SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Livre des cinq anneaux > Scénarios > [HE] L’empereur caché > Le championnat de Jade
Contribuer

Livre des cinq anneaux

Cinquième volet

Le championnat de Jade

samedi 3 novembre 2007, par DarkLoïc

L’action de ce scénario se déroule quelques mois après la disparition de l’Empereur Toturi I et l’exil des Scorpions. Il s’adresse à un groupe de PJs affiliés au clan du Lion et à un MJ et des joueurs expérimentés. Il est préférable que les PJs soient de rang 2 en moyenne. Enfin, cette aventure se scinde en deux parties et il vous faudra introduire une aventure de votre cru entre ces deux parties.

Introduction

Depuis la disparition de l’Empereur Toturi I et du Champion d’Emeraude Kakita Toshimoko, l’empire menace de sombrer dans le chaos. Les familles impériales cherchent un moyen de stabiliser la situation avant que tout contrôle ne leur échappe !

En explorant les archives d’Otosan Uchi, les scribes impériaux ont exhumé une ancienne charge, celle de Champion de Jade. Le Chancelier, Takuan, dans une démonstration de pouvoir, a décidé de la rétablir. Après de nombreuses tractations à la cour, la décision est prise d’organiser un Tournoi de Jade à Otosan Uchi. Les Clans Majeurs sont avertis afin qu’ils désignent leurs représentants.

Première partie : Préparatifs

Situation du clan du Lion


A l’annonce du championnat, Ikoma Tsanuri réunit sa cour à Shiro sano Ken Hayai (L3 sur la carte de L5R 3E), la demeure ancestrale de la famille Kitsu. Seule famille de shugenja au sein du clan, elle devrait évidemment recevoir l’honneur de le représenter au Tournoi de Jade.

Les Kitsu ne sont toutefois pas aussi renommés pour leur maîtrise des arts magiques que les Phénix ou les Dragons. Par conséquent, les chances pour le clan du Lion de remporter le championnat sont bien minces. Ajoutez à cela les divisions internes que connaît le clan et le choix du ou des compétiteurs va être délicat...

Personnalités de la cour
- Ikoma Tsanuri : Champion du clan du Lion. Cherche à réconcilier les conservateurs et les partisants de Toturi I.
- Ikoma Ujiaki : Daimyo de la famille Ikoma et conseiller d’Ikoma Tsanuri. Chef de file des conservateurs. Tente de promouvoir un candidat appartenant à sa faction.
- Kitsu Toju : Daimyo de la famille Kitsu et sensei des Tombes Kitsu.
- Kitsu Motso : Frère de Kitsu Toju et conseiller d’Ikoma Tsanuri. Chef de file des partisans de Toturi I. Tente de promouvoir un candidat appartenant à sa faction.
- Matsu Ketsui : Daimyo de la famille Matsu. Digne cousine de Matsu Tsuko, elle n’hésite pas à défier Ikoma Tsanuri. Elle apprécie Kitsu Okura, qu’elle a déjà eu l’occasion de rencontrer.

Shiro sano Ken Hayai
La cour se réunit donc au Château de la Voie du Sabre. Il s’agit en fait d’un imposant temple fortifié. La structure abrite un oratoire dédié aux cinq fondateurs de la famille Kitsu, ainsi que le principal dojo de l’ancienne école de bushi de la famille Akodo. Du fait de la fonction mixte de la forteresse (temple et garnison), la famille Kitsu ne peut pas y loger toute la cour. Seul les dignitaires et leur suite sont donc logés au château. Les autres délégations, dont celle des PJs, sont logées dans les auberges des villages voisins.

L’intérieur du château a été aménagé pour accueillir la cour. Les principales allées et salles du temple ont été converties en salles d’audiences, dans lesquels courtisans et shugenja peuvent effectuer leur lobbying. Une salle, plus grande, est réservée aux audiences du champion. Ikoma Tsanuri y reçoit les prétendants ou leurs protecteurs, en présence de ses conseillers et des daimyo des familles Kitsu et Matsu. L’ambiance est tendue entre d’un côté Ikoma Ujiaki et Kitsu Motso, et de l’autre Matsu Ketsui et Ikoma Tsanuri.

Et les PJs dans tout ça ?
Les PJs sont envoyés à Shiro sano Ken Hayai par leur seigneur pour assister au choix des représentants du clan du Lion. C’est une mission a priori simple et sans risques. Ils vont pourtant être pris dans la toile des intrigues politiques. Durant leur séjour au château, Ikoma Ujiaki et Kitsu Motso ne manqueront pas de tester leur loyauté...

D’autre part, si le groupe de PJs compte un shugenja, celui-ci peut aussi souhaiter représenter le clan du Lion lors du Tournoi de Jade. Cependant, seul un individu réellement compétent ou possédant de puissantes relations peut espérer se qualifier. Pour cela, il devra aussi bien impressionner ses pairs que convaincre ses supérieurs. Il devra tout d’abord démontrer sa maîtrise des arts magiques. Pour ce faire, il peut :

- Impressionner la cour avec sa réputation : Jet d’Intuition/Barde (Vantardise), ND 15. Le PJ peut vanter lui même ses mérites (il gagne alors 1 pt de Qualification +1/Augmentation) ou demander à un tiers d’intercéder pour lui (il gagne alors Statut ou Gloire, le plus élevé des 2, de son porte-parole pts de Qualification +1/Augmentation).
- Exécuter une démonstration de ses talents : Le PJ choisit un sort qu’il connaît et le lance, tout simplement. Plus il déclare d’augmentations, plus l’effet est spectaculaire ! Pour chaque augmentation obtenue, le PJ remporte 1 pt de Qualification. Seule la meilleure démonstration compte.
- Affronter un concurrent dans un duel magique : Il s’agit alors d’un Tariyu-jiai (cf. Art of the Duel, p.14), suivant les règles de la variante avec Avatar (cf. Art of the Duel, p.14). Le vainqueur gagne 1 pt de Qualification, le vaincu en perd 1.

Si, à l’issue de la cour, le PJ totalise 10 pts de Qualification (ou plus), il pourra, lui aussi, participer au championnat, au nom du clan du Lion.

Déroulement de la cour

Arrivée des PJs
Envoyés à la cour par Matsu Toshiro (i.e. leur seigneur), ils arrivent à Shiro sano Ken Hayai en une fin de matinée ensoleillée. Alors qu’ils s’avancent vers le château, la coutume veut qu’ils envoient un messager pour annoncer leur arrivée. Ils doivent alors avancer d’un pas suffisament lent pour permettre à leur hôte de se préparer à les recevoir convenablement.
S’ils respectent les usages, les PJ sont accueillis aux portes du château par le général Kitsu Motso, le propre frère du daimyo de la famille Kitsu. Il s’adresse au PJ le plus "important" (faites un jet de reconnaissance ; Intuition de Kitsu Motso (3g3), ND 60 moins [Rang de Gloire du PJ]x5).

Konnichiwa [nom du PJ]-san ! C’est un honneur et un plaisir de recevoir les nobles émissaires de Matsu Toshiro-sama. Avez-vous mangé du riz aujourd’hui ? J’espère que votre voyage fut agréable... Kitsu Toju-sama vous prie de bien vouloir l’excuser de ne pas pouvoir vous accueillir en personne. Une affaire urgente requiert son attention. Il vous prie aussi d’accepter ce modeste présent, en gage de son amitié.

Kitsu Motso se tourne vers un serviteur et saisit le coffret en bois laqué que celui-ci lui tend. Il se retourne vers les PJ et s’incline, avant de présenter le coffret au PJ à qui il s’est précédemment adressé. Ce coffret est en bois précieux, laqué en noir et réhaussé d’or. A l’intérieur, une simple feuille de papier de riz pliée. Dessus, finement calligraphié, un extrait de Paroles d’Akodo Ikari (cf. Annexes). Une fois l’échange de présents effectué, Kitsu Motso propose aux PJs de se reposer un moment au château et de se rafraîchir, avant qu’un serviteur ne les conduise à l’auberge qui leur est assignée.
Si les PJ acceptent, une jeune servante les conduit dans un petit salon où les attend une bassine d’eau chaude et plusieurs serviettes. Lorsque les PJ sont prêts à partir, ils n’ont qu’à faire coulisser le panneau, derrière lequel un jeune bushi de la famille Matsu les attend pour les conduire jusqu’à leur auberge. Leur guide se nomme Matsu Nimura et est à leur service pour toute la durée de leur séjour. Si les PJ préfèrent aller directement à l’auberge, Kitsu Motso acquiesce et fait appeler Nimura pour qu’il y conduise les PJs.

Nimura conduit les PJ jusqu’au village des Trois cascades, à environ une heure de marche en direction de l’est du château de la famille Kitsu. Ils sont logés à la Vierge Héroïque, l’une des 2 auberges du village. Ils y disposent d’une place suffisante (une chambre par PJ et un accès direct aux bains, à la salle commune et aux jardins).
A leur arrivée, ils sont accueillis par un vieil homme borgne et unijambiste : le propriétaire des lieux, Masaro (un ancien ashigaru). Il tient cette auberge avec ses 2 filles, Hitomi et Tsuko, des jumelles d’une beauté exceptionnelle ! Les PJ partagent cette auberge avec 3 autres délégations : celles de Kitsu Sezaru, d’Ikoma Rekai et de Kitsu Ryu.
- Sezaru est un Sodan-senzo plus ambitieux que talentueux, mais possédant quelques appuis politiques. C’est notament un cousin par alliance d’Ikoma Ujiaki, et un fervent traditionaliste. Il est accompagné de son "secrétaire" (en réalité un homme d’Ikoma Ujiaki), Ikoma Sanzo et de son yojimbo, Matsu Retsu.
- Rekai est une diplomate du clan du Lion et une historienne accomplie. Elle est venu à la cour à la demande d’Ikoma Tsanuri. Elle est accompagnée d’un serviteur heimin (un scribe) et d’un yojimbo, Matsu Korube.
- Ryu est un brillant shugenja, quoiqu’un peu excentrique. Il voyage seul.

La cour ne débutant que le jour suivant, les PJ sont libres d’agir à leur guise durant le reste de la journée. S’ils retournent au château, ils ne pourront pas néanmoins, accéder au temple (mais peuvent librement se rendre au dojo). Le village des 3 cascades est un petit bourg heimin assez ordinaire. Le centre du village est occupé par la maison du chef, Teruo, et celle du magistrat local, Kitsu Otsuka. ces bâtiments sont entourés de trois entrepôts à grain. La majorité des autres bâtiments sont des maisons de paysans. Au sud s’étendent les rizières.
Il y a aussi deux auberges :
- celle des PJ est située un peu à l’écart, à proximité du lieu qui donne son nom au village
- la seconde, celle de la Fleur de Prunier, se trouve de l’autre côté du village, à l’est. L’auberge de la Fleur de Prunier accueille trois autres délégations. Il s’agit, comme les PJ, d’ambassadeurs envoyés par des daimyo vassaux.

Manigances politiques
Le château de la famille Kitsu ouvre ses portes aux invités d’Ikoma Tsanuri le lendemain de l’arrivée des PJ. Comme toute famille de shugenja, les Kitsu prônent la non-violence. Tous les participants à la cour sont donc invités à laisser leurs armes à l’extérieur. Seul le port du wakizashi, symbole du statut du samurai, est autorisé.
L’intérieur du temple grouille de courtisans, yojimbo et shugenja venu débattre ou assister aux nominations. Dans les couloir et les salles attenantes à la salle d’audience, tractations et démonstrations vont bon train. Des membres de la famille Kitsu font étalage de leur maîtrise des arts magiques, tandis que les diplomates de la famille Ikoma négocient.

La cour doit durer jusqu’à ce qu’Ikoma Tsanuri annonce sa décision. Malheureusement, la famille Kitsu n’est pas renommée pour ses shugenja et la préoccupation première des dirigeants du clan du Lion est plus de ne pas paraître ridicules, plutôt que de vraiment tenter de remporter le championnat.
D’autre part, Tsanuri doit faire face aux dissentions qui subsistent au sein de son clan. Durant toute la cour, Ikoma Ujiaki et Kitsu Motso s’affrontent pour placer un candidat qui leur soit favorable. De son côté, Matsu Ketsui se réjouit des déboires de son champion. Quand à Kitsu Toju, il est au-dessus de telles considérations et n’intervient pas, laissant Tsanuri régler le problème.

Le 1er jour, chaque délégation présente ses hommages au champion du clan du Lion. Certains glissent au passage quelques allusions au sujet de leur candidat favori. Après quoi, Ikoma Ujiaki et Kitsu Motso commencent leur affrontement.
Chacun évalue les forces en présence. Suivant l’affiliation et la renommée des PJ, ils sont plus ou moins rapidement approchés. S’ils sont très renommés et/ou importants, ils sont contactés directement. Idem, s’ils ont déjà eu affaire à l’un ou l’autre. Sinon, un "subalterne" leur propose une entrevue. Dans les 2 cas, cette rencontre a pour but de connaître le sentiment des PJ et de tenter de les rallier à la cause de leur interlocuteur.
Quoi qu’il en soit, deux noms sortent rapidement du lot : Kitsu Sezaru (le protégé d’Ujiaki) et Kitsu Ryu (le choix de Motso). Cependant, aucun des 2 ne semble vraiment convenir à Matsu Ketsui, et Ikoma Tsanuri ne veut favoriser aucun de ses conseillers. Les tractations et manigances redoublent donc de plus belle !

A la cour comme à la guerre
Cédant à ses pulsions, Kitsu Ryu ne tarde pas à mettre les jumelles de l’aubergiste dans son lit. Les PJ peuvent le découvrir, s’ils flânent dans l’auberge la nuit. Quoi qu’il en soit, Ikoma Sanzo le découvre, lui, et en fait immédiatement part à Kitsu Sezaru. Ce dernier y voit tout de suite un moyen d’écarter son rival et ordonne à Sanzo de le faire chanter. L’affaire n’est toutefois pas si simple car Ryu est soutenu par Motso et ne peut donc pas se retirer sans explications. D’autre part, l’homme est sanguin et ne compte pas se laisser faire !

Le lendemain, lorsque les PJ se lèvent, ils croisent un Kitsu Ryu furieux. Celui-ci les bouscule sans ménagement et sans même s’excuser. Si les PJ sont aussi du genre sanguin, la situation risque de dégénérer en duel. Ce n’est pas prémédité de la part de Ryu, mais cela pour arranger ses affaires. S’il perd, le "déshonneur" lui fournira une excuse. En tout cas, il est si furieux qu’il ne fera rien pour éviter un affrontement à mort !
Après le duel et qu’elle qu’en soit l’issue, Ryu présente ses excuses aux PJs et les invite à venir prendre un verre de saké dans sa chambre. Il leur raconte alors qu’Ikoma Sanzo le fait chanter pour qu’il abandonne face à Kitsu Sezaru et leur demande conseil. Il refusera, bien entendu, de révéler quoi que ce soit qui pourrait nuire à son union avec Asahina Ritsuko.

Si le duel "dérape" et que Ryu est tué, le bruit du combat alerte Ikoma Rekai et son yojimbo qui déboulent immédiatement. Rekai demande aux PJs ce qui s’est passé avant d’ordonner à son yojimbo d’aller chercher le magistrat. Celui-ci arrive rapidement avec le chef du village et 2 eta. Ces derniers fouillent le corps à la demande de Kitsu Otsuka et découvrent alors la lettre de menaces, anonyme, écrite par Ikoma Sanzo.
Quelle que soit l’issue de cette scène, elle devrait avoir des répercussions sur la cour :
- Si le comportement de Kitsu Ryu est exposé au grand jour, il perd la face et doit se retirer.
- S’il cède au chantage, le résultat est sensiblement le même.
- S’il est tué par un PJ, l’annonce de sa mort secoue aussi la cour et réjouit Ujiaki. Ce dernier dépêche "anonymement" un messager aux PJ pour les féliciter du grand service qu’ils ont rendu au clan du Lion. Le messager leur remet, au nom de son maître, 30 koku à se partager.

Quoi qu’il en soit, seul Kitsu Sezaru reste en course, mais les PJ devraient avoir des doutes sur la "qualité" d’un tel représentant. Leur honneur devrait leur dicter de faire quelque chose. S’ils cherchent à avertir Ujiaki, c’est évidemment sans espoir ! S’ils prennent contact avec Kitsu Motso, celui-ci les écoute.
Motso est avant tout un individu pragmatique. Si les PJ lui semblent francs et convainquant, il leur fait confiance et leur demande alors qui leur semble un meilleur choix. S’ils n’ont aucun candidat valable, la situation n’est pas à leur avantage.

Obtenir une audience avec Ikoma Tsanuri est impossible, sauf si les PJ ont vraiment de l’influence. Ils ont alors plutôt intérêt à avoir du solide, sinon Ujiaki va les broyer. Comme son frère, Kitsu Toju acceptera d’écouter les PJ et même de les croire. Mais, comme lui, il ne peut rien faire d’autre que de soutenir un meilleur candidat, si les PJ en ont un. Enfin, Matsu Ketsui ne sera pas facile à approcher non plus. Les PJ vont devoir s’imposer !

Le meilleur moyen est de se rendre au dojo de très bonne heure. En effet, à l’aube, Ketsui aime pratiquer ses exercices de bushi. Elle s’entraîne d’ailleurs en compagnie de Kitsu Motso. Des gardes assurent sa sécurité et la quiétude des 2 personnages. Cependant, si les PJ ont déjà fait bonne impression (notament à Motso), ils peuvent espérer attirer l’attention de l’un des deux et obtenir une audience.
Ketsui est avant tout une berserker Matsu ! Elle va droit au but et propose au porte parole du groupe un défi : un combat singulier, au boken. Si le PJ gagne, elle appuiera le candidat de leur choix. En fait, quel que soit le résultat de cet affrontement, elle sera impressionnée par le courage des PJ :

Hum... Vous êtes bien au service de Matsu Toshiro ? J’ai entendu dire que votre daimyo avait à son service un talentueux shugenja du nom de Kitsu Okura. Ne ferait-il pas un excellent candidat ?

Avec ce retournement de situation, Kitsu Okura devrait être choisi pour représenter le clan du Lion au Tournoi de Jade !

NOTE AU MJ : Si les PJ n’interviennent pas ou s’ils échouent à obtenir le soutien de Matsu Ketsui, Ikoma Rekai mène son enquête de son côté (les évènements de l’auberge ont aiguisé sa curiosité) et finit par convaincre Tsanuri que Sezaru ne peut qu’apporter le déshonneur sur le clan du Lion. En conséquence, un compromis est trouvé sur la personne de Kitsu Okura, candidat suggéré par Matsu Ketsui.

Deuxième partie : le tournoi

Otosan Uchi

Kitsu Okura est enfin de retour, prêt à se rendre à Otosan Uchi pour y porter fièrement les couleurs du clan du Lion ! Cette fois-ci, Matsu Toshiro charge les PJ de l’escorter et de l’assister en tout. Après un voyage sans histoires, les PJ arrivent en vue de la cité impériale, plus majestueuse que jamais. Toute trace de la guerre, qui a pourtant durement touché la capitale, a été effacée. Les PJ pénètrent dans la cité hors des murs par la route impériale (i.e. celle du sud).
Les gardes du District Hidari, portant les couleurs du clan de la Grue, vérifient leur papiers. Ce n’est, bien sûr, qu’une pure formalité. Les PJ prennent alors tout droit, en direction des Miwaku Kabe et de la citée dans les murs.

La porte méridionnale, autrefois majeustueuse, fut partiellement détruite par les trois sièges successifs que connut la cité. Les gardes portent tous les couleurs du clan du Lion, tandis que les officiers portent celles du Champion d’Emeraude. A leur tour, ils vérifient les papiers des PJ, attentivement, avant de les laisser poursuivre. La route qu’empruntent les PJs marque la limite entre les districts Chisei et Kanjo, et les mène jusqu’à la porte méridionale de la cité interdite, où les PJ ont été conviés.

Cette porte est gardée par les membres de l’armée personnelle de l’Empereur. Tous les gardes arborent le mon du clan du Singe. Là aussi, les protections magiques ont été altérées lors du règne d’Hantei XXXIX, possédé par Fu Leng. Cependant, toute trace de saccage a été masquée. Les gardes procèdent à une nouvelle et dernière vérification, puis les PJ sont escortés par 2 bushi Singe jusqu’au pavillon des invités du clan du Lion, où ils séjourneront durant toute la durée du championnat.

Les pavillons des hôtes des clans majeurs
La majeure partie de la cité interdite est un labyrinthe de jardins soigneusement entretenus, de recoins placés stratégiquement pour abriter les conversations privées, ainsi que d’oeuvres d’art, de paysages et d’édifices spectaculaires. Chaque clan majeur a reçu une petite parcelle de terrain, à l’extrême limite sud de la cité interdite. Chaque parcelle abrite un pavillon, à l’écart de la route du très haut, pour garantir la tranquilité des invités.

Seuls les clans du Crabe, de la Grue, de la Licorne, du Lion et du Phénix jouissent actuellement d’un pavillon. Le clan du dragon n’a jamais souhaité loger qui que ce soit dans la cité interdite, et le statut de clan majeur de la Mante est encore trop récent. Enfin, le récent exil du clan du Scorpion laisse vacante leur parcelle. Ces pavillons abritent les invités suivants :
- Crabe : Yasuki Taka, Toritaka Tsuru, deux yojimbo et plusieurs serviteurs.
- Grue : Kakita Yoshi, Asahina Tomo, Asahina Sakura, deux miharu et plusieurs serviteurs.
- Licorne : Ide Tadaji, Iuchi Karasu, deux miharu et plusieurs serviteurs.
- Lion : Kitsu Okura, les PJs, éventuellement leurs serviteurs et un serviteur/guide alloué par la famille Otomo (Otomo Tsai).
- Phénix : Asako Miharu, Isawa Gobu, un yojimbo et un serviteur.
Les autres participants au tournoi (Agasha Gennai et Komori) résident dans l’ambassade de leurs clans respectifs.

Les PJ sont accueillis au pavillon du clan du Lion par Otomo Tsai, un jeune courtisan de la famille Otomo qui n’a pas encore passé son gempukku, et qui a pour tâche de les servir durant tout leur séjour. Tsai peut aussi les renseigner sur les us et coutumes de la cour impériale. Après leur long voyage, ils devraient commencer par prendre un bain. S’ils n’y pensent pas, Tsai le leur suggérera habilement. Ils pourront ensuite se changer. Tsai a prévu à leur intention plusieurs tenues luxueuses, aux couleurs de leur clan, famille ou école. Il est là aussi pour répondre aux questions des PJ.

Tsai peut par exemple donner aux personnages les noms des participants au tournoi. Un jet d’Intelligence/Connaissance : Clan concerné (ou, à défaut, Courtisan (Commérages), ND +5) permet d’en apprendre plus :
- Agasha Gennai (ND 15) : Cousin d’Agasha Tamori, daimyo de la famille Agasha.
- Asahina Sakura (ND ) : Jeune femme timide, à la beauté extraordinaire.
- Asahina Tomo (ND 10) : Frère du daimyo de la famille Asahina.
- Asako Miharu (ND 20) : Jeune Inquisiteur Asako, très prometteur.
- Isawa Gobu (ND 20) : Tensai très sûr de lui... peu être trop.
- Iuchi Karasu (ND 10) : Mystérieux shugenja masqué du clan de la Licorne, qui tua Yogo Junzo lors du 2nd Jour des Tonnerres.
- Kitsune Tsuke (ND 30) : Jeune shugenja du clan du Renard, encore inconnu.
- Komori (ND 25) : Vieux shugenja du clan de la Mante et proche conseiller de Yoritomo.
- Toritaka Tsuru (ND 30) : Jeune shugenja du clan du Crabe, élève de Kuni Utagu.

Concernant les occupants des autres pavillons, là encore, Tsai connaît leurs noms (cf. plus haut).

Concernant la cour, Tsai peut indiquer aux PJ le nom des personnalités qui assisteront au tournoi :
- Takuan : le régent impérial.
- Toku : le capitaine de la garde.
- Shinjo Shirasu : magistrat d’émeraude.
- Doji Shizue : l’ambassadrice du clan de la Grue.
- Ikoma Kimura : l’ambassadeur du clan du Lion.
- Isawa Osugi : la gardienne du Nouveau Tao.
- Kitsune Miru : l’ambassadeur du clan du Renard.
- Miya Yumi : le daimyo de la famille Miya.
- Ryoshen : l’ambassadeur du clan de la Guêpe.
- Yoritomo Hogosha : l’ambassadeur du clan de la Mante.

Les PJs ont tout l’après-midi pour vaquer à leurs occupations. Kitsu Okura désire rester seul afin de méditer. Bien entendu, sauf invitation, les PJ ne peuvent se rendre dans les autres pavillons. Les PJ peuvent donc flâner dans les jardins et y rencontrer certains protagonistes de la cour.
Ide Tadaji, accompagné d’un simple serviteur, aime a jouer au go dans les jardins. Isawa Osugi, accompagnée de son yojimbo Shiba Raigen, aime aussi y méditer. Enfin, Doji Shizue peut être rencontrée en train de composer dans les jardins aquatiques (cf. ci-dessous).

La cite interdite

En plus des jardins, des pavillons des clans majeurs et du palais impérial proprement dit, la cité abrite un certain nombre de lieux dignes d’intérêt. Chacune des trois familles impériales y possède un pavillon pour ses invités. La famille Miya y possède aussi un palais (c’est là que réside Miya Yumi durant le championnat). Ces lieux sont, bien entendu, interdits aux PJ.

Les jardins aquatiques impériaux
Il s’agit d’un lieu apaisant constitué d’un dédale d’îles artificielles reliées par des petits ponts. C’est un endroit apaisant où il est, en outre, facile de se cacher. Des statues de membres célèbres des familles impériales ornent leurs abords.

Le temple de la famille Hantei
Il s’agit d’un mémorial aux fils des cieux. Chaque Empereur y possède une statut et 20 gardes d’honneur protègent l’endroit. Seul l’Empereur et ses proches y ont accès.

Les aires d’entraînement impériales
Juste derrière le palais de la famille Miya et le temple de la famille Hantei, au pied du palais, se trouvent les aires d’entraînement de l’armée de l’Empereur. Elles se composent d’un grand champ, de deux baraquements, d’un bureau militaire, d’écuries et de la demeure du commandant. Les soldats qui s’entraînent ici portent, pour la plupart, les couleurs de la famille Seppun, du clan de la Tortue ou de celui du Singe.

La cour
Si les PJ veulent pénétrer dans le palais, Otomo Tsai proposera de leur servir de guide afin qu’ils ne s’y égarent pas. Les gardes (tous membres de la famille Seppun) ne feront aucune difficulté, à condition que les PJ n’introuisent pas d’armes dans l’enceinte. Tout contrevenant sera immédiatement arrêté ! Si un individu présente une menace, les miharu sont autorisés à l’exécuter sommairement.

Le palais est une véritable ruche. Fonctionnaires, serviteurs, courtisans et gardes vont et viennent en permanence. D’autre part, ses couloirs sont un véritable labyrinthe pour qui n’est pas un habitué des lieux. Heureusement, des postes de gardes sont régulièrement disposé pour prévenir tout incident.
Si les PJ se comportent comme il convient, il leur est possible d’accéder à la salle d’audience où le régent, Takuan, reçoit les courtisans, écoute les doléances et prend les décisions en l’absence de l’Empereur. Il est épaulé dans sa tâche par le chancelier, Kakita Yoshi. C’est l’occasion pour les Pj de rencontrer les ambassadeurs de chaque clan :
- Crabe : Yasuki Taka.
- Guêpe : Ryoshen.
- Lion : Ikoma Kimura.
- Mante : Yoritomo Hogosha.
- Renard : Kitsune Miru.

Sont aussi présents : Shinjo Shirasu ; le capitaine de la garde, Toku ; le daimyo de la famille Miya, Miya Yumi ; et les participants ne logeant pas dans les pavillons des clans majeurs : Agasha Gennai, Kitsune Tsuke et Komori.

En observant ce qui se passe et en tendant l’oreille aux bonnes conversations, les PJ peuvent apprendre les choses suivantes :
- Les Naga ont soudainement abandonné leurs alliés du clan du Crabe.
- Ces derniers doivent actuellement faire face à un siège mené par les hordes de l’Outremonde contre la forteresse Hiruma.
- A la demande de Hida O-Ushi, Yasuki Taka est venu à la cour pour obtenir des vivres, des armes et du jade pour soutenir l’effort de guerre.
- La trahison de Kuni Yori place la famille Kuni dans une situation délicate ce qui explique l’envoi par le clan du Crabe d’un shugenja de second ordre comme représentant au tournoi.
- Depuis qu’Hitomi a pris la tête du clan du Dragon, ce dernier à coupé toutes relations diplomatiques avec le reste de l’empire. Il est surprenant qu’Hitomi ait daigné envoyer un représentant à ce tournoi.
- Le clan de la Grue a du consentir d’énormes concessions pour convaincre son allié, le clan du Phénix, de ne pas s’opposer au rétablissement de la charge de Champion de Jade.
- Malgré le règne d’Hantei XXXIX et la disparition du Champion d’Emeraude, Kakita Toshimoko, il semble que le clan de la Grue reste en position de force à la cour.
- Le chancelier, Kakita Yoshi, semble avoir une grande influence sur le régent.
- La réputation du clan de la Licorne ne cesse de croître depuis le Coup d’Etat du Clan du Scorpion.
- En l’absence du Champion d’Emeraude, c’est Shinjo Shirasu qui dirige la magistrature.
- Compte-tenu de ses actes durant la Guerre des Clans et, particulièrement, lors du 2nd Jour des Tonnerres, Iuchi Karasu est le grand favori du tournoi.
- La cour s’adapte lentement au nouveau statut du clan de la Mante. Néanmoins, le clan de la Grue est celui qui leur témoigne le plus d’intérêt.
- Bien que membre de l’Alliance bâtie par Yoritomo, le clan du Renard semble en froid avec celui de la Mante et a décidé de présenter son propre candidat au tournoi.
- Le clan de la Guêpe, de son côté, semble soutenir sans conditions celui de la Mante.
- Tous le monde s’accorde à dire qu’en l’absence d’un Conseil Elémentaire, le clan du Phénix est dans l’incapacité d’assumer la tâche qui lui fut confiée par l’Empereur.

Evenements

Premier jour
Les PJ arrivent à Otosan Uchi en début de matinée. Il leur faut bien une demi-journée pour atteindre la cité interdite.
En fin de journée, Ikoma Kimura, l’ambassadeur du clan du Lion, demande une entrevue avec Kitsu Okura. Les PJ peuvent choisir d’y assister ou non. Kimura souhaite juste faire leur connaissance et leur faire part de ce qu’il a appris. C’est à dire que leur adversaire le plus sérieux est Iuchi Karasu, mais qu’il faudra se méfier des Grues et des Phénix. Si les PJ le souhaitent, il peut aussi leur faire un topo sur les membres de la cour (cf. ci-dessus).

En soirée, si les PJ ont déjà eu l’occasion de se créer des relations au sein d’autres clans (lors d’un précédent scénario), leur réputation les précède et ils reçoivent une invitation à dîner dans le ou les pavillons des clans concernés. Sont présents à ces dîners tous les membres importants de ces clans présents dans la capitale.
A contrario, si les PJ se sont déjà fait quelques ennemis, les clans concernés les garderont à l’oeil en les faisant suivre discrètement par leurs serviteurs (jet de Perception ND 30 pour le remarquer).

Deuxième jour
En fin de matinée, un banquet est organisé en l’honneur des candidats, en présence des membres de la cour, dans le champ de l’aire d’entraînement. La réception dure plusieurs heures. Elle débute par un concours de poésie (auquel peuvent participer les PJ), suivi du repas proprement dit. Les mets servis sont d’une qualité à laquelle les PJ sont loin d’avoir été habitués.
Quelques samurai avides de gloire se lancent dans des toasts accompagnés de récits d’exploits. Plusieurs geisha ont été invitées pour l’occasion, afin d’égayer le repas par de la musique. Finalement, le banquet se clôt par une représentation de Nô. Les convives quittent ensuite les lieux par petits groupes : Doji Shizue et Isawa Osugi, Kakita Yoshi et Takuan, Shinjo Shirasu et Toku, Yoritomo Hogosha, Ryoshun et Komori, Yasuki Taka et Ikoma Kimura...

Troisième jour
Le championnat commence enfin ! Les règles sont simples : chaque participant doit subir une série d’épreuves, à l’issue desquelles le vainqueur sera désigné. Pendant toute la durée du tournoi, aucun participant ne peut recevoir d’aide extérieure sous quelque forme que ce soit, sous peine d’être disqualifié. Les épreuves démarrent en début d’après-midi.

Durant la matinée, les diplomates se livrent aux dernières tractations. Des PJ se promenant dans les jardins peuvent apercevoir Ide Tadaji en grande conversation avec Kitsune Miru ou Kakita Yoshi échanger des présents avec Yoritomo Hogosha.
Malheureusement, un drame vient entâcher le début du tournoi ! Isawa Gobu est retrouvé mort, probablement étouffé, dans sa chambre. Shinjo Shirasu ouvre immédiatement une enquête et passe la matinée à interroger les autres résidents du pavillon du clan du Phénix, sans succès...

La 1ère épreuve porte sur le droit impérial. Une tente a été montée devant le palais, dans laquelle Shinjo Shirasu reçoit tour à tour chaque candidat et lui pose une question. L’ordre de passage est le suivant : Asako Miharu, Asahina Tomo, Kitsu Okura, Iuchi Karasu, Agasha Gennai, Toritaka Tsuru, Komori et, enfin, Kitsune Tsuke.
La 2nde épreuve porte sur la religion. C’est maintenant Isawa Osugi qui interroge les participants.
La 3ème épreuve porte sur l’étiquette, sous l’arbitrage de Kakita Yoshi.

A l’issue de ces questions, seuls quatre participants sont qualifiés pour la suite : Asako Miharu, Iuchi Karasu, Kitsu Okura et Toritaka Tsuru. Un tirage au sort est effectué en vue du lendemain. Asako Miharu affrontera Kitsu Okura, tandis que Iuchi Karasu affrontera Toritaka Tsuru.

NOTE AU MJ : Si l’un des PJ participe au tournoi, il doit passer les épreuves de la matinée. Vous pouvez réutiliser celles du Championnat d’Emeraude (cf. Art of the Duel, p.181) ou bien vous inspirer de celles du Championnat de Topaze. S’il réussit les 3 épreuves, il est qualifié pour le tour suivant, à la place de Toritaka Tsuru.

Durant la nuit, demandez un jet d’Intuition (ND 30) à chaque PJ. Ceux qui aurait la "bonne" idée de monter la garde perdent 1 point d’honneur (s’ils possèdent un rang de 2 ou +), mais font à la place un jet de Perception (même ND). En cas de réussite, ils perçoivent que quelque chose ne va pas, sans pouvoir définir ce que c’est. Tout d’un coup, un cri déchire l’obscurité. Il provient de la chambre de Kitsu Okura. Si les PJ se précipitent, ils découvrent une chambre ressemblant plus à un champ de bataille.
Au milieu, derrière une table basse renversée, Kitsu Okura, accroupi, brandit maladroitement son wakizashi, la main gauche pressée sur son bras droit pour endiguer l’hémorragie. De l’autre côté de la pièce, une silhouette vaguement humaine et sans visage, portant les couleurs du clan du Phénix, se dresse, menaçante. Lorsqu’il aperçoit les PJs, l’intrus se retourne contre eux. Il s’agit bien entendu d’Asako Miharu. Si les PJs le tuent, son corps se dissout, ne laissant aucune trace.

Quatrième jour
Dès l’aube, le tournoi reprend. Cependant, Asako Miharu est introuvable. Par conséquent, Kitsu Okura est déclaré vainqueur par forfait. Reste l’affrontement entre Iuchi Karasu et Toritaka Tsuru. Malgré tous ses efforts, le jeune shugenja Crabe est nettement surclassé par son adversaire. La maîtrise des kami démontrée par Karasu est véritablement époustouflante. Il ne fait aucun doute qu’il va remporter haut la main la finale !

NOTE AU MJ : Si l’un des PJ est parvenu jusqu’à ce stade de la compétion, résolvez l’affrontement comme un Taryu-jai traditionnel (cf. Art of the Duel, p.14).

C’est en début d’après-midi que la finale opposant Iuchi Karasu et Kitsu Okura a lieu. Les deux shugenja s’observent un long moment, puis, simultanément, démarrent leur incantation. Les kami commencent à tourbilloner autour d’eux. Cet affrontement est une véritable débauche d’effets magiques. Néanmoins leurs sorts semblent se neutraliser.
Soudain, Karasu pousse un cri et tombe à genoux, comme tétanisé. Un jet d’Intuition/Art de la magie (Maho), ND 30, laisse planer un doute quand à la nature des pouvoirs mis en jeu. Quoi qu’il en soit, Kitsu Okura est déclaré vainqueur !

Epilogue

Le nouveau Champion de Jade commence à constituer son équipe. Tout shugenja PJ se voit proposé une place de Magistrat de Jade. Les cérémonies durent encore quelques jours, puis Okura et les PJ rentrent sur leurs terres.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.