SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > [Nouvelle complète] Assassinat programmé > Assassinat programmé - 6
Contribuer

Polaris

Assassinat programmé - 6

vendredi 27 avril 2012, par Sith

Voici le chapitre final des débuts d’Alan. A son terme, plusieurs questions se posent. Que va-t-il devenir ? Cela, nous le savons. Mais Sébastian et les autres ?

Chapitre 6

La situation semble nous échapper. L’agent du Prisme, Kyle, n’a pas été à la hauteur. Je mets en place une équipe qui va nous permettre de régler cette situation une bonne fois pour toute.

Walt Tentris : Chef d’opération de la cellule HERMES du Prisme

Warton, Cité industrielle hégémonienne, -124 mètres.

Enfin Kyle avait pu avancer dans son démantèlement de l’organisation criminelle qui sévissait sur Warton. Il avait réussi assez rapidement à monter les échelons pour pouvoir approcher le chef de cette organisation. Mais pour cela, il avait payé le prix fort. Le fait d’avoir pu intégrer ces criminels l’avait rendu dépendant à cette nouvelle drogue synthétique qui faisait déjà des ravages dans la cité de Warton. Elle était tellement puissante qu’avec une prise, on était quasiment sur d’y être accroc. Et Kyle n’avait pas échappé à cette règle. Son corps réclamait sa dose. Mais il tentait d’être plus fort que cette souffrance, malgré la douleur qui se diffusait dans sa tête, ses articulations et ses muscles. Il tentait de se convaincre qu’il pouvait faire face à tout type de situation, mais il savait dans son for intérieur que, si quelque chose ne tournait pas correctement, il ne serait pas au maximum de ses possibilités. Il pouvait espérer peut-être s’en sortir vivant... Et encore... Kyle arriva dans une pièce assez vaste se situant dans un des entrepôts de la ville. Au centre de la pièce, il y avait un homme au charisme imposant, d’une trentaine d’année. Il nota mentalement la présence de ses deux gardes du corps. L’homme regarda Kyle. Il lui fit son plus beau sourire et prit la parole.

-  Kyle, je suppose.
-  Oui, tenta-t-il de dire le plus sereinement du monde, et tentant d’oublier la douleur qui s’infiltrait dans chaque recoin de son crane.
-  Je suis Sébastian, mais, je pense qu’il était inutile de te faire une présentation. Tu sais qui je suis.
-  En effet, Sébastian
-  Si je t’ai fait venir ici, Kyle, c’est que tu es un membre compétent, parait-il. Mais, je vais être franc avec toi. Je n’aime pas les personnes trop compétentes.

Kyle sentit deux fusils mitrailleurs le pointaient. Et merde, il avait été découvert. Sébastian devait savoir qu’il bossait pour le Prisme. Un sentiment de harassement le submergea. Il se savait fini à cet instant. Contrairement aux choses qu’il avait pu entendre sur les derniers instants, il ne vit pas sa vie défiler devant ses yeux. Seule une pensée lui vint : qui me regrettera ? La réponse fut une évidence pour lui : personne. Merde, ce métier rendait les personnes trop seules. Mais, c’était le seul digne d’intérêt dans les profondeurs des océans.

Trior, Centre secret d’entrainement rattaché au Prisme.

Alan se sentait vraiment fatigué. Il avait enchainé les missions, les entrainements, les dossiers secrets, les techniques de combat. Mais il était devenu un agent du Prisme totalement opérationnel. Il était même plus qu’un agent de terrain. Il était un assassin rompu aux techniques d’assassinat classique, mais aussi un tireur d’élite hors pair. Alan s’avoua intérieurement qu’il aimait particulièrement tuer ses victimes avec des larves-assassins. Ces larves se nourrissent de la chair de leurs proies. Sa gueule est garnie de nombreux petits crocs qui lui permettent de s’agripper à la moindre parcelle de peau nue. Et le plus remarquable est que cette larve sécrète un puissant poison paralysant. Quoiqu’il arrive, avec cette larve, la cible n’a aucune chance. Il faut aussi une grande maitrise de soi. Le corps de cette larve est insaisissable. Elle secrète un fluide gluant et il faut utiliser un gant spécial muni de pointes pour la maintenir. Alan sortit de sa réflexion et allait revenir chez lui. Il allait gouter a un repos bien mérité et des moments tranquilles avec son fils et se femme qu’il n’avait pas vu depuis son entrée à Trior. Il sourit intérieurement, mais une personne sortirent les pensées dans lesquelles Alan vagabondaient.

- Alan Pencock ?

Sa question était inutile. L’interlocuteur d’Alan savait très bien à qui il parlait. Alan acquiesça en silence.

-  Nous avons une mission pour vous. Vous n’allez pas rentrer directement à Keryss. Vous allez faire un petit détour par Warton d’abord.

Alan fulminait, mais son entrainement et son self control ne montrait rien. Son visage ne montrait aucune émotion.

-  Nous avons une mission qui a échoué. Et nous devons couper la tête d’une organisation criminelle qui sévit sur Warton. Nous avons averti notre agent sur place de votre arrivée. Vous trouverez les informations utiles sur ce disque holo.

Puis, l’homme partit. Alan visionna l’holo. Il vit que sa cible était un homme du nom de Sébastian et que celui-ci avait monté une organisation qui écoulait de la drogue dans une des plus grandes stations de l’Hégémonie. Il y était aussi noté le nom de l’agent qui s’était infiltré dans l’organisation de sa future cible : Kyle. Il blêmit presque. Mais il poussa un soupir de soulagement. Il n’y avait pas d’ordre d’exécution pour lui.

Warton, Cité industrielle hégémonienne, -124 mètres.

Sur Warton, la situation ne s’arrangeait pas pour Kyle. Il était attaché sur une chaise, totalement nu. Ses deux geôliers se tenait a ses cotés sans rien dire. Kyle se demanda où il avait pu faire une erreur. Mais cela n’était plus qu’une question de temps avant que son corps aille donner à bouffer aux poissons de l’océan. Des bruits de pas résonnaient dans l’immensité de la pièce où il se trouvait. Kyle releva la tête et vit Sébastian se penchait vers lui et lui dire :

-  Qui est Alan Pencock ?

Kyle hoqueta en entendant le nom et prénom. Sébastian eut le sourire d’un prédateur qui va fondre sur sa proie.

-  Nous avançons, je vois que tu le connais.

Durant plus de quatre heures d’affilée, Kyle fut torturé. Il arriva en bout de ses limites et donna la profession d’Alan ainsi que son employeur, mais surtout, là ou il pouvait lui faire le plus de mal, à Keryss.

Sébastian se félicita des informations qu’il avait eues. Le Prisme était vraiment stupide. Envoyer directement un fichier holo à l’appartement de leur agent Kyle pour lui signifier qu’un assassin allait régler le problème... Et en plus, cet Alan avait de la famille. Ses hommes allaient pouvoir s’en occuper. En fait, non, il allait s’en occuper lui-même...

Keryss, Capitale hégémonienne.

Un homme arriva de Warton dans la capitale hégémonienne par le tunnel sous-terrain qui relie les deux citées. Il passa par les douanes et, bien sur, il passa sans problème. Il avait payé pour cela suffisamment cher sa couverture de touriste de la République du Corail. Sur place, il passa une journée de totale détente. D’ailleurs, il en avait bien besoin. Les derniers jours n’avaient pas été de tout repos. Et le prochain risquait d’être relativement mouvementé. Tiens, se dit-il, et pourquoi ne pas passer le reste de l’après midi du coté de l’Arène de Keryss. Un tournoi de Power-Ball s’y déroulait justement. Ha... Dommage, pas de combat de gladiateurs. Il aurait aimé voir du sang hégémonien se verser sur le sol de cette arène. Pas grave, le power-ball sera suffisamment divertissant. Qu’il est bon de ne rien faire, se dit Sébastian en entrant dans la l’arène.

Deux autres hommes arrivèrent à Keryss également ce jour là. Le premier, bien que mal en point, avait pu faire le trajet de Warton jusqu’à Keryss par le tunnel qui reliait aussi les deux cités. Mais son passage à la douane n’avait pas été une mince affaire. Comment expliquer un état comateux, de la sueur que l’on peut prendre aisément pour de la fièvre puis éviter les services médicaux. Car, dans n’importe quelle cité sous marine, toute personne ayant une maladie, un agent pathogène ou toute autre chose que l’humanité ou la nature peut engendrer, est traqué et directement éliminé. Kyle avait du faire appel aux agents locaux du Prisme pour éviter tous ces désagréments.

Le troisième homme arriva par la mer, dans un petit navire de liaison qui évita tous les services de sécurité de la capitale hégémonienne. Il n’avait pas de temps à perdre. Il avait déjà perdu une journée sur Warton avant de se rendre compte que sa cible avait disparu. Après avoir interrogé un des sbires de sa cible, il avait appris qu’elle était partie pour Keryss. En plus de cela, sa couverture avait été éventrée. Mais comment ? Il apprit seulement qu’un agent du Prisme avait été torturé pour avoir son nom. Kyle l’avait trahi. Alan dut tuer une demi-douzaine d’hommes de Sébastian à Warton et avant de partir pour Keryss, il se rendit dans l’ancienne planque de Kyle. Il y trouva Un holo du Prisme donnant son nom en clair. L’erreur de son chef de la cellule lui avait coûté sa couverture et son job. Il allait le payer.

Sébastian rencontra un homme de la pègre dans l’arène où un match de power-ball opposait les Ozman de Keryss et les Powerballers de l’Union. L’homme ne devait être guère plus âgé que Sébastian. Il était d’un physique assez agréable. On n’aurait jamais pensé que celui-ci trempait dans des affaires louches. On aurait pu le prendre pour un peu n’importe qui... Même un diplomate pourquoi pas...

-  Vous avez les informations ? demanda Sébastian
-  Bien sur. Vous avez l’argent ?
-  Tenez.

Sébastian donna une petite valise de couleur sombre. L’homme regarda rapidement à l’intérieur. Il sembla plus que satisfait de ce qu’il venait de voir.

-  Vous les trouverez à cette adresse. dit l’homme à l’attention de Sébastian.

Sébastian mémorisa l’adresse et partit avant que la partie ne se finisse. La famille Pencock allait bientôt passait de vie à trépas.

Une violente explosion se fit entendre dans les quartiers ouest de la cité. Le bruit se fit entendre jusqu’au centre de la cité. Les sirènes retentirent dans un bruit assourdissant. Le dôme de la cité, qui diffusait une image de ciel bleu parsemé de nuage, s’éteint brusquement et un volet en nano-acier sortant de nulle part se propagea sur les douze kilomètres du dôme en moins de deux secondes. La cité fut plongée dans une semi obscurité. Alan regarda l’armure en acier recouvrir cette merveille technologique des Patriarches. Mais son esprit examina chaque détail, enregistra chaque élément et événement qui venait de se passer. L’explosion venait du quartier ouest. Sa femme, son fils ! Alan courut aussi vite qu’il put. Il ne faisait pas attention à son environnement. Il était focalisé sur son objectif. Arrivé rapidement sur place, ses poumons le brulaient, ses jambes et ses muscles se contractaient plus que de raison.

Il vit que son immeuble était effondré, totalement détruit par l’explosion. Il regarda autour de lui, pour vérifier s’il pouvait voir sa femme et son fils. Mais il vit à la place Kyle, son arme pointée sur un autre homme. Cet homme était sa cible ! Les forces de sécurité arrivèrent sur place ainsi que l’armée et plein d’autres membres d’organisations criminelles ou de services secrets et de simples badauds. Alan eu le temps de voir Kyle baisser son arme et laisser Sébastian s’enfuir. A ce moment là, Alan sut qu’il allait devoir traquer Kyle jusqu’au bout du monde.

Alan Pencock eut confirmation que sa femme et son fils furent tués dans cet attentat qui fit pas loin d’une centaine de mort. La version officielle du Prisme fut fut celle d’un accident.

***

Kyle disparut de long mois dans différentes cités hégémonienne et ne réintégra plus jamais le Prisme. A la place, on lui proposa d’être un agent spécial des Patriarches, chargé de missions très spéciales...

Sébastian fut retrouvé la gorge tranchée, les oreilles arrachées et les doigts coupés. D’ailleurs, ces derniers se retrouvèrent un beau jour sur la table de son ancien chef de mission du Caméléon en Ligue Rouge...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr