SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Inspirations > Romans > La trilogie des Foudres de l’abîme
Contribuer

Polaris

La trilogie des Foudres de l’abîme

samedi 9 janvier 2010, par rodi

Cet article est une présentation des trois romans de Philippe Tessier parus chez Blackbook Editions. Ils présentent des évènements d’une importance majeure ayant des répercussions sur la gamme. Il ne s’agira pas ici de faire un résumé mais de présenter différents thèmes abordés afin de vous donner l’envie de les lire ou de les relire.

Tome 1 : La Directive Exeter

La 4e de couverture :

Pendant mille ans, les Généticiens ont régné en maîtres absolus sur un monde sous-marin devenu le dernier refuge d’une humanité chassée de la surface.

Quand l’Empire du Mal s’effondra, terrassé par l’Alliance Azure, les océans devinrent le champs de bataille de multiples factions qui s’entredéchiraient pour le pouvoir. Cinq siècles plus tard, des milliers de communautés se sont établies sur les fonds marins dans l’ombre d’États et d’organisations qui tentent de survivre dans un univers hostile.

C’est dans ce contexte que la paisible communauté de Fuego Liberdad se retrouve un jour harcelée par des navires pirates. Enfin, c’est ce que prétend l’Hégémonie quand elle envoie son navire amiral l’Atlantis et son escorte pour « restaurer » la paix.

Mais la nation des Patriarches n’est pas réputée pour apporter une aide désintéressée aux communautés indépendantes. Tous se posent alors la question : que sont venus chercher les troupes hégémoniennes ?

Les évènements :

Les évènements de ce premier tome se déroulent entre le 23 juin 567 et le 18 juillet de la même année. Ils relatent la bataille de Fuego Liberdad entre l’Hégémonie et les pirates, l’occupation de la station par l’Atlantis, l’exploration du dépôt généticien où se trouve Cyrull, l’intervention de l’Argonaute et la récupération du généticien, la perte d’un message concernant la Directive Exeter par la 8e flotte hégémonienne. Dans le même temps, Alan Pencock assassine à tout va sur Equinoxe après avoir été découvert par le Neptune.

Ce qu’on en pense :

Blackbook a bien fait de rééditer ce premier opus de la trilogie des Foudres de l’abîme. On y découvre des personnages majeurs du monde de Polaris ainsi qu’un complot à l’échelle du monde. Ce dernier pourrait d’ailleurs modifier la géopolitique globale. Le roman est très bien écrit et vraiment très agréable à lire. L’alternance des lieux et des intrigues apportent au récit un style alerte et qui donne vraiment envie d’en savoir plus ! On apprécie également les interchapitres ajoutés à la version originale parue dans les années 90. A lire !

Tome 2 : Opération Nemrod

La 4e de couverture :

Gender guida ses hommes jusqu’au rivage Est de l’ancienne Patagonie. Ils firent halte au sommet d’une falaise sur laquelle venaient se briser les vagues déchaînées de l’Atlantique.

Il ne fallut pas attendre plus de deux minutes avant que le groupe n’isole un signal provenant d’une petite crique à quelques centaines de mètres de leur position.

_Cobra 5 et 6, nous avons localisé l’objectif. Je vous transmets les cordonnées. On se regroupe là-bas.

La nacelle de sauvetage gisait, échouée sur le sol rocheux à quelques mètres de l’océan. Gender s’approcha du sas et l’ouvrit manuellement. Allumant son projecteur, le Commandant hégémonien fit une rapide inspection de l’intérieur.

Pas de corps, pas de mallette, pas de sang, aucune trace. Tous les appareils électroniques semblaient hors d’usage. Mais alors, comment se faisait-il que la balise de détresse fonctionne encore ?

Les évènements :

Les évènements laissés en suspens dans le premier tome continuent. Ils reprennent le 18 juillet et se concluent le 24 août 567. Dans cet opus, se passant en grande partie en surface, des combats ont lieu pour récupérer le message perdu, Cyrull est récupéré par les Lions Rouges des Carolines, les Soldats du Crépuscule sont testés sur Phaleone, Alan Pencock entre dans une vendetta contre l’Hégémonie sur Equinoxe, Liebur l’innommable récupère le messager hégémonien, Telma Tiltane est enlevé par les Foreurs avec l’enfant Cyrull...

Ce qu’on en pense :

Ce deuxième opus apporte toujours autant d’informations sur l’univers du jeu et on découvre cette fois la surface et ses surprises. Si vous avez lu le premier tome, vous ne saurez vous passer de la suite. Toujours aussi alerte et bien écrit, ce roman est à avoir dans sa bibliothèque de meneur de jeu ou de fan de littérature de SF. Comme vous l’avez lu ci-dessus, ça part dans tous les sens pour la plus grande délectation des lecteurs et des fans du jeu !

Tome 3 : Les soldats du Crépuscule

La 4e de couverture :

L’Hégémonie a prévu d’attaquer massivement les nations du monde sous-marin pour dominer la planète, commença Travis. La mallette qui a été détruite contenait les ordres de l’amirauté à la flotte de l’Atlantique Sud. Nous ne sommes pas des pirates, nous travaillons pour Telkran Raljik...

Travis sentit aussitôt Racken se crisper et il pouvait presque entendre les reproches et les insultes de Varag. Après une courte pause, il continua.

Les Hégémoniens ont mis la main sur un dépôt généticien. Ils y ont découvert une arme terrifiante qui, si elle est lâchée sur le monde, provoquera à coup sûr son anéantissement. Notre seul espoir est de convaincre la nation des Patriarches de ne pas utiliser cette arme et, surtout, de les persuader que leur secret n’en est plus un.

Les évènements :

Les évènements de ce troisième tome reprennent le 21 août, un peu avant la fin du deuxième livre et se termine en une apothéose ratée pour l’Hégémonie, la Directive Exeter étant annulée par le Haut Amiral Viramis. Les évènements sont encore plus denses avec l’assassinat du Baron Calasta par Alan Pencock qui ensuite parvient à blesser Déméter, une confrontation entre l’Argonaute et l’Empereur Guillaume, des batailles navales dantesques avant un final haletant à couper le souffle.

Ce qu’on en pense :

Rien à dire. Toujours aussi bien et à lire !

Les adaptations possibles :

Reproduire les évènements en campagne est impossible. Ils sont tellement de haut niveau et se déroulant en plusieurs endroits qu’il est trop difficile de l’adapter. En revanche, suivre une intrigue ou tourner autour des nombreuses intrigues est très intéressant. C’est d’ailleurs ce qui est fait dans la campagne Utopia 2.0 disponible ici même.

Le coin du libraire

  • La Directive Exeter, Philippe Tessier, Blackbook éditions, 2009, 280 pages.
  • Opération Nemrod, Philippe Tessier, Blackbook éditions, 2009, 396 pages.
  • Les soldats du Crépuscule, Philippe Tessier, Blackbook éditions, 2010, 397 pages.


Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr