SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Point zéro > Aides de jeu > Factions > CRIMINALITE
Contribuer

Point zéro

CRIMINALITE

mardi 2 juin 2009, par Twinky

La criminalité en Egide se manifeste sous plusieurs aspects. Le plus classique englobe la petite délinquance, le trafic de drogue et la prostitution, et cette fome de criminalité est le lot quotidien des forces de maintien de l’ordre Egidéennes. Bien entendu, ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg, et derrière cette "petite" criminalité, se dissimulent diverses activités illégales d’envergure : blanchiment d’argent, trafic d’influence, détournements de fonds, corruption, assassinats... bref, la grande criminalité sous toutes ses formes, contre laquelle les forces de l’ordre sont la plupart du temps impuissantes, les réseaux étant souvent protégés par de hauts dignitaires du gouvernement.

L’autre facette de la criminalité en Egide est le terrorisme. Depuis la défaite de l’Athale, le continent Egidéen a accueilli un très grand nombre de ses réfugiés qui ont rapidement été parqués dans des réserves à la périphérie des grandes cités, les fameuses enclaves Athaléennes. Incontrôlables et incontrôlés, c’est au sein de ces communautés que se sont développés des groupes extrêmistes pro-Athaléens. Ce sont ces mêmes groupuscules qui sont suspectés depuis quelques dizaines d’années d’être à l’origine des vagues d’attentat frappant l’Egide, même si les moyens employés suggèrent le soutient d’une organisation plus puissante. Actuellement, c’est sur la lutte anti-terroriste que se focalisent les forces armées Egidéennes.

En territoire Keshite, la criminalité est à l’image de la nation toute entière : traditionaliste. Si les activités illégales sont officiellement sévèrement réprimées par le gouvernement, certaines vieilles maisons ont toujours pignon sur rue, et, avec la bénédiction des Laun-Saags locaux, exercent leurs activités en toute impunité : racket, contrebande, prostitution, trafic humain, drogue... Le crime dans l’Empire, comme partout ailleurs, génère d’importants capitaux, et les Laun-Saags en sont les plus directs bénéficiaires. De plus, à la différence de l’Egide, les maisons dirigeantes semblent respecter un certain "code d’honneur" tacite, qui les ferait presque passer pour des entreprises honorables. Ainsi, le respect de la parole donnée, de la hierarchie impériale, ou encore la protection des familles des "employés" sont quelques regles auxquelles s’astreignent les membres des organisations criminelles Keshite. Mais gare à quiconcque les enfreint, car dans ce cas, la punition est souvent à la démesure de l’affront. Les maisons sont en général très conservatrices et respectueuses des traditions, et ne tolèrent pas que l’on vienne empiéter sur leur territoire. Deux maisons qui s’affrontent conduisent souvent les Laun-Saags impuissants à demander l’intervention de l’Empereur, c’est dire la puissance politique ee l’influence des organisations criminelles dans l’Empire.

En Fédération, la criminalité n’est pas véritablement organisée. Le non-respect quasi permanent des lois Fédérées entraine son lot d’activité illégales, mais aucune organisation centralisée ne gère de réseaux à l’échelle continentale, ce qui fait de la Fédération une nation encore épargnée par la grande criminalité. Cependant, en tant que territoire "vierge", de nombreuses organisations Egidéennes et de maisons Keshites tentent de s’y implanter, aidées indirectement en cela par le gouvernement Fédéré qui tente d’unifier le continent, ce qui facilite d’autant l’expansion des réseaux criminels. Luka est ainsi devenue depuis une dizaine d’années la plaque tournante du trafic de drogue en Fédération.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.