SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Aides de jeu > Contexte > Théah prime > Brèves de campagne > Journal de bord de Julian O’Kearne
Contribuer

Secrets de la septième mer

Journal de bord de Julian O’Kearne

vendredi 26 mai 2006, par Martin

Julian O’Kearne est un capitaine efficace et volontaire de la Royal Navy of Avalon. Mais sous l’apparente inflexibilité se cache un homme encore fort jeune, luttant chaque jour pour accomplir au mieux ses devoirs.

Journal de Julian O’Kearne, Capitaine du College par la grâce de Théus et de sa majesté le Roi Edward II.

11 juin 1681
Après six semaines de paperasse, d’attentes répétées dans les antichambres et de mots courtois, je tiens enfin un ordre d’embarquement. Il reste énormément à faire, mais si Théus le veut, nous serons sur les flots dans moins de deux mois.

18 juin 1681
J’ai fait le tour de notre navire, "The College" en compagnie d’Hendricks. Le bilan est lourd. 30 années de service comme bateau-école ont éprouvé la frégate plus que ne l’auraient fait le gros temps et la mitraille. Et dire qu’il n’a jamais vu le feu... Mon seul réconfort est de voir que la charpente est solide et de bonne facture. Celui qui à concu le College voulait qu’il dure. Et il a fait de ce qu’il fallait pour.

2 juillet 1681
Dernier entretien avec l’amirauté. Il semble que même l’appui de l’Amiral Forrester, qui m’est toujours reconnaissant de lui avoir ramenée une frégate considérée comme perdue, et à qui je dois sans aucun doute mon commandement n’a pas suffit à me faire allouer un équipage complet. En contrepartie des coupes sombres effectuées dans mes officiers, gardes marines et matelots, j’ai recu mandat pour le compléter par tous les moyens légaux. Ce qui veut dire faire usage de la presse et aller visiter les prisons du royaume...

18 juillet 1681
Le bateau est aussi prêt qu’il pourra décemment l’être. J’ai essuyé un nouveau refus pour obtenir un troisième officier. Point positif, c’est Joey Small nous rejoindra en tant que second lieutenant. Je le sais plus qu’habile au canon, un bon complément aux capacités hors pair d’Hendricks en matière de pilotage.

25 juillet 1681
J’ai recu ce matin une missive de Sir Andrew Stanton, Juge of Leward County. Il dit avoir dans ses geoles un étrange assemblage de malandrins pouvant sans doute être utiles à la Navy. Un ancien capitaine et un ancien garde marine Castillans, un nageur Montaginois et un lettré vendelar. Ce que je pourrais faire de pareil troupe, je n’en sais trop rien, mais ce n’est pas vraiment comme si je croulais sous les candidatures...

1er aout 1681
J’ai ramené avec moi les hommes du Juge, additionné d’un jeune Vodacci remuant pris en flagrant délit d’espionnage. Ils semblent compétents, plus que je ne l’aurais cru. Une chance... Et de nombreux problèmes, certainements. Ceux là ne vont pas accepter facilement mon autorité, et pourraient me donner du fil à retordre...

5 aout 1681
Nous sommes en mer... Enfin ! Le Lieutenant Watton et ses gardes marines furent les derniers à monter à bord. Ne nous reste qu’un tâche douloureuse mais nécessaire avant de gagner la haute mer : aller "recruter" quelques marins de plus dans les villages côtiers. Et aussi trouver des tâches appropriées aux "hommes du Juge". Trop compétents pour exécuter, pas assez de confiance pour diriger... Il va me falloir de la créativité pour ceux là.

7 aout 1681
Le Lieutenant Watton et ses gardes marines ont ramené une grosse vingtaine d’homme supplémentaires, ce qui devrait nous permettre de fonctionner. Pour ma part, j’ai pas mal réfléchi aux hommes du juge, en essayant de les évaluer un par un, sur leur compétences, mais aussi et surtout sur les problèmes qu’ils pourraient causer... D’autant que ce sont tous des fines lames.

- Edmond Mignard : Jeune, montaginois, un peu écervelé de temps en temps. Connait bien ses cordes. Marqué au fer dans le dos comme le sont les gallériens croissantins, se dit bon nageur, ce dont je ne doute pas. Le cas le plus facile sans doute : il pourrait efficacement seconder le Master of the Tops, Jennings.

- "Don" Miguel : Noble, saisonné voir même blasé, ancien capitaine de la marine castillanne... A se demander ce qu’il fait là. Arrogant, mais sans doute un des plus capable. Touche à tout en geste comme il se doit mais aussi en parole. Un vrai problème. Se passer de lui serait du gachis (outre que je n’aime guère les bouches inutiles), mais rien chez lui ne me pousse à lui laisser la moindre confiance.

- Pedro Aguilero : Militaire, ancien garde marine castillan. Doit avoir eu des hauts et surtout des bas depuis pour s’être retrouvé là. Sait ce qu’est un ordre et comment marche la vie sur un bateau. Marksman. Mais hors de question que je lui laisse une arme.

- Raldo Caliessen : "Harald" d’origine, plutot. Nom vodaccisé, nationalité vendel et tous les traits d’un traditionnaliste. Grand, costaud et pondéré. Un passé surement trouble déjà, ou bousculé au moins. Erudit, en plus. Semble avoir hérité le légendaire sens de ses ancêtres pour le temps... et la précision toute vendelar concernant les caps et la navigation. Je serais enclin à lui faire confiance et son "utilité" est claire. Mais il est bien trop tôt. Et la navigation une affaire bien trop sensible pour y intéresser quelqu’un d’autre qu’un officier.

- Carlo Dell’Acqua : Un petit espion commercial. Se dit lui même peu capable dans l’environnement qui est le nôtre. Je lui est conseillé de réfléchir et d’apprendre. Vite.

8 aout 1681
Après y avoir songé cette nuit, j’ai annoncé ma décision aux officiers et à l’équipage ce matin. Mignard seconde Jennings aux sommets. Les quatre autres sont nommés "chefs de quart". Au moins, ils se rendent utiles, et je pourrais me faire une idée de ce qu’ils valent. Et cela les mets dans la position dans laquelles je les souhaites : hors des officiers et hors de l’équipage. Ils auront bien plus de difficulté à fomenter une mutinerie si leurs contacts avec les matelots se limitent à des ordres et des punitions.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.