SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > [Nouvelle complète] Apocalypse dans les abysses > 2 - Escorte
Contribuer

Polaris

2 - Escorte

lundi 27 août 2012, par Sith

A peine l’ambassadeur polarien débarqué sur Equinoxe, que les ennuis commencent à pointer le bout de leur nez pour les personnages. Dans cet article, découvrez la suite du récit de la campagne Apocalypse dans les Abysses.

Dans une opération, ce n’est pas le plan qui importe le plus, ni les flingues, mais les personnes sur lesquelles vous pouvez comptez en cas de soucis.

_Un agent mort d’une balle dans le dos.

Dans les locaux du Neptune, se trouvant un niveau au-dessus des quartiers des diplomates, un petit groupe d’individus croise nombre de gardes, traverse nombre de postes de sécurité et répondent à de nombreuses questions avant d’arriver dans un endroit ressemblant plus à une cellule ou à une salle d’interrogatoire qu’à des bureaux. A l’intérieur, un homme d’une trentaine années les attend. Cet homme est assez grand, blond, un visage fin et un corps athlétique. Sans rien dire, il montre des chaises de sorte que les trois nouveaux arrivants puissent prendre place.

- Messieurs, nous n’avons que peu de temps devant nous. Pour cette raison, je vais être direct. Nous avons un grave problème devant nous. Et si nous avons demandé à Laver Galzac de vous engager c’est que nous avons confiance en ce diplomate. Et je vous rassure, nous avons déjà enquêté sur vous. Voici ce qu’il se passe. Il y a trois mois, l’Alliance Polaire a accusé le Culte d’espionnage et nous accuse d’avoir coulé un de leur bâtiment à proximité de leur frontière. La situation est très tendue depuis. Mais Demeter n’a pas ménagé ses efforts pour parvenir a un compromis et donner toutes les assurances qu’aucun navire des Veilleurs n’a coulé un de leurs bâtiments. Ainsi, Demeter et le Primarque ont conclu une trêve pour ouvrir des négociations. Un diplomate Polaries doit arriver d’ici peu de temps pour rencontrer Demeter et entériner un accord politique et diplomatique. Le Neptune et les Veilleurs vont assurer la garde rapprochée du diplomate. Mais les Polariens ont demandé qu’un groupe externe puisse aussi superviser les opérations et être des observateurs neutres dans ce processus de paix. C’est la que vous interviendrez.

- Dans quelle mesure allons-nous assurer sa sécurité ? demanda Javier.

- En fait, nous avons prévu tout le dispositif de sécurité. Nous ne voulons absolument pas qu’une guerre ouverte soit déclarée entre le Culte et l’Alliance Polaire. Nos forces de Veilleurs et le Neptune se verraient certainement balayées. Et le Culte du Trident en serait trop affaibli. Pour répondre a votre question, nous avons prévu deux escouades de Veilleurs et une autre en réserve. Nous aurons aussi deux ordonnateurs et un prêtre maitrisant la force Polaris. Et bien sur, vous-même. D’ailleurs, tenez, voici vos passes sécurisés. De plus, je crois que j’ai oublié de me présenter. Je suis Adam Rakasian, agent du Neptune. Je suis l’agent de liaison concernant cette mission de protection. Je serais aussi votre agent de liaison. Prenez note de mon canal de communication.

- Y a-t-il des canaux sécurisé pour cela ? demanda Javier de plus en plus inquiet au sujet de la tournure des évènements.

- Tout à fait. Nous avons tout un réseau de Com qui est dédié pour cette mission. D’ailleurs, vous aurez la possibilité de me contacter à n’importe quel moment de la journée.

Juste au même moment, un bip retentit dans la salle et Adam va vers un panneau qui émet une lumière bleu pale. Des informations circulent dessus. Puis, Adam se retourne vers les trois personnes.

- Je viens d’apprendre que le navire polarien est en attente au dessus d’Ariane. Il devrait accoster, en fonction du flux, d’ici peu de temps. Le hangar réservé est le numéro 42 au niveau 0.

Adam prend alors congé et invite les trois personnes à rejoindre le hangar au plus vite. David, Javier et Derval déambulent dans les couloirs et coursives de la Cité Neutre pour arriver finalement au niveau 0. Il y a une foule incroyable dans ce niveau appelé le Grand Souk et faisant quarante mètres sous plafond. Des métros aériens, d’énormes panneaux lumineux qui donnent une brillance vive puis d’un rouge sombre, donnent une atmosphère particulière à ce lieu.

En se frayant un chemin parmi la foule, les trois nouveaux Veilleurs relient enfin le hangar quarante-deux du niveau zéro. En comparaison à l’affluence immense du souk, cette zone est totalement déserte, hormis les Veilleurs en armes, prêts à intervenir aux moindres signes d’alertes. C’est dans une ambiance électrique que les trois personnes nouvellement rencontrées montrent leurs passes aux gardes en faction. Après une vérification minutieuse, ils sont autorisés à rentrer dans le hangar.

L’intérieur de celui-ci est immense. Et, déjà, une multitude d’hommes en armes en inspectent chaque recoin. Les Veilleurs ne veulent prendre aucun risque sur la sécurité du futur diplomate qui va débarquer d’ici peu. De leur coté, Javier, Derval et David se placent dans un recoin et regardent les Veilleurs et gardes de sécurité s’affairer. De nombreuses questions les assaillent. Sans rien dire, ils tentent de faire un point rapide sur les derniers événements. Pourquoi les avoir engagé eux ? Ils n’ont aucune expérience sur la politique ou la protection rapprochée de personnalités. A la limite, Derval est un ancien Veilleur. C’est sans doute normal qu’il soit présent. David est enquêteur. Certes, son coté analytique peut les aider. Mais, il n’y a aucune affaire en cours. Et Javier... C’est un simple archéologue arrivé il y a peu de temps sur Equinoxe.

Le temps que le navire polarien, en attente au dessus d’Ariane, reçoive les autorisations nécessaires, prenne un couloir sécurisé pour échapper aux effets dévastateurs du flux qui entoure Equinoxe, deux grosses heures se sont écoulées. Quand soudain, de lourds bruits de mécanique et de pressurisation se font entendre, la porte extérieure du hangar s’ouvre. Des hommes en arme sortent les premiers du couloir de dépressurisation. Ils sont impeccablement habillés. Des lourdes armes automatiques pendent à leur flanc et ils ne sont pas en position d’attaque ou de riposte. Par contre, les Veilleurs se mettent en place et les entoure. Sans les braquer, les Veilleurs présents ont enclenché, au cas où, leur système de mise à feu et retiré la sécurité de leurs armes. Ensuite, les soldats polariens se retirent pour laisser place au diplomate. C’est une personne relativement grande, au teint laiteux, aux cheveux extrêmement noirs et portant une tenue diplomatique des plus ostentatoires.

- Monsieur l’ambassadeur, commença à dire Javier, j’espère que votre voyage s’est bien passé et que …

- Vous trouvez que faire un voyage de plusieurs jours enfermé dans une boite de fer est des plus réjouissant ? demanda sèchement le diplomate.

- En effet, vous devez avoir raison, mais, permettez-moi de …

- Non, je ne vous permets rien. Et, allons-nous rester bloquer ici longtemps ?

- Absolument pas, dit un Veilleur avec toute la rigueur militaire qui se doit. Vous pouvez d’ores et déjà rejoindre votre quartier d’habitation qui a été spécialement préparé pour vous.

- Enfin, ce n’est pas trop tôt.

Une escouade de Veilleurs ouvre la voie, suivie de près par Javier, Derval et David qui se positionnent à quelques centimètres seulement du diplomate, pour rallier un ascenseur qui leur permettra d’atteindre le niveau quinze. Ce niveau est réservé principalement aux services administratifs du Culte, mais surtout, il abrite les locaux de Neptune, le célèbre service de contre-espionnage du Culte sur Equinoxe. Peu à peu, ils abandonnent l’endroit désert du hangar quarante-deux pour retrouver une population grouillante dans le Grand Souk. A ce moment là, un mendiant s’approche du groupe, et notamment de Derval

- Mon bon prince, donnez moi un sol ou deux pour que je puisse survivre.

Derval fixe intensément l’homme qui se rapproche et, instinctivement, il fait rempart de son corps pour protéger le diplomate. Un Veilleur intervient promptement et stoppe l’homme qui faisait la mendicité...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr