SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Numénera > Aides de jeu > La Face de Ghan
Contribuer
Les participants

Numénera

La Face de Ghan

3 votes

lundi 8 juin 2015, par Fredraider

J’ai développé le lieu « The Face of Ghan » succinctement décrit en quatre lignes dans le chapitre du Steadfast comme un lieu Weird du Royaume Maritime de Ghan. Ce cadre peut servir pour un gros scénario, un interlude entre deux aventures.

Les côtes du Royaume Maritime de Ghan sont globalement sauvages sur des milles et des milles, la façade maritime nord est une longue ligne de falaises grises échancrées battues par le vent du large.
Le site de la Face de Ghan se trouve dans la pointe nord du Royaume. A une centaine de kilomètres de tout village ou forteresse digne de ce nom.
Si l’endroit semble isolé, il est pourtant connu, des pèlerins du Royaume de Ghan et des territoires limitrophes n’hésitent pas à braver les dangers du 9ème Monde pour se recueillir devant l’énigmatique Face de Ghan.
La Royauté de Ghan a pour tradition de se recueillir à chaque début de règne devant la face de Ghan et d’attendre la parole qui définira la philosophie du roi.
Le Roi Laird à son ascension a reçu pour stance : « La gloire t’appartiendra dans la droiture. »
Si la plupart des quidams ne reçoivent aucun message et ne peuvent bénéficier de l’appui du Gardien de Face de Ghan, ils n’empêchent qu’ils tentent l’aventure pour aller communier dans ce lieu de mystère.
Le lieu est placé sous l’autorité du Roi Laird, du clergé Aeon et du Gardien de la Face de Ghan.

Le petit port d’arrivée

Le site est niché au creux d’une gorge aux parois abruptes et rapprochées. Le fond de la gorge, un lit d’un ancien torrent est étroit et plat, à la terre craquelée et tamisée par les innombrables pas des pèlerins. Le seul accès sans équipement d’escalade ou par lévitation se fait par un fjord très encaissé.
Le pèlerin arrive uniquement par bateau et découvre en premier cette falaise haute et étroite dont la faille monte vers le ciel comme une aiguille profilée.
A la base de la gorge se niche un petit port avec quelques quais. Le port est ramassé sur lui-même, la bande de pierre est étroite entre la mer et l’entrée de la gorge, chaque mètre constructible a été utilisé.
Les venelles sont labyrinthique, empierrées et sombres. Les maisons disposent de nombreuses passerelles et on peut aisément se déplacer sur les toits plats de celles-ci. Il n’y a que trois auberges qui se répartissent la clientèle en fonction de la classe sociale : L’Espadon et la Truite (clientèle aisée), le Mât Poivré (jeux, maison close et marchande) et le Tonneau Noir (auberge et bière à pas cher). Pour les plus misérables, le clergé Aeon propose une salle commune propre mais bruyante.

Les deux Tours

Deux bâtiments, deux tours, l’une blanche et l’une grise sont dignes d’intérêt dans le port de la Face de Ghan. Elles sont en vis-à-vis, placée chacune d’elle de part et d’autre de la faille, rehaussant admirablement le décor de la gorge a couper le souffle.
La tour blanche aux pierres opalescentes accueille le clergé Aeon qui s’occupe du site. Le Prélat Zirtus Han a été nommé par la loge du Pape d’Ambre lui-même ; recevoir cette charge de la Face de Ghan est très méritoire. Zirtus Han peut compter sur un trio de prêtres Aeon qui supervise une équipe de scribes. Le temple a plusieurs missions : tout d’abord recueillir les paroles de la Face de Ghan pour essayer de comprendre l’étendue des vérités édictées et surtout vérifier si la Face de Ghan déclame bien des vérités et non un tissu de mensonges. Les témoignages sont répertoriés ainsi que leurs suivis. La plupart sont consultables sur place mais certains sont sous clé uniquement à la discrétion du Prélat Zirtus. Le temple dispose d’un stock conséquent de Numenéra essentiellement curatifs ou défensifs en cas de besoin pour les pèlerins importants ou pour les Chevaliers de la Face. Il y a un dortoir et une salle à manger à proximité de la tour pour les scribes.
La tour grise faite dans les pierres des falaises des alentours s’apparente à un donjon : salle d’armes, forge, cantine et dortoir pour les hommes d’armes. Il y séjourne un petit contingent particulier : les Chevaliers de la Face. Leur plastron et leur pavois sont ciselés d’une face sans trait distinctif. Ces chevaliers suivent le code de la chevalerie mais ne sont pas dans les faits rattachés à la noblesse de Ghan. Le connétable Utol Ran a pour mission principale de garantir la sécurité des pèlerins mais son autorité s’efface sur le site lui-même placé sous la surveillance exclusive du Gardien.

Le Chemin de la Foi

Pour atteindre la Face de Ghan, le pèlerin s’enfonce dans la gorge après avoir franchi une lourde porte d’acier fermée durant la nuit. Les pas du pèlerin serpentent le long d’un étroit goulet ou le sol en terre grise a été tamisé par des milliers de pas. Les parois sont couvertes d’une fine pellicule de crasse et douce au toucher, tellement que les pèlerins touchent la paroi tout le long du chemin. Des Chevaliers de la Face assurent le bon trafic des pèlerins entre ceux qui marchent vers la Face et ceux qui en reviennent, le fond de la gorge est étroit et dans les cas de fortes affluences la promiscuité pourraient vite se transformer en chaos. Le chemin est long d’un kilomètre. A mi-distance, il y a une grotte qui a été maçonnée et aménagée en partie pour les pèlerins mais aussi une guérite réservée aux Chevaliers de la Face.

La Face de Ghan

Le pèlerin débouche à la sortie de l’étroite gorge sur un cirque naturel de pierre sombre, s’apparentant au fond d’un gouffre. Le diamètre du site est à peu près de la taille d’un terrain de foot. Le gouffre est curieux car la roche est soigneusement ponctuée de petits trous de quatre centimètres de largeur et de deux centimètres de profondeur, et distant chacun d’eux de cinq centimètres qui courent sur toute la hauteur et la circonférence dans une rectitude parfaite. L’effet est curieux, saisissant et déstabilisant.

Dès que les yeux se sont habitués à la pénombre du lieu, le regard se braque vers l’amphithéâtre qui occupe tout le fond du gouffre. Au pied de celui-ci, au niveau de la scène, le pèlerin est estomaqué par un monolithe d’un noir mat, de cinq mètres de hauteur et de cinquante centimètres de large. Sur la face du monolithe qui contemple l’amphithéâtre, un visage humain aux traits dépouillés et lisses semble scruter les gradins. En descendant les marches abruptes vers celui-ci, on a la curieuse impression visuelle que le visage suit notre mouvement. Les pèlerins s’installent sur les gradins, l’heure d’affluence est midi avec la plus forte luminosité dans le gouffre. Les visiteurs parlent à voix basse, en petit conciliabule et la plupart conserve le silence. La plupart médite ou semble endormi sur les gradins. Nul ne peut toucher le monolithe, un champ de force de plus en plus solide entoure sur un mètre tout le monolithe de la Face de Ghan. Une double et haute porte se trouve à quelques mètres derrière la Face de Ghan. Chaque battant de la porte est ciselé d’un visage à l’identique de celui de la Face, derrière se trouve les appartements du Gardien de la Face de Ghan. La porte n’est jamais fermée, le visiteur peut entrer dans les appartements du Gardien mais les rumeurs indiquent qu’il ne vaut mieux pas inutilement déranger le Gardien. Au port de la Face de Ghan, les commérages vont bon train, le Gardien n’est plus humain et gare à ceux qui viendraient le déranger.

Le Gardien de la Face de Ghan

Le Gardien actuel est un Arch-Nano 6(18) (p. 139 - Bestiary) nommé Marel Strond, il a une compréhension quasi-fusionnelle avec les Numenéra et aucune difficulté à discuter avec la Face de Ghan.

Au Meneur de Jeu de choisir en fonction de l’orientation de sa campagne ou d’un scénario, si Marel est un allié très puissant ou un grand adversaire des PJ.

Les PJ auraient entendu parler de la grande sagesse du Gardien, celui-ci serait en mesure de les aider dans leur quête. A l’inverse, Marel a sombré dans la folie et a tissé toute une toile d’espions et toute l’infrastructure de la Face de Ghan est sous son contrôle et il tire les ficelles de marionnettes influencées par ses dires et non celles de la Face de Ghan. Les appartements du Gardien creusés dans la roche du site, sont poussiéreux, austères mais regorgent de Numenéra qui sont la propriété exclusive du Gardien. Les pèlerins s’aventurent rarement dans le complexe, on apprend rapidement l’apparence inhumaine de Marel Strond, il aurait fusionné avec la Face de Ghan. Ses extensions métalliques sont d’un noir mat et son visage s’apparente tout autant à celui de la Face, ses traits particuliers humains semblent s’être effacés.

Le secret de la Face de Ghan

La Face de Ghan, artéfact puissant des éons passés qui communique uniquement par télépathie. Il faut disposer d’un esprit empathique acéré, ou être doué de télépathie ou disposer d’un cypher ou d’un artéfact qui permet ce genre de communication.
Autrement, ce qui réclame avoir entendu la voix de la Face de Ghan sont des fieffés menteurs ou des psychotiques aux multiples voix intérieures. Il est de toute manière très difficile au quidam d’affirmer ou d’infirmer les dires de celui qui a entendu la voix de la Face de Ghan lui parler.

Pour ceux qui disposent de télépathie, ils pourront concentrer leur esprit vers la Face de Ghan. La discussion est toujours hachée et éreintante pour le télépathe qui doit toujours maintenir une forte concentration. La voix de la Face de Ghan est douce et laborieuse, tantôt masculine ou féminine en fonction de l’inconscient du sujet.

Au Meneur de Jeu à décider de l’exactitude des propos de la Face de Ghan, prophéties, semi-vérités, sibyllines ou mensonges éhontés…



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2016 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.