SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Aides de jeu > Personnages > Zocar, barman technohybride sur Crinéa
Contribuer

Polaris

Zocar, barman technohybride sur Crinéa

mercredi 8 juillet 2009, par Woulf

Zocar surprend pas mal de gens. Il est en effet rare de voir un techno-hybride dans un bar à nettoyer des pintes de bière synthétique. Cependant, Zocar n’a pas toujours été barman. Son passé recèle de nombreux secrets...

- Profession : Techno-hybride Barman
- Origine : Kaylion (communauté détruite)
- Age : 45 ans
- Description : 2 m 15, une voix étrangement sympathique, le regard confiant ...
- Signes particuliers : Multiples cicatrices témoignant d’une vie pleine de combats.
- Contacts / Allies : Huit autres Techno-hybrides
- Ennemis : Irvin Zicar lui a détruit sa vie, il y a vingt ans.
- Caractéristiques : Instinct anormalement élevé
- Mutations : Stérile, immunisé aux radiations.

Jusqu’à maintenant...

Actuellement sur Crinéa, en Hégémonie, Zocar vit une vie heureuse. Il est barman et gérant de son propre bar "La Souris". Situé dans le secteur commercial de la ville, cet un endroit très convivial fréquenté par tous les ouvriers indépendants et les voyageurs. Zocar est un des rares Techno-hybrides à la retraite, et nombreux sont les Techno-hybrides de la garnison (qui compte pas moins de 18 000 technos) à venir boire un pot ici. Zocar a remplit avec un grand succès de nombreuses missions pour sa patrie, dont il est fier. Ses discours sont plus proches de conseils que de propagande, ce qui le rend sympathique, pour les Techno-hybrides débutants comme pour les aventuriers en quête de tuyaux sur les combats et la survie sous-marine.
Huit de ses amis proches, tous Techno-hybrides, viennent souvent lui rendre visite pour lui parler de souvenirs de batailles. Ceux-là n’ont pas encore raccroché l’armée mais ce n’est qu’une question de temps, ils ont un peu moins de décorations que Zocar voilà tout. Ce dernier n’hésite pas à les chambrer sur le sujet, auquel cas ses acolytes lui rétorquent qu’un jour ils ouvriront un bar concurrent, la discussion finit toujours alors à coup de gros éclats de rire et de versement de liqueur d’algues.
Son passé avant d’être Techno ? Zocar ne s’en souvient plus, "ça devait pas être très joli dans ma calebasse pour qu’les médecins me l’enlèvent" déclare -t- il, si on lui pose la question. Il se souvient juste d’avoir été volontaire, et il est sincèrement redevable envers l’Hégémonie pour cette seconde chance que lui a offert sa belle et glorieuse Nation.

Mais... son passé va malheureusement le rattraper. Quelque chose va le libérer de son "lavage" de cerveau. Quelque chose d’ignoble à ces yeux. Un nom immonde qu’il n’a pas entendu depuis des années : Irvin Zicar. Irvin Zicar... le désormais Vizir Zicar, plus connu sous le sobriquet "la Voix d’Allahmed".
Et voilà que son passé lui revient en plein cerveau, par une série de flash-back pénibles tout va lui revenir en mémoire : une histoire qui remonte à vingt ans ainsi que toute sa vie avant de devenir Zocar, le Techno-hybride.

Son passé...

Tout commence donc il y a plus de vingt ans, le vrai nom du Techno-hybride est : Keyan.
Il est l’un de plus jeunes mercenaires à la retraite, il doit avoir un peu plus de 25 ans et se retire, lui et toute sa troupe de mercenaires, dans une petite station abandonnée. Celle-ci se nomme Kaylion.
Et avec le nom de cette station se mêlent tous ses bons souvenirs, son mariage avec sa femme, Maïwen, elle aussi ex-mercenaire. L’annonce de leur futur enfant, car ils sont féconds tous deux.
Les autres membres de la station, qui totalise un ensemble de 1000 individus, sont tous d’anciens mercenaires de différents groupes. C’est suite à un gros contrat qu’ils ont tous décidés de se retirer des affaires et de rester en contact, de s’associer dans la même station. Ce contrat impliquait le nettoyage d’une usine de lancement de la Surface, contre une importante colonie de fourmis géantes.
Le contrat dura plus d’un mois et les pertes furent conséquentes, sur les 2000 mercenaires embauchés seule la moitié des effectifs survécut, mais ils étaient devenus très soudés.
L’OESM les récompensa en leur léguant la station Kaylion.

L’endroit fût facile à rénover, des champs d’hydroculture furent mis en place, et l’on découvrit même de petit gisements de minerais. Les cordonnées de la station furent effacées des registre de l’OESM (cela faisait partie du marché), pour que la station soit absolument libre et loin des conflits. Son architecture était camouflée par de grandes forêt d’algues inoffensives.
Le paradis sur terre, voilà ce que pensa Keyan à l’époque. Il se revoit devant un miroir, son corps déjà puissant, fier de sa beauté et de sa réussite et ... Maïwen. Maïwen à ses côtés, Maïwen lui souriant. Souffler dans ses cheveux sombres, respirer son souffle...
Sa nouvelle vie lui plaisait à elle aussi, fini les chiens de guerre et bonjour aux bâtisseurs. Ils adoraient aller se promener dans les vastes champs d’hydroculture de Kaylion... Mais qui n’a jamais aspiré à la paix ?

Les autres étaient sur la même longueur d’onde, tous avaient assez connu d’horreur lors de leur dernière mission.. Il n’y avait pas encore d’enfants sur cette station, mais les quelques couples féconds allaient bientôt pouvoir y consacrer du temps.
Keyan se rappelle jouer à des parties de cartes endiablée avec nombre de ces amis, de s’entretenir au combat, d’ouvrir leur premier centre d’élevage...
Et toujours Maïwen, présente dans les plus grand moment de sa vie...
Depuis leur dernier contrat, ou ils s’étaient rencontrés ils s’étaient promis de ne jamais se séparer, ils seraient toujours ensemble. Keyan se rappelle la serrer dans ces bras, et ensemble se souffler mutuellement leur axiome : "Pour toujours....."

Et tout bascula dans le néant...

Apocalypse

Par un malheureux hasard, les Sabres d’Allah tombèrent sur Kaylion. Le système de défense de fortune de la base n’était pas au point face au croiseur Azalred...
On en vînt vite au combats dans les coursives. Mais, les anciens mercenaires n’étaient pas des proies faciles et se battirent comme des lions, jusqu’à la mort. Combat de fanatique contre fanatique, hommes et femmes qui n’avaient rien à perdre et qui défendaient leur Eden contre les Sabres.
Irvin Zicar fut surpris d’un tel acharnement, et comprit qu’il ne ferait peut-être pas de prisonniers. Au bout d’une heure sanglante, lui et sa troupe se retrouvèrent dans le centre de contrôle principal de Kaylion.

Là, luttaient les plus acharnés dont Keyan, Maïwen et quelques autres. Ils étaient une trentaine environ .Bientôt les Sabres affluèrent de partout et tous se retrouvèrent séparés.
Puis tout fut fini, le combat cessa car tous étaient encerclés.
Keyan et Maïwen était à quelque mètres l’un de l’autre, quand Irvin Zicar commença les présentations a vec son discours habituel sur Allahmed.

Loin d’écouter, le temps s’arrêta pour Keyan lorsqu’il regarda sa compagne. Son doux visage était tourné vers lui, elle lui sourit, puis ... forma de ses lèvres la phrase fatidique "Pour toujours..." Il n’aurait rien pu faire pour l’arrêter, il n’eut que le temps de lui rendre son sourire...
Maïwen activa ses explosifs portatifs et se rua sur Irvin Zicar. Elle mourût transpercée par les lames des Sabres, mais les entraîna dans la mort avec une violent explosion.

Ce fût alors l’hallali et tous se ruèrent sur Zicar. Ivre de haine Keyan parvint à le blesser au visage, avant de se faire perforer le thorax par le sabre du Vizir. Il sourit, croyant mourir et rejoindre Maïwen...

Mais ce ne fût pas le cas, et il se réveilla en cellule avec huit autres hommes de Kaylion, qui n’avaient été capturés comme lui. Tous les autres étaient morts. Quelques instants plus tard, ils furent conduit sur le pont et Irvin les força à assister à la destruction totale de leur maudite station.
Irvin Zicar les tortura ensuite, les irradia (c’est ainsi que Keyan devint stérile, tout en acquérant une immunité), les électrocuta etc.

Après, lassé, Zicar les revendit à l’Hégémonie, pour qu’il soit équarris, en leur expliquant bien ce qu’il allait leur arriver et que leur chair ne l’intéressait pas personnellement pour sa banque car ils étaient trop "impurs".
Mais ce qu’Irvin ne savait pas c’est qu’ils étaient trop irradiés pour rejoindre les banques de corps Hégémoniennes.
Les neuf survivants rejoignirent donc les rangs des Techno-hybrides, avec un lavage de cerveau en bonne et due forme. Après cette réinitialisation de la mémoire, on leur demanda s’ils voulaient choisir un nom qu’ils ne pouvaient évidemment pas donner puisqu’ils avaient tout oublié. Dans ces cas extrêmes, ce sont les scientifiques qui choisissaient....
Pour Keyan, ce fût facile, le bougre ressassait inlassablement un nom lors de sa lobotomie : "Zicar, Zicar , Zicar" quelque chose comme ça. Le scientifique choisi alors Zocar parce qu’il trouvait ça plus joli que Zicar. Pour les huit autres, se fût des noms au hasard, certains sur des blagues de scientifiques.
On les affecta ensuite à une garnison, ensemble ils travaillaient plus efficacement. Ils avaient tout oublié mais l’instinct était encore très fort.

Les neufs survécurent et furent dispersés dans plusieurs garnisons avant de se retrouver tous sur Crinéa, et de se raconter leur vie de Techno-hybrides, avec amusement, comme s’ils n’avaient rien connu d’autre avant...

Psychologie :

Keyan alias Zocar est quelqu’un d’honorable, mais il est maintenant obsédé par la vengeance et va tout faire pour tuer Zicar. Il se fiche éperdument de mourir, pour lui sa vie s’est arrêtée à la seconde où Maïwen a explosé.

Ses huit autres compagnons sont dans le même états d’esprit. Si quelque chose se met en travers de leur route, il l’élimineront s’ils ne peuvent négocier.
Lorsqu’ils sont tous ensemble, ils sont quasiment imbattables tant ils savent se battre en équipe.

Même si le blocage mental est rompu, aucun d’eux n’en veut à l’Hégémonie et ne sont près à trahir la patrie. Il la nommeront d’ailleurs entre la "seconde patrie". Mais ils savent qu’ils doivent la quitter pour accomplir leur dernière mission de vengeance, et qu’ils n’ont aucun espoir de retour...

Toutefois, s’ils sont encore en vie après l’accomplissement de leur vengeance, les neufs iront se réfugier dans les rangs de Cohorte Gabrielle où l’on entendra plus parler d’eux...

Utiliser Zocar et Zicar

Dans une histoire pareille, il vaut mieux mettre ses pjs du côté de Keyan...
Cela peut être un ami au départ et ce sont les pjs qui lui ont enlevé le blocage, dans ce cas il peut leur demander de l’aider à retrouver Irvin Zicar.

Quand Keyan va se souvenir de tout, il va recontacter ses amis et un seul mot leur fera revenir la mémoire : "Kaylion". Tous les neufs vont alors devoir quitter l’Hégémonie, en organisant leur mort officielle, débloquer leurs fonts et se rendre dans les stations où l’information se vend pour localiser l’azalred et tendre un piège à Irvin Zicar.

Les pjs peuvent intervenir dans cette affaire à plusieurs niveaux, ils peuvent être en rapport avec le vizir Zicar. Ou encore découvrir les restes de Kaylion, et devoir enquêter pour le compte d’une faction.
Ils peuvent tomber dans une fusillade sur Llend où Zicar en échappe de peu, et être pris à partie par les Techno-hybrides.
Apprendre leur histoire est plus difficile, pour Kaylion cela peut être un vieux mercenaire qui parlera de la "station éphémère", dans les milieux pirates on sait que ce sont des boucaniers qui ont fait le coup (les Sabres).
Leur mort "accidentelle" peut déclencher une enquête faisant intervenir les pjs, et peut-être que ceux-ci auront alors accès aux dossiers des Technos. Les témoignages des clients du bar "la Souris" peuvent être utiles pour les enquêteurs quant à l’attitude bizarre de Zocar quand quelqu’un lui a parlé d’Irvin Zicar dans une conversation anodine...
Les neufs ont aussi pu se glisser clandestinement dans le vaisseau des pjs, les obligeant ainsi à participer à leur aventure ...
Il y aussi la famille noble Raanhucken, qui cherche Zicar depuis de longues années sans savoir qu’il est devenu le Vizir des Sabres.

Bref, de multiples solutions sont envisageables. Le plus important est de respecter chose suivante : les neufs ont une avance considérable sur Zicar car lui ne sait pas qu’ils sont encore en vie et qu’ils sont prêts à tout pour le tuer..



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr