SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Nations, factions & organisations > Le Soleil Noir
Contribuer
Les participants

Polaris

Le Soleil Noir

2 votes

lundi 26 juillet 2010, par rodi

Voici une compilation d’informations venant du livre de base et d’Univers. Cet article n’a pas vocation à être exhaustif mais tentera de faire le tour de la question de la Fraternité du Soleil Noir et renverra vers les pages des livres de la gamme. en cadeau, le sujet de discussion se trouvant sur le forum a été résumé. Il amène un bon complément d’informations. Cette aide de jeu est nécessaire pour la campagne Utopia 2.0 car le Soleil Noir y joue un rôle.

Présentation (LdB page 44)

Organisation secrète constituée de membres dissidents du Culte du Trident. Son but est d’imposer une dictature dirigées par les élus capables de contrôler l’effet Polaris. Les méthodes utilisées pour atteindre ce but doivent être efficaces. La Fraternité est infiltrée dans de nombreuses organisations et possède de nombreuses bases secrètes. Une de leur arme principale, en plus de la maîtrise de Polaris est son modèle de chasseur de combat en forme de trident.
Le chef de cette organisation est l’Autre, un individu que nul n’a jamais vu et dont la puissance serait égale à celle de Déméter. Le porte parole de l’autre, Alemsh Palkrach est d’ailleurs un ancien conseiller de Jason Hélio

La fondation de la Fraternité (LdB page 32)

La Fraternité a vu le jour en 440 lorsque les leaders du Culte du Trident s’opposent au sujet de la politique à mener pour permettre à l’humanité de se développer. Tristan Lesark, le chef de la branche dure du Culte décide de partir avec une centaine de fidèles et des navires de guerre. La première attaque de la Fraternité contre le Culte a lieu en 448. La guerre dure encore plus d’un siècle plus tard.

Idéologie (LdB page 109)

Les membres de la Fraternité sont les ennemis jurés des prêtres du Culte. Les croyances dans le Flux et la Force Polaris sont les mêmes mais les méthodes à employer sont radicalement différentes. Is nient le fait que l’humanité puisse apprendre à manipuler la Force Polaris mais insistent sur le fait qu’elle est réservée aux Elus. L’humanité doit donc être traitée comme un troupeau et la manière forte doit être utilisée pour imposer des idées.

Les relations avec l’Hégémonie (Univers page 17)

Les relations entre les deux sont très ambiguës. Ils sont officiellement ennemis mais sont rapprochés dans la lutte contre un ennemi commun, le Culte du Trident.

Les relations avec la Ligue Rouge (Univers pages 88 et 119)

Le Soleil Noir est bien implanté en Ligue Rouge. La Fraternité attire les désespérés et les miséreux des nombreuses cités minières de cet état. Elle y disposerait de nombreuses bases secrètes et la rumeur prétend qu’elle serait alliée avec les indépendantistes Sodéval. De même, de nombreuses puissantes personnalités protègeraient le Soleil Noir.

En réalité, un accord a été passé entre le Premier Citoyen et Palkrach. Il permet au second d’installer des bases et de bénéficier d’un certain laxisme des autorités. En contrepartie, aucune action ne sera menée contre la Ligue ou ses intérêts. Le Premier Citoyen a été abusé par le Grand Inquisiteur qui l’a convaincu que la Fraternité luttait contre le désir de pouvoir de Culte en protégeant les plus faibles.

Le Soleil Noir en surface (Univers, page 159)

Le Soleil Noir n’a aucun rapport officiel avec la Surface, mais en réalité des espions suivent depuis plus de 20 ans les avancées du Culte. Le Soleil Noir s’intéresse notamment beaucoup au Polaris solaire et aux mutations. De plus, il opérerait un rapprochement avec la communauté des Onis.

Le Culte craint un attentat terroriste imminent.

En direct du forum

Il y a longtemps, les habitués du forum avaient eu une discussion très intéressante. En voici un résumé :

Pour certains, la Fraternité du Soleil Noir est une organisation politique fasciste à laquelle on peut mélanger une petite dose d’Inquisition médiévale et de côté obscur. Pour d’autres, elle peut être aussi une organisation armée possédant des groupes d’intervention tous dirigés par un gradé possédant des pouvoirs de la Force Polaris.

La discussion porte ensuite sur le nombre de porteurs de la force Polaris à l’intérieur de la Fraternité. Pour certains, ces derniers sont minoritaires. En effet, les commandos seraient peu nombreux mais composés d’individus triés sur le carreau. Le pnj Jatt Endaen pourrait confirmer cette vision des choses. Il est en effet modifié génétiquement et possède des réflexes éclairs. Pour d’autres, les porteurs sont beaucoup plus nombreux.

La question de l’importance de l’organisation est fréquente. En effet, Carmine en fait « une grosse organisation, avec des usines, des escadres de chasseurs Trident, des bases secrètes (…) et des sympathisants partout ». Valérian partage cette opinion. Son explication est très convaincante. Selon le supplément Ligue Rouge (aujourd’hui dans Univers), il dispose de pas mal de bases secrètes et d’un bon paquet de chasseurs Trident. Cela laisse supposer qu’il serait en possession d’une usine de construction. De plus, lors de la scission avec le Culte, il est dit que les opposants sont partis avec les croiseurs du Culte. Cela n’est pas rien. Toujours selon Valerian, il est question du Soleil Noir à Amazonia. C’est une nation en pleine croissance qui disposerait d’un super générateur de bouclier généticien. Si le Soleil Noir y est vraiment implanté, il pourrait bien être plus puissant qu’il ne veut bien le laisser croire.

Cyrull ne partage pas ce qui a été dit précédemment, car, pour lui, la Fraternité n’est pas une grande organisation mais une organisation très bien équipée. De plus, sa maîtrise de la force Polaris lui permet de se frotter à plus gros que lui. Il compare la Fraternité à un pays de taille modeste mais possédant l’arme nucléaire. Le fait de maîtriser la force Polaris permet de se frotter à des nations aussi puissantes que l’Hégémonie. Il voit aussi la Fraternité comme une organisation fasciste ayant une tendance mystique comparable à la scientologie.

Valérian argumente ensuite au sujet d’une relation entre le Soleil Noir et les Charognards dont les deux profiteraient. Les premiers récupérant du matériel et les seconds des informations leur permettant d’arriver toujours très vite sur les lieux des batailles. Cela a fait débat mais c’est une idée intéressante… La discussion dérive ensuite sur les Charognards...

Gardien des Rites remet la discussion dans le droit chemin en posant quelques questions. Il ne voit la Fraternité pas comme vraiment mauvaise ou néfaste mais plutôt en réaction au Culte. Ainsi, selon lui, l’Autre pourrait en savoir beaucoup sur Demeter et d’éventuelles mauvaises intentions ou bien la Fraternité ne pourrait être qu’un mouvement de résistance aux visées de contrôle mondial du Culte…

Papy répond à ces interrogations en distinguant deux périodes. D’abord, dans les foudres de l’abîme, la Fraternité est présentée comme une nation puissante qui a le pouvoir de négocier avec l’Hégémonie. Mais ensuite, elle se transforme dans Domination, par le biais de l’Autre, en une puissance vraiment inquiétante pour l’avenir de l’humanité.

Note : je préfère ne pas en dire trop dans cet article afin de ne pas révéler de secrets à ceux n’ayant pas encore lu les romans.

Carmine reprend l’idée de l’organisation fasciste mettant en avant l’idée d’un surhomme porteur du Polaris qui devrait dominer l’humanité.

Gardien des Rites voit aussi le Culte comme cela. En effet, selon lui :
- Le Culte impose des règles.
- Il récupère tous les porteurs du Polaris.
- Ils imposent leur religion (Note : ce n’est pas vrai. Chacun est libre de croire ou non en la Force Polaris)
- Demeter inquiète par sa grande puissance. De plus, il serait peut être un généticien.

Ces arguments ont permis à Gaverwock de rebondir sur la personnalité de l’Autre. Voici un résumé de ces propos :
« En admettant que l’Autre soit une manifestation du subconscient de Déméter, il n’y a rien qui pourrait anéantir le SN. Il faudrait pour ça mettre à bas Déméter... Donc une guerre ou même un conflit contre le Soleil Noir serait une perte de temps. Toujours en admettant l’hypothèse du subconscient, Déméter doit pas mal se douter de ce que pense l’Autre et vice versa. C’est comme un jeu d’échecs contre soi-même, mais sans pouvoir se décider qui gagne en fin de partie. »

Pour terminer Atanaka rappelle que le Culte œuvre globalement pour la paix et le bien être de l’humanité

Bref... Beaucoup de réponses sur l’Autre seront données dans le seconde tome du Projet Domination… A lire bientôt j’espère !

Cette aide de jeu est destinée au scénario "L’ombre du Soleil Noir"



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2016 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr