SDEN - Site de jeu de role
Accueil > In nomine Satanis / Magna veritas > Aides de jeu > Le Bien > Notre-Dame de Paris > Les Gouverneurs de Notre-Dame de Paris
Contribuer

In nomine Satanis / Magna veritas

Les Gouverneurs de Notre-Dame de Paris

vendredi 19 mai 2006, par kyrian

Petit historique des Gouverneurs de Notre-Dame, des origines à nos jours

Par Monsieur Meuble

1163

Les Forces du Bien décident de se construire un QG secret digne de ce nom et optent pour l’installer à Paris et de faire construire une cathédrale dessus pour faire diversion. La responsabilité des travaux est confiée à un Grade 3 de Laurent amateur de vieilles pierres, Daniel. La place de Gouverneur de la forteresse est d’ores et déjà réservée à l’archange Dominique.

1250

Daniel repousse à lui seul un assaut massif de démon et passe Archange de la Pierre. Il tient à finir la direction des travaux lui même.

1345

Inauguration de la Cathédrale et de la forteresse souterraine de Notre-Dame de Paris. Par accord tacite, Daniel devient Gouverneur de Sa cathédrale.

1348

Une série de très forts séismes d’origine louches dans les Alpes oblige l’Archange à laisser la place de Gouverneur à l’Archange Didier le temps de mener l’enquête. Bizarrement, à la fin de celle-ci, il a oublié de redemander sa place...

1351

L’Archange Didier est invoqué et contrôlé avec succès par un sorcier en Rhénanie. Le Paradis met deux semaines à remarquer son absence et à tiquer que ce doit être le boxon sur Terre. Ben même pas : Edmond d’Arcourt, Grade 3 de Didier et assistant de celui-ci, a assuré la continuité, a continué à donner les ordres qu’il avait encore sous la main, s’était assuré que personne n’avait remarqué la disparition de l’Archange pour éviter un mouvement de panique et avait même eu l’audace de créer un ordre de mission bidon de Joseph pour lancer une enquête et retrouver le boss. L’efficacité de l’Ange, sa prise de responsabilité et sa gestion de la crise impressionnent favorablement le conseil divin, en même temps que cela pose le problème de la délégation du pouvoir. Edmond est déclaré officiellement Gouverneur de Notre-Dame et reçoit le titre de Dirigeant des Forces du Bien en l’Absence des Archanges. Joseph refuse la mention, surtout pour récompenser un sous-fifre qui ose faire de faux documents en son nom...

1367

Joseph, qui n’a toujours pas digéré le coup du faux ordre de mission met le point final à la 4ème copie de son rapport sur les activités viles, méprisables, hérétiques, démoniaques et idolâtres d’Edmond. Il a trouvé en tout et pour tout quatre chefs d’accusation (dont faux et usage de faux) mais a si bien pris la tête à tout le Paradis qu’on a destitué d’Arcourt pour qu’il se taise. En même temps que le Grade 3 remonte au Paradis, Joseph prend le pouvoir à Notre-Dame. Le titre de Dirigeant est abrogé. Ça se passe en décembre.

1368

Janvier, devant la chute rapide des effectifs du QG (75% des employés sont remonté au Paradis, les autres sont mis en examen...), Joseph est sommé de s’expliquer. A sa place, on nomme Frère Guyslain Gouverneur de Notre-Dame et Dirigeant en Absence. L’individu est peu connu, parlant peu, le visage couvert en permanence de son capuchon de moine. On sait seulement qu’il s’agit d’un Grade 3 d’Yves. Les milieux très informés ou se déclarant tels chuchotent qu’il aurait été un saint humain sous Néron, qu’il aurait sauvé des temps barbares certains des plus précieux livres de l’antiquités, qu’il aurait participé aux négociations entre Attila et Théodose... bon, on dit aussi qu’il serait un Dragon ayant survécu à Georges, qu’il transforme les mécontents en mouton et qu’il sait jongler avec sa tête. Comme quoi, hein ! En tout cas, une chose est sûre : il a réussi à épargner à Notre Dame l’ambiance de guerre civile régnant dans le reste de la France et ce sans jamais s’engager entre Armagnacs et Bourguignons.

1420

Henri V d’Angleterre, après avoir pillé l’armée française un peu partout, entre à Paris. La cour anglaise étant bien moins contrôlé que la française, l’Archange Laurent fait instaurer la loi martiale, comme ça, pour être sûr qu’il ne se passera pas de trucs trop imprévus si les anglais mettent le souk dans la cathédrale. En conséquence Frère Guyslain est débarqué et disparaît de la circulation. Jacques l’Estourbisseur, Grade 3 de Michel, prend les places de Gouverneur et Dirigeant. Pour vous donner une idée du personnage, sachez qu’il a gagné ce joli surnom de l’Estourbisseur pour l’habitude qu’il a, depuis la bataille de Crécy, d’abattre les blessés. Si vous ne voyez toujours pas, souvenez vous qu’à la Bataille de Crécy, les blessés se trouvaient surtout dans son camp !

1430

Paris est reprise aux Anglais. Mais Michel et Laurent arrivent à faire croire qu’il faille maintenir la Loi martiale.

1453

Bataille de Castillons et fin de la Guerre de Cent Ans. Là, forcément, les Deux Bourrins commencent à avoir du mal à faire tenir debout cette histoire de Loi martiale... Jacques l’Estourbisseur est destitué et rappelé au Paradis pour s’expliquer sur d’affreux massacres commis un peu partout et ayant pour conséquence de raviver la guerre... Dominique installe Mahaut de Clermont-Tonnerre en tant que Gouverneuse pour gérer les inévitables enquêtes d’après guerre. Une femme de caractère, à la carrure somme toute assez gracile quoique cachant un bon gros 6 en Force et une puissance de frappe en ayant fait réfléchir plus d’un. En tout cas, une Dominique comme on aimerait en voir plus souvent, menant ses enquêtes impartialement et offrant toujours une chance de se racheter. N’étaient ses accès de fureur durant lesquels elle détruisait le mobilier, elle était pas mal du tout...

1493

La nouvelle de la Découverte de l’Amérique par les humains chrétiens arrive jusqu’au Paradis. Blandine, Novalis, Jean-Luc, Alain et les autres humanistes se tapent un trip sur l’ouverture d’une nouvelle ère de l’humanité ou la raison et les hommes seront maîtres de toute la Terre, et imagine même qu’un humain pourrait devenir Gouverneur de Notre Dame et Dirigeant en Absence... Dominique, que Mahaut commençait à gonfler (pas assez intransigeante pour les Jordi qui gâchent les chasses seigneuriales, un peu trop pour les Joseph qui massacrent des innocents à tour de bras pour évaluer la proportion de sorciers dans la population...), sauta sur l’occasion pour faire sauter sa grade 3 (zou, direction le 7ème Ciel) et installer Luc de Dieu, Gros Soldat de Dieu à sa solde, fanatique élevé dans un couvent de Soldat depuis tout bébé. Au nom de sa Foi, il installe une sympathique dictature qui ne manque pas de déstabiliser l’administration, mais c’est un humain qui le fait...

1515

Walther veut fêter l’ascension du nouveau roi François 1er (qu’il ne connaissait ceci dit absolument pas et que lui et Coco Lapin, son ami imaginaire, devaient plus tard - après un quart d’heure en fait - reconnaître comme antipathique), et sur une idée d’Yves, organise un Grand Examen de Conscience des Forces du Bien. Oui, quand on est Walther, on s’amuse comme on peut. En tout cas, Joshua Casmir, un Ange de Walther découvre que Luc de Dieu est en fait un Grade 3 d’Andromalius. Rien que ça. Coup de bol, Walther avait suggéré que les examens se passent en cage... Il exorcisa donc Luc sans informer qui que ce soit durant un certain temps et prenant les affaires en main de manière occulte, Luc (redevenu un Soldat de Dieu normal) devenant un simple homme de paille.

1517

Joshua, via Walther, réunit le Conseil Divin au grand complet à Notre Dame, expose aux archanges dubitatif le problème de Luc et les conclusions de l’enquête qu’il a mené durant ce temps. Devant l’incroyable infiltration démoniaque au sein des forces du Bien (et qui explique bien des choses... genre la poussée non contrôlée du protestantisme ou, plus mineure, le retard flagrant de la France dans la course à l’Amérique...), Joshua reçoit carte blanche pour purifier le boxon. Et il est nommé Gouverneur et Dirigeant en prime. La Chasse aux Sorcière durera 10 ans, mais l’exorciste sera laissé en place après parce qu’il se démerde finalement pas plus mal qu’un autre...
A noter : Dominique a été le premier surpris par cette histoire d’Andromalius et il exige une explication de la part de son frangin depuis l’ors.

1532

Jésus fait Miracle et devient Gouverneur de Notre Dame.

1534

Jésus en a marre et quitte son poste. On n’a jamais compris ce qui lui a pris.
En tout cas, Joshua reprend sa place...

1540

Durant une sortie pour aller pratiquer un exorcisme, Joshua tombe dans un guet-apens de Démons de Baal. Pour ceux qui aiment les détails, sachez que Walther répondit bien aux invocations de son plus précieux serviteur, et il ne voit toujours pas pourquoi certains lui reprochent de lui avoir fait apparaître un nain en céramique dans les mains. Sur le coup, ça lui paraissait pertinent...
Dominique impose comme successeur un de ses poulains, Ignace de Loyola, pour les humains, fondateur de la Compagnie de Jésus, alias les Jésuites. Il va de soit que la ligne du partie devient Dur...

1556

Ignace organise sa mort "humaine" pour se consacrer pleinement à la gestion des Forces du Bien. Il organise sciemment des guerres de religions meurtrières à travers toute l’Europe et notamment en France et en Allemagne pour écraser ces fourbes huguenots. La Saint-Barthélemy, c’est une idée à lui, pour vous donner un ordre d’idée...

1589

Novalis en a plein le cul de ces guerres fratricide à la con, et Jordi le prend en pitié. 1er août : le frère Jacques Clément, un serviteur de Dieu de Jordi, tue Henri III, le pantin de "saint" Ignace, tandis que Saint Ignace, de promenade en forêt ce jour là, se fait tuer par une meute de loup... Novalis, d’abord choqué par toute cette violence, comprend que c’est le moment ou jamais et impose Maximilien de Béthune, un de ses Grades 3, plus connu des écoliers français sous le nom de Duc de Sully. "Labourage et pâturage..." ça vous dit quelque chose ?
Problème, Dominique ne l’entend pas de cette oreille et déclare que le seul Gouverneur légitime est le sien, le duc de Mayenne et de Guise, dirigeant de la Ligue... S’ensuivent cinq années de guerre civile se répercutant en France par les affrontements entre la Ligue et Henri IV... Les Forces du Bien elles-même sont divisés entre les deux courants... Pour tout dire, durant cette période, c’est Didier qui vient relever le courrier à Notre-Dame. Sans titre ni rien, mais il faut bien que quelqu’un fasse le boulot...

1594

Henri IV et Sully entrent à Paris, l’un devient roi de France, l’autre son ministre et le Dirigeant en Absence... La période est faste pour les humanistes ! Une bonne partie de la suite appartient à l’Histoire...

1610

Henri IV est assassiné par Ravaillac, Sully perd une bonne partie de son influence et Dominique le fait remplacer par Concino Concini, un de ses Grades 3, qui a une influence monstrueuse sur Marie de Médicis et, partant, sur le jeune Louis XIII. Il devient le dirigeant de la France de fait et tape allègrement dans le trésor royal pour alimenter la Guerre contre les Démons. Pour ses intérêts personnels aussi...

1617

Louis XIII prend son essor et fait ordonner à son capitaine de la garde Vitry "d’arrêter" Concini. Avec quelques gardes humains, ils lui hurlent en pleine rue "vous êtes en état d’arrestation au nom du Roi, veuillez nous suivre" avant de le fusiller aussi sec. Les rumeurs veulent que Vitry soit un membre de la Targe qui n’a pas du tout apprécié que Dominique tue Henri IV et prenne si directement le pouvoir et qui n’a été que trop content d’obéir au roi. La plupart des gens pensent quand même que toute cette histoire était entièrement humaine... A noter que Concini ne retourna pas au Paradis : en prenant ouvertement le pouvoir, il se mettait en faute grave dans le Grand Jeu et était donc Renégat de facto.
Michel impose un de ces serviteurs, Günther von Eisberg, comme Gouverneur. Celui-ci se lance dans un vaste projet de Guerres Religieuses, selon le principe qu’une bonne guerre permet toujours de remettre les choses en place. Il arrive rapidement à provoquer la Guerre de Trente Ans dans le Saint Empire et à engager toute l’Europe dans cette infâme boucherie absurde où tout le monde se battait sans que personne ne sache pourquoi. Michel, devant un tel spectacle, a failli proposer Günther comme archange des Trucs Beaux....

1647

Günther est finalement mis aux fers, faut pas déconner non plus !
Yves trouve pertinent de mettre comme Gouverneur un de ses gradés, le nommé Jean Perousse, un scientifique plutôt génial et ayant des idées bien à lui sur l’organisation et qui doit la diriger. Il réorganise donc Notre-Dame le plus rationnellement possible... Le petit gars prend un goût du pouvoir assez prononcé... tout en laissant une large bride à l’administration dominicaine...

1670

Se sentant limité à cette place qu’il considère être un "placard", Jean Perousse quitte le poste de Gouverneur de son plein gré pour reprendre ses travaux personnels. Bonne idée, il se fera connaître 20 ans plus tard comme l’Archange de la Foudre...
Dominique arrive à caser sur le siège du Gouverneur Frère Hyronimus, un fanatique complètement abruti n’ayant pour lui que d’être une bête de combat (il avait fait un tour du coté du Japon et avait appris deux-trois notions de Baston De Là Bas), de ne pas s’occuper de la politique humaine et d’être totalement obéissant à Dominique. On est bien loin du type censé prendre les Forces du Bien en main en cas d’urgence...
Mais ça doit payer d’être abruti, vu qu’il ne se sauta qu’en...

1734

Jésus refait Miracle et redevient Gouverneur.

1736

Toujours pas convaincu par ce job, il re-repart. Hyronimus reprend sa place.

1789

A l’instar de ce qu’il se passe chez les humains, les forces du Bien se mettent à réfléchir et à débattre, entre les Traditionalistes qui soutiennent la Monarchie Absolue et les Humanistes qui soutiennent le changement, les droits de l’Homme, la Constitution... pour reprendre les choses en main, Dominique vire Gros Bêta et ... se fait prendre la main par Didier qui place Quentin Cimourdin, un de ces grades 3 et fervent républicain comme Gouverneur. Il mêle une certaine droiture étatique avec un idéal républicain, pensant ainsi satisfaire les deux camps angéliques.... bien sûr, ça n’a pas empêché les engueulades et les coups de putes...

1793

En janvier, avec le procès du Roi, Dominique réalise que la racaille se prend un peu trop au sérieux et veut revenir aux bonnes traditions monarchistes. Il tente un putsch pour prendre le contrôle de Notre Dame ("aujourd’hui Notre Dame, demain la France !") et réinstaurer sa légalité. Il arrive à installer le Marquis de Lantenac, un malade dont même Joseph a peur, à la gouvernance avant de planifier un moyen de prendre le pouvoir ouvert sur toute la Terre...
(bien entendu, de Lantenac est le personnage de gauche)
Heureusement, le plan tourna court. Prévenu de Sombres Evénements dans ses terres par un petit mot trouvé sur son bureau (en face de la bibliothèque, mais allez savoir pourquoi je précise ça...), de Lantenac s’y rendit au plus vite, pensant régler le problème en vitesse... Manque de chance pour lui, ses "serfs" n’avaient manifestement pas oublié les exécutions sommaires qu’il avait instaurées pour le moindre péché...
La situation devenant sérieuse et avant que Dominique ne puisse instaurer un nouveau malade, c’est Daniel lui-même qui prit le pouvoir à Notre Dame, organisant une protection caché du Quartier Général et instaurant un "silence" des activités angéliques depuis ND pour éviter de se faire repérer par le comité de Salut Public...

1794

Après l’exécution de Robespierre et la fin de la Terreur, les anges sortent de leur trou. Dominique essaie de faire profil bas, espérant que son putsch passera inaperçu dans le boxon... Le premier à réagir vivement est Laurent, qui fait remarquer que la France est désormais en guerre contre les Vraies Valeurs de l’Eglise et donc de Dieu, et que la Guerre appelle un chef de Guerre... Il fait donc nommer son bras droit Augustin d’Esombre gouverneur de Notre Dame... et Dirigeant en Absence... Il a à priori toutes les qualités requises : meneur d’hommes, expérimenté, soutenu par la hiérarchie, motivé, accroché aux Valeurs... Pour tout dire, c’est un des terribles Anges 1%, les alliés de Laurent à Poitiers, les seuls en qui il a totalement confiance, les seuls autorisés par la hiérarchie à tuer des innocents. En plus, celui-ci est reparti au Paradis peu avant l’an mil et Laurent le fit se réincarner pour l’occasion. On se doute que cet Ange n’a aucune envie de suivre l’avancée de la technologie et de la société... un vrai petit réac’ sociopathe et fou furieux...
Sa mission : rétablir durablement la Monarchie et le Pouvoir de Dieu (ou Dominique, au choix) en France... Il est motivé ....

1905

Les monarchistes sont définitivement hors jeu et la République vient de voter la séparation nette de l’Eglise et de l’Etat. Dominique fait les gros yeux à d’Esombre et celui se retrouve en moins de deux au Paradis. Il est remplacé par Guillaume Molitaro, un serviteur de Francis, histoire de gérer cette traversée du désert annoncée et de tenter de garder le contact avec la France, de temps en temps... Guillaume est un vrai Francis qui veut agir dans la paix et la discussion, rationnellement et pour le bien de tous...

1939

Après que Francis ait fait sa meilleure blague avec les accords de Munich, l’invasion de la Pologne et Yves qui se met à siffloter "3ème Force" quand on parle de la guerre en Europe, le Conseil décide que c’est bien gentil les négociations, mais là, c’est la guerre... le nouveau Gouverneur est l’amiral Jean-François Darlan, grand amiral de la flotte française, chef des armées après Pétain sous Vichy.

1942

Darlan est assassiné par un royaliste. Son âme n’est pas reparue au Paradis. Laurent lui-même s’est mis à sa recherche mais ça n’a toujours rien donné... même en Enfer ou au Purgatoire, rien...
L’assassin était en fait un serviteur de Laurent télécommandé par lui pour récupérer l’âme de Darlan avant que Dominique ne lui mette la main dessus sur Terre. En effet, et à vous, MJs, je peux le dire, l’amiral était un agent de l’Armée de la Terre Creuse, et qui a considérablement aidé les Allemands à entrer en France... Il a cru bon de l’avouer à son Archange, qui, en apprenant que celui qu’il avait aidé était un nazi, un allié de la Terre Creuse, un traître, un membre d’une Troisième Force... l’a couvert, parce que c’est un 1%. Il est actuellement au Paradis, à faire le sparring-partner de l’Archange, le temps qu’on oublie ces bêtes histoires de génocides...
En tout cas, face au faisceau de présomptions qui pèse sur Darlan, et du fait de la situation mondiale et du prévisible nouvel ordre mondial, le Conseil préféra nommer à sa place un Ange de confiance pas trop engagé de quelque côté que ce soit, mais bien dans le Bien, et organisé, rationnel et capable d’initiative... Mais également un individu peu impliqué dans la société humaine, afin d’éviter tous les débordements qui purent être observés dans les siècles précédents. Ils choisirent le dénommé Philipe Pernoud, Grade 3 de Dominique...

1993

Suite à ses magouilles pour devenir Dominique à la place de Dominique (cf. Promotion Canopy), Philippe Pernoud fut remplacé en septembre 1993 par la fameuse Marie-Joseph Maillapartir, Grade 2 de Dominique passée Maîtresse de la Justice pour avoir déjoué le complot. Elle est encore en poste, et pour un moment.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.