SDEN - Site de jeu de role
Accueil > In nomine Satanis / Magna veritas > Aides de jeu > Le Bien > Notre-Dame de Paris > Notre-Dame : les services secrets
Contribuer

In nomine Satanis / Magna veritas

MJ ONLY

Notre-Dame : les services secrets

Par Meister

samedi 29 août 2009, par karkared

Une description des différentes zones "off limits" de Notre Dame, là où les Anges de vos joueurs ne se baladent pas souvent.

Les Dossiers

Dans une pièce, sous responsabilité de Dominique, se trouvent les dossiers des Anges. C’est ici que les services des Archanges envoient les copies des dossiers de leurs serviteurs, pour l’administration. Ce qui est écrit dans un dossier rangé dans cette pièce est considéré comme Vérité, et ce qui n’y est pas n’existe pas.

Les Archives

On y consigne tout et n’importe quoi, du moment que ça peut avoir une importance. les rapports de mission déjà épluchés et les ordres de missions qui vont avec, des copies des demandes de stylo pour le bureau V3, les formulaires de demandes de renforts en vigueur en 1903…tout. Cette zone est interdite en raison de la menace potentielle : supposons un Ange qui trouve une Chose Qu’Il Ne Fallait Pas Trouver ici…

La majorité des archives est sur papier, et dans un mauvais état. Des Anges des Communication aidés par des Anges de la Foudre, le tout supervisé par des Anges de la Justice, sont chargés de transférer l’intégralité des données sur ordinateur. La tache est longue et fastidieuse, et en plus la majorité des papiers étant très abîmés et la moitié des dossiers d’avant 1917 ayant disparu suite à une invasion de rats, il est peu probable qu’ils arrivent à quoi que ce soit.

Le Centre de Surveillance

Jean et Jean-Luc travaillent ensemble au sein du Centre de Surveillance. Trois bureaux dans un coin calme. Des capteurs, caméras, micros et autres détecteurs de mouvement partout dans la cathédrale comme ses sous-sols. Des Anges qui surveillent la "santé" de la cathédrale. J’en ai déjà trop dit…

Le Centre de Surveillance n’a pas pour but de surveiller la population des sous-sols (Dom’ le fait très bien), mais de veiller à ce que rien de fâcheux n’arrive à la structure (chute de gargouille, pose de C4 sur un support structurel…).

La Salle de la Couronne

Notre-Dame n’est pas connue uniquement pour ses vitraux, son architecture ou ses statues de Viollet-le-Duc dans la galerie des rois. L’un des attraits de la cathédrale, outre un petit morceau de la Vraie Croix, est la Sainte Couronne d’Epines.

Car, une fois n’est pas coutume, si la Couronne exhibée une fois par mois n’est pas la vraie, les sous-sols renferment la véritable Couronne. Il s’agit d’un artefact d’autant plus puissant qu’il est Mal (Jésus n’aime pas ce chapeau qui gratte). Lorsque la Couronne est arrivée, on s’est rapidement aperçu qu’elle était magique et dangereuse. Cependant, le peuple de Paris ayant eu vent de la chose (on se demande bien comment, tiens), il fallait bien leur présenter quelque chose de ressemblant. D’où la confection d’un faux, qui depuis sert une fois par mois, plus le vendredi de Carême.

La vraie Couronne est conservée dans une pièce dont l’existence est tenue secrète, sous surveillance constante. Non pas qu’elle soit capable d’anéantir les Forces du Bien, mais Jésus ne l’aime vraiment pas.

A noter, la fausse couronne et le morceau de la Croix (qui est également faux) ont acquis, au fil du temps, un léger pouvoir magique (ils brillent très légèrement dans le noir).

Les Quartiers des Archanges

Lorsque les Archanges descendent sur Terre (ce qui est le cas de certains), ils ne logent pas au Georges V (euh, quoique), mais à Notre-Dame. Un niveau de la cathédrale est réservé aux Archanges, et il est formellement interdit aux Anges d’y pénétrer. Ceux qui ont essayé ont du mal à en parler, avec tous les blâmes qu’ils ont reçus.

La Pizzeria

Tous les Anges ne sont pas fans de la cafèt’ et de son ambiance si..."virile". Notamment un Ange de Marc, du nom de Julio, qui a ouvert dans un bureau inutilisé une... pizzeria. Il fabrique la meilleure pâte à pizza de toutes les Marches connues (dixit ses clients), et l’adresse de son restaurant circule parmi les gens qui en sont. Non que son restaurant soit interdit par la hiérarchie, mais Julio essaye d’éviter les Anges trop "physiques", qui risqueraient de plomber un peu son ambiance. Il ne faut pas s’étonner si on vous glisse un étrange "je vais au C125A, tu veux une Regina ?"...

La Centrale

La Centrale électrique spéciale de Notre Dame approvisionne le QG sans avoir à mettre des gros câbles à 3000 volts en plein milieu de la cathédrale (ainsi que d’éviter de bloquer les Forces du Bien d’un coup de hache bien senti avec des bottes en caoutchouc). Elle se trouve loin dans les sous-sols, en-dessous des niveaux de Jean. Dans un des niveaux fermés de Jean, à coté de la MMI, se trouve un ascenseur fermé par des portes anti-explosions. Un laissez-passer est indispensable pour le prendre. Deux boutons seulement dedans : haut et bas (ça me rappelle quelque chose). En bas, après une descente de quelques dizaines de secondes, un sas hermétique. Pour le franchir, il faut se plier à quelques mesures de sécurité (caméras, identification vocale, mesures des données corporelles telles que rythme cardiaque, température ou tout simplement taille au micron près), plus une vérification d’aura et de Vrai Nom. Si l’on arrive à franchir tout ça, on se retrouve devant une sorte de proto-centrale nucléaire russe. Des câbles dans tous les sens, des étincelles, des trucs qui grésillent, qui font du bruit ou qui brillent. Bref, c’est beau, c’est la Centrale.

Sauf que non. Il ne s’agit que d’un vulgaire paravent monté par Jean pour cacher la véritable source d’énergie de la cathédrale (vous avez vraiment cru qu’une centrale nucléaire russe pouvait marcher ?).

Au coeur de la construction se trouve un panneau de métal camouflé. Derrière se trouve une pièce contenant... les ennemis personnels de Jean. Des Anges de lui-même, ayant essayé de se fondre dans la masse de la Terre Creuse et autres petits comiques. S’ils se font choper, ils se retrouvent ici. On les attache au milieu d’un fatras de câbles, avec une sorte d’exosquelette sur le dos et un casque avec des fils électriques sur la tête. Jean a modifié les pouvoirs de ses Générateurs (comme il les appelle) pour qu’ils ne puissent plus contrôler leurs décharges électriques, qui sont continues. De même, il a modifié leur capacité de récupération, ce qui fait que les Générateurs ne se vident jamais de leurs PP.

Bien entendu, ils ne fournissent pas toute l’énergie de la cathédrale, mais environ la moitié.

Ne trahissez pas Jean, ou alors ne vous faites pas avoir.

La Centrale de secours

Au cas (improbable) où les Générateurs arriveraient à se faire la belle, les autorités compétentes ont mis au point un plan de secours : un générateur fonctionnant à la chaleur. Et les flammes les plus chaudes sont celles de l’Enfer, qui s’ouvre, entre autres lieux, dans la zone de Joseph. Ainsi, des tuyaux très spéciaux ont-ils été inventés par Jean. Conçus pour transporter de l’énergie à travers les Marches, ces tuyaux et câbles sont dissimulés dans la zone de Joseph, puis remontent dans les sous-sols, pour rejoindre le coeur électrique de Notre-Dame. Les tuyaux ne sont pas en place en permanence, car cela créerait des anomalies dans la réalité (ce qui est Mal).

Un plan de rechange a été proposé par des gens inquiets des possibles bavures inter-Marches que cela risque d’entraîner : un générateur fonctionnant sur le courant de la Seine.

Entrées Secrètes de Notre-Dame

Les Catacombes

Non, je ne me répète pas. Les Daniel ont leur propre entrée personnelle rien qu’à eux. Dans leurs locaux officiels se trouve, bien cachée derrière une armoire, une faille dans le mur. Cette faille mène à un couloir qui lui-même finit par donner, après un peu de spéléo, sur les Catacombes de Paris. Bien entendu, Daniel a longtemps gardé cette entrée secrète, pour éviter que des Gaziel en maraude ne la découvrent. Dernièrement, il a carrément fermé la faille, de peur que la Terre Creuse menée par des renégats de chez lui n’envahisse Notre-Dame. Le mot est passé parmi les Anges de la Pierre restés fidèles à Daniel : un squad de garde a ordre de tirer à vue sur quiconque tente d’entrer par ici.

La Seine

Jordi a sous sa juridiction cette entrée un peu spéciale. En effet, un conduit mène les eaux usées de la cathédrale à la Seine, et sert également de porte de sortie pour certains membres des forces du Bien un peu "spéciaux" (hommes-grenouilles, police fluviale de la section Galilée…). Théoriquement, l’entrée étant en sous-sol, c’est à Daniel de la surveiller, mais celui-ci refuse, de même que Jean, alors que le tunnel débouche dans ses quartiers. Résultat, Jordi doit s’y coller (c’est le seul de ceux à qui on a demandé qui a accepté ).

La Samaritaine

Le bâtiment a beau avoir explosé en 1997, le tunnel existe toujours (mais l’entrée Samaritaine est définitivement fermée)…

Station Hôtel-de-Ville

Une porte du local technique de la station donne sur un étrange couloir long de plus de 500m. Quelques portes se trouvent dans le dit couloir. L’une d’entre elles donne sur un couloir du sous-sol de Notre-Dame.

Une autre donne sur un tas de gravas. Si on passe les poutres de béton et les monticules de ciment, on peut trouver des bureaux en ruine, des ordinateurs brisés… le tout noirci par le souffle d’une explosion.

La dernière porte… on ne sait pas sur quoi elle donne, il est impossible de l’ouvrir sans la Clé…

Bien entendu, cette entrée est de loin celle qui est la plus surveillée (Dominique n’aime pas qu’on utilise ses jouets) (voir Rigor Mortis pour plus de détails).

Infos Utiles

Sécurité

Non seulement la sécu a le droit de vérifier l’identité de n’importe qui, mais, à partir du moment où leur enquête est liée à la sécurité de la cathédrale, ils ont une autorisation maximale et toute latitude pour évoluer. Les emmerdez pas, c’est un conseil…

Téléphone
Les appels sont tous enregistrés automatiquement, et dépiautés au hasard. Comme l’Ange doit donner son nom en appelant, il est facile de tracer un Ange demandant 75 Soldats de Dieu pour aller arrêter un Démon de Nog dans le coma…

Ascenseurs

Il y a des ascenseurs camouflés dans la structure même de Notre-Dame. En plus de celui menant au Dortoir et de celui descendant au Puits, il y en a au moins 3 autres, permettant une évacuation rapide des responsables en cas de chute de Notre-Dame (peu probable).

Services Secrets des Archanges

Alain

La pièce fermée dans les locaux d’Alain ne lui sert pas du tout de bureau (il a le sien dans la zone des Archanges). Il s’agit en fait d’un lieu de surveillance des Dieux Egyptiens et de leurs serviteurs sur Terre. Le seul Ange à y entrer est Marcel, seul membre d’Hikuptha dans Notre-Dame. Bien entendu, il ne révélera à personne sa vraie nature, et il est vain de vouloir forcer la porte d’entrée, il y a quand même un Archange qui la surveille – de loin, mais quand même.

Ange

Dahili est bien entendu une Ange vaudouisant, et elle est chargée par sa patronne de veiller au secret entourant les quelques Anges dans son cas. C’est elle qui se chargera de faire nettoyer des gens trop curieux…

Blandine

Le Dortoir est un des lieux les plus protégés de Notre-Dame. Il se trouve loin sous la surface, et on ne peut y accéder que par un ascenseur qui se trouve dans les services de Blandine. L’accès au dit ascenseur est extrêmement restreint, et il n’a que deux boutons : haut et bas, le bas correspondant au Dortoir. Le calme qui règne ici n’a d’égal que la sécurité qui l’entoure. Il faut comprendre que les lieux accueillent la moitié de la Crypte, c’est-à-dire le fer de lance de la lutte contre Beleth et les Créatures Oniriques. Parmi la trentaine d’Anges allongés dans l’immense salle, certains font semblant de dormir, protégeant le corps de leurs camarades de toute agression. Les Anges sont reliés à des moniteurs, et seuls trois Anges de Guy, spécialement détachés à cette fonction, se relaient pour surveiller la santé des Gisants. Dans un coin de la pièce se trouve un téléphone en ligne directe avec le bureau de Marilyne, de nombreux étages au-dessus. Au chapitre des rumeurs, certains des rares visiteurs racontent avoir vu Blandine se promener dans les lieux… d’autres parlent de rêves se matérialisant quelques secondes avant de disparaître…

Christophe

Depuis quelques années, Christophe s’est aperçu du potentiel des enfants psis. il a également remarqué que la plupart des trusts avaient une tendance prononcée à tester les pouvoirs de leurs gamins dans des conditions pas toujours conformes aux Droits de l’Homme, de l’Enfant et de l’Hygiène. Ne pouvant décemment laisser des dizaines de gamins se faire transformer en Jarod, il a décidé, en collaboration avec Nounours, de fonder la Crèche. Il s’agit d’un local, derrière les bureaux officiels, dans lequel sont installés les enfants paranormaux découverts de ci de là. Le but de l’expérience est de ramener ces enfants dans la bonne voie, et surtout de les protéger du reste du monde. Nounours est en charge du projet, et a parfois recours à des méthodes que Cricri réprouve (kidnapping…), même si le but est louable. Attention, Nounours est un Ange des Enfants, pas un tortionnaire, hein !

Récemment, en plus des habituels enfants de psis, on a admis un Incube dans la Crèche (dans une pièce spéciale quand même).

Les hautes autorités de la cathédrale sont au courant, et laissent Christophe et Nounours gérer ça, tout en surveillant quand même. Si les résultats sont concluants, on peut s’attendre à voir fleurir ce genre de lieu dans les différents QG. Si par contre ça foire, Nounours va avoir des soucis…

Daniel

Le bureau fermé n’est pas aussi fermé qu’il en a l’air. Daniel l’a transformé en centre d’archivage et de lutte contre la Kroisade, ses Grades 3 Renégats et les Soldats de la Terre Creuse. Depuis la Nuit des Longues Battes, Daniel loge au Georges V, et il a laissé le contrôle des troupes à Bob, qui a survécu à la Nuit, signe de sa loyauté.

Dominique

Dans une des pièces du fond, sous surveillance permanente, se trouve le Standard de Sécurité, avec lequel dix Anges de la Justice espionnent les conversations téléphoniques au sein de la cathédrale. C’est également là que se trouve le centre de surveillance de la cathédrale, renforcé depuis l’affaire des Dieux Celtes et la réorganisation des lieux (Deus Ex Machina et Old School).

Marie-Joseph a dans son joli bureau en hauteur la plupart des documents livrés avec la position de Gouverneur des Forces du Bien, dont les mesures Divine Right de sinistre mémoire.

Emmanuel/Matthias

La fine fleur de l’infiltration angélique n’a pas de bureaux. D’ailleurs, elle n’existe même pas… bon, je peux vous dire la vérité. 95% des Anges ignorent l’existence d’Emmanuel/Matthias, alors, forcément, s’il y avait des services pour un Archange inconnu, ça ferait tache. En fait, dans un petit couloir de service, vers le niveau -9, se trouve un placard à balais tout ce qu’il y a de plus normal. Sauf que lorsque l’on touche la paroi du fond à un certain endroit, elle pivote, et révèle des bureaux tout propres. Y officient huit Anges du Double Jeu. Ils sont là quasi uniquement pour bien répercuter les modifications de dossiers démoniaques sur les dossiers des Anges infiltrés, pour recevoir les rapports et, surtout, veiller au moindre signe de trahison d’un des leurs (depuis que Matthias a repris les rênes, l’ambiance de franche camaraderie qui régnait avant s’est envolée). Il est peu probable qu’un Ange qui ne soit pas au courant puisse jamais trouver l’entrée de ces services très secrets.

Les lieux appartiennent à Léonard, Maître des Agents Doubles et accessoirement fervent supporter de Matthias.

Francis

L’unité d’élite de Francis, les Diplomates, se sert d’un bureau de la partie administrative des services de Francis pour leur logistique. Edmond ne fait pas partie des Diplomates, mais il connaît l’existence de ce groupe (bien obligé) et se débrouille avec les plannings et les roulements pour que personne ne remarque les Anges bizarres dans le bureau du fond. Quant au Syndrome de Stockholm Angélique dont souffrent certains Diplomates… ils sont traités dans une petite pièce tout au fond, derrière un placard, par Fabrice, transfuge de chez Guy et grand spécialiste devant l’Eternel des maladies mentales.

Janus
Le bureau d’Arsène abrite un coffre-fort qui renferme des "objets trouvés" de grande valeur, mais aussi certains dossiers, des infos compromettantes…

Bien entendu, Arsène n’est pas Janus. Il s’agit d’une méthode de désinformation assez efficace jusqu’ici de la part de l’Archange, qui se sert de cette homonymie pour brouiller les pistes.

D’ailleurs, en parlant de brouiller les pistes : c’est ici que les serviteurs spécialisés de Janus (Jumeau, Liber Angelis) sont créés, la nuit, sous la supervision d’Arsène.

Une sorte de partenariat a été passé entre les services de Jean et ceux de Janus : ponctuellement, une bande d’Anges des Vents essaie d’infiltrer le complexe de l’Archange de la Foudre, histoire de tester les mesures de sécurité. S’ils ratent, il ne se passe rien. S’ils réussissent… ils sont autorisés à garder certaines de leur "trouvailles".

Quant à Valefor… certains de ses Barons ont accès, en passant par certaines entrées secrètes, au Saint des Saints…

Jean

Le bureau fermé est tout bêtement le poste de surveillance des labos.

Les niveaux fermés autour des labos contiennent, l’un le Cyclotron et la partie de la Patrouille Temporelle encore sous la coupe de Jean (les trois Maîtres de la Technologie qui veillent sur l’aspect technique de la chose) ; l’autre la MMI (la fameuse Machine à explorer les Marches Intermédiaires de Deus Ex Machina). Ce dernier niveau est d’ailleurs fermé depuis quelques défaillances de la MMI. Ces deux niveaux sont regroupés dans le Département Recherches Spéciales, sous la direction du Maître de la Technologie Gordon.

Un quart de la surface allouée à Jean est réservée à la section Galilée, qui s’en sert généralement de garage, entrepôt et stock, et de terrain de test pour leurs nouveaux jouets.

En plus des Anges de la Foudre autorisés, les seuls à pouvoir entrer ici sont les Néo-Jésuites de Laurent. On peut croiser dans les couloirs des unités SOG (Stormtroopers Of God), mais c’est rare, et jamais bon signe.

On peut également trouver ici le centre informatique de Notre-Dame, connecté au Réticulum.

Jean étant ce qu’il est (mégalo), il craint qu’on ne lui vole ses secrets (et je connais beaucoup de Trusts qui ne diraient pas non). Ceci explique que tous ces lieux soient protégés par des Anges de la Foudre formés par Laurent en personne et pouvant rendre des points à la plupart des Anges de l’Epée. On pourrait croire en lisant ceci que les caméras sont visibles, mais au contraire, celles qu’on voit sont fausses : la sécurité EST efficace (on est pas dans James Bond).

Jean-Luc

Maxence est le leader de la Targe, l’organisation de protection de Jean-Luc. Les Anges travaillant ici soit font partie de la Targe, soit font office de soutien logistique, ce qui fait des services de Jean-Luc le centre névralgique de la sécurité des hauts dignitaires du Bien (mais ça, vous le saviez déjà non ?).

Les dossiers des Anges ayant eu recours à Mr Repentir sont stockés ici, dans un coin, au cas où.

Jordi

Les Anges des Animaux ne sont pas payés à surveiller quelques carpes anémiées. Leur fonction principale est de surveiller l’entrée de Notre-Dame donnant sur la Seine. En effet, celle-ci échappe à la juridiction de Daniel (les catacombes) et Jean (chez qui débouche cette entrée secrète) refuse de s’abaisser à placer des Anges pour surveiller un boyau boueux.

Le changement de leader est la résultante la plus visible du fiasco de la RZO et de l’épuration qui a suivi.

Une partie des Maîtres de la Puissance Animale sont repliés au Zoo de Vincennes, d’où ils traquent les Démons de Caym et les Renégats de la RZO.

Joseph

Ah, là, on touche vraiment le fond. Au fond des locaux de Joseph, après la dernière cellule, se trouve une porte secrète. Derrière, un couloir obscur, un escalier de fer… Loin en dessous, on débouche devant le Puits de Joseph (Deus Ex Machina, Habeas Corpus). C’est là que se trouvent les quelques Anges qui n’ont mérité ni le Purgatoire ni l’Enfer… Le Puits et les geôles derrière - qui sont réservées aux invités de marque - sont sous l’autorité du Gardien, créature mystérieuse qui ne parle presque pas et qui aime le silence...

Il y a au moins trois accès au Puits, tous cachés dans les murs des sous-sols.

Laurent

Augustin est Augustin d’Esombres, ancien Gouverneur de Notre-Dame. Il a mal digéré cette rétrogradation et ne sort quasiment jamais de son bureau. Il n’a pas compris la faveur que lui a faite Laurent en le réincarnant aussi vite, et pense que son Supérieur le met à l’épreuve (comme quoi c’est con, un Laurent).

Tous les écrans de la salle d’opérations ne sont pas tournés vers l’Irak. Certains sont centralisés sur Khalid et ses serviteurs, particulièrement les Assassis, contre qui Laurent a toujours une dent.

Un Ami est chargé de localiser les troupes de Baal pour diriger des escouades dans leur direction.

La même chose est valable pour les Vikings.

Plus étrange, Michel aussi fait l’objet de cette surveillance. Laurent espère en effet le prendre en faute et le faire démettre de ses fonctions.

Séraphine n’est pas affligée du Besoin de Tuer dont souffrent ses camarades et son Supérieur.

Laurent étant aux abonnés absents depuis le début de l’offensive américaine en Irak, c’est Augustin qui dirige les lieux. En sa qualité de Lieutenant de Laurent, il ne rend de compte qu’à Laurent et Dominique en personne (non, même pas Marie-Joseph).

Marc

Mammon n’est pas la cible principale de Marc, les psis sont également en bonne position. D’ailleurs, une liste d’entreprises soupçonnées d’abriter un Complot ou un Trust traîne dans les ordinateurs de Lionel.

Le seul lieu secret dans les bureaux de Marc se trouve être le siège du Club 406…

Michel

Sven est en fait Rollon, à qui Michel a confié l’honneur suprême de le représenter et de diriger ses troupes. Sven/Rollon connaît l’existence des nettoyeurs (Liber Angelis), et tente tant bien que mal de couvrir leurs traces, envoyant des Anges nettoyer derrière eux.

Les quartiers de Michel sont le seul endroit où l’on peut le croiser sur terre (hors la zone des Archanges). En effet, il rend visite une fois par semaine à son lieutenant. C’est d’ailleurs le seul moment où les locaux sont fermés (pendant 2 heures).

Novalis

La Strange Paradise Connection (Liber Angelis) officie ici de temps à autre.

Walther

Le Père Eudes fait partie des Collectionneurs (Liber Angelis), ce qui explique la déco de la salle de torture.

Yves

La deuxième salle de la bibliothèque renferme nombre de choses intéressantes et dangereuses… Artefacts païens, livres rares et puissants… Au fond de la salle se trouve une lourde porte de pierre, gardée par deux Anges de Laurent détachés spécialement. Derrière se trouve le Chaudron du Dagda, source de la puissance de Notre-Dame. La dernière fois que quelqu’un a voulu le prendre, la cathédrale a manqué de s’effondrer…

Comme toutes les bibliothèques suffisamment grandes, celle-ci est reliée à la Bibliothèque du Paradis, et sert donc de moyen de descendre pour les Maîtres du Savoir Divin ayant envie de Terre… ou d’ascenseur vers le haut pour ceux souffrant du mal de Terre.

P.-S.

L’image liée à cette page a été aimablement prêtée par
"Oncle Tom", du site "Notre-Dame de Paris : Photos".



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.