SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Azurane 3 Project > Les conjurés de Catilina
Contribuer

Polaris

Les conjurés de Catilina

mardi 28 juin 2011, par rodi

Les conjurés de Catalina sont un groupe de 5 habitants de la station dont le but est de renverser Augustus et d’ouvrir la station au monde extérieur. Le plan est désormais prêt mais, dans l’ombre, une éminence grise s’agite afin d’accomplir ses propres desseins...

Les membres de la conjuration

- Pansa, le chef des Guildes  : Il est le grand architecte de ce complot et porte le nom de Catilina. C’est ainsi que le connaissent les autres membres du complot. Ils ont en effet été contacté par un mystérieux homme en noir qu’ils prennent pour Catilina. De même, Pansa ne connait pas leur identité. La rumeur commence à courir dans la station qu’un homme mystérieux, venant de l’extérieur, appelé Catilina manigance quelque chose. Les Frumentarii de Caius Major sont sur le coup. C’est Galba qui s’est porté volontaire pour enquêter et n’a rien trouvé pour le moment.
- Julia Valentinia, la généticienne : Julia est la seconde du complot. Son désir d’ouverture l’aveugle et elle est réellement très pressée que le complot ait lieu.
- Galba, membre du Sénatus, cousin de Marcellus et membre des Frumentarii : Galba a été choisi car il est proche de Quintus Marcellus. Cependant, tout le monde ignore que Galba n’est plus vraiment lui même. Un proteus a en effet pris sa place et tente de comprendre ce qui se trame dans la station. Il est possible qu’il essaye de prendre la place de Catilina lorsqu’il sera certain de savoir de qui il s’agit.
- Zlatan Sverkos, l’avocat : Zlatan, l’avocat corrompu de la station, est un conjuré parfait. Il n’a aucun scrupule et est prêt à tout pour son propre pouvoir. Il est prévu qu’il joue un rôle déterminant.
- Julius Brutus, le fils d’Augustus : Brutus a été choisi pour parachever la conjuration. Son rôle sera capital.

Chaque membre se reconnait par un tatouage sur l’avant bras. Il s’agit d’un chiffre romain à l’intérieur de deux C entrelacés. Le chiffre correspond au chiffre dans l’organisation. Ainsi, Pansa porte le I et Zverkos le IV. C’est le seul moyen de reconnaissance car lors des réunions, les cinq membres portent une capuche qui leur couvre le visage. Cependant, tous ont des doutes sur l’identité des autres conjurateurs. Les réunions sont bimensuelles et ont lieu dans une annexe abandonnée du Sénatus située au niveau -1.

Pansa a reçu la consigne, par l’homme en noir dont il est le seul à connaître l’existence, de se tenir prêt car l’heure du passage à l’acte est proche...

La conjuration

La conjuration doit mener à l’assassinat d’Augustus le Sage, le chef du Sénatus, et à son remplacement par Quintus Marcellus. Ainsi, le Sénatus pourra déclarer l’ouverture de la station possible puisqu’il est de notoriété publique que Marcellus en est partisan.

Les différentes étapes du complot sont donc bien huilées et tout est déjà prévu et planifié par l’homme en noir :

- Le moment venu, Catilina devra se présenter au tribunal en accusant Augustus de mettre la station à feu et à sang en cas d’ouverture afin que les secrets et les traditions de l’Alliance Azure ne soit pas divulguées au monde extérieur. Pour prouver ses dires, il dispose des aveux de Brutus Julius, le fils du Sage. En effet, Brutus a trouvé dans les appartements de son père un mémo informatique dans lequel il explique son attentat si les choses venaient à mal tourner ainsi que des plans indiquant la mise en place de bombes dans les fondations de la station. Catilina pourra produire ces preuves le moment venu... Bien entendu, le mémo est totalement faux et a été placé, ainsi que les plans, dans les appartements par les conjurés. Catilina a récupéré les plans par l’homme en noir.

- Durant la conjuration, Galba devra museler les Frumentarii.

- Après vérification de l’emplacement des bombes par les hommes de Caius Major, Catilina devra se présenter de nouveau au Senatus pour demander un procès, dans lequel il attaquera Augustus au nom de la station, et une motion réclamant la mise au vote de l’ouverture de la station au monde extérieur et la fin du secret. Lors du vote, il est déjà prévu que Quintus Marcellus, Julia Valentinia, Pansa, Galba et Flavia Domitia soient favorables emportant ainsi la décision à cinq voix contre quatre.

- Lors du procès, Zlatan Sverkos devra se porter défenseur des intérêts de la station et de Catilina tandis que ce dernier devra choisir Pansa et Julia Valentinia comme membre du Jury. Leur désir d’ouverture est en effet connu et ce sont des conjurés. Ainsi, quelque soit le choix d’Augustus comme juré, l’affaire sera jouée d’avance car Quintus Marcellus fera pencher la balance du côté des conjurés. Augustus sera donc déclaré coupable et mis aux arrêts.

- Pour terminer, Brutus devra poignarder et tuer son père sur les marches de la Basilica, réglant ainsi définitivement le sort d’Augustus... Quintus Marcellus aura ainsi les mains libres pour ouvrir la station au monde extérieur après avoir amnistié Brutus.

Les véritables buts de l’homme en noir

Pansa alias Catilina est totalement manipulé par l’homme en noir qui lui a promis l’ouverture de la station et une gloire et un puissance en conséquence. Ainsi, Pansa a accepté de jouer le rôle de cerveau dans la conjuration alors qu’il n’est qu’un simple pion. Il se croit donc le grand gagnant alors qu’il sera lâchement abandonné... Comme les autres...

La conjuration n’est en effet qu’une étape dans les projets de manipulation de l’homme en noir. Avant de les mettre à jour, il est nécessaire de comprendre, si ce n’est pas déjà fait, qui il est. Il s’agit d’un habitant de la station dont il a déjà été beaucoup question et qui est très intéressé par l’assassinat d’Augustus : Quintus Marcellus.

Marcellus a établi les bases de son projet depuis très longtemps en faisant entrer des alliés au Senatus (Galba et Domitia), en faisant chanter Brutus, en aidant les adeptes de Spartakus à poser des bombes, en détournant Sverkos de la justice et en faisant miroiter richesse et puissance à Pansa...

Son projet sera quasiment terminé quand la conjuration aura eu lieu. Il aura en effet pris la place d’Augustus mais il restera les membres de la conjuration a éliminer. Pour cela, il a un dernier allié. Il s’agit d’un certain Octavio, un habitué de la Taberna de Bacchus à qui il a demandé de faire courir une rumeur au sujet d’un certain Catilina. Une fois la conjuration terminée, il est prévu qu’Octavio, en échange de la possibilité de quitter la station, révèle à tous qu’il existe une conjuration dont il est le sixième membre (il porte un tatouage avec un VI entrelacé de "C") et que cette conjuration est à l’origine de la mort du grand Augustus le Sage.

Outré, Quintus Marcellus le nouveau maître de la station, lui fera avouer les noms des conjurés qui ne pourront cacher leur tatouage, les fera exécuter sans problème, éliminant ainsi tout témoin gênant, et fera disparaître Octavio. Il déclarera ensuite le maintien du secret concernant la station en souvenir de son ancien rival mais néanmoins ami... Il ne souhaite en effet pas que cette ouverture se fasse n’importe comment et des agents, les proconsuls, ont déjà été envoyés, par ses soins, dans les grandes capitales du monde sous marin afin de prendre contact et préparer une ouverture digne de ce nom...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr