SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Nephilim > Aides de jeu > Métamorphes > Métamorphe : Ibis
Contribuer

Nephilim

Métamorphe : Ibis

mardi 22 novembre 2005, par Auberon, Ubik

Thoth est le nom donné par les grecs à la divinité Egyptienne Djeheuty. Thoth était le dieu de la sagesse, inventeur de l’écriture, patron des scribes et médiateur divin. Il est très souvent représenté comme un homme à tête d’Ibis, tenant une palette de scribe et un feutre en roseau. Il pouvait aussi être montré totalement comme un Ibis, ou un Babouin.

Comme avec chaque divinité égyptienne, il existe différentes histoires sur l’origine de Thoth. De très nombreuses références l’appellent le Fil de Re, mais une tradition le fait bondir de la tête de Seth. Cette dernière histoire rappelle la naissance de la déesse grecque Athena, qui comme Thoth était la divinité patronne de la sagesse.

Les mythes concernant Thoth le montrent toujours comme un dieu dont les conseils sont toujours recherchés. Son rôle le plus important était dans les bataille entre Horus et Seth. Thoth est un dévoué partisan d’Horus et de sa mère Isis, soutenant que la prétention d’Horus est juste et que Seth le Meurtrier n’a aucun droit sur la royauté d’Egypte. Par ailleurs, Thoth est un médiateur fiable doublé d’un artisan de la paix. Quand la déesse Tefnut eut une dispute avec son père Re et s’est enfuie en Nubie, ce fût Thoth que le dieu soleil pour la raisonner et la ramener chez elle. Thoth est également présent au jugement des morts. Il interrogeait le défunt avant d’enregistrer le résultat de la pesée du coeur du mort. Si le résultat était propice Thoth devait déclarer le défunt comme un individu droit et digne d’une vie après la mort bienheureuse.

Thoth était également une divinité lunaire, et quelle que soit la forme qu’il adoptait, il portait un croissant lunaire au dessus de sa tête. Certains égyptologues pensent que les égyptiens assimilaient le croissant lunaire avec le bec incurvé de l’Ibis. On suggère également que les égyptiens avait remarqué que le babouin était un animal nocturne (i.e. lunaire) qui accueillait le soleil dans de bruyants jacassements chaque matin.

Comme il était le messager des dieux Thoth fut assimilé par les grecs avec leur propre dieu Hermès. Pour cette raison, le centre du culte divin de Thoth est toujours connu aujourd’hui sous le nom d’Hermopolis.

Dieu égyptien lunaire.

Particulièrement vénéré à Hermopolis (300 km au sud du Caire), Thoth est représenté sous la forme d’un babouin ou d’un homme à tête d’ibis. Présidant aux opérations intellectuelles, Thoth serait l’inventeur de l’écriture hiéroglyphique : son savoir est reconnu dans le monde naturel, où il est le patron des scribes et des comptables, comme dans le monde surnaturel, où, maître des mots, il est guérisseur, greffier, et enregistre la pesée des âmes dans l’au-delà. Organisateur du calendrier, donc du temps et du rituel, il est considéré, par les théologiens de Memphis, comme la " langue de Ptah " (sa faculté créatrice) et " le coeur de Rê " (siège de sa pensée). Assimilé à Hermès par les Grecs, Thoth reçoit le qualificatif de Trismégiste ("trois fois très grand", en grec), dieu de la Sagesse, dont la doctrine, l’hermétisme, est transmise à la Renaissance dans l’ensemble de textes connus sous le nom de Corpus Hermeticum, qui fait de lui le fondateur mythique de l’alchimie.

METAMORPHE : l’Ibis

Visage : Nez Crochu et allongé, en fin de transformation, le nez ressemble presque à un bec d’Ibis.

Mains : D’abord un fin duvet de poil blanc sur les bras, qui se transforment progressivement en petit duvet de plumes blanches, et qui finissent par envelopper toute la main, les doigts se transformant finalement eux aussi en longues plumes, les bras devenant des ailes.

Peau : Foncé, légèrement grise puis totalement noire (surtout au niveau de la tête et du cou).

Odeur : Celle que peut produire un fleuve en crue.

Voix : Piaillante : d’abord, de temps à autre des sons aigus, stridents sortent de la bouche du Néphilim quand il parle, puis petit à petit, il finit complètement par parler en piaillant comme un oiseau.

PORTRAIT CHINOIS
Si j’étais un phénomène naturel :
Une rivière en crue

Si j’étais un métal :
l’Or

Si j’étais un animal :
L’Ibis

Si j’étais une couleur :
Le Blanc

Si j’étais un Etre mythologique :
Thot le Dieu egyptien du savoir

Si j’étais un homme célèbre :
Nicolas Flamel

Si j’étais une activité humaine :
L’Alchimie

Si j’étais une oeuvre :
Une idole sacrée dédiée à la dévotion

Si j’étais une arme :
Le Savoir

Si j’étais un objet :
Un feutre en roseau

L’Ibis est une création de Auberon, ancien chef de rubrique de Chateau Falkenstein.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.