SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Point zéro > Aides de jeu > Révélations > LES CONVOIS FEDERES
Contribuer

Point zéro

LES CONVOIS FEDERES

LE TROISIEME AXE

mardi 2 juin 2009, par Twinky

LE TROISIEME AXE

Le concept de "Tube" est un succès incontestable, preuve en est la construction du troisième axe Egide-Fédération. Lorsque ce chantier a démarré, il y a huit ans, la technologie était parfaitement rodée, et les estimations les plus pessimistes prévoyaient l’ouverture du tunnel moins de 25 ans plus tard. Ce délai est toujours valable, mais bien des priorités ont changé depuis…

En 3173, alors que le chantier, démarré simultanément en Egide et en Fédération, était bien avancé, une équipe de sondage fut chargée de rechercher le site d’implantation de la plate-forme d’amarrage. Cette plate-forme devait jouer un rôle crucial dans la finalisation du tunnel, puisqu’il devait permettre, à terme, la réunion des deux sections du tube : un investissement considérable qui se justifiait par un important gain de temps. Une prospection méticuleuse des fonds océanique fut organisée afin de déterminer un emplacement suffisamment stable pour démarrer la construction de la plate-forme. Et au cours de ces recherches, au cœur de l’océan, la reconstruction sonar tridimensionnelle des fonds marins révéla, à une profondeur de près de 4000 mètres, la présence d’une organisation géométrique de taille considérable…

Le coefficient d’erreur à cette profondeur étant très important, l’information fut tenue confidentielle, et rapidement une expédition sous-marine fut organisée. Les conditions extrêmes d’exploration ne permirent d’abord d’obtenir que des informations fragmentaires : l’expédition révéla la présence d’autres constructions géométriques enfouies sous plusieurs mètres de sédiments. Par des techniques de sondage, les chercheurs des Convois Fédérés mirent en évidence les vestiges d’une cité. L’un des bâtiments en particulier, celui qui émergeait de la couche sédimentaire et qui avait attiré les chercheurs, possédait des dimensions cyclopéennes. Il fut nommé le "temple".

L’exploration de quelques-uns des bâtiments démarra quelques mois plus tard, grâce à du matériel automatisé de forage en grande profondeur, et nombre d’informations s’en dégagèrent : les constructions, pour la plupart effondrés, étaient de dimension humaine. Le temple semblait avoir moins souffert en raison de ses dimensions. Aucune trace physique d’une quelconque vie humaine ne fut découverte, et pour cause : la datation des bâtiments et les analyses géologiques supposaient la cité engloutie depuis près de quarante mille ans…

La question qui se posait était bien évidemment de savoir à quelle civilisation disparue appartenait cette cité engloutie ? Et si civilisation il y avait, existait-il d’autres sites identiques ?

A cette question, la réponse semble sur le point d’émerger. La cité semble en effet se trouver sur un plateau océanique plafonnant à une profondeur d’environ 4000 m, alors que la plupart des fonds de la région s’abîment à 7000 m ou plus. Ce plateau pourrait être le vestige d’un ancienne île, autrefois émergée, et les chercheurs des Convois pensent pouvoir tirer de son exploration des enseignements sur le passé d’Aurilla.

Ils ne s’imaginent pas à quel point…



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.