SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Polaris > Scénarios > La guerre des espions
Contribuer

Polaris

La guerre des espions

mercredi 8 juillet 2009, par Kildor

Dans ce scénario, une simple histoire de mœurs tourne au bal des espions, lors d’une période où tout le monde est à couteaux tirés... Cette aventure vous donnera l’occasion d’entrer de plein pied dans les méandres de la directive Exeter.

- Lieu : Equinoxe.

- Période : 567-568, durant "la directive Exeter".

- Type : Mini enquête.

- Joueurs : de un à trois joueurs.

Notes de l’auteur

Ce scénario est une courte session pouvant introduire votre groupe de joueurs au sein du complot Hégémonien.

Introduction

Viva Cheng est une femme portant agréablement ses 35 ans. Elle est plutôt petite, brune coupée court et ne porte aucune marque de mutations. Elle souffre actuellement d’une petite crise de paranoïa en ce qui concerne son couple. Elle soupçonne son compagnon d’être parti avec une autre femme. Elle ne sait pas où il a pu passer depuis deux jours. Bien entendu, les veilleurs ne sont pas intéressés par son cas, les joueurs non plus certainement, mais elle est prête à rémunérer grassement toutes les informations qui pourraient concerner de près ou de loin l’absence de son compagnon : Otar Levi.

Lors de la première rencontre avec les personnages, elle apparaît réellement troublée, son regard est chargé d’anxiété et sa nervosité se sent aisément. Elle n’a pas l’air particulièrement riche et pourtant propose 2000 sols pour tout salaire, ce qui n’est pas rien. En fait, expliquera-t-elle, il s’agit de la plupart de ses économies, sa vie étant pratiquement foutue en l’air, elle n’a cure de l’argent. Elle leur demandera de retrouver Otar Levi et de lui ramener quelques photos ou autres preuves de sa trahison matrimoniale. Viva semble véritablement tenir à lui, ses propos sont souvent chargés de souvenirs, elle ne lui en veut pas particulièrement mais elle est plutôt abattue et semble vouloir simplement des nouvelles de ce dernier.

Trame

Cette histoire est un peu plus compliquée qu’il n’y paraît. Viva a caché certaines choses aux personnages qu’elle a pu engager. Si Otar Levi est bien son compagnon, et si elle l’aime vraiment, ce dernier n’a jamais quitté le domicile du couple, Viva en est partie. Viva Cheng est répertoriée au sein des services de contre espionnages du culte du Trident.

Elle n’est pas très importante à leurs yeux et à souvent pu être manipulée. Elle travaille pour le compte de l’Hégémonie et elle est fort inquiète pour sa vie depuis qu’elle a assuré le passage de quelques agents forts étranges (des invisibles en fait). Depuis peu, sur Equinoxe, les agents de renseignement de tout calibre tombent petit à petit...

Les uns ont disparus, les autres retrouvés morts accidentellement et les locaux de la société dans laquelle Viva travaillait a été soufflée par une explosion alors qu’elle était en congé. Ayant eu connaissance de la rumeur ambiante, Viva s’est enfui de chez elle tachant de rester discrète. Elle s’est réfugiée à l’étage -1 de la station depuis deux jours. Ne pouvant contacter son compagnon sans se mettre en danger, elle va essayer de prendre des nouvelles de ce dernier en utilisant des tierces personnes.

L’enquête

Le principal lieu de l’enquête sera en fait le domicile de Viva Cheng et de son compagnon. Il sera facile pour les joueurs de mettre en place une surveillance discrète et peu coûteuse en restant en planque quelques jours aux abords du petit appartement. A priori de l’extérieur rien ne signale une anomalie quelconque. Otar Levi sort régulièrement de chez lui pour travailler dans les docks de la station. Il part vers 6h du matin pour rentrer vers 20h environ. On pourra constater une sorte de dépit chez lui, surtout si l’on se met à lui adresser la parole. Après que sa femme soit partie, le pauvre reste dépité, sans savoir trop quoi faire. Il passe chaque soir quelques heures dans le bar du coin afin de noyer son inquiétude et son chagrin dans le tord boyaux du coin. Là plusieurs possibilités sont offertes aux joueurs, mais il leur faudra faire vite. Otar sera tué le deuxième soir de leur enquête.

- Rentrer en contact avec Otar Levi : méfiant et en proie à une profonde tristesse, il se comporte comme une sorte de zombie. On a beau lui parler, il restera vague, sans trop comprendre qui et de quoi on lui parle, et expédiera rapidement son interlocuteur. Le seul moyen de le mettre en confiance, c’est de le suivre dans son troquet habituel et de payer quelques verres afin qu’il oublie quelque peu son désespoir, alors il se confiera. On pourra apprendre que sa compagne a disparu du jour au lendemain. Il a bien averti les services de sécurités, mais ils considèrent qu’il n’est qu’un taré que sa femme a décidé de quitter. Elle travaillait pour l’administration d’une petite compagnie d’import export de marchandises, la provider inc. Elle bossait souvent tard le soir et rencontrait de temps à autre des types peu recommandables. Il l’a entr’aperçu un jour discutant aisément avec des gros bras de la compagnie Cortex.

- Visiter l’appartement pendant l’absence de Otar. Il faudra franchir tout d’abord la sécurité de la porte (dif 8) puis fouiller le tout. Ici rien de notable sinon une sorte de système de radio camouflé derrière un écran vidéo. Une analyse du système permettra de connaître la fréquence d’émission (électronique dif 6). Cette fréquence non utilisée au sein de la station n’est en fait que le moyen de communiquer des informations urgentes au supérieur Hégémonien de Viva. Il sera également possible de découvrir une note codée (cryptographie dif 8) annonçant l’entrée dans la station sans problèmes de plusieurs agents spéciaux de l’Hégémonie. C’est pour cela que Viva représente un cible prioritaire pour eux, car ces derniers sont arrivées dans le cadre de la directive Exéter.

Le camp adverse

Attendant son heure, l’un des invisibles Hégémonien surveille lui aussi le domicile de Viva Cheng. Il n’attend qu’une chose c’est qu’elle point son nez pour la supprimer. Cependant, il fera sauter l’appartement le deuxième soir, tout simplement pour faire disparaître toute trace de sa collaboration avec l’Hégémonie, mais aussi pour l’attirer sur les lieux du méfait.

Il se tiendra à son plan, mais les personnages peuvent aussi lui apporter une solution. S’ils pénètrent dans l’appartement sans être suffisamment discrets ou s’ils se font tout simplement remarquer en filant Otar et surveillant l’immeuble, il les suivra jusqu’à leur commanditaire afin de lui régler son compte et si possible avant qu’elle ait pu leurs confier trop d’informations.

Cela promet une belle scène de fin, la jeune femme confiant aux personnages que l’Hégémonie prépare quelque chose de grande envergure, sachant de nombreux agents ont débarqué récemment sur la station mais aussi que ces nouveaux agents disposent d’une sorte de pouvoir de dissimulation, se fera tuée au meilleur moment de la discussion. A vous de voir si vous préférez une confrontation directe avec l’assassin, ou qu’il puisse s’échapper laissant aux personnages l’amère conviction que leurs questions sont restées sans réponses.

Les personnages

Viva Cheng : utilisez les caractéristiques et les compétences disponibles p244 de la deuxième version de Polaris pour l’archétype espion.

Otar Levi : utilisez les caractéristiques et les compétences disponibles p245 de la deuxième version de Polaris pour l’archétype mécanicien / électronicien.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.

Cette rubrique du site de l'elfe noir utilise des marques déposées et/ou des droits d’auteurs qui sont la propriété de Black Book Editions et de Philippe Tessier comme l’y autorisent les conditions d’utilisation de Black Book Editions. Cette rubrique n’est pas publiée par Black Book Editions ou Philippe Tessier et n’a pas reçu leur aval ni une quelconque approbation de leur part. Pour de plus amples informations sur Black Book Editions, consultez www.black-book-editions.fr