SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Point zéro > Aides de jeu > Révélations > CYTOGEN
Contribuer

Point zéro

CYTOGEN

L’EUGENISME

mardi 2 juin 2009, par Twinky

L’EUGENISME

CytoGen est le leader dans le domaine de la manipulation génétique : ses scientifiques sont capable de transformer un individu en surhomme, de le cloner, d’allonger son espérance de vie ou même de modifier le patrimoine génétique d’un animal jusqu’à en faire une nouvelle espèce à part entière. Mais même ainsi, la puissance de cette corporation reste sous-estimée : CytoGen est désormais capable de CREER un organisme de toutes pièces. Certes, la technologie est lourde, longue et difficile à mettre en oeuvre, et c’est un euphémisme, car pas moins de soixante dix-huit ans d’efforts ont été nécessaires pour mettre au point le premier individu vivant et reproductible. Mais cette technologie est maintenant une réalité.

Dans quel but ? L’évolution, de mutations en mutations, a conduit les organismes unicellulaires haploïdes (patrimoine génétique simple) aux organismes diploïdes (patrimoine génétique dupliqué). Cette duplication du matériel génétique a permis d’accroître la stabilité des espèces, les inévitables mutations étant compensées par la duplicité du génome. Toutefois, cette stabilité n’est pas absolue : maladies génétiques, cancers, malformations, sont autant de manifestations qui viennent rappeler que le génome humain reste encore loin d’être inaltérable. Et la fréquence de ces anomalies s’amplifie encore lorsque les mutations sont induites, comme, par exemple, par les retombées radiatives d’une arme inconnue...

Car il s’agit bien du grand oeuvre de CytoGen : repeupler l’Athale grâce à des espèces capables de supporter les conditions de vie de ce continent. CytoGen a mis au point un organisme doté d’une double duplication de son génôme, capable de résister à des taux de mutation incroyablement supérieurs à ceux induits par les retombées de la bombe. L’objectif à moyen terme est de créer toute une faune et une flore, un écosystème capable de survivre dans les conditions imposées par le continent ravagé. Et le projet semble maintenant moins irréalisable qu’il ne parait. Tout d’abord, CytoGen vient de prouver qu’un tel organisme était viable et reproductible. Ensuite, la technologie étant au point, il est beaucoup plus aisé de l’adapter aux espèces existantes. Les essais sur l’homme ont déjà commencé il y a trois ans, et CytoGen, qui voit grand, a déjà fait un premier pas en produisant quelques individus viables par modification génétique majeure. Ces spécimens, encore loin d’être au point, ont malheureusement une espérance de vie très courte (quelques années après modification du patrimoine génétique) et ne sont utilisés par CytoGen que pour des tests de résistance ainsi que pour quelques missions ponctuelles en Athale.

Car si CytoGen est encore loin de parvenir au repeuplement spontané qu’elle espère, elle n’en reste pas moins la seule puissance mondiale capable d’envoyer des unités biologiques autonomes jusqu’au cœur du continent, jusqu’au Point Zéro. Ce qu’ils en ramènent ? Toute une technologie, des informations scientifiques et techniques que la plupart des autres nations croient disparues.

Depuis quelques années, des connaissances que l’on pensait jusqu’alors oubliées refont surface, et CytoGen prend une avance considérable sur ses concurrents.

C’est au lendemain de la guerre que ce projet débuta : la corporation recruta tout naturellement une grande partie des têtes pensantes Athaléennes survivantes. A partir de ce moment, ses objectifs changèrent : de simple corporation elle devenait le dernier bastion de la civilisation Athaléenne, et son conseil dirigeant se promit son renouveau. Pour arriver à leurs fins, les dirigeants de CytoGen mirent en place plus qu’un simple projet de repeuplement : la corporation installa ses infrastructures secrètes en pleine Fédération, dont la position géographique devait être un élément clef dans la futur recolonisation du continent. Elle s’organisa également tout un réseau de contacts politiques majoritaires au Sénat des Etats Libres, qui conduirent la politique de méfiance de la Fédération vis-à-vis des autres puissances, corporations ou gouvernements.

CytoGen créa aussi son propre réseau de communications, devenu depuis une corporation à part entière : CommCorp... Même si CommCorp était, et est toujours officiellement un organisme d’état, CytoGen, via un ensemble d’entreprises de façade, gère et contrôle l’ensemble des infrastructures. CommCorp assure à CytoGen un réseau fiable, indépendant, et à l’abri de tout espionnage.

Enfin, CytoGen couvrit l’ensemble de ses activités parallèles, lorsque cela le devenait nécessaire, en finançant des actions terroristes : les groupes extrémistes Athaléens responsables des vagues d’attentat en Egide ont, par exemple, été en partie financés par cette corporation, afin de déstabiliser cette nation permettant ainsi à la Fédération d’accroitre son autonomie.

Manipulations génétiques, actes terroristes, pressions politiques, projets occultes... CytoGen contrôle maintenant quasiment pleinement la Fédération, et ses objetcifs à moyen terme pourraient bien relancer un conflit qui entraina la disparition d’un continent entier.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.