SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Magazine > Reportages > Présentations > Insectopia - Invasion
Contribuer
Les participants

 Magazine

Insectopia - Invasion

1 vote

jeudi 5 mars 2015, par Pitche

Critique et présentation du kit de découverte d’Insectopia

Présentation générale

JPEG - 3.3 ko

est un jeu de rôle où les joueurs incarnent des insectes évolués (une vingtaine de races). Dans un univers nouveau et original (Entoma), ces insectes se tiennent debout, utilisent leur pouvoirs habituels, mais sont doués de conscience « humaine ». Ils se nomment les Intres et se divisent en deux forces les Myrmides (voués aux cultes des Anciens Dieux) et les Termides (animistes). Enfin, une troisième faction, tapie sous terre complote à la destruction des deux autres, ce sont les Blafards, victimes d’une maladies amenée par la révolution technologique apportée par la découverte du culte des Anciens Dieux.

Entoma

Vaste univers où vivent les intres (insectes) répartis en une vingtaine de races (dont 2 araks - arachnides). On y trouve une diversité de paysages et de climats (en son centre une vaste chaine montagneuse) qui rassemblent de nombreux royaumes et territoires. Les intres doivent faire face à quelques ennemis tels que les Plumes, les Ecailles ou les Sangchaud mais ce sont surtout leur propre peuple divisé en deux clans opposés (Nord-Sud) qui provoquèrent déjà la guerre des peuples. Tout cela, sans compter la présence de 8 Factions différentes (tels que les Fils d’Onono et les Cultistes Nationalistes) et les Blafards, troisième grande tribu, cachée et secrète qui voue son existence entière à la destruction de tous les intres.
On imagine déjà aisément le nombre d’aventures qu’on peut vivre avec une telle diversité de lieux, de peuples, de factions, de clans, etc. Tous les scénarios sont possibles : exploration, enquête, complot, machination, ressources, etc. Bref, le Deus (MJ) trouvera aisément l’inspiration pour rédiger ses propres aventures.

Je trouve aussi qu’Insectopia avec la découverte des Anciens Dieux (les Titans, des êtres près de cent fois plus grands que les intres) apporte un petit côté grisant de Steampunk avec cette révolution industrielle mise en marche par la découverte de la forge du métal, de l’alchimie et du pouvoir de la foudre ? Sans compter, la rupture religieuse et spirituelle qui s’est produite.

Système de jeu

On joue avec un tirage de Blattes (pastilles de différentes couleurs enfermées dans un sac). Il suffit de déterminer le résultat d’une opposition qui se calcule en soustrayant le score adverse au vôtre (ou un seuil de difficulté). Au plus le résultat est élevé (positivement), au plus vous pouvez tirer de blattes et toujours choisir le résultat qui vous convient.
C’est simple, ludique et facile car la couleur vous donne directement le résultat de votre action sans compter que le calcul initial est très facile et rapide (simple soustraction).

Le combat se conçoit de la même façon : prenez votre score de compétence d’Attaque auquel vous soustrayez la Défense de votre adversaire. Encore une fois, le résultat d’opposition détermine la réussite ou non de votre attaque. Les dégâts se calculent notamment avec le score de Chitine (caractéristique) + Arme - Chitine adverse et Armure.

Personnage

Chaque personnage possède 8 Caractéristiques complétées par 2 Compétences (soit 16 Compétences au total) dont l’Instinct, sorte de 6e sens qui fournit pour chaque session de jeu, autant de blattes de chance. La compétence de Chrysalide fournit la vitesse à laquelle le personne régénère ses blessures et résiste à la corruption du Sombre (issue des Anciens Dieux). L’Activité donne le nombre d’actions possibles par tour de combat notamment.

Chaque intre possède la capacité spéciale d’Adhérence (marcher sur des plans inclinés et s’agripper un peu partout) et aura à sa disposition des capacités spéciales liées à sa Race telle que Pince ou Vitesse surnaturelle !
Il existe aussi des capacités spéciales propres aux Castes telles que Ailé ou Mimétisme.
Enfin, on calcule quelques attributs secondaires classiques tels que Blessure et Initiative mais on trouve le score de Sombre qui définit votre corruption au Sombre ; à 10, vous devenez un blafard !
Les Caractéristiques et Compétences sont typées et peu nombreuses. On ne se perdra pas dans une liste interminable. Les Capacités spéciales permettent vraiment de jouer un insecte avec des capacités des plus surprenantes voire carrément extraordinaires pour des humains comme nous, joueurs. Réellement fun et passionnant à interpréter.

JPEG - 56.1 ko

Le Kit de découverte présente une série de pré-tirés bien construits, complets et illustrés. Idéal pour se lancer dans l’aventure surtout que deux scénarios nous sont proposés.
Un petit regret, je pense qu’il aurait été fort utile en partie de disposer sur la feuille de personnage de quelques petits tableaux synthétiques reprenant le nombre de blattes à tirer en fonction du résultat d’opposition, les effets d’une attaque et des dégâts portés (cf. p. 24 et 29, Invasion - Kit de découverte) ; une sorte de mémo fort pratique.

Magie

La magie trouve sa puissance dans le Payolave, sorte d’univers parallèle où se concentre l’existence de toute chose et être. Chaque "mage" (qu’ils soient cultistes, prêtres animistes, etc.) rentre en communication avec cet autre univers.
La magie fonctionne avec des Mots de pouvoir, deux sont présentés ici : Attaque et Altération. L’Attaque fonctionne aisément et simplement en test d’opposition tandis que l’Altération fonctionne avec un certain niveau de difficulté propre aux effets escomptés.
La magie d’Insectopia est ouverte et créative, propice et favorable à mille et une invention des joueurs même si l’on a fourni quelques sorts ’’tout fait’’ pour se lancer plus facilement dans le jeu. Je trouve qu’avoir choisi le système d’opposition pour l’Attaque cadre bien avec l’opposition qu’on trouve dans une attaque "physique" classique (user d’une arme ou donner un coup) tandis que l’Altération se base plutôt sur la "construction" d’un effet souhaité d’où le seuil de difficulté.
On trouve aussi dans la magie, les contrôleurs d’énergie qui manient et usent des énergies propres aux éléments tels que l’air, le feu, la terre ou l’eau. Ils sont profondément liés à la nature/terre et au culte des animistes. Ce sont les plus farouches opposants aux croyants des Anciens Dieux.

Scénarios

Le premier scénario vous plonge dans une enquête au sein d’une immense cité qu’on pense maudite et que beaucoup veulent fuir... Mais quel mal rôde et croit en ses murs ? Les personnages vont devoir composer au sein de cette immense ville et de sa cour. Chaque scénario développe les PNJ types ou particuliers que seront amenés à rencontrer les PJ.

Le seconde scénario envoie les personnages au chevet d’un druide victime d’une maladie inconnue qui le plonge de plus en plus fréquemment dans un état d’inconscience où se perd sa lucidité. Les PJ transportent avec eux un puissant et rare remède. On leur demande aussi de se tenir informés de tout ce qui se trame là-bas (intrigues, complots et autres).

Ces scénarios sont fort bien présentés et structurés avec notamment de encarts explicatifs ou de "mise en situation" forts utiles au Deus. Pratiques, on trouve les caractéristique de chacun des PNJ qu’ils soient ’mineurs/majeurs’ voire ’courants/habituels’. Deux scénarios aux ambiances fort différentes qui démontrent bien de la richesse des intrigues qu’offre Insectopia.

La présence d’un glossaire en fin d’ouvrage est une très bonne idée, fort pratique pour retrouver un terme propre ou se familiariser avec ceux-ci.

Inspirations ?

Insectopia, le jeu de rôles qui vous met dans la peau d’un insecte "véritable" mais doué de conscience et d’allure humaine ajoute une dimension peut-être plus épique et héroïque sur Entoma (un monde plutôt Medfan-Steampunk) que dans Insectes et Cie (détails et mini-critique parue sur Jeux d’Ombres) qui se cantonnait à écumer nos prairies, décharge, sous-bois...
En plus, les atouts "insectes" confèrent aux personnages d’Insectopia un petit côté "super-héros" qui n’est pas pour déplaire.

JPEG - 28.1 ko

Mais on se projette aisément dans la série d’animation française InseKtorS avec ce combat de deux peuples insectes : les Beurks et les Joyces. Les uns vivants sous-terre usant de machines, de chaudières, etc. Les seconds vivant à l’extérieur en pleine nature et vénérant un cristal coloré niché dans la Grande Fleur.
Un fourmillement d’idées et d’inspirations pour le Deus.

Disponible gratuitement au format PDF (56 pages) ou imprimé en HD et vendu au prix de 10,00 EUR en conventions ou sur le site d’Insectopia.


Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2016 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.