SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Méta-barons > Inspirations > Films et séries TV > 28 Days Later
Contribuer

Méta-barons

28 Days Later

lundi 21 décembre 2009, par LGV

Réal. Danny BOYLE

Présentation

Le thème de la contamination à grande échelle par un virus ravageur a été maintes fois traité au cinéma, et pourtant, on passe tout de même un moment fort agréable devant ce film qui va un peu plus loin que le simple débarquement de troupes en masses et la quarantaine d’une population paniquée…

Point de tout cela en fait, car je dirai même plus : on aborde ici la situation sous un point de vue assez peu commun, puisque le spectateur est invité à suivre les pérégrinations d’un petit groupe d’individus abandonnés à eux-mêmes dans un environnement fantôme où les survivants se font rares…

Dangers et survie avant tout ! Quant au virus, il s’agit d’une variante particulièrement agressive de la rage, et les groupes atteints sont pour le moins nombreux ; au moindre symptôme de contamination, guère plus que quelques minutes pour prévenir le pire… Autant dire que les protagonistes se doivent de se montrer des plus précautionneux. Mais le film ne s’arrête pas là ; en effet, puisque tout semble pour le moins perdu et qu’aucun secours n’est plus à attendre, on assiste à une ébauche de début de société nouvelle, constituée de survivants, société prenant en compte les nouvelles contraintes d’un environnement devenu hostile. Mais la situation est-elle réellement désespérée ? Après de nombreuses péripéties et des dangers aussi variés que nombreux, le dénouement réserve lui aussi son quota de surprises. De quoi ravir le spectateur.

D’un point de vue rôlistique, la trame du film est tout à fait intéressante ; dans un premier temps, il sera aisé pour le meneur de déclencher les évènements nécessaires pour se retrouver dans la configuration décrite par le film, après quoi on pourra exploiter le scénario presque du début à la fin, celui-ci contenant intrinsèquement déjà suffisamment d’éléments pour tenir en haleine la plupart des joueurs.

Implicitement, on aurait tendance à privilégier l’action dans ce scénario qui met en avant les périls, mais aussi les relations au sein des différents groupes ; cependant, on pourra aisément développer la partie enquête ou greffer ses propres éléments pour répondre au mieux aux attentes de ses joueurs. À noter toutefois que le film n’est pas du tout orienté conquête spatiale, futur lointain ou autre : au meneur donc de réaliser les transcriptions nécessaires pour que l’adaptation corresponde au monde des Métabarons (on pourra par exemple augmenter l’échelle spatiale considérée pour donner une dimension galactique, ce qui devrait déjà suffire à permettre le jeu dans un univers space-opera).

En quelques mots, on peut dire que ce film renouvelle le genre avec une approche relativement atypique, et servira avantageusement de base à un ou plusieurs scénario de jeu de rôle. Accessible et prenant, il serait dommage de s’en priver.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2018 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.