sandman » Ven 23 Nov 2001, 15:12

ego et fandango .. je sens que je vais vous copier ..
j'aimes tout particulièrement le coups des ninja ..
ouiii .. je crois que je vais le refaire les ninja .. avec les rêgles de sangoku sans doutes ..
tu utilisais quoi fandango ?
Lo5R sangoku gurp japan ?

et l'idée d'Ego me plait également donc je vais m'en servire ..
dans feng shui ça devrait être tout à fait sympatique je crois .
la question que je me poses c'est : en one shoot y a pas de problème je penses .. voyons maintenant comment l'adapter en campagne ?

est ce que la campagne elle même est une farfouille de souvenirs d'un des joueurs ?
voir plusieurs joueurs ?
hmmm me plait bien celle là ..
est ce que pour le final il y aurait moyen de .. oui pourquoi pas .. à la fin de la campagne ou du one shoot même en fonction de ce qu'on fait les joueurs .. s'il y a des survivants faire intervenir ces derniers dans l'intrigue d'aujourd'hui reprendre le cour du temps normal après avoir joué longuement les souvenirs d'un ou de plusieurs pj ..

très bien tout ça .. exellent même
dommage qu'il n'y ait pas plus d'intervenants qui viennent causer ici j'aimerais les avis et petits truc d'autres personnes sur le sujet
je suis sur qu'il y a des tonnes d'idées à experimenter encore .

sandman tout à fait ravis d'avoir lu tout ça

et .. alter .. pour s'amuser chacun fait ce qu'il veut , il n'y a pas UN jdr ..
encore que personnelement je considère qu'en jdr il est sensé être accepté par tous les joueurs que l'on est là pour jouer ensembles et non pas les un contre les autres .. car en ce cas on touche au domaine du murder (on m'a fait deux trois fois le coups à l'improvise et ce n'était pas prévu par le mj .. j'évites les joueurs coupables comme la peste maintenant .. plus jamais ça ! oui j'admet être systèmatiquement pour le "coopérative" même si je considère également comme normal que les personnages aient des dissentions entre eux mais c'est alors aux joueurs de se tracasser pour que finalement ça colle plus ou moins entre les personnages)
I have a Dream (again) !
sandman
 
Message(s) : 800
Inscription : Sam 26 Mai 2001, 02:00

Message par Corwyn » Ven 23 Nov 2001, 15:54

Quand un joueur est pris dans le jeu tout ce que tu peux faire marchera, quand il n'est pas dedans, quoique tu fasses: il s'en fout!
Donc la première chose à mon sens c'est de trouver comment plonger tes joueurs dans le scénar... pour ça il faut tout essayer bien que la technique agressive me semble être celle qui marche le mieux!
Une fois embarqué, tout les "trucs" que tu pourrais ajouter feront la différence entre une "bonne" part et une "très bonne part". Et pour éviter de les perdre, le mieux est d'avoir une succesion d'événement ondulatoire: tu montes tu descends~~~~~ et de temps en temps t'intercale un pic pour bien les réveiller!
Si vous ne pouvez être des saints de la connaissance,
soyez-en au moins les guerriers.
Corwyn
 
Message(s) : 13
Inscription : Lun 19 Nov 2001, 02:00
Localisation : Terminus

Message par Alien » Ven 23 Nov 2001, 22:02

Bravo, bis repetitas, continuez comme ça...

(Alien qui a rien à dire mais qui dévore ce thread...)
Alien
 
Message(s) : 1078
Inscription : Mar 01 Mai 2001, 02:00
Localisation : Ailleurs

Message par sandman » Ven 23 Nov 2001, 22:16

et oui mais moi j'ajouterais quelque chose quand même
comme le précise lui même notre nain égo .. les joueurs complices qui ont apprécié son "flash back" sont eux mêmes rôlistes accomplis et mj !

donc pour faire de beaux effets comme ça il faut avant tout et primo trouver des joueurs motivés bien choisis ..
si vous utilisez du gros bill bon marché pour ce style de scénar la soupe ne prendra pas

sandman qui précise des fois que ...
I have a Dream (again) !
sandman
 
Message(s) : 800
Inscription : Sam 26 Mai 2001, 02:00

Suivant

Retour vers Créations & Théories

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.