SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > [Nouvelle complète] Assassinat programmé > Assassinat programmé - 3
Contribuer

Polaris

Assassinat programmé - 3

lundi 30 janvier 2012, par Sith

Cet article décrit le troisième chapitre des débuts d’Alan Pencock. Les pions se mettent en place. Sebastian, l’agent liguien du Caméléon hérite de missions difficiles à conclure tandis que Kyle réalise des missions de seconde zone.

Chapitre 3

Nous avons une nouvelle drogue en circulation sur notre territoire. Normalement, nous ne devrions pas nous en occuper. Mais cette drogue est particulièrement efficace et fait d’énormes ravages dans notre grand peuple. De hauts dirigeants nous ont demandé de mettre fin a ce trafic. Nous ne sommes qu’un instrument pour le pouvoir politique en place. Alors, faisons de la lutte anti-drogue...

Walt Tentris : Chef d’opération de la cellule HERMES du Prisme.

Warton, Cité industrielle hégémonienne, - 124 mètres.

Kyle mit le pied dans la station sous marine de Warton. Il avait passé la douane sans difficulté mais y avait perdu un temps infini. Il avait accosté par le complexe A, qui était le complexe le plus éloigné du centre des installations. C’est précisément dans ce complexe que la plus grande majorité des visiteurs accostaient. La patience n’était pas le point fort de Kyle. Il avait fait les cent pas pour obtenir le précieux I.D pour rentrer dans la station. Et il devait encore passé à l’agence locale du Prisme... Encore un temps précieux de perdu ! Il allait aussi devoir se battre avec les agents locaux pour avoir des informations. Ce n’était pas comme s’il était un agent ennemi. Même entre eux, les agents du Prisme étaient impitoyables. Montrer patte blanche ne suffisait pas. Il fallait connaitre les bonnes personnes et encore... Kyle se dit mentalement, qu’après cela il mériterait une bonne soirée dans un de bars de Warton.

Une fois arrivé à l’agence locale du Prisme, Kyle demanda à avoir les dernières informations collectées par les agents locaux. Comme il s’y attendait, il allait passer une journée horrible pour obtenir les dossiers qui pourraient l’intéresser. Sa fureur atteignit son summum quand il se rendit compte qu’on lui avait donné des dossiers vieux de deux ans. Il alla voir le chef de section et le menaça de repartir sur Keryss avec certains holodossiers irréguliers qu’il avait pu voir.

Cette fois ci, il eut ce qu’il voulait. Il se dit qu’il mériterait vraiment sa soirée de repos. Il se délecta d’avance d’aller au Calamar Grotesque où il allait pouvoir vider quelques verres de bières grises avec un barracuda grillé. Mais surtout, il pensait aux futures danseuses qui allaient agrémenter son repas et à sa soirée s’il en trouvait une à sa convenance.

Kyle se replongea dans les différentes notes, rapports et enquêtes effectués durant ces trois derniers mois. Il se rendit compte que Telma Tiltane était très active ces derniers temps et qu’elle ne laissait aucun répit au Prisme et que quasiment la totalité des agents étaient à ses trousses. Mais force était de constater qu’elle échappait à toutes les actions menées contre elle. Tilma était très forte ou bien les agents locaux totalement incompétents pensa Kyle. Il sourit intérieurement à la réflexion qu’il venait de se faire. Par les Patriarches, il ne fallait pas que ses supérieurs sachent ce qu’il pensait. Il compulsa encore et encore des holodossiers et ne voyait rien qui pouvait faire un lien avec un trafic de drogue. Et merde se dit-il, la soirée va être fichue. Il allait encore devoir travailler...

***

Sébastian se demanda comment il allait pouvoir mettre en place la seconde partie de son plan. Warton avait bien un tunnel pour aller en surface, mais il était surveillé par les forces armées hégémoniennes. Cette idée était donc à abandonner. Il pouvait louer un navire pour rallier les cotes, mais cela allait attirer l’attention sur lui. La location de ce genre de bâtiment serait automatiquement notée par les douanes de la ville. Sinon, se dit-il, la seule option qu’il restait était de louer les services de Légion ou de la Cohorte Gabrielle. Bien qu’extrêmement chère, c’était la meilleure solution. Au moins pour arriver sur les rivages de la surface. Après, il faudrait peut-être se débarrasser des mercenaires pour accomplir sa mission. Surtout qu’il devait se caler sur le satellite d’attaque qui passait seulement deux fois par semaine au dessus de Warton. En pensant à cela, il décida de vérifier son équipement de communication. Il lança l’autotest et celui-ci se révéla négatif aux pannes. Il inspecta aussi les systèmes vitaux de son armure qui étaient parfaitement opérationnels. Sébastian ne pouvait pas se permettre un problème en surface. Si son armure expérimentale avait un souci la haut, non seulement il ne pourrait pas réussir sa mission mais en plus, il allait y laisser sa peau. Et a bien y réfléchir, il n’était pas prêt à mourir pour une cause ni pour une nation.

Il est vrai que la Ligue Rouge était sa nation d’origine et qu’il était doué dans de nombreuses compétences pouvant lui sauver la vie. Il est vrai qu’il avait intégré le Caméléon comme agent de terrain et qu’il avait déjà passé ses deux dernières années à sillonner les mers et les stations du globe pour le compte des services secrets de la Ligue Rouge. Il est vrai qu’il avait toujours survécu grâce à sa minutie. Comme à chaque fois, Sébastian préparait soigneusement cette opération. Il misait sur le fait de ne pas tirer un seul coup de feu. L’arme à feu ne devait être utilisée qu’en dernier recours. Grâce à tout cela, il comptait survivre. Il n’était pas question de mourir pour une mission. Ce n’était pas dans ses futurs plans.

Keryss, Capitale hégémonienne

Il faisait bon vivre dans cette capitale hégémonienne. Et le dôme de Keryss... Quel dôme ! Une véritable merveille technologique issue du grand savoir des Patriarches. La surface intérieure permettait de simuler un soleil radieux en pleine journée et, en pleine nuit, un ciel d’encre constellé de petits points blanc lumineux. Mais le concept le plus difficile a appréhender, surtout pour un touriste, était que de nombreux générateurs simulaient un petite brise qui venait caresser les joues et faisait bouger les cheveux de façon surnaturelle. C’était la seule cité dans laquelle on pouvait sentir le vent. Il y avait de nombreux visiteurs qui en tombaient malade dès qu’ils le ressentaient sur eux. Maux de tète, vomissement et bien d’autres choses désagréables pouvaient se produire. Mais il n’existait rien de tel sous l’eau. Il semblait que les humains qui avaient habité la surface avant l’exode avaient beaucoup de chance.

En cette radieuse journée sous le dôme de Keryss, une jeune femme flânait dans le parc avec son jeune enfant. Elle pensa à la personne qui partage sa vie et qui est encore parti pour une destination inconnue. Elle se dit qu’elle ne devrait pas beaucoup compter sur lui pour l’éducation de leur enfant. Et puis, s’il restait trop longtemps absent, elle pourrait toujours confiait Trent à la voisine pendant qu’elle irait voir un prostitué pour assouvir certains plaisirs. Et puis, c’était encore une belle jeune femme. Si Alan mettait trop de temps à revenir, tant pis pour lui.

Trior, Centre secret d’entrainement rattaché au Prisme.

Cela faisait déjà une semaine qu’Alan avait entamé son entrainement. Il appliquait soigneusement les consignes et les cours que ses instructeurs lui dispensaient. Déjà, il s’était révélé être un excellent tireur d’élite durant les tests préliminaires. Mais les journées étaient harassantes. Avec seulement une moyenne de trois ou quatre heures de sommeil de par jour, Alan commençait déjà à ressentir une énorme fatigue...

A suivre



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr