SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Nations, factions & organisations > Le Blackbook
Contribuer

Polaris

Le Blackbook

samedi 28 juillet 2012, par rodi

Le Blackbook est une société secrète créée par un milliardaire érudit et misanthrope. Son but est de retracer l’histoire de l’humanité mais sa haine de celle-ci l’a poussé à s’isoler loin... Très loin... Vous découvrirez ici son histoire et celle de son organisation

Damian Coltys

L’histoire de Damyan Coltys est extraordinaire. Né, sans mutation, sur Keryss en 510, dans un centre de repeuplement d’une des nombreuses villes parois que compte la cité, il y a a passé une enfance des plus classiques d’abord dans son centre de repeuplement puis dans un centre de formation civique. Elevé dans le culte de sa patrie et de la grandeur des Patriarches, il a développé rapidement un goût pour l’irrévérence. Doué d’un grand talent d’informaticien et de technicien, il a suivi une formation de physique dans une grande école de Feora, avant d’être embauché par Hérakléa, une entreprise d’armement militaire de Keryss, passée aujourd’hui sous son contrôle. Il y a monté les échelons sans difficulté et a très rapidement atteint, à trente ans, le poste de chef du département "Espace et armement". Ce département, à la pointe, était officiellement chargé de développer un réseau de surveillance satellitale de la surface. Mais il comprit bien vite que les Patriarches détournaient le projet pour en faire une arme de destruction massive. La puissance de feu de certains satellites suffisaient en effet à rayer de la carte des stations d’envergure moyenne se trouvant à faible profondeur. Outré par la violence de sa création mais aussi par le fait d’avoir été manipulé, il a décidé de démissionner de Hérakléa.

Inquiets qu’il ne révèle tous ces lourds secrets, les Patriarches ont lancé sur ses traces des agents du Prisme. La poursuite n’a pas duré longtemps et en à peine quinze jours, il était mis au secret dans les geôles personnelles des Patriarches. Très vite, il fut transféré dans un des pires bagnes de la nation, celui de Yucata. Là bas, il connut l’enfer. Le médecin responsable de la prison fit de lui, et de quelques autres, les cobayes d’une nouvelle drogue de guerre. Les effets secondaires furent terribles et victime de mutations atroces, il fut laissé pour mort à la surface...

C’est là qu’il commença une nouvelle vie. Il fut en effet recueilli par une communauté de Ferailleurs (Univers page 162) qui lui permit de survivre dans un univers tellement hostile. Il fut aidé en cela par ses récentes mutations qui lui permirent de s’adapter très vite. Par son charisme et sa facilité à s’adapter, il devint vite le chef de la petite communauté. D’attaque en attaque contre des cibles de surface, il fut présenté au grand Senser, à qui il fit serment d’allégeance.

Fou de rage et mené par une volonté farouche de se venger, il transforma ses nouvelles ouailles en un moyen de vendetta contre l’Hégémonie. Il organisa dans un premier temps des attaques de campement de surface qui lui permirent d’armer son groupe de façon conséquente puis choisit des cibles de plus grande envergure et ainsi de suite jusqu’à pouvoir carrément s’en prendre à des cibles sous marines de faible profondeur, via des mercenaires qu’il pouvait embaucher grâce à son jeune butin de guerre. Il fit lors de ses opérations de nombreux otages, des personnages de qualité souvent, qu’il revendait ensuite. Cela lui permit d’acquérir une petite fortune, de nombreux contacts et une obsession, comprendre qui étaient les Patriarches, ces êtres dénués d’humanité.

Le Blackbook

Désormais, tout était prêt pour lancer sa croisade contre les demi dieux hégémoniens et une organisation vit le jour en 554. Basé dans une des nombreuses installations de surface qu’il avait au préalablement récupérées et nettoyées, il lança son grand oeuvre. Pour cela, il organisa la défense de son tout nouveau QG à l’aide de ses meilleurs guerriers tandis que les opérations sous marines se multipliaient dans des stations de plus en plus grandes. Chaque opération permettait, grâce au butin ramené et à l’obtention d’une rançon, d’organiser la suivante. Bien entendu, ces enlèvements inexpliqué furent toujours tus par le Prisme...

Malgré les succès, Coltys comprit vite que nul, même détenteur d’une parcelle de pouvoir, ne pouvait lui apporter d’informations sur les Patriarches. Il a donc du changer de stratégie, d’autant que son état de santé déclinait et que des mutations, jusque là physiques, semblaient s’attaquer vigoureusement à son système immunitaire. Ainsi, au début de l’année 561, il réorienta ses opérations de terrain afin d’en apprendre davantage sur l’origine du pouvoir des Patriarches et tenta de trouver des documents concernant l’histoire de la nation. Ressource rare parmi les plus rares, il multiplia dans un premier temps les échecs avant de trouver quelques bribes via de vieux érudits ou quelques bases de données. Il développa aussi ses activités de surface afin de chercher des ouvrages concernant l’histoire de l’humanité. C’est d’une de ces découvertes que naquit le nom de son organisation, le Blackbook.

Pendant ce temps, il mena également une O.P.A. sur une série de petites entreprises hégémoniennes, dont Héraklea, sa première entreprise. Son ambition était alors double, enrichir son organisation encore et encore et déstabiliser l’économie nationale. Si la deuxième est encore vaine, Coltys s’est considérablement enrichi et, grâce aux prises d’otage et à la revente de certaines reliques qui ne l’intéressaient pas, est désormais à la tête d’une fortune que certains de sans anciens concitoyens nobles pourraient lui envier. Grâce à cette manne providentielle, il a utilisé les compétences des meilleurs médecins du monde sous marin afin de mettre un terme à sa dégénérescence génétique et immunitaire. Si cela n’a pas été simple, l’un d’eux est finalement parvenu à trouver une solution.

Malheureusement, si la dégénérescence était stoppée, les effets secondaires étaient terribles. Le traitement entrainait, et entraine encore, une maladie de peau nécessitant le maintien du corps dans une atmosphère purifiée. C’est pour cette raison que Coltys ne sort plus de sa base de surface et qu’il reçoit son état major dans une combinaison intégrale. D’ailleurs, pour mener à bien ses opérations de terrain, il compte sur son fidèle homme de l’ombre, Lienaar Otaku, un asiatique méthodique et doté d’une intelligence redoutable. Otaku a été recruté à prix d’or alors qu’il travaillait dans les hautes sphères du Neptune. Assoiffé de pouvoir et de connaissances interdites, il a été facile à acheter. C’est lui qui gère tout le réseau de mercenaires sur lequel s’appuie le Blackbook. Ce réseau est composé d’une myriade de petites organisations qui pensent toutes travailler pour une organisation clandestine hégémonienne baptisée l’Aube Pourpre. L’Aube est devenu une des cibles majeures du Prisme, qui pour l’instant n’avance pas sur cette faction... Et pour cause... Elle n’existe pas...

Désormais Coltys et le Blackbook ont récolté une quantité très conséquente d’informations concernant l’histoire et celui que ses hommes appellent le magnat de l’Histoire compte désormais faire enlever la personne qui selon lui pourrait répondre à ces dernières questions, l’historien Vériramis. Pour cela, il monte une opération de grande ampleur ayant pour cible le dôme de Keryss, qu’il n’a jusqu’à aujourd’hui pas osé attaquer.

Et demain...

Au fil du temps, Coltys est devenu totalement fou. Atteint d’une haine farouche de l’Hégémonie et de l’humanité par extension, il souhaite utiliser la fortune engrangée jusqu’ici à la construction d’une station orbitale dans laquelle il pourrait passer la fin de sa vie seul dans ses livres et ses bases de données. Pour cela, il a acheté de nouvelles entreprises et les plans sont actuellement en préparation. Une fois terminés, la réalisation de la station débutera dans une des nombreuses bases qu’il possède en surface...

Illustrations : Coltys jeune est une illustration de Rahll sur le site Cyberpunk 2021 et Coltys en combinaison intégrale une image de la BD Le chant des Stryges.

Note : toute ressemblance avec un personnage existant serait pur hasard ;)



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr