SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Nations, factions & organisations > Front de libération des Mutants Canal Historique
Contribuer

Polaris

Front de libération des Mutants Canal Historique

vendredi 21 mai 2010, par psychomj

Les mutants bien que nombreux dans le monde de Polaris sont rarement bien traités.
Il n’est donc pas étonnant que ceux-ci développent souvent un sentiment de haine pour les normaux et cherchent à obtenir l’égalité par des moyens pas toujours légaux. Le terrorisme est souvent un de ces moyens. C’est une faction de la campagne Utopia 2.0.

Présentation du FLMCH

Bien qu’inconnue du grand public le FLMCH est une organisation tentaculaire aux multiples membres. La population mutante dans le monde de Polaris est nombreuse, les mécontents le sont presque autant et il est facile pour celle-ci de recruter des membres.
Essentiellement implantée en ligue rouge ou les mutants connaissent des conditions de vie particulièrement difficiles elle possède néanmoins des cellules dans presque toutes les nations du monde.

Histoire

L’histoire du FLMCH est récente. Elle commence il y’a 30 ans avec un homme : Alexandre Van Berger. Mutant de son état, membre des commandos de la ligue rouge cet homme avait mené une carrière brillante et sans faille jusqu’au jour où il découvrit lors d’une opération au sein de locaux de la société Cortex des enfants mutants traités comme des animaux. Parmi ces enfants une puissante empathe était présente et Van Berger ressenti de plein fouet toute sa douleur. Ce fut pour lui l’occasion d’une prise de conscience qui devait l’amener à créer le FLMCH. Van Berger commença alors en parallèle de ses activités militaires à préparer un moyen de lutter contre les horreurs que devaient subir certains mutants. Soucieux de se protéger il commença alors à prospecter auprès de compagnons de confiance pour savoir sur qui il pourrait compter. C’est ainsi qu’il mit en place petit à petit ce qui allait devenir la cellule mère de son organisation.
Dans les premiers temps cette cellule mis en place plusieurs actions terroristes mais très vite Alexandre compris que s’il voulait aller loin il lui faudrait recruter plus de membres. Aussi la cellule mère se mit elle à recruter des cellules filles qui elles même se mirent à recruter à leur tour. Cela dura plusieurs années au cours desquels Alexandre Van Berger décida volontairement de ne pas mener d’actions trop importantes. Permettant ainsi à son organisation de se développer sans devoir subir la pression des grandes nations.
Aujourd’hui avec une centaine de cellules et plus de 500 membres le FLMCH est devenu une entité capable de causer des troubles conséquents et Alexandre pense que le temps est venu de passer à l’action.
Reste à déterminer qui seront les premières cibles d’envergure.

Organisation

Le FLMCH s’organise par cellules semi indépendantes. Chaque cellule, a l’exception de la cellule originelle a été crée par une cellule mère à laquelle elle doit obéir et rendre des comptes. Chacune peut ensuite avec l’accord de sa cellule mère créer des cellules filles pour l’aider dans sa tache ou accroitre le réseau de l’organisation. Ces cellules filles devront elles même obéir et rendre des comptes à la cellule qui les a créées.
La cellule originelle garde trace de chacune des cellules ainsi crées mais les autres cellules ne sont pas au courant de leur potentielles cousines.
Une cellule compte entre 3 et 10 membres. Le fondateur de la cellule est en général le chef. Il désigne à sa cellule mère un seconde avec lequel celle-ci prendra contact si le chef de la cellule venait à mourir où pire être capturé.
En général seul le chef de la cellule a un lien avec la cellule mère afin d’éviter que la capture d’un autre membre puisse mettre en danger la cellule mère.
Les cellules mères de plus haut niveau ont conscience du danger du danger que pourrait représenter la capture du chef d’une cellule fille aussi n’hésitent elles pas à mentir à ceux-ci sur l’identité réelle de leurs membres où a utilisé des moyens de communication sécurisés et anonymes.

Ressources

Nombre de cellules : 100 environs.
Nombre de membres actifs : 500 environs.
Nombre de sympathisants : Plusieurs milliers.

Chaque cellule étant indépendante les ressources de chacune peuvent varier considérablement. Il faut néanmoins garder à l’esprit que le FLMCH reste une petite organisation et qu’aucune de ses cellules n’a de moyens véritablement conséquents. Au mieux pourront-elles organiser quelques attentats, enlèvements ou trafics.
Plus une cellule est élevée dans la hiérarchie plus elle peut facilement obtenir des ressources différentes. En effet une cellule mère peut demander à une cellule fille d’accomplir certaines actions ou de fournir de l’aide tandis qu’une cellule fille ne pourra demander de l’aide qu’à sa cellule mère sans garantie d’obtenir ce qu’elle souhaite.

Processus de recrutement

Chaque chef de cellule est libre de recruter les membres de sont groupe comme il le souhaite avec comme seule règle que tous les membres de l’organisation doivent être des mutants. De plus le FLMCH évite comme la peste les personnes ayant un lien avec l’effet Polaris qu’ils considèrent comme des serviteurs du culte du trident.
La majorité des chefs de cellule sont néanmoins des personnes prudentes et en général le recrutement se fait en plusieurs phases.
-  Observation : le chef ou un membre de la cellule observe la cible et sa réaction face aux difficultés de la vie de mutant. Si les résultats semblent prometteurs on passe alors à la phase suivante.

-  Première approche : Un membre de la cellule contacte discrètement la cible et l teste sa volonté de faire avancer la cause des mutants. Si la cible semble intéressée on passe alors à la phase suivante. Sinon la cellule rompt tout contact avec elle.

-  Proposition d’intégration : Le membre de la cellule ayant approché la cible lui propose de rentrer dans l’organisation. En cas d’acceptation phase suivante. Sinon la cible à tendance à disparaitre dans un accident.

-  Intégration : La cible intègre la cellule mais n’a que des informations limités sur son activité. On lui propose des taches simples et sa fidélité est testée. Lorsque le chef de cellule à suffisamment confiance en elle on commence à lui révéler plus de choses sur la cellule (membres, activités, moyens,…)

Quelques idées pour utiliser le FLMCH

Employeurs :

Le FLMCH peut devenir un employeur pour des PJ. Transporter un mutant qui cherche à se cacher, livrer de la marchandise quelque part, transférer des informations….
Cependant il est peu probable qu’ils fassent effectuer des actions importantes par des membres extérieurs à l’organisation s’ils ont les ressources en interne. A moins bien sur qu’ils veuillent brouiller les pistes et se servir des PJ comme pièces sacrifiable (A réserver à des PJ non mutants)

Alliés :

Un PJ mutant pourrait obtenir de l’aide de cette organisation. D’autant plus si ses actions sont bénéfiques à la cause mutant.

Ennemis :

Les PJ pourraient être amenées à lutter contre cette organisation. Soit en étant payés par une nation s’inquiétant de ce que fait ce groupe soit par vengeance. (Votre frère est mort dans un attentat ?)
Toutes sortes de scénarios sont alors imaginables : Infiltration, Enquête classique, combat armé,…



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr