SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Jeuderôlogie > Les génériques > Aides de jeu > PNJ Express : Le prêcheur
Contribuer

 Jeuderôlogie

PNJ Express : Le prêcheur

mardi 1er juin 2004, par Ubblak

Repentez-vous ! Expiez pour vos péchés ! Les temps sont venus ! Seul ceux qui ont la vraie foi en Notre Seigneur (casez ici le nom d’une divinité de votre choix) seront sauvés quand viendra le Jugement ! Car (casez ici le nom d’un prophète de votre choix) reviendra pour séparer le bon grain de l’ivraie ! C’est écrit dans (casez ici le nom d’un livre sacré de votre choix)…

Qui es-tu Prêcheur ?

Sa silhouette prise dans son vêtement strict et sombre, le verbe houleux, la bouche remplie de paroles pieuses, le prêcheur est une figure incontournable de la religion. Son charisme a fait et défait les princes comme les petits…
Les premiers prêcheurs sont sans doute apparus en même temps que les premières religions prosélytes [1]. D’ailleurs, généralement, les grands prophètes de ces religions étaient eux-mêmes des prêcheurs.
Le prêcheur est le principal média par lequel une religion étend son influence. Les missionnaires ne sont, somme toute, qu’une version particulièrement aventureuse du prêcheur, du fait de leur établissement en terre non croyante, ce qui met souvent leur vie en péril.
Les prêcheurs sont tous dotés d’un très grand charisme, amplifié encore par leur rayonnement mystique. Ils sont quasiment tous érudits en matière religieuse, car les prêcheurs se forment par l’équivalent d’un cursus universitaire. Il est très dur de les prendre en défaut. La plupart d’entre eux sont naturellement des prêtres ou des religieux, rarement des laïcs, bien qu’il en existe.

Que fais-tu prêcheur ?

Pour répandre leur foi, les prêcheurs ont recours à quasiment tous les moyens, et pour certains à quelques procédés malhonnêtes ou déloyaux, la fin justifiant (selon eux) les moyens…

- Le prêcheur suscite la ferveur des fidèles en haranguant la foule. Reprenant les thèmes religieux chers au cœur de ses ouailles (comprenez ses coreligionnaires laïcs) ou encore leur peur du châtiment divin, il est capable de les conduire exactement là où il veut (son objectif peut avoir été fixé par un autre que lui-même). Ses objectif en général sont : un regain de ferveur pour l’office religieux, des dons pour le clergé, l’incitation à la Guerre Sainte ou à la dénonciation des hérétiques. Un prêcheur est, littéralement, la voix de son église.

- Le prêcheur dénonce aux fidèles les pécheurs (et le péché), mauvais exemples par excellence. Au rang des péchés les plus souvent dénoncés sont la mécréance, le lucre et la licence. C’est ainsi qu’ils contribuent à l’exclusion des marginaux, et à l’avènement d’une société selon les vœux de leur église…

- Le prêcheur cherche à convertir les incroyants. Dans ce cas précis on l’appelle un missionnaire (encore que l’image populaire du missionnaire corresponde aux plus aventureux et aux plus hardis d’entre eux). Ses arguments vont de la rhétorique pure à la conversion par l’exemple, en passant par les divers miracles qu’autorisent sa thaumaturgie (dans les monde où la magie divine opère, bien entendu). Certains encore convertissent en échange de nourriture ou de services sociaux (les fameux dispensaires des missions)…

- Il arrive qu’un prêcheur se retrouve impliqué dans une joute religieuse avec un autre prêcheur. Pour ceux qui aiment la rhétorique, les sophismes de toutes sortes et la mauvaise foi insigne, c’est un spectacle de tout premier ordre.

Conséquences

La première conséquence du sacerdoce du prêcheur c’est qu’il l’amène, tôt ou tard, à se mêler de politique. Si l’église est contre le pouvoir en place, les prêcheurs et leurs œuvres sont un facteur de déstabilisation politique puissant, et si au contraire la religion et l’Etat marchent la main dans la main, il devient un facteur de cohésion invincible.
C’est la hiérarchie catholique, opposée aux rois de France Henri III et Henri IV, qui a pourri tout leur règne de troubles chroniques graves, et qui conduisit les deux rois à la mort.
C’est le soutien indéfectible de l’église catholique(encore) pour la maison des Habsbourg qui leur à permis de bâtir leurs empires en Europe et en Amérique.

La deuxième conséquence, c’est qu’un prêcheur étant un homme supérieurement instruit, l’embrigadement de leur propre culte n’a pas toujours effet sur les plus intelligents d’entre eux. Et certains se mettent à se mêler de donner leur avis sur leur religion, ou de la réformer. Et là, cela devient très dangereux pour la religion en question. En effet le charisme de tels personnages est si puissant que le risque qu’une partie du clergé se mette à les suivre, et avec elle une partie de la population croyante, devient très fort. Le schisme qui en découlerait serait une catastrophe pour le culte concerné : perte de fidèles, de pouvoir financier, d’influence politique. C’est ainsi que les deux moines - prêcheurs Luther et Calvin suscitèrent la religion protestante par leur seule force de conviction, et provoquèrent la crise religieuse la plus grave qu’ait connu l’Europe à ce jour. Ce qui entraîna les sanglantes guerres de religion que l’on connaît.

Le seul moyen qu’ait trouvé, pour l’instant, une religion dominante pour enrayer ce risque terrible, c’est la répression brutale, l’extermination systématique des prêcheurs dissidents, déclarés hérétiques, et de leurs suivants. Et pour que leur exécution frappe les esprits, leur mode est généralement abominable : j’ai nommé le bûcher. En d’autres termes, une religion qui veut combattre une dissidence n’a d’autre choix en général que de déclarer l’Inquisition [2].

C’est ainsi que, par exemple, la religion cathare a été éradiquée, que la religion juive a failli l’être, tout comme le protestantisme.

Les prêcheurs et les PJ

Vous l’avez compris : ce genre de personnes sont des amis redoutable, et des ennemis mortellement dangereux. Même si le prêcheur est rarement un homme d’action (encore que les jésuites savaient manier l’épée), c’est leur influence sur la population qu’il faut craindre, additionné à leur redoutable charisme, sans parler de leurs plus fervent suivants, au rang desquels peuvent se trouver des hommes d’influence ou des hommes d’armes.

Scénarios -express !

- HeroWars : les lunars ont installé une mission non loin d’un village Orlanthi, réputé pour son marché qui draine tous les clans alentours. Des PJ lunars devront assurer la sécurité des missionnaires (qui feront de puissant alliés). Des PJ Orlanthis vont devoir combattre leur influence sans trop se faire remarquer par les forces d’occupation.

- AD&D : les PJ sont embauchés par le grand prêtre de leur ville de résidence, afin de se renseigner sur un certain Dimaskara, un prêtre d’un grand charisme qui officie dans les quartiers pauvres. Il semblerait que la révolte gronde parmi ses ouailles. En est-il responsable, ou en est-il victime ?

- COPS : les PJ remarquent dans un square un homme, habillé en clergyman, qui harangue la foule sur les thèmes habituels des mormons. Il fustige dans un grand élan et d’un même bloc les mœurs du siècle, l’homosexualité, l’église catholique et le gouvernement californien. Qui est ce fauteur de trouble ? Qui le soutient ? Faut-il tout tolérer au nom de la liberté religieuse ? Et qui pourrait être le responsable de sa mort, alors qu’on trouvera son corps criblé de balles quelques jours plus tard dans une ruelle sordide ?

Notes

[1Une religion prosélyte est une religion qui cherche activement à étendre son influence et le nombre de ses fidèles.

[2En tout bien tout honneur, l’inquisition protestante existait aussi, et Luther a envoyé pas mal de gens au bûcher…

P.-S.

Ceci n’est aucunement un pamphlet anti-religieux ou anti-catholique.

Il s’agit juste d’une aide de jeu pour camper un personnage fascinant et dangereux. D’ailleurs sa confession importe peu.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.