SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Personnages > Ezekia Dornarius
Contribuer
Les participants

Polaris

Ezekia Dornarius

9 votes

dimanche 24 novembre 2013, par rodi

Cet article présente un dénommé Ezekia Dornarius, un homme mystérieux, né en République du Corail et qui a chassé les reliques en différents endroits du monde. On dit de lui qu’il est aussi vieux que Déméter et aussi riche que les plus riches industriels hégémoniens. Mais les secrets qu’il détient sont aussi nombreux que les rumeurs qui courent sur lui...

Préambule

_Rapport secret de l’agent Pyotr Nemecek, à l’adresse de Lavara Teknacos, ambassadeur d’Amazonia sur Equinoxe, au sujet de l’individu dénommé Ezekia Dornarius.

" Monsieur,

Suite à votre requête, j’ai été envoyé par nos dirigeants pour enquêter sur l’individu dénommé Ezekia Dornarius. Cela ne fut pas simple. Plusieurs mois et énormément de moyens, furent nécessaires pour faire la lumière sur sa vie, ô combien tumultueuse, et sur des contacts et amitiés qui pourraient par la suite, nous être utiles.

Sachez néanmoins que ses ressources colossales et sa discrétion sans faille en font en gibier bien difficile à traquer, malgré son age avancé. Il est donc encore impossible de mettre en lumière certaines zones d’ombres encore très nombreuses.

Vous trouverez, ci-dessous toutes les informations que j’ai réussi à obtenir.

République du Corail

Dornarius est né en République du Corail en 471. Cela fait donc de lui un quasi centenaire. Cette information surprenante a cependant été confirmée par plusieurs contacts.

Ses origines sont floues, très floues même, mais il appartient à une riche famille d’Azuria dont les racines descendraient, selon certains érudits, d’une grande famille de l’Alliance Azure. Malheureusement, après moults recherches, je n’ai pu retrouver aucun membre de cette prestigieuse famille. Tous sont en effet morts ou ont été portés disparus avant la fin du Ve siècle...

C’est ainsi que Dornarius est devenu le seul et unique héritier d’une fortune colossale issue de la construction navale. Ses parents possédaient en effet une entreprise très florissante, possédant de nombreuses filiales, basée dans la station de Drech, aujourd’hui en quarantaine. Il ne m’a donc pas été permis de creuser en ce sens. Cependant, cela a permis, lors de la vente de toutes ces sociétés, à Dornarius d’amasser des fonds plus que suffisants pour assouvir sa passion d’exploration des ruines de surface. De nombreuses expéditions se concentraient sur les rives occidentales de l’ancienne Australie. C’est suite à ces aventures en surface que je perds la trace de Dornarius en République du Corail.

Nous sommes alors en 508.

Le vieil homme fera son retour plus tard dans sa nation de naissance, mais j’y reviendrai.

Union méditerranéenne

Après plus de vingt ans d’absence, sans aucune trace, on le retrouve en Union Méditerranéenne auprès d’un jeune homme politique plein d’avenir, Pietrich Van Dyn. Mais, il est surtout connu là bas pour ses exploits dans l’exploration des ruines. Dornarius était en effet une légende parmi les pilleurs de ruine dans cette première moitié de siècle. Il est alors incontournable parmi cette caste très particulière et il utilise sa fortune pour monter des opérations de grande ampleur. C’est à cette époque que l’on a le plus de traces de lui et il est encore possible de trouver de vieux pilleurs qui ont eu l’occasion de plonger ou de monter en surface avec lui. C’est d’ailleurs auprès de l’un d’eux, à Syrte, que j’ai entendu une bien drôle d’histoire.

Le vieux pilleur m’a raconté qu’il avait côtoyé Dornarius, dans les années 540, lors de son passage dans la station. Il venait alors de réaliser de nombreuses recherches dans la région de Tamez où se trouvait le Temple de la Voix Divine du Baron Narval et avait décidé de les continuer dans la région de Syrte où existent de nombreuses ruines de surface... C’est durant l’une de ses recherches que Dornarius a fait une rencontre qui a changé sa vie. Il aurait, selon le vieux pilleur, croisé la route d’une bien étrange créature qui lui aurait révélé l’existence d’une relique donnant la vie éternelle et qui lui aurait demandé de la trouver... Cela avait apparemment mis Dornarius dans un état d’excitation avancé. Ma source n’en sait pas plus, mais semblait, quand je lui ai parlé, vraiment convaincu de la véracité des dires de Dornarius.

Quelques semaines plus tard, il fut retrouvé dans un état critique à proximité de ruines encore inexplorées, seul survivant d’une expédition suicidaire. C’est en tout cas ce dont fait mention un rapport d’un agent de l’Agamemnon, que j’ai réussi à me procurer... L’agent Locarcos faisait à l’époque une enquête sur Dornarius, qui, pensait-on, s’intéresser de très prêt à la Voix Divine. Le rapport mentionne également qu’après son accident, l’ayant laissé tétraplégique, Dornarius quitte l’Union Méditerranéenne vers l’Alliance Polaire.

Nous sommes alors en 546.

Alliance Polaire

Le pilleur de ruines était à ce moment à la tête d’une fortune colossale. Déjà riche à l’origine, suite à la vente de l’empire industriel de sa famille, la découverte de nombreuses reliques l’enrichit encore bien plus. Il décida donc de se rendre en Alliance Polaire, là où la science cybernétique pouvait lui rendre l’usage de ses membres et où il pourrait payer les meilleurs spécialistes et le meilleur matériel. Malheureusement, ici non plus, je ne suis pas en mesure de mettre en évidence l’intégralité des événements qui lui sont arrivés.

Je ne le retrouve qu’en 549 à Siberia, mais je ne sais par quel moyen il est arrivé là... Toujours est-il que le vieil homme à été présenté au professeur Zinoviev, sommité nationale de l’époque dans le domaine de la cybernétique. Selon un employé d’alors, Dornarius est resté de longs mois, durant lesquels il aurait noué une franche amitié avec le savant, qui malgré ses efforts acharnés ne pût lui rendre sa motricité. Il lui fit cependant construire un fauteuil sur ses propres fonds afin de s’excuser de son échec. Selon l’employé, Dornarius quitta la station vers la fin de l’année 549... C’est ici que j’ai longtemps cru avoir définitivement perdu sa trace, mais des événements récents m’ont mis la puce à l’oreille !

République du Corail

Je suis en effet retourné à Azuria afin de reprendre la vie de Dornarius à zéro et trouver de nouvelles pistes et je me suis alors rendu compte que diverses filiales de l’empire de Dornarius avaient été rachetées par un même homme, un certain Joshua Hasgard. Cet homme semble sortir de nulle part et possède des moyens quasi inépuisables. J’ai donc creusé dans le sens de cet homme que je pense être l’homme de paille de Dornarius. Si c’est le cas, cela confirme l’hypothèse de son année de naissance et de sa survie. Notre homme aurait pratiquement un siècle ! Hasgard a donc opéré une série de rachats d’entreprises dont l’ensemble doit permettre je pense, au vu des spécialités de chacune, de construire une station sous-marine de grande profondeur...

Mes recherches s’arrêtent là, mais je devrais découvrir dans les semaines à venir, la localisation de la station présumée de Dornarius, que j’appellerais désormais dans mes rapports ultérieurs le "Centenaire du Corail".

Bien à vous.

Agent Nemecek"

Dornarius et le projet d’écriture

La vie de Dornarius est donc étroitement liée aux quatre nations qu’il a traversé. Ces nations sont également l’objet des derniers suppléments sortis ou à venir, dans lesquels, aucun scénario n’ est prévu. Pour combler ce vide, j’ai décidé d’écrire une campagne de quatre scénarios à l’aveugle. C’est à dire que les scénarios, qui exploiteront le dernier supplément paru, seront écrits sans savoir ce qui sera révélé par la suite.

JPEG - 29 ko

Quelques certitudes existent cependant. La première est qu’Ezekia, le "centenaire du Corail" jouera un rôle central puisque c’est après lui que les personnages courront durant cette tétralogie intitulée "L’éternité vaut bien un baiser". La deuxième est que la campagne sera illustrée par le très talentueux Karl B., à qui l’on doit d’ailleurs les premières illustrations très prometteuses de Dornarius. Et la troisième enfin est que les deux premiers scénarios seront publiés dans Di6dent. Merci donc à eux !

Vivement la sortie du supplément sur la République du Corail !


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2015-04-17 21:07:06 - rodi

Le premier scénario est paru chez Di6dent. Cool !

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2016 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr