SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > Romans > Dans les larmes de Gaia
Contribuer

Polaris

Dans les larmes de Gaia

mercredi 26 décembre 2012, par rodi

Dans les larmes de Gaia est un roman de littérature de jeunesse décrivant une histoire d’amour entre deux adolescents. Si cette idylle n’intéressera sûrement pas tous les amateurs de Polaris, il en sera tout autre de l’univers qui ressemble en bien des points à celui créé par Philippe Tessier.

Quatrième de couverture

A la suite de la Guerre Ultime, la Terre est recouverte par un gigantesque océan. Dans une immense bulle flottant au gré des courants, vivent quelques milliers d’habitants, seuls rescapés de ce chaos.

Parmi eux, deux adolescents que tout oppose. Elle, Natanae, fille de pêcheur, farouche et éprise de liberté. Le décès brutal de son père fait basculer sa vie et l’oblige à habiter chez sa mère où elle se retrouve confrontée à l’ignoble violence de son beau-père.

Lui, Morphée, fils du plus haut dirigeant, passionné d’arts. Dans sa cage dorée, il souffre de solitude et de l’indifférence de ses parents. Il déteste ce monde que son père a créé.

L’abordage d’un continent sauvage va les faire se rencontrer.

Vont-ils parvenir à fuir l’Archebulle, devenue une prison ?

Ce qu’on en pense

Bon, c’est sur, c’est un roman de littérature de jeunesse, donc on n’y trouve pas des intrigues politico-militaro-industrielles délirantes ou des commandos burnés comme des taureaux. On trouve dans ce petit ouvrage une jolie histoire pour midinettes... Quoi ! On a le droit d’aimer !

Plus sérieusement, si l’histoire de familles recomposées et d’adolescents délaissés par des parents manquant d’amour ne fera pas un bon scénario, l’univers est très intéressant et pourrait être le cadre d’une excellente station inédite.

Les adaptations possibles

En effet, l’Archebulle est une station sous-marine voguant au gré des flots sous marins suite à la destruction du monde tel qu’il existait par la stupidité des hommes et une guerre atomique. Cette station est dirigée par les Novi Electi, une classe dirigeante héréditaire qui pour le bien de tous lénifie la population, à qui on a ôté tous ses droits... Je vous passe la suite afin de vous laisser découvrir le roman. En deux heures de lecture, vous en aurez fini et pourrez faire naître votre station Archebulle...

Bonne lecture

Le coin du libraire

Dans les larmes de Gaïa, un roman de 175 pages de Nathalie Le Gendre, paru en 2003 aux éditions Mango, dans la collection Autres Mondes.

Un jour,
la terre pleurera,
elle demandera grâce et versera des larmes de sang.
Tu devras faire un choix : l’aider ou la laisser mourir,
et quand elle viendra à mourir,
tu mourras,
toi aussi.

John Hollow Horn, un indien Lakota, 1932.


Encadrement arrondi
Les commentaires sur cet article

2012-12-31 12:16:07 - rodi

Merci

Cependant, la vie dans l’archebulle vaut quand meme le coup d’oeil. C’est vite lu et la station flottante est vraiment très bien pensée.

Vraiment à lire !

2012-12-31 12:01:15 - Karun

C’est sympa de dénicher des sources d’inspiration avec un autre angle d’attaque. C’est rafraîchissant, à défaut d’être très instructif. :)

Encadrement arrondi
Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr