SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Mage : l'éveil > Inspirations > Chronique bostonienne
Contribuer
Les participants

Mage : l'éveil

Dernier ajout : 7 avril 2010.

Chapitre II

par Nemesis, le 29 mars 2010

Suite des péripéties de ce cercle. Après la première partie et l’aparté, les voilà partis pour résoudre leurs problèmes... Et s’en faire de nouveaux...

Interlude : Fuite éperdue et plans solitaires

par Nemesis, le 29 mars 2010

Après avoir laissé le malheureux policier aux doigts tranchés sur le perron du Dr Arlston, Andrew et Erzebet ont décidé de partir chacun de leur côté (sans se mettre d’accord avant). Andrew rentre alors chez lui pour se remettre de ses émotions tandis qu’Erzebet se dirige vers une ruelle sombre, un (...)

Chapitre I

par Nemesis, le 29 mars 2010

Récit de campagne. Le groupe s’axe autour d’un Cercle Occulte évoluant dans les environs de la vaste maison de Ephrett Barnes, collectionneur de tomes anciens...


Les articles des rubriques liées

Encadrement arrondi
The Game of the Two Oracles - par Anders Sandberg, le 1er avril 2010
Mage : l'ascension
Basée sur le livre de réflexions Finite and Infinite Games, cette nouvelle nous fait découvrir le passe-temps préféré de 2 Oracles : jouer avec la réalité.
Les deux sentiers - par LT-P, le 1er avril 2010
Mage : l'ascension
Orphelins - par LT-P, le 1er avril 2010
Mage : l'ascension
Ordre d’Hermès - par LT-P, le 1er avril 2010
Mage : l'ascension
Euthanatos - par LT-P, le 1er avril 2010
Mage : l'ascension
Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2016 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.