SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Le verbe et l’épée > Scénarios > Fatal Picard
Contribuer

Le verbe et l'épée

Fatal Picard

jeudi 15 novembre 2007, par Djez

Le scénario se passe aux alentours de Marseille (aucune idée de comment ça s’appellait à l’époque de ce jeu de cape et d’épée ! )

Ernesto est une vieille pourriture d’escroc, un salaud de la pire espèce, ni plus, ni moins. Prennant un ridicule accent Italien surjoué, et se faisant toujours passé pour un gentil grand-père fortuné venu de Lombardie pour trouver "brave fille" à marier son fils, il embobine les pauvres gens en leur promettant fortune si ils lui confie "la main d’une gentille fille". Alors, bien souvent, les paysans eux mêmes courrent présenter leur fille aux vieillards qui a su se faire préalablement une fausse réputation de "gentilhomme étranger mais bienveillant". Et même les filles finissent par trouver ses histoires de fils à marrier tout à fait féérique tant il sait bien leur vanter "la gentillesse, le charme et la grande richesse de son brave garçon trop timide pour faire la court lui même". Du coup, elles n’hésitent pas à monter avec lui dans sa charette pour "rendre visite au fiston"...

Le problème, c’est que Ernest -c’est son vrai prénom- n’a pas de fils, qu’il n’est pas gentillhomme, qu’il est Picard d’origine et que si il cherche à attirer de charmantes jeunes filles, c’est pour mieux les revendre après à des maisons de passe peu scrupuleuses ou à des marchands d’esclave Turcs...

Jusqu’à présent, son horrible combine fontionnait bien, mais un jour, il a trop demandé à la chance : désirant se rendre en corse pour revendre à une "auberge" qu’il connait bien sa dernière "belle-fille", il a emprunté la barque des peu scrupuleux frère Campana, des contrebandiers notoires. Pourtant, les Campana l’avait bien averti qu’ils étaient très supestitieux, et qu’il refusait catégoriquement, par peur d’attirer le mauvais oeil sur eux, d’embarquer une fille à bord. Mais Ernest, comme à son habitude, c’est cru le plus malin et a pensé déjouer la vigilance des Campana en plaçant la fille dans une malle. Manque de bol, les Campana s’en sont aperçu en cour de voyage, et furieux en voyant la fille à bord malgré leurs avertissements, ils ont roué le vieil escroc de coup avant de le jeter à la mer, lu apprennant ainsi les douloureuses règles élémentaires de la marine on ne plaisante pas avec la superstition !

Finalement, le vieil Ernest, bien que salement amoché, ne mourra pas car il sera recueilli par de braves pêcheurs, et aussitôt rentré à Marseille, il imagine la vengeance suivante.
Persuadé que les frères Campana garderaient la fille avec eux (sur ce, il n’a pas tort, Juliette, car c’est son nom, est retenu captive dans une des fermes familiales), il décide de continuer de jouer la comédie, mais d’une façon un peu autre que celle qu’il a l’habitude de jouer. Se grimant le plus possible comme le père de la pauvre Juliette (qu’il a vu lorsqu’il lui a apporté sa fille), usurpant au passage son identité, il par à la recherche de "vaillant naïfs"... Et c’est comme ça qu’il fait la connaissanc des joueurs sur une place de marché !

Jouant les père aimant désespéré par l’enlèvement de sa fille (en prenant au passage un accent Marseillais grotesquement caricatural), il ment honteusement aux joueurs en leur expliquant que "sa fille a été vendu par un vilain escroc italien aux frères campana", et qu’il faut absolument la lui rendre !

Son plan est bien sûr que d’autres aille récupérer Juliette à sa place, qui sera elle-même persuadée que c’est vraiment son père qui a envoyé les sauveurs !

Les joueurs aracheront-ils Juliette des griffes des Campana ? Réaliseront-ils la fourberie d’Ernest ?

P.-S.

Le OuJiDiRéPo se trouve ici !



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.