SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Mage : l'ascension > Aides de jeu > Factions > Corpus Evolution
Contribuer

Mage : l'ascension

Corpus Evolution

vendredi 10 septembre 2010, par Sephyroth

Dans le Monde des Ténèbres, la Technocratie a beau être la grande directrice du Paradigme en place, elle ne peut se dévoiler complètement aux yeux des Dormeurs. Aussi doit-elle se cacher et agir discrètement afin de faire passer ses idées et amener les masses vers l’Ascension collective.

Historique

Au fil des siècles, elle a appris à toucher les sièges de pouvoir et utiliser les meilleurs moyens de propagande pour ancrer ses formidables trouvailles dans l’inconscient collectif. A l’aube du XXIième siècle, il devient évident que l’entreprise est un modèle de puissance. Dans certains cas, elle peut même concurrencer les Etats et les faire fléchir par ses grincements de dents. On ne compte plus les coups d’Etat orchestrés par des multinationales afin d’obtenir l’exclusivité sur une denrée rare.

Sans aller jusque là, la Corpus Evolution a fait son bonhomme de chemin depuis sa création. Sans être une multinationale majeure, elle possède toutefois un capital très conséquent et une place de choix dans la sphère économique. Semblant prospère et même philanthropique, elle fait naître chez l’analyste financier un respect profond et une admiration pour sa gestion sans faille.

Mais ce que ne savent pas les Dormeurs, c’est que ses fondations sont coulées dans le sang de ses victimes et que la société entretient un très sombre secret.
Sa façade aux yeux des Dormeurs

Corpus Evolution est avant tout dédiée à aider l’Homme. Elle cherche à palier aux problème physiques du corps humain grâce aux machines. Cela à commencer par cette formidable histoire de petit artisan qui fabriquait des prothèses afin d’aider ses semblables, puis cela s’est transformé en une institution ayant pour but de rendre égaux tous les hommes en complétant les handicapés de l’aide des prothèses.

Très vite, cette entreprise s’est montrée originale et performante. On lui doit le sonotone, formidable appareil électronique qui permet aux malentendants de pouvoir à nouveau écouter. Ou bien encore toutes les machines qui viennent aider le corps humain à l’intérieur, comme la pile cardiaque. Très vite, Corpus Evolution gagna un monopole officieux sur le marché des machines à usages thérapeutiques. Ses domaines de recherche devinrent de plus en plus ambitieux. C’est ainsi qu’elle se lançant la première dans l’étude des réactions électrique du corps humains afin de trouver un traitement pour les paralysés des jambes. Elle créa des prothèses de plus en plus sophistiquées et fut une pionnière dans la cybernétique. Parallèlement, elle développait des systèmes de plus performants à l’usage des sourds ou même des aveugles, en mettant au point un système de sonar qui enverrait à l’usager, grâce à des sons, une description de son environnement.

Dans son effervescence, la société mis au point au début des années 90 un programme d’aide, financé par le gouvernement, dans le but d’appliquer sa science cybernétique au service de l’armée américaine. C’est ainsi que se développa les premières aides cybernétiques aux soldats, la mise au point du GPS, les premiers senseurs révolutionnaires et même (mais c’est TOP SECRET) un début exosquelette pas encore très au point.

Corpus Evolution jouit donc d’une bonne image auprès du gouvernement américain et du public. On se souvient de son action particulièrement généreuse à la fin de la guerre du Golfe, lorsqu’elle a proposé d’aider les soldats victimes des gaz neurotoxiques qui attaquaient le système nerveux. Ou bien encore ses larges donations annuelles aux associations pour l’aide aux handicapés moteurs de toute sorte. Mais si l’on demande à monsieur tout le monde de citer une entreprise à l’image de marque sans défaut, il y a peu de chance qu’il vous dise " Corpus Evolution ". Elle est discrète, active et modeste.

Elle reste cependant une entreprise qui brasse des milliards de dollars en chiffre d’affaire chaque année et cela à travers le monde.

La sombre vérité ou la folie des Technocrates

Sous son apparence humaniste, Corpus Evolution est l’incarnation typique de tout ce que peut faire la Technocratie en déviant de ses buts initiaux.

Tout commence à sa formation. Organiquement, elle est mère de plusieurs filiales qui jouent le rôle de sous-traitantes. Son principal associé en affaires n’est autre que Pentex, la multinationale de Ver. Cela s’explique par le fait que Corpus Evolution est fondée sur une alliance entre trois Conventions : Itération X, qui est la grande majoritaire ; le Syndicat, qui s’assure de la toute puissance économique de l’entreprise ; enfin, les Progéniteurs, qui font leurs recherches sur le corps humain et assure la liaison entre les machines et la chair. L’un des deux grands dirigeants de Corpus Evolution est un certain Robert Lawson (cf Chaos Factor), résidant à Mexico. Ce sombre personnage est un puissant membre du Spécial Project Division, une unité du Syndicat qui travaille main dans la main avec Pentex, dans le but de faire de l’argent par tous moyens et d’unir la technologie de la Technocratie avec...les trucs de Pentex.

Dans ses activités secrètes, la société se surpasse. En plus d’infiltrer des pions dans le gouvernement américain et l’armée, elle touche peu à peu à tous les systèmes de défense régis par ordinateur et en prend très vite le contrôle indirectement. Potentiellement, toute l’infrastructure électronique de l’armée américaine peut-être reprise en main par Corpus Evolution en cas de problème. En plus, elle y propage ses nouveaux jouets tous plus meurtriers les uns que les autres.

Dans le domaines civil, elle ancre dans les esprits le concept de soutien de la machine pour le corps humain. Elle s’approche peu à peu de l’idée que l’Homme seul, c’est (parfois) bien, mais avec la machine, c’est drôlement mieux. Au fond de ses laboratoires, elle teste ses pires machines sur les plus démunis que personne ne viendra chercher. En effet, dans l’esprit d’Itération X, très ancré dans le confucianisme, tout individu doit servir le groupe, même celui qui est complètement attardé et paralysé. Il finit rat de laboratoire. Un programme de récupération a été mise en place au milieu des années 80, afin d’obtenir ses cobayes dans les asiles surchargés ou les hôpitaux en crise, voir même dans la rue. Il est toujours en vigueur actuellement.

A côté de cela, on crée des armes de guerres pour la Technocratie. Corpus Evolution est l’une des plus grosses productrices d’exosquelettes ou tout autres armes cybernétiques dont raffolent tant les Technocrates. Le revers de la médaille, c’est qu’elle consacre moins de temps à la création de HIT Marks ou encore du Primium, véritable trésor d’Itération X. De plus, la petite unité de Progéniteurs qui travaille chez Corpus Evolution n’a qu’une seule optique : la perfection du corps et les différentes façon pour le " booster " et arriver à des résultats surhumains. L’ensemble crée des hommes modifiés, véritables machines de guerre ou monstruosités qui n’aurait jamais du exister, c’est selon.

Enfin, il y a les accords avec Pentex. Cette dernière envoie ses fomoris dans des " centres spécialisés " afin qu’ils aient une remise en forme. En échange, Pentex fournit fonds, armes pittoresques, production en série pas chère... Bref, tout ce que la multinationale du Ver fait de mieux.

Récemment, Corpus Evolution s’est mise sur un projet de virus informatique qui pourrait toucher les internautes et avoir une effet sur leur physique. Mais ce n’était qu’un projet expérimental...

Son implantation dans le monde

A la base, Corpus Evolution est une entreprise américaine. Mais depuis ces cinq dernières années, sans que personne n’ait rien vu ni dit, elle a été rachetée par un conglomérat japonais fictif qui n’avait que de l’argent et rien d’autre. Une fois acheté, le conglomérat s’est fondu dans Corpus Evolution et a pris son nom. Le changement ne s’est effectué que sur la nationalité de l’entreprise : Corpus Evolution est désormais japonaise. Le fait que l’une des sociétés qui est la plus dans les confidences du gouvernement américain et assurant sa sécurité soit devenue étrangère ne s’estpratiquement pas su. Le Syndicat veille toujours sur ses protégés.

Maintenant, le siège social se trouve donc à Tokyo, même s’il semble bien vide à ses visiteurs. Le principal centre d’influence reste encore les Etats-Unis où Corpus Evolution fait ce qu’elle veut. Son plus gros Complexe (l’équivalent des Fondations de mages) est le Complexe Alpha à New York. Base ultra moderne sur les rives de l’Hudson, non loin de Wall Street, c’est de là que la société coordonne toutes ses actions. Elle contrôle la bourse et répartit toutes les actions de ses troupes à travers le monde. Pour les Dormeurs, ils s’agit d’une sorte d’usine ultra sophistiquée et très protégée appartenant à la Corpus Evolution. Pas besoin de le dire, c’est un véritable bastion. Protégé par une dizaine de HIT Marks, possédant des hélicoptères ARC (les pires machines de guerre d’Itération X) et encore d’autres surprises, le Complexe Alpha est en plus dirigé par une dizaine de Technocrates plus ou moins puissants. En plus de cela, il existe un petit royaume umbral relié au Complexe qui est en fait le laboratoire hyper high-tech d’Itération X. Libéré des contraintes trop physiques, c’est ici que l’on crée principalement des implants cybernétiques. L’ensemble ressemble au laboratoire secret de l’armée dans le manga Akira.

Corpus Evolution existe aussi au Mexique, plus précisément à Mexico. C’est là bas que l’on fabrique les pièces des différentes machines, ainsi que les HIT Marks ou encore les véhicules de guerre d’Itération X. La main d’œuvre est peu chère et on s’assure que personne ne vienne se plaindre. C’est aussi à Mexico que se trouve les agents du Syndicat de Corpus Evolution. Ils gèrent les transactions de matériel entre les Etats-Unis et le Mexique et arrangent tous les éventuels problèmes de douane ou de conflits avec les autorités. Enfin, les agents du Syndicat entretiennent aussi leurs liens privilégiés avec Pentex, aussi bien dans le domaine financier que dans le domaine " biologique ". Il existe un laboratoire spécial à Mexico où l’on fabrique des Fomoris modifiés avec la Technologie de la Corpus Evolution et où l’on teste des choses bizarres sur les humains qui ont le malheur de tomber dans les filets des rabatteurs. Enfin, pour couronner le tout, il existe juste au-dessus de Mexico, dans l’espace (Royaume Umbral) un satellite géostationnaire du nom d’Ouranos, qui se trouve lié au laboratoire de production de Fomoris par une sorte de colonne invisible, qui se trouve en fait être un système de téléportation. Ouranos est l’une des grandes fiertés de Corpus Evolution. Il a fallu dix ans pour le mettre en place, mais cet effort en valait la peine. Véritable sanctuaire dédié à la folie d’Itération X, c’est l’endroit où l’on fait les expériences les plus secrètes et les plus vitales. Extrêmement bien protégé par des systèmes de derniers cris (canons lasers et autres armes au potentiel de destruction énorme), il reste l’une des clefs fondamentales de Corpus Evolution.

A part cela, l’entreprise possède des places fortes de taille réduite un peu partout dans le monde. Il existe des instituts " à but humanitaire " dans les pays les plus pauvres, ce qui leur permet de tester ses machines sur les populations les plus pauvres sans que cela se sache. De plus, un programme de propagande sur le bien-fondé de la complémentarité de l’Homme et de la Machine à été lancé à travers les pays en développement. Les cibles privilégiées sont les pays qui sont encore très ancrés dans les mythes et les traditions, comme une bonne partie des pays africains ou encore l’Inde ou la Chine. Tout ceci est dans le but d’amener les masses à l’Illumination par la connaissance, bien entendu.

Dans les pays riches, on compte des traces plus ou moins variables de Corpus Evolution. Par exemple, il existe un institut à Paris qui dépend d’une association crée par l’entreprise dans le but d’aider les handicapés moteurs. Les infiltrations sont encore petites, mais elles s’étendent à travers tout le globe désormais. Reste le cas du Japon, où il semblerait que ce soit désormais le siège de puissance de Corpus Evolution. Mais tout ceci est très secret et sera révélé dans l’aide de jeu dédié au Japon, plus tard.

L’organisation interne de Corpus Evolution

L’entreprise est régie par une alliance de trois Conventions, comme il a été dit précédemment. Mais en réalité, la configuration d’origine a un peu changé. La Convention dominante se trouve être Itération X, qui contrôle presque tout dans le système productif de la société. Le Syndicat ne s’occupe que de la partie financière : les fonds, les clients, les partenariats, la place sur les marchés boursiers, les caisses noires, le blanchissement d’argent... Les Progéniteurs, eux, sont très peu nombreux et ne touchent qu’aux manipulations les plus simples, comme l’intégration complète d’un implant cybernétique sans rejet par le corps receveur. Ils ne sont vraiment pas déterminants, juste une petite équipe réduite qui a un peu plus de libertés que les autres et qui ferment les yeux sur certaines déviations. Car le problème de Corpus Evolution, c’est son idéologie. Au fil du temps, il semble que la société et les membres qui la composent aient suivi une autre voie que celle tracé par les technocrates d’origine. Heureusement pour eux, le Cercle Intérieur de la Technocratie n’a rien vu car c’est un mouvement qui s’est généralisé à travers toutes les couches de Big Brother. Est-ce du au contact de Pentex ? Pas vraiment.... Le Syndicat a un rôle essentiel dans Corpus Evolution mais il n’est pas aux commandes. Non, la déviation vient d’autre part.

C’est toute l’idéologie sous-latente d’Itération X qui semble remonter à la surface. Les préceptes de l’Ordinateur semble être suivis avec un peu trop de fougue. Cependant, Corpus Evolution s’est montrée très discrète et elle avance ses pions lentement depuis des années maintenant. Elle s’est peu à peu libérée du joug du Cerce Intérieur, ne lui répondant que pour lui confirmer une fausse soumission. Corpus Evolution a ses propres projets. La preuve est se changement de nationalité de la société qui n’a pas encore été remarqué. Peu à peu, elle s’affranchit des contraintes de la Technocratie. Dans quels but ? Nul ne le sait vraiment.

Corpus Evolution est gérée par un conseil d’administration. Tous les membres ne sont pas connus, mais le plus marquant est Robert Lawson, un puissant technocrate de Mexico. Ce dernier semble s’être détaché des affaires de la firme depuis quelques temps, laissant la place aux autres membres du conseil. C’est ainsi qu’est apparu un certain Asram. Nul ne le connaît. Comptrolleur, on dit qu’il vient d’Autochtonia elle-même. On ne le voit pas beaucoup, mais il se fait respecter par la crainte. Ceux qui l’ont rencontré disent qu’il vaut mieux ne pas se trouver sur son chemin. Malgré cela, très peu d’infos sont disponibles sur cette figure énigmatique qui vivrait dans un sanctuaire à Tokyo.

Le reste de la société est soumis à Asram. Il est le seul maître à bord et tout le monde semble se faire à cette idée. Il a placé ses fidèles aux postes clefs et semble se complaire dans un culte presque religieux dédié à l’Ordinateur, l’organe tout puissant de la Convention. Une chose est sûre, Corpus Evolution est très active ces derniers temps et tout il semble que cela soit lié à Aszram. L’entreprise a un nombre anormal d’IA à son service, ainsi qu’une logistique de guerre disproportionnée. Mais personne ne lui dit rien et la société continue d’avancer dans un schéma que seule elle comprends.

Un exemple de sa puissance : son site Internet

Comme toutes les grandes entreprises, Corpus Evolution possède un site Internet des plus complets. Composé de deux parties, la première s’adresse au grand public. Elle expose les merveilleux progrès qu’elle accomplit chaque jour, faisant entrevoir un destin extraordinaire à l’humanité grâce à l’acceptation de la machine comme aide. On peut commander des prothèses, avoir un rendez-vous pour une explication plus détaillée dans l’optique d’une éventuelle intervention ou bien encore postuler pour faire partie de cette fabuleuse entreprise à but philanthropes.

L’autre partie s’adresse aux membres de Corpus Evolution. Et là, le ton change radicalement. Seuls les technocrates les plus avancés dans la connaissance peuvent y accéder. Bref, c’est la Toile des mages et c’est un site hautement restreint, protégé comme pas deux. Corpus Evolution se sert de site pour que ses agents puissent à tout moment joindre la maison mère et donnait des informations à l’ordinateur central, qui est directement lié au Complexe Alpha de New York.

Lorsque l’on rentre, grâce à un passe ID pratiquement infalsifiable, on accède à un grand hall entièrement fait de métal au bout duquel se trouve un comptoir, géré par un gardien qui se fait office d’orienteur et de force de frappe en cas de pépin. Ce dernier demande au visiteur où il veut aller et vérifie ses passwords. Quand tout est bon, il invite le visiteur à prendre l’un des deux ascenseurs qui se trouvent derrière le comptoir et qui l’amènera où il désire aller.

Les salles de visites possibles sont la pièce de conférence, afin de pouvoir ordonner une réunion à n’importe quel moment et de n’importe où, l’armurerie en cas de problème sur le net (NdA : C’est vraiment piqué de Matrix, mais je ne pouvais pas résister), les salles d’accès au véhicules commandé à distance et enfin, une connexion à l’ordinateur central. Cette dernière salle est extrêmement bien protégée car elle permet un accès à toutes les informations de Corpus Evolution. Un système de protection en trois temps l’entoure, réputé inviolable, constitué d’une reconnaissance d’ID, suivie d’une reconnaissance d’icône pré enregistrée et enfin, pour les informations les plus sensibles, une reconnaissance spirituelle et psychique qui est absolument inviolable, à moins d’être un maître en sphère d’Esprit et de Psyché.

Les informations de niveau 1 sont mineures. Celles de niveau 2 sont assez importantes, portant principalement sur les affaires en cour. Celles de niveau 3 ne sont accessibles que pour Asram et ceux qu’il a désigné. De plus, elles ne sont pas stockées dans l’ordinateur du Complexe Alpha mais directement sur Autochtonia.

Enfin, le site possède une salle très pratiques dite "salle des portails". Cette pièce possède une console se trouvant à côté d’un portail. On tape sur la console l’endroit où l’on désire aller (site Internet, lieux réels, royaumes umbrals) et si l’on possède les passwords requis, on est automatiquement projetés à l’endroit souhaité, même si l’internaute est en immersion astrale. Ayez confiance, l’ordinateur s’occupe de tout.

En cas de problème ou d’intrus, des machines de guerre sortent des murs et tirent sur tout ce qui bougent. Une section d’HIT Marks virtuels est en sommeil sur le site et sort pour faire le ménage. Ils sont cinq et n’ont aucun sens de l’humour.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.