SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > [Nouvelle en cours] Le journal de bord de Gabriel > Journal de Gabriel : Février 568 (Cortex)
Contribuer

Polaris

Journal de Gabriel : Février 568 (Cortex)

dimanche 28 juillet 2013, par Gabriel, rodi

Dans cet extrait de son journal, Gabriel livre, à travers le témoignage de sa soeur Nao, le début de la collaboration avec le Neptune au sujet d’Agna Nakh et des très mystérieux Départements Loki. Si Gabriel ne participe pas directement à la présente aventure, c’est qu’il a été contaminé par un Nécron lors du scénario précédent et qu’il est sous surveillance médicale.

1er février 568

La situation s’arrange un peu. Il semblerait que le Nécron, la bestiole qui m’a contaminée dans les bas fonds d’Equinoxe et qui a provoqué un début de dégénérescence moléculaire, n’ait plus d’effet sur moi. En tous les cas, c’est ce que m’ont dit les scientifiques du Neptune. Eh ouais, les scientifiques du Neptune. Il semblerait en effet que suite à nos découvertes sur le Chantak et Agna Nakh, nous soyons dans les petits papiers des services secrets du Culte du Trident... D’après ce que j’ai compris après que l’on m’installe dans mon lit pour analyses, Nao et Werner vont rencontrer une des huiles de l’espionnage d’Equinoxe... Ce sera sans moi... De toute façon, j’ai encore perdu des forces et la lutte que je mène contre mon mystérieux mal est de plus en plus difficile...

2 février 568

Bon, j’ai pas fait grand chose aujourd’hui. Mais Nao, ma chère frangine, m’a raconté sa journée. Ses recherches sur Agna Nakh ont été très instructives, mais j’y reviendrai plus tard car on en a appris beaucoup plus auprès du Neptune. En revanche, le passage chez Cortex pour tenter de voir Nakh a été un échec cuisant. De même, Rélard, notre contact chez les pirates a disparu. Cela m’inquiète au plus haut point. J’espère qu’il ne va pas arriver les mêmes mésaventures à Nao et Werner.

3 février 568

Ca y est, j’ai rejoint notre navire mais je suis trop fatigué pour aller crapahuter. C’est donc encore une fois à travers ma sœur que je raconte ces événements, ô combien flippants... C’est d’abord Melimna, notre contact au Neptune qui nous a conduit au Cortège, un bar du niveau 7, dans lequel se trouvent des salles de travail et de réunion. Nous y avons rencontré Paul Imalli, un haut cadre de l’organisation, et sa boss, la directrice Sernéa. Ce qu’ils nous ont dit sur Nakh est inquiétant. Cet homme dirige le Département Loki d’Equinoxe. Ce département de Cortex travaille sur les greffes d’organe et la moelle épinière. Il est également connu à Keryss où il rencontre de nombreuses personnalités hégémoniennes influentes... Son passé est mystérieux... Bref, ça pue ! Ce que l’on a appris sur les victimes du Chantak sont aussi très inquiétantes. La première était un agent du Neptune venant voir le deuxième, un ancien employé des départements Loki de Keryss puis d’Azuria. Terence Cort, de son identité, était porté disparu et avait visiblement avoué à certains de ses collègues avoir découvert quelque chose de très important.

Après toutes ces révélations et nos informations sur le Chantak, il est clair que quelque chose de bizarre se trame autour de Nakh et des départements Loki de Cortex. D’où notre mission... Pour un paquet de Sols, Imalli nous a demandé d’infiltrer le Loki dans les locaux de Cortex, de trouver ce qui s’y cache et de découvrir un maximum de choses sur Nakh.

Peu de temps après l’entretien, Werner et Nao ont été interpellés par un Veilleur. En réalité, agent du Soleil Noir, il cherchait des informations sur Imalli... Affaire classée par Melimna et Imalli en personne. Le gars est aux arrêts et n’est pas prêt de ressortir.

4 février 568

Etrange journée... Nao était persuadée depuis hier, que la taupe du Neptune, évoquée par Imalli, n’était autre que lui. Impression renforcée par les deux tentatives d’assassinat sur elle et Werner par deux assassins à la petite semaine. C’est pour cette raison qu’elle a demandé à Melimna de contacter la secrétaire d’Imalli, la très jolie Néca. Cette dernière a confirmé l’hypothèse en livrant son patron... Par chance Melimna l’a défendu et nous a conduit à lui pour une confrontation. Bien lui en a pris puisque la traître s’est révélée être la secrétaire...

Il y a quelques mois de cela, elle a été enlevée par des hommes d’Agna Nakh qui l’a conditionnée, instillant en elle un terrible sentiment d’effroi quand elle venait à lui désobéir ou à faire quelque chose contre ses intérêts. Depuis, elle le renseigne. Elle a été placée aux arrêts et nous allons peut être l’utiliser pour avoir un coup d’avance sur Nakh...

Le soir même, Nao et Werner ont rencontré un contact de ce dernier, Mattbarn le Veilleur. Il leur a dit qu’il ne souhaitait plus les voir. Il nous a en effet beaucoup aidé et pense qu’il est temps que l’on ne se revoit plus. Cependant, il nous a livré quelques informations très intéressantes. Il nous a aiguillé vers Vurick pour obtenir des plans d’inter-niveaux corrects et nous a avoué que les Veilleurs livraient parfois, sur ordre du Trident, des mendiants des niveaux inférieurs aux laboratoires de Cortex... Tout est vraiment très compliqué ici...

Récupérer les plans chez Vurick, au Crotale, n’a pas été simple et il a fallu bluffer, en prétendant accepter de doubler le Neptune et en réservant la priorité des informations à notre fournisseur de plans. On a pas l’intention de le faire, mais ça nous a permis d’obtenir ce qu’on était venu chercher. En plus, je vais mieux et je compte être de la partie pour l’infiltration de Cortex dans la nuit.

L’opération ne s’est pas passée comme prévu et Nakh nous a filé sous le nez avant de faire une hémorragie interne dans l’ascenseur qui allait lui permettre de s’enfuir. Ca ressemble à un suicide au poison, genre dent creuse. Le soucis, c’est que les spécialistes du Neptune n’ont identifié aucune substance dans les échantillons de sang qu’on a ramené... Vraiment étrange... En plus, l’enfoiré a formaté tous ses disques et fait détruire le contenu des deux labos alpha et beta. Rien n’est récupérable. Cependant, les yeux reliés à des colonnes font visiblement penser à du clonage... En tous les cas, on a pris des photos, fait des vidéos et ramener des tonnes d’échantillon... Et Nakh est mort. On peut prendre notre blé...

5 février 568

Un agent du Neptune nous a empêché d’aller voir Vurick. Il nous aurait tué après avoir récupéré des informations. C’est ce qu’on nous a dit... Dans le doute, on n’y est pas allé... On va être personna non grata au niveau -6... Espérons qu’on n’ait pas besoin d’y retourner.

Une fois au Neptune, après rapport, on nous a proposé de vérifier qu’il ne s’agissait pas d’un clone de Nakh en lui tendant un piège via Neca. Cette dernière l’a donc contacté en suivant la procédure. Deux heures plus tard, le gars était présent à l’aquastadium du niveau 1 ! Pourtant, je l’ai vu mort ! C’est un clone. Cortex a réussi à cloner des individus. Malheureusement, on l’a perdu dans la foule. On l’a dans l’os...

6 février 568

L’affaire est classée. Cortex a balancé Nakh en expliquant qu’il était le seul responsable dans cette histoire. Les départements LOKI du monde entier ont été fermés et les locaux qu’on a visités ont été condamnés. En ce qui nous concerne, fin de l’histoire et une sale impression d’avoir foiré...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr