SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Ji-herp > Inspirations > Panthéon > Présence des ténèbres
Contribuer

Ji-herp

Présence des ténèbres

lundi 24 août 2009

Nihil, présence de l’Oubli, serviteur de Kayne

Nihil est l’une des présences les plus étranges qui soit. On raconte dans les cercles des adorateurs de Ténèbres que Nihil était un humain qui avait cessé de croire aux Dieux. Pendant toute sa vie, il avait prêché la seule existence du Néant. Ce faisant, il s’était attiré les foudres des puissances. Aux portes de la mort, sa peur de l’au-delà était tellement grande qu’elle attira Kayne. Celui-ci profita que Nihil n’était plus protégé ni par la Lumière, ni par le Chaos ou l’Ordre, et l’emporta en son royaume.

Culte :

Nihil est adoré par quelque ténébreux, pour la plupart amnésiques ou ayant intérêt à oublier leur passé… C’est une présence presque totalement impersonnelle qui ne demande aucun culte mais qui se nourrit des souvenirs de ses adorateurs.

Adorateurs :

Les adorateurs de Nihil perdent progressivement leur identité en même temps que leurs souvenirs… Lentement, leurs yeux deviennent d’un noir absolu tandis que leur traits (bouche, nez, pilosité faciale,…) disparaissent pour laisser finalement le visage de l’être aussi lisse qu’un masque.

Kratus, Présence de la Rage, serviteur de Baphomet

Kratus est une brute immonde. Son origine est totalement inconnue et peu de gens, même parmi ses rares adorateurs, se plaisent à penser qu’un jour il fut humain. Le seul avatar que Kratus a pris, il y a des siècles de cela, pour descendre sur Ji-Herp, est un cauchemardesque amalgame entre différents prédateurs et un être humain de grande taille… Son passage fut d’ailleurs synonyme de monstrueuses catastrophes à l’Ouest d’Asean. Il puise sa force dans les frustrations de millions d’êtres… Sa rage est l’égale de celles de centaines de vivants. Et sa pitié n’existe pas.

Culte :

Kratus est le commandeur des légions berseker des Ténèbres. Autant les chevaliers noirs d’Aztaroth suivent un code moral qui leur est propre, autant les guerriers de Kratus ne suivent aucuns sens moral. Leur arrivée sur un champ de bataille est en général une calamité pour l’adversaire. Heureusement, peu de gens prennent le risque d’invoquer Kratus pour lui demander son aide…

Adorateurs :

Les adorateurs de Kratus prennent peu à peu le visage de leur maître. Ils gagnent en muscle et en pilosités mais perdent l’esprit. Quand ils arrivent au stade de Pion, ils commencent à devenir des berseker et ne recouvrent leurs esprits qu’une fois le stade d’Elus atteint. Et dans ce cas précis, ils deviennent les plus dangereux ennemis de la Lumière. Leur incroyable puissance s’ajoutant à une intelligence perverse, ils deviennent les serviteurs les plus craints des Ténèbres.

Lamek, Présence des Vampires, serviteur d’Aztaroth

La légende raconte que le premier vampire était un Elus de Satan qui se serait tourné vers les Ténèbres… Lamek connaît peut-être la vérité mais ne l’a jamais divulguée. Il est l’un des premiers enfants de ce premier Vampire. Celui-ci ayant disparu, c’est Lamek qui a pris sa place en tant que Présence des Vampires. Sa dévotion envers son seigneur Aztaroth est proprement fabuleuse. Tous les vampires ne sont pas les serviteurs de Lamek mais certains trouvent intérêt à suivre cet ancien qui leur promet le contrôle des trois continents. Existant depuis des siècles, Lamek a souvent été opposé à Lycan, le Dieu-Loup, et celui-ci a souvent fait échouer les plans de ce dernier…

Culte :

Lamek est souvent considéré, à tort, comme le Dieu des Vampires ou le Roi des Vampires. Mais il n’est en fait qu’un simple vampire, ancien certes, ayant réussis à se faire bien voir des Ténèbres. Un tiers seulement des vampires lui vouent un culte, le reste le méprise ou le craignent, mais ne l’adorent pas.

Adorateurs :

Les adorateurs de Lamek sont exclusivement des vampires. On ne trouve pas d’humains ayant connaissance de ce culte et le pratiquant.

Skarr’den, Présence du Hurlement, serviteur de Bahal

Skarr’den est la seule présence des Ténèbres à ne jamais avoir été humain. Il est né au début des temps alors qu’un serviteur zélé de Bahal torturait à mort celui qui allait devenir Emmanuel, Séraphin du Pardon. Les hurlements du saint se heurtèrent à la nature même de Bahal, dans les Enfers Ténébreux, et jaillit de cette alchimie le seul enfant de cette Conscience maléfique.

Skaar’den est le plus fidèle des serviteurs de Bahal et sa présence reste un mystère aux yeux des Cinq Consciences. Rien ne devait sortir des Ténèbres, anti-thèse de la création divine, mais pourtant Bahal a donné vie. Cela voudrait dire que les Ténèbres possèdent le pouvoir de création et seraient alors parfaitement égaux, voir même supérieurs, à Dieu et à Satan.

Skaar’den récolte les hurlements des victimes de torture ou de douleur et les retransmet à ses Elus par le biais de pouvoirs fabuleux et destructeurs. Mais peu d’Elus ont résisté à l’entretien avec cette Présence, car sa proximité fait mourir les mortels trop faibles. Skaar’den est donc une Présence seule, presque uniquement épaulée par son créateur.

Culte :

Skaar’den est adoré par une petite part des adorateurs de Bahal, en association avec celui-ci. Une petite communauté de Féeries a été il y a des siècles corrompu par Skaard’en et les mutation que cela a engendré a donné naissance à la race des Banshee.

Adorateurs :

Les adorateurs de Skaar’den perdent peu à peu leur capacité vocale. Progressivement, ils ne peuvent plus hurler, crier, parler, puis murmurer. Mais une fois devenus élus, la puissance de leur silence leur permettrait de briser des murailles.

Ahna, Présence dela Passion, servante d’Asmodée

Ahna était une adoratrice d’Asmodée dès son jeune âge. Catin, puis courtisane, elle a corrompu grâce à son corps de rêve nombre de rois et de princes et les poussait à se battre entre eux. Mais elle fut réellement remarquée par Asmodée quand elle parvint, en feignant la pureté et l’innocence, à corrompre un pieu soldat, lui-même en passe de devenir un Elu de la Lumière. Elle le poignarda dans son lit après lui avoir noircit l’âme par ses racontars et son désir.

Culte :

Ahna est adorée par de nombreuses putains, dont elle est quelque fois considérée comme l’une des "patronnes". Son culte n’est jamais noir, comme souvent dans les Ténèbres, mais toujours coloré, joyeux, animé, charnel... jusqu’à ce que la corruption et le désir soit rentré dans tous les coeurs.

Adorateurs :

Les adorateurs d’Ahna ne gagnent que peu de pouvoir, leur maîtresse n’étant ce qu’elle est que depuis 200 ans. Mais les adoratrices de cette Présence sont souvent considérées comme l’élite des corruptrices d’Asmodée.

Thanatos, Présence de la Nécromancie, serviteur de Kayne

Thanatos était un sombre sorcier au service de Kayne au début des temps. Il avait, depuis sa plus tendre enfance, l’étrange capacité d’entendre les propos de Ktoll. Mais cette malédiction l’avait rendu fou depuis longtemps déjà. C’est par ce biais qu’il appris l’existence du fils de Ktoll et de l’Améthyste des Esprits. Il pria alors avec ferveur son Maître et obtint la force et le pouvoir de corruption. Avec ces dons, il partit combattre le Clergé du Dieu des Esprits, le fils de Ktoll, et poussa une partie des lutins à massacrer ceux qui refusaient de se rendre aux Ténèbres. L’Améthyste fut volée et brisée, son pouvoir fut corrompu et Thanatos fut admis auprès de Kayne. Depuis, il veille sur les ténébreuxs sorciers qui s’essayent au dangereux art de la Nécromancie.

Culte :

Comme toutes les Consciences et les Présences, Thanatos est adoré en secret. Ses adorateurs sont tous des nécromanciens puisque leurs pouvoirs passe forcément par la soumission à cette Présence. Autrement, il n’a pas vraiment de clergé.

Adorateurs :

Les adorateurs de Thanatos gagnent le don de Nécromancie, comme décrit dans le livre de base (Partie II, Chapitre IV, page 188).

Les ténèbres
Partie 1
Partie 2
Partie 3


Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.