SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > [Nouvelle en cours] Le journal de bord de Gabriel > Journal de bord de Gabriel : Mars-Avril 568 (Scénario II.1)
Contribuer

Polaris

Journal de bord de Gabriel : Mars-Avril 568 (Scénario II.1)

vendredi 28 février 2014, par Gabriel, rodi

Il est temps de quitter Dem, une nouvelle fois, et de partir vers de nouvelles aventures. Le deuxième acte commence comme avait commencé le premier, dans le départ et l’inconnu. Gabriel et ses compagnons ne disposent en effet que de peu d’informations pour Utopia 2.0 et n’en mènent pas bien large à l’idée d’affronter la diplomatie mondiale à Equinoxe.

18 mars 568, fin de matinée

J’ai passé une partie de la matinée à faire le tour de la station, et le point par la même occasion. Aucune nouvelle de Piot, ni de Cat… Une centaine de camarades ont trouvé la mort, la flotte de la station est complètement anéantie. En fait, Telkran est toujours dans les environs et il y restera encore quelques jours, au cas où… Son intervention ne me paraît toujours pas très claire. Je me rappelle de ses mots maintenant : une source sûre lui avait appris que le contenu du dépôt n’en valait pas la peine, c’est ainsi qu’il a parlé à Killrave… Quelle est cette source ? Elle devait savoir du coup pour Utopia 1.0… J’en ai profité pour refaire un tour du côté de Narria, la mère de Cyriadès : une voix confiante, sereine derrière cette silhouette encapuchonnée, et ces mots :

« Je te confie ce sabre pour ton fils, tu lui donneras quand tu l’en jugeras digne »

Les Coralliens nous ont témoigné leur gratitude pour n’avoir pas laissé tomber leurs ambassadeurs, et surtout l’empathe : ils paieront les réparations, et envoient dès maintenant une flotte le temps que nous reconstituions la nôtre…

Grisvald confirme que nous allons devoir bientôt partir pour Equinoxe, signer le traité de fondation d’Utopia et installer nos représentants là-bas.

19 mars 568, soirée

Notre dépôt vient d’être inspecté par le Culte. Il est officialisé et reste en notre possession. En effet, comme notre premier coup d’œil l’avait indiqué, il comporte peu de nouveautés réellement bouleversantes… Tout au plus l’armement de la frégate et des chasseurs sont intéressants, et encore, juste pour une petite station comme la nôtre.

21 mars 568, midi

Nous venons de quitter Dem, en compagnie de la fratrie, de Grisvald et de Mistros, en route pour Equinoxe. Tyrell et 3 matrones ont leur propre navire, tout comme Debeurre et ses conseillers. On a environ un mois pour potasser nos dossiers, faire les derniers réglages.

16 avril 568, soirée

Le voyage fut long et monotone. Ce fut donc un nouvel émerveillement de voir la station d’Ariane, pyramide parfaite flanquée de ses quatre tours. D’autant plus que cela annonçait une nouvel rencontre avec Maya, notre soeur…

Qui fut à moitié décevante… La vie de notre frangine est à des lieues de la nôtre… Elle est surprotégée, et donc écartée des réalités. Heureuse de nous voir, mais ayant finalement de moins en moins de choses à partager. Nous avons donc fait l’essentiel de la conversation, racontant les dernières nouvelles. Quand la discussion commençait à s’animer un peu, il fallait déjà nous quitter. Je ne sais pas si je vais revenir un jour… Revivre ces instants de vide, de « rien à dire »…

16 avril 568, milieu de la nuit

Voilà des retours comme je les aime… Le flux s’est ouvert, et nous sommes arrivés au niveau 0, accueillis comme des rois. Double haie d’honneur de Veilleurs, un Orphée du Culte, Hector Kempes pour nous attendre. La cinquantaine, l’air sévère, inhibiteur au front…

A peine avons-nous pu apercevoir Heraklès dans la foule… Je me doute aussi qu’elle regorge d’espions des différentes Nations, ainsi que d’hommes de Vurick… Et nous entrons de plein pied dans un monde qui me dépasse : celui du protocole… Mince…

17avril 568, fin d’après-midi

Nous avons eu aujourd’hui quartier libre, après avoir été conduits dans nos appartements du 8ème niveau. Nous sommes donc au même étage que les représentants de la Nouvelle Lémurie, du royaume de l’Indus, de Ligue Rouge et de la République du Corail, ce qui est plutôt logique, vu nos protecteurs… A l’étage inférieur se trouvent les ambassades d’Hégémonie, de l’Alliance Polaire, de l’Union méditerranéenne et des Etats du Rift. A celui du dessus, celles de la Confédération d’Enderby, de la Fédération du Cap, de Fuego lIberdad, de Tyr, Rogue, Luan, Helene, Cerberea et Amazonia… Viennent ensuite les Veilleurs, puis deux niveaux administratifs de la station, puis encore deux pour l’OESM et enfin 3 pour le Culte.

Ah oui, au fait : on a trouvé des micros dans nos chambres : le contraire eût été insultant…

17 avril 568, milieu de la nuit

Ca y est, j’ai mal au crâne, et déjà un peu la nausée… Le topo préparant notre arrivée officielle a été assez indigeste, même si ce n’est pas la faute de Kempes. La signature va avoir lieu demain, avec triple discours à la clé, et surtout, repas officiel… Et meeerde !

Donc, si on résume, voici les invités :
- Ovar Godter, HEGEMONIE : paraît 40 ans, mais serait en fait beaucoup plus âgé. Il est connu pour être pacifiste, mais la famille Ebraer, des nobles hégémoniens, est loin de lui faciliter la tâche. Il paraît qu’il faut se méfier d’eux comme de la peste… On verra bien…
- Paolus, ALLIANCE POLAIRE : froid et distant, aucune pilosité… D’où la question : est-ce un androïde ?
- Abraham Levisk, ETATS DU RIFT : Malin et manipulateur.
- Leïla Davenport, UNION MEDITERRANEENNE : Une des ambassadrices les plus actives de la station, mais surtout tournée vers les questions économiques.
- Olaf Faltor, LIGUE ROUGE : Enfin un visage connu, point d’appui pour nous j’espère… C’est un mutant aveugle, ayant des pouvoirs d’empathe assez prodigieux.
- Corallia Deventris, REPUBLIQUE DU CORAIL : Ambassadrice pacifiste de la République.
- Lamea Pliss, REPUBLIQUE DU CORAIL : conseillère empathe de Corallia Deventris
- Nelzareth Zoktan, NOUVELLE LEMURIE : Un technicien, surtout versé dans l’économie.
- Vrama Lock, ROYAUME DE L’INDUS : Arrogant, proche de la famille Ebraer.
- Uma Lezark et Iclan Deleber-Luan, HELEN et LUAN : deux personnes proches, oeuvrant pour la paix entre les deux cités.
- Vincent Plixen, FUEGO LIBERDAD : Faut peut-être pas trop le chercher en ce moment...
- Lavara Teknakos, AMAZONIA : Homme discret et fuyant, un peu à l’image de sa Nation.
- Elian Cap, CONFEDERATION D’ENDERBY : Traîne souvent avec Zoktan, centres d’intérêt proches...
- Calomar Craniende, FEDERATION DU CAP : Œuvre pour la paix entre Tyr et Luan
- Plymouth Levrue, ROGUE : J’ai pas retenu grand-chose à son sujet...
- Karl Glitter, CERBEREA : Second point d’ancrage au cas où, à repérer assez vite comme planche de salut…

19 avril 568, fin de matinée

Et comme prévu, la diplomatie est bien une gageure… Pour laquelle Cyriadès, malgré ses récents pouvoirs, ne semble pas prêt…

L’entrée dans l’hémicycle de l’OESM, hier soir, fut réellement impressionnante, un spectacle à ne manquer pour rien au monde… L’arrivée des délégations dans un ballet minutieusement préparé pour éviter les rencontres tendues fut un chef d’œuvre à montrer dans les écoles… Les discours furent conformes aux attentes, même celui de Tyrell, il faut bien le reconnaître.

La réception et la nuit qui s’ensuivit furent d’une tout autre facture… Deventris a dès le début pris sous son aile Grisvald, Tyrell et Debeurre, nous laissant seuls au monde dans la mélasse. Le plus malheureux en fut sans doute Vlad, ne sachant que faire de son corps…

Finalement, ce fut Nao la plus adroite dans les relations, comme on pouvait s’y attendre. Elle est parvenue à se débarrasser aussi diplomatiquement que possible de Lock, déçu de n’avoir pas été le parrain de la nouvelle Nation. Abordée par Suzanna Ebraer, nièce du prince Paul, elle parvint à se tirer de ses filets. De mon côté, j’ai pu discuter quelques instants avec Glitter. Au final, l’essentiel de nos mésaventures de la soirée arrivèrent du fait de Cyriades…

Olaf Faltor est venu nous voir en plein milieu du repas, un des nôtres ayant « provoqué » Paul Ebraer. Il nous a conseillé de rectifier le tir assez vite. Ce fut donc le motif de notre premier contact avec cet homme odieux, transpirant le vice et la sournoiserie. J’ai eu du mal à garder mon calme quand il nous ordonna de nous incliner devant lui, sous la menace de voir pendre Cyriades à un croc de boucher avant le lendemain… Ce que nous ne fîmes bien sûr pas… Ce fut l’occasion d’une insulte bien sentie de la part d’Ebraer, et nous avons donc passé la nuit sur le pied de guerre, gardant à tour de rôle la chambre de notre frère… Rien au final, si ce n’est un ennemi de plus à Equinoxe.

C’est le cœur serré que nous avons quitté ce matin nos quartiers du 8ème niveau pour retourner à notre sous-marin, la visite officielle étant terminée pour nous. Autant dire que nous avons à l’heure actuelle tous les sens en alerte, épiant d’éventuels suivants, ou poursuivants…

21 avril 568, midi

Nous allons une nouvelle fois découvrir de nouveaux fonds sous-marins… Nous faisons route vers Iagna, en Alliance Polaire, zone du primarque Alexandre, communiquant via ses androïdes, où les mutants ont la vie dure. Autant dire que cela ne va pas être une mission simple.

Utopia 2.0 nous a en effet indiqué qu’en ces contrées se trouvait Cérès, jeune femme ayant plusieurs fois dérangée l’ordre public. Ce qui intrigue l’I.A., c’est la force de volonté semblant guider cette personne dans son combat en faveur des mutants et des défavorisés. Cérès lui rappelle quelque chose… Quelque chose en elle... Donc on y va…

Au passage, l’I.A. nous a affirmé qu’elle pouvait aussi être le jouet d’une manipulation de la part d’un individu qu’elle ne connaît pas. L’affaire Ralljik, celle du sabre et des données mémoires effacées vont vraiment dans ce sens.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2014-03-02 11:50:59 - rodi

La suite le mois prochain !

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr