SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Numénera > Scénarios > Pour une poignée de Numenéra
Contribuer

Numénera

Pour une poignée de Numenéra

lundi 8 juin 2015, par Fredraider

Une mini-aventure pour Numenéra pour des personnages-joueurs Tiers 1. Seules les grandes lignes du scénario sont détaillées, l’aventure peut être bouclée en trois ou quatre heures. Elle se déroule dans une toute petite communauté plutôt côté Beyond, car cette dernière est isolée ; seules les actions des personnages-joueurs peuvent lever la malédiction qui plane sur celle-ci.

Depuis quelques mois, une chape de cruauté et de désespoir est tombée comme un linceul sur le bourg de Murdor. Les PJ pensant trouver un havre sûr dans l’exploration du Beyond, vont devoir démêlés une sordide affaire pour leur propre survie. Instiller l’idée que Murdor est connu pour être un havre accueillant où le seigneur des lieux propose gîte et couverts à tous les voyageurs.

L’histoire en quelques mots

Il y a six mois de cela avant l’arrivée des PJ, un Léviathar, une colossale créature fusion de chair morte et d’acier (imaginée pour la mini-aventure), toxique, puant la rouille et la poussière s’approche de Murdor. Les « Quatre », des héros de passage surnommés ainsi par la communauté abattent le monstre.
Trois d’entre eux périssent dans le combat, un seul survit, terriblement meurtri à la peau grêlée d’acide nommé Edor, un « Rugged Glaive who Masters Defense ».
Au départ, Edor fut encensé par la communauté, la prêtresse Aeon, Zirielle et le seigneur de Murdor, Benard Yavon.
Zirielle et Yavon commandèrent à la population de récupérer les Numenéra de la carcasse fumante. Il y eut des brûlés et des intoxiqués mais un énorme trésor fut ramené et placé pour étude, dans le coffre-fort des souterrains du Temple Aeon.

Quelques mois plus tard, les premiers cas de mutations apparurent au hasard dans le bourg. Les mutants peu à peu devenaient déments et durent être parqués. Une nuit, ils s’échappèrent et se livrèrent à des atrocités.
La soldatesque de Yavon les tuèrent ou les condamnèrent à la pendaison aux branches de l’Arbre de Verre.
Suite à cela, Yavon fait appel à un contingent de condottières du Steadfast, affilié aux Angulian Knight, dirigé par l’Intendant Morton. Celui-ci traqua avec zèle tout signe de mutation et l’Arbre de Verre continua à se couvrir de pendus.
Des rumeurs commencèrent à poindre, indiquant qu’Edor et ses défunts compères avaient attiré le Léviathar vers Murdor.
Face à la vindicte populaire, Edor trouva refuge au Temple Aeon. Cela jeta un terrible froid entre Yavon et Zirielle, le seigneur désapprouvant la protection de celui-ci par cette dernière.

L’épouse de Yavon, Liria développa une mutation, le seigneur cacha ce fait et indiqua à l’entourage qu’elle était atteinte d’une maladie infectieuse qui l’obligeait à rester cloîtrer. Il fit appel à des charlatans, médecins, nanos qui finirent peu ou prou sur l’Arbre aux Pendus.
Le dernier arrivé, Axion arriva à convaincre Yavon que tout cela était du fait des Numenéra du Léviathar, que la clé se trouvait dans l’étude de l’un d’eux.
Membre occulte de la Convergence, il s’attela à œuvrer à l’éradication de la présence Aeon et de récupérer les Numenéra. Il manipula Yavon au point que celui-ci lança un raid éclair sur le Temple Aeon.
La plupart des Numenéra furent récupérés et rapportés aux appartements privés d’Axion.
Zirielle, ses novices et Edor finirent emmurés vivants dans les profondeurs du Temple, le reste de la loge Aeon fut incendiée et abattue. Edor s’échappa en utilisant un Numenéra de téléportation en sa possession, l’abandon de Zirielle et des novices, le plongea dans une désespérante lâcheté et une sourde torpeur.

Axion est désormais maître d’un beau trésor de Numenéra qu’il étudie maintenant en s’échinant à endormir Yavon en lui désignant d’autres cibles afin de gagner du temps pour que la Convergence arrive avec des renforts plus conséquent pour le contrôle de Murdor.

Les Lieux

A une cinquantaine de mètres du mur fortifié du village, les PJ doivent découvrir la carcasse d’une monstruosité gigantesque, les ossements immenses semblent être façonnés dans l’acier le plus noir et le sol est recouvert d’une nappe de bitume hautement acide et toxique. Son crâne est énorme et n’a rien de commun avec une quelconque espèce connue. La tête est tout tarabiscotée, avec des circonvolutions osseuses étranges. Raisonnablement, ils devraient sans tenir éloigner. Toute la zone du monstre semble avoir été passée à la flamme comme un immense cône embrasé.

Murdor dispose de plusieurs éléments Weird.

  • Un mur fortifié de cinq mètres de haut avec chemin de ronde et créneaux qui semblent façonné en or pur brillant. Si le métal s’apparente à de l’or, il n’en est rien, aucune flamme ou choc ne semble entamer sa dureté.
  • Un immense arbre tout en verre dur magnifiquement et soigneusement ciselé. Cet arbre Weird des mondes passés est entaché d’une vingtaine de pendus se balançant à différents stades de décomposition, la scène est macabre à souhait et elle doit être l’élément le plus significatif de l’horreur que traverse la petite communauté de Murdor. La plupart des mercenaires séjournent et vivent au pied de l’arbre dans des tentes assez indifférent à cette ambiance macabre.
  • Le donjon du Seigneur Benard Yavon est une haute tour, similaire à Crownkeep présenté dans le Corebook p. 363, les gardes de Yavon (Townguard p. 272) y mène une garde vigilante et forme une solide défense en cas d’attaque frontale. Un étage est dédié au Prélat Axion de la Convergence, il y étudie les artéfacts et cyphers trouvés dans le Léviathar. Pour sa propre défense, il dispose d’agrégats de corps morts et de machines, des abominations 3 (9) qui le protègent.
  • Le temple Aeon a été détruit, il ne reste que des murs quasi écroulés. L’accès au sous-sol est barré par de lourdes chaînes soudées entre-elles. Les laboratoires souterrains sont peuplés de créatures (au Meneur de Jeu de l’agrémenter, pour ma part, je l’ai peuplé de Sathosh p. 256). Les PJ doivent découvrir des indices que la prêtresse Zirielle et ses quatre novices sont morts de faim et de soif enfermés dans une pièce blindée pour se protéger de la vindicte de la troupe de mercenaires de Benard.

Les Personnages non-joueurs

Seigneur Benard Yavon : un chef autoproclamé depuis plusieurs décennies, maître du donjon et du bourg de Murdor. Il était connu pour être sévère, autoritaire mais juste. Il proposait même aux plus indigents ou aux voyageurs de s’installer à Murdor, s’ils faisaient montre de vaillance et d’utilité pour la communauté. C’est à l’apparition des mutations, que son caractère autocrate prit le dessus. Voulant dénouer la prolifération des mutations, il sombra dans la mise en place de mesures de plus en plus coercitives et punitives. Il est totalement manipulé désormais par Axion qui est le véritable maître des lieux - Profil de Warlord p. 272.

Son épouse Liria : l’épouse de Yavon avait tout pour être la princesse modèle, silencieuse, douce et aimante. Effacée et déprimée, elle n’arrivait pas à avoir d’enfant. Elle a accueilli le premier signe de mutation avec espoir mais elle le regretta amèrement. Son époux sombrant peu à peu dans la folie, fut contraint à la tuer au final. Elle se laissa presque faire, l’accueillant comme une délivrance.

Intendant Morton : chef condottière et membre des Angulian Knight, il fut le pire des choix de Yavon. Il fit venir à Murdor, le pire des intégristes et partisans de l’extermination de tout signe mutant. Il mène ses hommes à la baguette, des soldats entraînés et aguerris qui ont une longue expérience de miliciens.

Magister Axion : Axion est un membre de la Convergence (Corebook p. 223) et un profil de Nano p. 271. A la différence du clergé Aeon, la Convergence n’hésite pas à recourir à tous les moyens pour justifier sa quête de pouvoir. Axion voulait disposer de l’ensemble des Numenéra trouvés dans la carcasse du Lévithar. Il est prêt à tout pour les conserver, il n’a pas hésité à faire condamner à mort la prêtresse Zirielle, à manipuler et à mentir à Yavon et Morton.

Prêtresse Zirielle et ses quatre novices : tous décédés. Tous ceux qui revendiquent l’attachement à l’église Aeon et à la prêtresse se balancent à une corde à l’Arbre de Verre. Yavon sait que ce crime ne restera pas impuni, il se doute qu’il devra répondre de cet acte face aux troupes du Pape d’Ambre. Il semble tétanisé quand il parle de cet incident. Il cache sa culpabilité sous le dire que la prêtresse était l’instigatrice des mutations mais son propos n’a même pas l’ombre d’une preuve tangible

Edor : il demeure toujours un puissant « Rugged Glaive who Masters Defense » mais il a perdu de sa superbe depuis les derniers évènements de Murdor. Ses défunts compagnons et lui ont attiré le Lévithar vers Murdor sans penser à mal, car le plan était de le terrasser avant qu’il n’atteigne la bourgade. L’appât à fonctionner mais le combat fut plus terrible que prévu car les siens sont morts. Le deuil lui pèse énormément, ce combat lui a laissé des marques indélébiles, son visage est grêlé par un jet d’acide du monstre.
Il est fier d’avoir tué une telle créature débarrassant la contrée d’une terrible menace mais à quel prix, il comprend que les héros n’existent pas vraiment… Quand les hommes de Yavon ont assassiné le clergé Aeon et qu’il a dû se résoudre à abandonner Zirielle à un sort atroce, son mental s’est brisé.
Pour l’instant, il semble anéanti et se complait dans la crasse et la solitude hantant comme une âme en peine les souterrains du Temple Aeon.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.