SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Nations, factions & organisations > Les Lames d’Acier
Contribuer

Polaris

Les Lames d’Acier

vendredi 6 mai 2005, par Incanus

Ce petit texte peut servir d’élément de background pour un PJ mercenaire. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait. Le PJ en question s’appelle Bjorn et vous le retrouverez dans le corpus. Remplacez le, si vous le désirez, par le nom de votre personnage. Vous pouvez aussi cette faction comme amorce pour des idées de scénarios.

Historique :

Ce groupe de mercenaires fut fondé au départ par deux frères, auparavant esclaves d’une confrérie pirate, la "Confrérie des Congres" dirigée par Lescar , désormais dissoute.

Théarn et Ojibway M’Kaln furent capturés par des esclavagistes lors du pillage de la station Nyax le 11 mai 539. Ces mêmes esclavagistes furent attaqués en fuyant le sac, par les Congres, et massacrés. Les frères M’Kaln se trouvèrent alors récupérés par cette confrérie, et deviennent esclaves du célèbre Lescar. Celui-ci se prend peu à peu d’affection pour eux, d’autant plus qu’ils s’avèrent de redoutables guerriers. Un jour décisif, les frères défièrent en duel un Forban, Julk Une Oreille, qui, ivre, s’était permis, dans un Port-Franc, d’insulter Lescar en insinuant des choses abjectes sur ses relations avec les deux frères. Ce duel n’aurait pas du avoir lieu, puisque ce sont des esclaves, mais le non-respect des règles du Port-Franc par Julk lui valut deux combats successifs contre les frères dans l’Arène, à l’épée. Au cours du premier duel, contre Ojibway, il parvint à amputer celui-ci de son bras droit. Ojibway survécut, manchot. Cependant, lors du deuxième, Théarn le vainquit, et l’aurait achevé si cela avait été un combat à mort.

Après cette démonstration de leur loyauté envers Lescar, les frères se virent promettre l’émancipation, lorsqu’ils auraient amassé assez de fortune personnelle pour leur permettre d’être de dignes forbans au sein des Congres. Leur réputation de grands bretteurs se répandit vite au sein des pirates et Lescar fit d’eux ses gardes du corps attitrés. Cependant, ils ne furent émancipés que lors d’une tragique journée pour les Congres, celle lors de laquelle la Confrérie fut dissoute par le Conseil des Confréries. Avant de disparaître, Lescar les libéra donc et leur confia quelque chose.

Et si ce petit quelque chose se rapportait à cette dissolution louche ?

Durant les 20 années qui suivirent, les M’Kaln décidèrent de travailler pour les communautés, au lieu de se livrer à la piraterie, en souvenir de la destruction de Nyax. Pour cela ils créèrent Les Lames d’Acier. Ils recherchèrent partout les survivants de Nyax, mettant à profit leurs contacts dans la piraterie, et en retrouvèrent une quinzaine. Ils les rachetèrent ou les libérèrent par la force, puis consacrèrent leurs derniers sols à l’achat du matériel militaire nécessaire au mercenariat.

Pendant 15 ans ils servirent de force d’appoint aux communautés de l’océan indien désireuses de protection. Il y a 5 ans, forts de leur expérience mais au bord de la faillite, ils décidèrent de se fixer au service de Bjornen, petite station menacée d’extinction prés de la Nouvelle-Lémurie, qui leur promettait abri et salaire minimal en échange de leur aide. En effet, les Lames de Fer ont acquis une réputation d’efficacité teinté d’une extrême tendance à la dilapidation de leurs fonds. Les communautés qui louèrent leurs services les ont payés très (trop) cher et durent rompre leur contrat peu après.

Bjornen a un dirigeant avisé, qui a décidé de payer les Lames en "nature" (services, équipement, nourriture, logement). Ceci ne plaît pas à tout le monde mais a permis aux Lames de rester à flot et de servir efficacement Bjornen pendant presque 5 ans.

Dates importantes :

03/01/546 : Création des Lames d’Acier par Théarn et Ojibway M’Kaln.

547 : Récupérations simultanées d’une dizaine de Nyaxiens, "libérés" par les M’Kaln et Percecoeur.

Septembre 547 : 1er contrat avec Crozet.

548 : 1ère quasi-faillite. Contrat mineur avec Oster.

554 : crise (pas de clients pendant 4 mois).

560 : contrat avec Bjornen.

22 Août 561 : accrochage majeur avec une "patrouille" d’Ijoln (station proche et rivale de Bjornen). Surprise dans les 2 camps, lourdes pertes en matériel (1 mort chez les Lames).

30 Mai 562 : après un sabotage d’Ijoln sur un poste minier de Bjornen, les Lames investissent à leur tour une mine d’Ijoln, tuent les gardes et piègent le site.

8 juin 563 : divers sabotages des 2 cotés, l’OESM commence à fourrer son nez dans ce panier de crabes. Mise en lumière des Sulfur : ce groupe de mercenaire nouvellement apparu tente de faire un chantage à la protection à Bjornen, ils sont envoyés au diable.

En août, septembre et octobre, ont lieus de nombreux incidents étranges (matériel en panne, dégradations sur sites miniers, vols, 2 disparitions), très vite attribués aux Sulfur. Impossible de savoir s’ils ont un lien avec Ijoln (voire les Pirates du Cap, ci-dessous). Lors d’une rencontre en mer imprévue entre les 2 groupes, alors que l’affrontement semblait inévitable, la recrue Bjorn suggère de faire appel à la Guilde des mercenaires pour régler le litige. Très curieusement, les Sulfur acceptent (de peur peut-être d’être mis au ban dans le cas contraire).

564 : bataille importante contre des pirates inconnus (Note pour le MJ et si les pirates en question étaient les Sulfur « déguisés » ?). Victoire sur le fil : beaucoup de matériel perdu. Nouvelles tensions avec Ijoln : celle-ci semblait s’être calmée (peut-être quelques remarques des Veilleurs sur son attitude ?).

565 : peu de matériel fournis par Bjornen : pénurie, les Lames ont beaucoup de mal à se relever des blessures de 564.

Les membres des Lames

Total : 27 membres.

- Théarn M’Kaln : benjamin. la trentaine, peau noire, yeux verts, coupe iroquoise courte (cheveux noirs crépus), visage souriant et regard pétillant. Mince et grand (1m82), très musclé. Combinaison grise avec treillis noir et rangers. Épée et main gauche aux cotés. Chef impétueux, téméraire, mais très rusé. Amical.

- Ojibway M’Kaln : ainé.la quarantaine.manchot (bras droit coupé à l’épaule). peau très noire, yeux verts sombres, rastas gris, visage impassible et digne, regard ferme. Baraqué, taille moyenne (1m68), barbe et collier gris. Bottes grises, combis noire avec insigne des Lames, cape noire, treillis avec reflets d’acier bleutés. Epée a la lame noire, à 2 mains(!), dans le dos, pistolet a gauche. Bras gauche surdéveloppé.
Chef. Noble, posé, réfléchi, froid au 1er abord, mais chaleureux.

- Markal Percecoeur : grand blond à barbe longue nattée. Yeux bleus glaciaux, visage fermé.
Bras droit des M’Kaln. 1er Nyaxien récupéré. Ses bottes d’escrime avec sa fine épée sont mortelles : il réussit fréquemment à toucher le cœur dans les premières secondes.
Glacial, machine, imperturbable, entraîneur impitoyable mais très efficace. Bon fond.

- Hylok Asfold : 1m60, fin et agile. Visage couturé, cheveux très courts, traits fins et souriant.
Mécano (compétent). Nyaxien.
Accueillant, passionné, dans la lune. (ne pense qu’à son travail). (note pour le MJ :Traître infiltré). En veut à Bjorn : ancien favori, il fut « remplacé » (dans son esprit paranoide) par Gledie. Désormais il pense que Bjorn peut prendre trop d’importance auprés des frères.

- Gledie Trois Langues : 1m70, 70kg. Avenant, bien habillé, courtois, charmant. Cheveux châtains, très longs. Pommettes hautes.
Gestionnaire des stocks et négociant. Nyaxien.
Très informé, discret, courtois et poli, indiscernable.

- Delbev : 1m69, très râblé, musculeux, tatoué de signes serpentins. Visage carré et dur. Crâne rasé.
ex-commando, tacticien.
Silencieux, mortel, froid, brutal, asocial. Plus intelligent qu’il n’en donne l’air, surveille tout le monde.

- Zebia le Vif : m69, fin et musclé. Cheveux noirs de jai, queue de cheval. Barbe et moustaches noires. Cicatrice de requin sur joue droite en z.
Pilote de chasseurs. « Couteau ».
Gai, très efficace, fidèle.

+ 22 autres membres

Hiérarchie :

Au sein des Lames, les choses sont claires et simples : il faut obéir aux ordres, en faisant preuve d’enthousiasme, d’esprit d’initiative et de grandes capacités d’adaptations, ou risquer de se retrouver largué sur la première station en vue (ou pire !). Les rangs sont précis et pragamatiques :

- les 2 frères dirigent ensemble, en harmonie. Théarn s’occupe de diriger dans la pratique, tandis que Ojibway a en main la préparation tactique, et les négociations. On les dénomme "Epées".

- ensuite viennent les "Dagues" (ex : « Dague Hylok »), à qui sont délégués les taches secondaires vitales : gestion, entretien, entraînement, négoce, répartition des taches. Il y en a 4 : Delbev, Hylok, Gledie, Markal.

- puis ce sont les "Couteaux" : les membres ayant faits leurs preuves, ou accomplis de grandes choses. Ils sont 9.

- enfin, tout les autres sont simplement dénommés "Lames". Ils sont 14.

Equipement

Les Lames disposent d’un matériel très bien entretenu mais très peu abondant. Leur nom vient de ce qu’ils chérissent l’usage des armes blanches en tout genre. Ceci leur fut très vite imposé de toute façon par la nécessité : les M’Kaln étant d’exécrables gestionnaires, l’achat de munitions était trop aléatoire. Au moins les armes blanches ne coûtent ’elles presque rien à entretenir. Cela n’empêche pas ces mercenaires d’utiliser quelques armes à feu lorsque l’occasion s’en fait sentir.

- chaque membre possède une arme blanche principale (épée, sabre ou hache) et une plus petite, un bouclier personnalisé, une protection, un communicateur réglé sur la fréquence attribuée aux Lames par Bjornen (brouillée), et une arme de poing, ou plus souvent de trait.
- les Lames possèdent 13 armures exo1Nymph 1-A modifiées, 5 Mentor et 2 Odin, modifiées aussi (par Hylok).
- 8 scooters Drakar (cat A) modifiés= armés d’un lance-harpons multiple Drakar (Deg6/Cad1/Mun6).
- 2 chasseurs Viper en mauvais état, prêtés par Bjornen, dont l’origine est très mystérieuse.
- 1 transporteur civil Vestal modifié et armé de torpilles et de 2 tourelles.

Le siège des Lames et leur seul repaire se trouve à Bjornen, petite communauté indépendante à la frontière entre le territoire de Crozet et celui de la Nouvelle-Lémurie.

Tensions actuelles et développements futurs

Objectifs à court terme :

La priorité pour les Lames à la fin de l’an 565 est de se refaire rapidement, en matériel surtout, mais aussi en hommes. Des tensions surgissent avec le Meneur Elion Vigor, chef de Bjornen : les M’Kaln (peu diplomates ) l’accusent de ne pas respecter sa part du contrat. Il est vrai que Bjornen est en crise économique : elle peut de moins en moins se permettre de fournir du bon matériel aux Lames. Une rumeur affirme même qu’"on" aurait suggérer aux Lames de s’agrandir et de trouver des contrats supplémentaires pour faire des bénéfices.

Secundo, les Lames, pour survivre et être efficace, doivent trouver des informations sur tout les dangers qui les menacent :

- Ijoln (pourquoi s’est-elle fait moins agressive ? Pourquoi en veut-elle depuis toujours à Bjornen ? Aucun habitant de Bjornen n’a jamais vu un seul membre d’Ijoln et l’on sait à peine ou est cette station !).

- les Sulfur : qui sont-ils, d’où viennent-ils, pour qui agissent-ils ? Ceux-ci semblent bien connaître les tactiques des Lames et leur points faibles, mais semblent aussi curieusement incapable de frapper un grand coup : à chaque affrontement ou presque, ils étaient aussi mal préparés que les Lames (Note pour le MJ. : ils sont manipulés, mais n’en savent rien et pourraient devenir des alliés).

- les Pirates du Cap : à quand le prochain raid ?, car il risque d’être le dernier.

- comment Bjornen s’est-elle procurée les 2 Viper, et par qui ? (Une grande entreprise hégémonienne ?).

- qui sont ces pirates inconnus (= les Sulfur).

Objectifs à long terme :

- alliance de Bjornen au duo Oster/Crozet, voire à la N.L.

- spécialisation dans les raids chez l’ennemi, au lieu de les subir. Pour cela il faut de bons informateurs et le peaufinage des techniques à l’arme blanche.

- entrée officielle à la Guilde des Mercenaires.

- se procurer un vrai sous-marin de combat (type escorteur, Congre).



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr