Site de l'elfe noir (Sden) - site communautaire de jeux de rôle

Site communautaire de jeux de rôle

Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Hein ? Qu'est-ce qu'y dit ? J'entends pas bien !

Modérateur: Modérateurs

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Aorwell » Lun 13 Fév 2017, 15:22

Pour moi, MAcron reste un pion de la banque Rotschild.
Il est né avec une cuillère en argent dans la bouche, et n'a aucune connaissance du monde "réel". Disons qu'il connait les problèmes de sa sphère da'mis et de vie, mais rien à la vie du français lambda (les travailleuses illettées, seuls ceux en costard bossent, etc...). Ca c'est au mieux. Au pire, il pue le mépris pour le "plébéiens".
S'il passe président, on pourra s'atetndre à bosser 60h/semaine jusqu'à 70 ans, sauf si on peut acheter des années de cotisations. Mais bon, ça sera "volontaire", hien, pas d'inquiétudes à avoir....
Il va servir la France, et possible l'Europe à se copains financiers sur un plateau d'argent
http://ptgptb.fr - le meilleur du web rôliste mondial, traduit pour vous

L'homme est Ego
Aorwell
 
Message(s) : 474
Inscription : Mar 30 Sep 2003, 13:01

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Mar 21 Fév 2017, 14:16

Aorwell a écrit :Pour moi, MAcron reste un pion de la banque Rotschild.
Il est né avec une cuillère en argent dans la bouche, et n'a aucune connaissance du monde "réel".


Oui et la banque Rotschild est une société paravant des Illuminatis de Sion qui oeuvre, dans l'ombre, à la colonisation de la France par le Gouvernement israélien. :roll:

A la différence, sans doute, de Marine Lepen et Fillon qui sont des vrais "Lulas", c'est bien connu. :diablo:

Des extraits des biographies Wikipedia des trois candidats de tête:

Marion Anne Perrine Le Pen, dite Marine Le Pen, née le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine, est une femme politique française.

Engagée en politique au sein du Front national, elle occupe plusieurs mandats locaux à partir de 1998 (conseillère régionale d'Île-de-France, du Nord-Pas-de-Calais puis des Hauts-de-France, conseillère municipale d'Hénin-Beaumont) et siège depuis 2004 au Parlement européen, où elle co-préside le groupe politique Europe des nations et des libertés (ENL).
Elle est élue présidente du Front national au congrès de Tours de janvier 2011, succédant ainsi à son père, Jean-Marie Le Pen, qui dirigeait le parti depuis sa fondation. Candidate à l'élection présidentielle de 2012, elle obtient 17,90 % des suffrages exprimés, soit un meilleur résultat que tous ceux obtenus par son père au premier tour d'une élection présidentielle française.

Marine Le Pen figure sur la liste du Time des cent personnes les plus influentes au monde en 2011 et 2015.


François Fillon , né le 4 mars 1954 au Mans, est un homme d'État français. Il est successivement membre du Rassemblement pour la République (RPR), de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) et des Républicains (LR).

Entré en politique en tant qu'assistant parlementaire de Joël Le Theule, il reprend le fief électoral de celui-ci dans la Sarthe, où il exerce, entre 1981 et 2007, les mandats de député, de maire de Sablé-sur-Sarthe, de président du conseil général, puis de sénateur. Il est également, de 1998 à 2002, président du conseil régional des Pays de la Loire. De la fin des années 1980 à la fin des années 1990, il est proche de Philippe Séguin et du « gaullisme social ».

Il est ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement d'Édouard Balladur (1993-1995), puis ministre des Technologies de l'Information et de la Poste (1995) et ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l'Espace (1995-1997) au sein des deux gouvernements d'Alain Juppé. Après la réélection de Jacques Chirac à l'Élysée, François Fillon est ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité (2002-2004) ; il mène des réformes structurelles sur la durée du travail et sur les retraites. En tant que ministre de l'Éducation nationale et « numéro deux du gouvernement » (2004-2005), il fait voter par le Parlement la loi Fillon pour l'éducation.

Le 17 mai 2007, à la suite de la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle, il est nommé Premier ministre, conduisant trois gouvernements et étant l'unique chef de gouvernement de la législature. Il quitte ses fonctions le 10 mai 2012, après la défaite de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle. Il est le deuxième Premier ministre, après Georges Pompidou, dans l'ordre de durée de présence en continu à Matignon.

Il est élu député de Paris en juin 2012. Candidat à la présidence de l'UMP en novembre 2012, il conteste les résultats annoncés par les instances du parti qui placent Jean-François Copé à sa tête ; il décide alors de la création d'un groupe parlementaire distinct du groupe UMP, le Rassemblement-UMP, qui est dissous après quelques semaines d'existence, à la suite de la conclusion d'un accord avec Copé.

Candidat à la primaire de la droite et du centre de 2016, il défend un programme libéral-conservateur. Il l’emporte au second tour face à Alain Juppé et devient le candidat de son camp pour l'élection présidentielle de 2017.



Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, est un homme politique, haut fonctionnaire et ancien banquier d'affaires français.

Diplômé de l'ENA en 2004, il devient inspecteur des finances avant de débuter en 2008 une carrière de banquier d'affaires chez Rothschild & Cie. Membre du Parti socialiste entre 2006 et 2009, il est nommé secrétaire général adjoint de la présidence de la République auprès de François Hollande en 2012 puis ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique en 2014 dans le gouvernement Manuel Valls II.

En avril 2016, il fonde le mouvement politique « En marche ! » puis démissionne de ses fonctions de ministre en août de la même année. Trois mois plus tard, le 16 novembre, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2017.


Macron n'est pas un homme du Peuple dévoué au bien commun: c'est un politicien français intéressé tout ce qu'il y a de plus classique.

L'enjeu n'est toutefois pas de choisir un leader providentiel qui est indisponible pour la moment. Pour la venue du prochain messie gaullien, pas de chance, il faudra patienter; les étoiles ne seront pas propices avant 2050. :frown:

Le véritable enjeu, donc, c'est de choisir, parmi les candidats agréés et capables de gagner l'élection, le chef d'Etat dont le niveau de cacocratie permettra aux Français de tenir jusqu'en 2022.

Entre Marine Lepen (la Trumpette), Fillon (le Shérif de Nothingham) et Macron (Littlefinger), qui fera le moins de dégats d'ici à 2022?
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Kakita Inigin » Mer 22 Fév 2017, 01:03

agréés, c'est vite dit, on ne connaît pas encore les signatures.

Personnellement, aucun des 3 premiers (selon des sondages très discutables) ne me convient. Le seul pour qui je pourrais voter, c'est Macron, s'il est au second tour contre un des deux autres (c'est-à-dire pour faire barrage).
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7358
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Mer 22 Fév 2017, 14:03

Kakita Inigin a écrit :agréés, c'est vite dit, on ne connaît pas encore les signatures.


J'espère quand même Marine, Fillon et Macron auront le droit de se présenter. A ce stade de la campagne électorale et vu l'importance qu'ils ont pris dans les débats, la France serait ridiculisée si l'un des trois étant disqualifiés par manque de parrainages! Et plus encore que les USA pendant la Crise des machines à voter...

Kakita Inigin a écrit :Personnellement, aucun des 3 premiers (selon des sondages très discutables) ne me convient. Le seul pour qui je pourrais voter, c'est Macron, s'il est au second tour contre un des deux autres (c'est-à-dire pour faire barrage).


Qui sont les trois candidats de tête selon toi?

Sinon +1. Depuis toujours, je vote soit pour les femmes, soit pour le moins pire des candidats; tout dépend de ce que permettent les circonstances.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Aorwell » Mer 22 Fév 2017, 14:59

Lame a écrit :Oui et la banque Rotschild est une société paravant des Illuminatis de Sion qui oeuvre, dans l'ombre, à la colonisation de la France par le Gouvernement israélien. :roll:

A la différence, sans doute, de Marine Lepen et Fillon qui sont des vrais "Lulas", c'est bien connu. :diablo:


Il ne me semble pas avoir affirmé cela. Je pense juste que Macron serait une catastrophe pour le social, comme Marine le serait pour l'économie, entre autre.
Dison que j'ai du ml avec les notions de faire trvailler les gens 60+ heures par semaine payées 25, ett leur dire que c'est pour leur bien tout en bouffant du caviar.
Surtout que ce mec n'a certainement jamais eu un vrai boulot de toute sa vie (enfin si, vu que selon lui seuls ceux en costards trvaillent, les autres sont des feignasses), mais ça c'est mon coté gauchiasse (comme les adeptes de Macron et Cie aiment à nous appeler).
http://ptgptb.fr - le meilleur du web rôliste mondial, traduit pour vous

L'homme est Ego
Aorwell
 
Message(s) : 474
Inscription : Mar 30 Sep 2003, 13:01

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Kakita Inigin » Jeu 23 Fév 2017, 19:30

Marine le serait pour l'économie, entre autre.

Et le social, aussi.
Dans les villes dirigées par le FN, on flingue le secours populaire et le planning familial.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7358
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Ven 24 Fév 2017, 18:13

Aorwell a écrit :Pour moi, MAcron reste un pion de la banque Rotschild.
Il est né avec une cuillère en argent dans la bouche, et n'a aucune connaissance du monde "réel".

Lame a écrit :Oui et la banque Rotschild est une société paravant des Illuminatis de Sion qui oeuvre, dans l'ombre, à la colonisation de la France par le Gouvernement israélien. :roll:

A la différence, sans doute, de Marine Lepen et Fillon qui sont des vrais "Lulas", c'est bien connu. :diablo:

Aorwell a écrit :Il ne me semble pas avoir affirmé cela.


Et moi, j'ai simplement fait la satire de ton sous-entendu complotiste. Sous-entendu motivé, je n'en doute pas, par la volonté de dénigrer Macron au profit d'un de ses concurrents.

Le fait qu'un candidat ait travaillé dans une banque ne prouve pas de facto qu'il soit contrôlé par elle et je n'ai pas trouvé dans ton message l'ombre d'une preuve que ce soit effectivement le cas de Macron.

Aorwell a écrit :Je pense juste que Macron serait une catastrophe pour le social, comme Marine le serait pour l'économie, entre autre.


Pourquoi? Lui n'a pas l'intention de démanteler la sécurité sociale: Il veut juste faire participer toute la population à son financement et pas juste les salariés. C'est anti-social?

Ah oui, c'est vrai qu'il est contre le revenu universel: couler l'Etat en doublant ses charges pour mettre en oeuvre une allocation inconditionnelle d'inspiration ultralibérale.

Oui, d'inspiration ultralibérale, parce que, franchement, après toutes les modifications qu'Hamon a apporté à sa proposition,le résultat final s'apparente plus au revenu de base de Roland Duchâtelet ou d'Alternative libérale qu'au revenu universel de Baptiste Mylondo.

Encore qu'Hamon s'est rétracté depuis sa "victoire" à la primaire socialiste: Lâché par une bonne partie des participants au profit de Macron et Mélanchon, il a renoué avec sa proposition de départ sachant qu'il ne risque pas d'avoir à la mettre en oeuvre.

Aorwell a écrit :Dison que j'ai du ml avec les notions de faire trvailler les gens 60+ heures par semaine payées 25, ett leur dire que c'est pour leur bien tout en bouffant du caviar.


Cela, c'est le programme de Fillon.

Deux articles sur le positionnement de Macron:
- « Le projet d’Emmanuel Macron est social-libéral »
- Macron veut maintenir la durée légale du travail à 35 heures

Macron est un centriste qui s'intéresse plus à la réduction des formalités administratives qu'au développement des possibilités d'exploitation des salariés. Son programme, sans être révolutionnaire au plan social, a le mérite d'être modéré: modération budgétaire (à la différence d'Hamon et Mélanchon) mais sans démantelement de la sécurité sociale (Fillon).

Aorwell a écrit :Surtout que ce mec n'a certainement jamais eu un vrai boulot de toute sa vie


A parce qu'avoir exercer une fonction d'encadrement dans une banque c'est de la paresse?

J'aurais plutôt dit qu'il a le mérite d'avoir une expérience professionnelle dans le secteur privé à la différence de Fillon et Macron qui ont passé leur vie à bosser dans la politique.

Marine a bossé comme avocate, un grand classique. Je ne cracherait pas sur un candidat parce qu'il a bossé dans le privé en dehors du barreau, les mandats ne sont pas la chasse-gardée des juristes, des fonctionnaires et des assistants parlementaires.

Aorwell a écrit :(enfin si, vu que selon lui seuls ceux en costards trvaillent, les autres sont des feignasses),


Quand est-ce que Macron a dit cela?
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Kakita Inigin » Ven 24 Fév 2017, 19:07

Et moi, j'ai simplement fait la satire de ton sous-entendu complotiste.
Quel sous-entendu complotiste ? je ne l'ai pas vu.

Les banquiers sont là pour faire de l'argent sur notre dos (comme les récentes augmentations de frais bancaires le démontrent), pas besoin de complot pour ne pas leur faire confiance.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7358
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Aorwell » Ven 24 Fév 2017, 20:50

Lame a écrit :Le fait qu'un candidat ait travaillé dans une banque ne prouve pas de facto qu'il soit contrôlé par elle et je n'ai pas trouvé dans ton message l'ombre d'une preuve que ce soit effectivement le cas de Macron.

Même s'il était pilotée par elle, il ne l'avouerai pas publiquement, si ? Si un politicien étati honnête, ça se saurait.....


Pourquoi? Lui n'a pas l'intention de démanteler la sécurité sociale: Il veut juste faire participer toute la population à son financement et pas juste les salariés. C'est anti-social?

Le seul oint ositif de son projet, c'est la vente de médicaments à l'unité. POur le reste, ça reste tellement flou qu'on peut en conclure ce qu'on veut

Ah oui, c'est vrai qu'il est contre le revenu universel: couler l'Etat en doublant ses charges pour mettre en oeuvre une allocation inconditionnelle d'inspiration ultralibérale.

Je ne suis pas pour le revenu universel non plus.....

Macron est un centriste qui s'intéresse plus à la réduction des formalités administratives qu'au développement des possibilités d'exploitation des salariés. Son programme, sans être révolutionnaire au plan social, a le mérite d'être modéré: modération budgétaire (à la différence d'Hamon et Mélanchon) mais sans démantelement de la sécurité sociale (Fillon).

Par ce qu'il a un programme ? Pour l'instant, il reste tellement dans le vague....
Réduction des formalités... Ca sera ainsi plus facile pour les grosses boites de faire ce qu'elles veulent. Ses potes de chez AXA ou tout autre du groupe Montaigne par exemple

A parce qu'avoir exercer une fonction d'encadrement dans une banque c'est de la paresse?

Oh non, ça demande du travail. La preuve, la crise économique qu'on nous sert à toutes les sauces pour justifier le fait de faire bosser le dimanche et plus de 50 heures par semaines sans contreparties, qui est-ce qui l'a aménée ? Les banquiers et financiers, ou les cols bleus ?....
Mais je pense que la seule fois où il a transpiré, c'est à la salle de sport.

Quand est-ce que Macron a dit cela?

"Vous n'allez me faire peur avec votre tee-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler"
ou sa réforme sur les artisans, qui n'est que du mépris déguisé. C'est tellement facile d'être plombier, électricien, etc.. que tout le monde peut l'être
Ou quand il éclate de rire lorsque une ouvrière lui propose d'écouter les propositions des travailleurs.
Macron, c'est MArie-Antoinette et sa brioche (oui, je sais, c'est une légende urbaine, mais c'est resté)


kakita Inigin a écrit :Les banquiers sont là pour faire de l'argent sur notre dos (comme les récentes augmentations de frais bancaires le démontrent), pas besoin de complot pour ne pas leur faire confiance.

Toutafé
http://ptgptb.fr - le meilleur du web rôliste mondial, traduit pour vous

L'homme est Ego
Aorwell
 
Message(s) : 474
Inscription : Mar 30 Sep 2003, 13:01

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Aorwell » Ven 24 Fév 2017, 20:59

je dois dire que toute considération de parrainage mise à part, ce qui me chiffonne le plus, c'est qu'une bonne partie (vu que Macron est dans le tiercé de tête) des français soient prêts à voter pour un gusse qui n'a encore proposé aucun programme-il a donnée des orientations et fait des promesses, comme tous les politicards en campagne, mais il n'a aucun chiffrage étayé.

Mais bon, vu la couverture médiatique dont il bénéficie, le présentant comme le messie, on sait déjà qu'il sera élu

Tiens, y'a François Langlet qui est en train de lui faire une lèche pas possible sur F2.....
http://ptgptb.fr - le meilleur du web rôliste mondial, traduit pour vous

L'homme est Ego
Aorwell
 
Message(s) : 474
Inscription : Mar 30 Sep 2003, 13:01

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Kakita Inigin » Ven 24 Fév 2017, 23:30

Ah oui, c'est vrai qu'il est contre le revenu universel: couler l'Etat en doublant ses charges pour mettre en oeuvre une allocation inconditionnelle d'inspiration ultralibérale.

Je ne suis pas pour le revenu universel non plus.....

Moi si. et je ne vois pas en quoi c'est ultralibéral, bien au contraire : ça garantit à chacun d'avoir le minimum de subsistance, dans un monde où les robots vont détruire l'emploi. Et ce, de façon irrémédiable (enfin, tant qu'il y aura des robots).

un gusse qui n'a encore proposé aucun programme-il a donnée des orientations et fait des promesses, comme tous les politicards en campagne, mais il n'a aucun chiffrage étayé.
Un gusse qui raconte n'importe quoi (sur la manif pour tous par exemple) pour faire parler de lui, et qui a été deux le principal déterminant de la politque économique du président le plus détesté pour sa politique économique.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7358
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Xapakna » Lun 27 Fév 2017, 02:12

Lame a écrit :Le véritable enjeu, donc, c'est de choisir, parmi les candidats agréés et capables de gagner l'élection, le chef d'Etat dont le niveau de cacocratie permettra aux Français de tenir jusqu'en 2022.

Entre Marine Lepen (la Trumpette), Fillon (le Shérif de Nothingham) et Macron (Littlefinger), qui fera le moins de dégats d'ici à 2022?


Je ne pense pas qu'il n'y a que ces trois là, il en reste un qui monte : Jean Luc Mélenchon.

Le pen si elle est élue abandonnera très vite ses promesses sociales et gouvernera économiquement à droite.

LR est mal barré avec les casseroles de Fillon. C'est aussi le premier ministre de Sarkozy et ça joue contre lui. L'avantage c'est si vous aimez les percussions, suivez tout ses déplacements, c'est concert de casseroles gratuit à chaque fois, avec des vocalises du genre : houuuuuuuuuuuu, en prison .

Le PS a non pas un mais deux candidats. L'un se nomme Hamon est a pour objectif de faire perdre Mélenchon pour continuer à occuper la place à gauche.

L'autre se nomme Macron, véritable Rastignac des temps modernes c'est le candidat du PS pour gagner les élections (Hollande ne s'étant même pas déplacé pour les primaires de son parti), son but la recomposition d'une partie du PS avec le centre pour occuper la place et continuer sur la ligne européïste-antisociale de l'actuel gouvernement maintenant que le PS est mort. Son parcours est parlant : ENA, Banque Rothschild, rédacteur du rapport Attali ayant donné la loi de modernisation de l'économie de Sarkozy qui ruine les agriculteurs, ministre de l'économie de François Hollande avec son cortège de lois funestes. Et en plus il a quelques problèmes avec son patrimoine.

En fait il n'y a qu'un seul candidat qui peux gagner et a un programme d'avenir : Jaurès n°2, alias Jean Luc Mélenchon. Avec une vrai prise en compte de l'écologie et du social. S'il est président c'est le seul qui appliquer son programme car c'est le seul qui a un pouvoir de convocation du peuple dans la rue qui faire pression. Qui d'autre peut convoquer facilement une manifestation de 100 000 personnes à Paris ? Il fait aussi un tabac sur youtube se retrouvant souvent dans les tendances, là il a le temps d'expliquer son programme sans se faire interrompre toutes les 30 secondes pour un chien de garde médiatique. C'est aussi le seul qui propose de changer cette constitution pourrie de la cinquième république (il y a aussi Hamon mais il peut promettre n'importe quoi car il ne sera pas élu). C'est aussi un candidat qui a des couilles, quel autre candidat a tenu un discours au rassemblement public d'hommage à Fidel Castro ?
Francais, ton pays vient de devenir grâce à toi, le 52eme état nord-américain, tu peux être fier d'avoir ainsi vendu des siècles de lumières au mercantilisme le plus barbare.
Xapakna
 
Message(s) : 352
Inscription : Mar 25 Jan 2005, 19:23

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Lun 27 Fév 2017, 14:28

Aorwell a écrit :Même s'il était pilotée par elle, il ne l'avouerai pas publiquement, si ?


Et alors? Qui avoue ses fautes publiquement? Qui est coupable d'une faute juste parce qu'il ne l'aurait pas avoué s'il l'avait commise?

Aorwell a écrit :Si un politicien étati honnête, ça se saurait.....


Comme Hamon?

Aorwell a écrit :Mais je pense que la seule fois où il a transpiré, c'est à la salle de sport.


Contrairement à Hamon?

Aorwell a écrit :Je ne suis pas pour le revenu universel non plus.....


Tu es pour Hamon mais contre le revenu universel? Tu as de la suite dans les idées...

Aorwell a écrit :Par ce qu'il a un programme ? Pour l'instant, il reste tellement dans le vague....

Aorwell a écrit :Le seul oint ositif de son projet, c'est la vente de médicaments à l'unité. POur le reste, ça reste tellement flou qu'on peut en conclure ce qu'on veut


Je suis d'accord accord avec toi, Macron s'est abstenu aussi longtemps que possible de fournir un programme chiffré mais cela ne veut pas dire qu'il n'a pas de programme.

Concernant le programme social, il les a fourni samedi sur LCI en clarifiant son programme: maintien des 35 h, pas de réduction de la durée de cotisation, extension des prestations sociales garanties aux salariés aux non salariés, augmentation du RSA, etc... Après quoi, on peut être convaincu ou non par son programme mais de là à dire qu'il serait "une catastrophe sociale".

Et c'est là qu'on se souviendra que tu es pro-Hamon et que tu aimerais sans doute le voir prendre la place de Macron dans le "Tiercé". D'où tes tentatives de diabolisation à la limite des discours d'extrême-gauche. Mais es-tu seulement sûr qu'Hamon veuille, lui, se retrouver dans le "Tiercé". Je pense plutôt qu'il ne le veut pas plus que Mélanchon: briguer un mandat et profiter d'une tribune médiatique sont deux choses différentes.

Franchement, la différence entre Macron et Hamon, c'est que le premier a une chance de battre Marine Lepen ou Fillon au second tour et qu'il coulera pas l'Etat en cas de victoire. Il ne va pas résoudre tous les problèmes de la France: aucun président ne pourrait y arriver. Il va juste lui éviter le sort de l'Argentine jusqu'aux élections de 2022.

Macron n'est pas le pire de candidat mais j'aurais quand préféré un duel Valls/Juppé à un duel Fillon/Macron dans l'optique la plus optimiste. Si Fillon gagne, tu verras ce qu'est une "catastrophe sociale".
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Lun 27 Fév 2017, 14:30

Xapakna a écrit :LR est mal barré avec les casseroles de Fillon. C'est aussi le premier ministre de Sarkozy et ça joue contre lui.


Pas tout à fait. Si tu te fonde sur les sondages, il faut distinguer la cote de popularité des intentions de votes. C'est le second qui compte et Fillon n'est pas franchement hors jeu.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Lun 27 Fév 2017, 14:36

Kakita Inigin a écrit :
Ah oui, c'est vrai qu'il est contre le revenu universel: couler l'Etat en doublant ses charges pour mettre en oeuvre une allocation inconditionnelle d'inspiration ultralibérale.

Je ne suis pas pour le revenu universel non plus.....

Moi si. et je ne vois pas en quoi c'est ultralibéral, bien au contraire : ça garantit à chacun d'avoir le minimum de subsistance, dans un monde où les robots vont détruire l'emploi. Et ce, de façon irrémédiable (enfin, tant qu'il y aura des robots).


Tu penses que toutes les approches de l'allocation de chômage sont sociales? Les approches de l'allocations inconditionnelles ne le sont pas toutes non plus.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Aorwell » Lun 27 Fév 2017, 22:24

Lame a écrit :
Aorwell a écrit :Je ne suis pas pour le revenu universel non plus.....


Tu es pour Hamon mais contre le revenu universel? Tu as de la suite dans les idées...

je n'ai jamai dis que j'étais pour Hamon, mais comme ça sonne comme une insulte dans ta bouche, je dirai presque oui. En fait, je serai plutôt pour Mélanchon

Lame a écrit :Je suis d'accord accord avec toi, Macron s'est abstenu aussi longtemps que possible de fournir un programme chiffré mais cela ne veut pas dire qu'il n'a pas de programme.

Concernant le programme social, il les a fourni samedi sur LCI en clarifiant son programme: maintien des 35 h, pas de réduction de la durée de cotisation, extension des prestations sociales garanties aux salariés aux non salariés, augmentation du RSA, etc... Après quoi, on peut être convaincu ou non par son programme mais de là à dire qu'il serait "une catastrophe sociale".

Et quid de ses réforrnes structurelles du chômage ? C'est clair que si on supprime les allocations chômage au bout de 3 mois, ou à celui qui refuse de prendre un boulot à 300 km de sa famille (ou à cette mère de famille qui qui a eu le culot de refuser un poste de stripteaseuse), on va réduire le chômage....... Par contre, socialement, pas terrible. Mais bon, c'est vrai, toutes ces faignasses qui préfèrent se la couler douce....

Et c'est là qu'on se souviendra que tu es pro-Hamon et que tu aimerais sans doute le voir prendre la place de Macron dans le "Tiercé".

et ensuite quoi ? On me rasera le crâne ? trop tard, je suis chauve...


qu'il coulera pas l'Etat en cas de victoire. Il ne va pas résoudre tous les problèmes de la France

ben non, il faut des plébéiens pour faire gagner des sous aux investisseurs. On gardera le minimum en état....

Macron n'est pas le pire de candidat mais j'aurais quand préféré un duel Valls/Juppé à un duel Fillon/Macron dans l'optique la plus optimiste. Si Fillon gagne, tu verras ce qu'est une "catastrophe sociale".

et moi j'aurai préféré un duel Mélanchon/Duriff
http://ptgptb.fr - le meilleur du web rôliste mondial, traduit pour vous

L'homme est Ego
Aorwell
 
Message(s) : 474
Inscription : Mar 30 Sep 2003, 13:01

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Kakita Inigin » Mar 28 Fév 2017, 00:09

Sans compter bien sûr la mère de toutes les batailles : Mélenchon/Le Pen, le progrès contre la réaction, sans fioritures et cache-sexes.
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.


Barde multiclassé Secrétaire Voix de Rokugan et FFJdR
Avatar de l’utilisateur
Kakita Inigin
Trésorier AEN
 
Message(s) : 7358
Inscription : Mer 12 Mars 2008, 12:18

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Mar 28 Fév 2017, 14:17

Aorwell a écrit :je n'ai jamai dis que j'étais pour Hamon, mais comme ça sonne comme une insulte dans ta bouche, je dirai presque oui. En fait, je serai plutôt pour Mélanchon


Bon pour que tout soit bien clair, je ne suis pas militant d'un parti politique. Ce qui m'intéresse, ce n'est pas de faire la promotion d'un mauvais politicien plutôt qu'un autre, sachant que Macron, Hamon et Mélanchon ne sont que des mauvais politiciens parmi d'autre.

Je ne veux pas passer mon temps à me battre avec les cultistes de l'un ou l'autre candidat, lesquels vont évidemment clamer au simple électeur que je suis que leur politicien tutélaire est un saint au milieu des ripoux/le plus compétent/le Changement/ect...

De mon point de vue, Hamon n'est plus détestable que la moyenne et je n'ai rien contre ses militants en particulier:
- Ces idées institutionnelles, reprises d'Alain Mourguy et Jack Lang, me plaisent assez.
- J'apprécie moins son approche électoraliste des allocations inconditionnelles de type RMG puisque l'application d'une de ses propositions de revenu universel aurait pour effet de mettre la République en faillite. Sans compter l'effet social discutable de ce qui est une proposition vague de RMG minimaliste.

Je fais mes choix électotaux en fonction du "Tiercé 2017":
-Lepen contre Fillon: je vote Fillon. Non au Putinisme, au suprématisme blanc, à la sortie de l'Euroland voire plus, aux gaspillages budgétaires et à un tas de mesures extrémistes.
-Lepen contre Macron: je vote Macron. Idem ci-dessus.
-Fillon contre Macron: je vote Macron. Non au Tatchérisme-Putinisme. Surtout si l'idée est de réduire les prestations de l'Etat pour donner à lui-même

Néanmoin, je ne suis qu'un partisan circonstanciel de Macron . Relis mes messages: j'ai réagi à un collage d'étiquette simpliste et aux critiques de classes mais je n'ai jamais dit non plus que Macron était un saint. Je ne cherche pas un saint. Je cherche une alternative aux fléaux "Lepen" et "Fillon".

Comme l'a évoqué Xapaka, Hamon et Mélanchon ne briguent pas le mandat présidentiel, ils utilisent le scrutin comme tribune en vue des élections générales. Leur enjeu à eux, c'est de récupérer l'électorat de Hollande-Valls afin d'être bien positionné dans l'opposition au cours des cinq prochaines années et d'améliorer leur score aux législatives de 2022. Donc, inutile de les comparer aux candidats à la Présidence.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Lame » Mar 28 Fév 2017, 14:43

Xapakna a écrit :En fait il n'y a qu'un seul candidat qui peux gagner et a un programme d'avenir : Jaurès n°2, alias Jean Luc Mélenchon. Avec une vrai prise en compte de l'écologie et du social.


Je l'aurais plutôt comparé à Georges Marchais. Tant pour le style, que pour la position sur l'échiquier politique et...le support financier du Kremlin.
"Dieu a créé les sapiens pour éprouver ses amphèts"

Site recommandé: PocheSF
Sujet fétiche: Le coin des dés
Lame
 
Message(s) : 1652
Inscription : Ven 22 Oct 2004, 15:48

Re: Le PolitBureau, aprés la chute -3-

Message par Aorwell » Mar 28 Fév 2017, 16:16

Lame a écrit :Bon pour que tout soit bien clair, je ne suis pas militant d'un parti politique. Ce qui m'intéresse, ce n'est pas de faire la promotion d'un mauvais politicien plutôt qu'un autre, sachant que Macron, Hamon et Mélanchon ne sont que des mauvais politiciens parmi d'autre.

Nous sommes d'accord là-dessus. Un pour tous, tous pourris..
snip.
http://ptgptb.fr - le meilleur du web rôliste mondial, traduit pour vous

L'homme est Ego
Aorwell
 
Message(s) : 474
Inscription : Mar 30 Sep 2003, 13:01

PrécédentSuivant

Retour vers L'hospice 2.0 du troll noir

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité


Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2010 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.