SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Livre des cinq anneaux > Inspirations > Fictions officielles > Une fourmi honnête
Contribuer

Livre des cinq anneaux

Période impériale (0-1120)

Une fourmi honnête

Extrait de "Heroes of Rokugan", traduit par Katsugi

jeudi 16 mars 2006

Seppun Murayasu suscite la jalousie de Shosuro Furuyari.

Il était une fois un vieil homme nommé Seppun Murayasu, un guerrier vétéran qui vivait dans la cité dorée de l’Empereur. C’était un homme pauvre qui avait loué ses services dans le passé en temps que mercenaire. Bien que son héritage soit éloigné de toute famille noble, il avait le statut de samuraï. Il servait d’Empereur dans un petit poste de garde, loin des portes du palais. Il était pauvre, et n’était qu’un simple soldat, mais il se tenait à son poste comme s’il c’était le plus grand honneur du monde. Même si son armure n’était pas dorée, il avait l’habitude de se balader dans les rues d’Otosan Uchi comme s’il était le plus noble personnage de la ville, et tous ceux qui le connaissaient évoquaient sa grande loyauté.
"Voici Murayasu," chuchottaient les heimin, "l’homme qui possède le monde."

Furuyari décida de punir Murayasu de sa fierté, et l’emmena discuter avec le daimyo de la famille Bayushi. Il convainquit le garde de visiter son palais situé dans la capitale. Caché derrière un panneau, l’Empereur de Rokugan se reposait, écoutant le Bayushi parler à ce simple garde.
Le Scorpion dit : "Agenouille-toi devant moi, Murayasu, et appelle-moi "maître". Si tu le fais, je te donnerai cent koku."
"Non merci, généreux daimyo," s’inclina Murayasu. "J’ai déjà un maître."
"Viens auprès de moi, Murayasu," tenta le Bayushi, "et raconte-moi tes secrets. Si tu le fais, je mettrai mille hommes et femmes à ton service, et une place d’honneur te reviendra dans ma noble garde."
"Je suis désolé, noble Bayushi," refusa de nouveau Murayasu, "mais je ne peux trahir mon maître."
"Qui sers-tu, Murayasu ?" demanda le Scorpion, énervé.
"Je sers l’empereur," répondit le petit garde.

Shosuro Furuyari se mit à rire. "L’empereur n’a jamais entendu ton nom, pauvre vieillard. Comment pourrais-tu le servir ?"
Murayasu sourit. "La reine des fourmis ne peut compter ses serviteurs, mais elle sait qu’ils sont loyaux. Bien que l’Empereur ne sache pas qui je suis, je sais qui il est. Et c’est Hantei, et lui seul, que je suis. A travers chaque acte et chaque mot, je suis ses désirs. Même les fourmis dans les champs peuvent en dire autant, malgré le fait qu’elles ne connaissent pas leur reine."

Hantei, seigneur de Rokugan, entendit ce jour-là les mots du pauvre garde, et l’emmena avec lui au palais, où il vécut ses derniers jours au service de la lignée impériale.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.