SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Aides de jeu > Contexte > Théah prime > La Création > Chapitre V : L’Ultime Bataille et le Grand Leg
Contribuer

Secrets de la septième mer

Chapitre V : L’Ultime Bataille et le Grand Leg

dimanche 5 mars 2006, par Martin

Ou comment les éléments déchainés et les actions de Légion précipitèrent la fin du premier âge de Théah

Les Exilés

Et la guerre commença en mille endroits différents, entraînant Enfant, hommes et Hybrides dans la folie. Dans les immenses cités s’allumèrent des brasiers, le sang rougit les plaines d’herbes dans une désespérante danse avec la mort.

Le conflit se prolongea durant des éons, sans qu’aucun camp ne pris un avantage significatif. Et certains petits-enfants, dégoûtés d’une guerre lancée en leur nom mais sans leur accord, et dans laquelle ils payaient le plus lourd tribut, décidèrent de s’exiler pour aller trouver la paix, loin des Enfants qui ne leurs avaient apporter que ruines, loin des Hybrides et de leur rages incontrôlables, isolés et faibles, mais imprégnés d’un immense espoir de liberté.

Préparatifs

Et enfin ceux des Enfants qui s’étaient résolu à arrêter Légion réunirent leurs forces. Et de nombreux Hybrides les rejoignent et encore bien plus de petits-enfants.

Et Légion aussi avait préparé ses forces pour une ultime bataille qui devait assurer sa domination sur Théah. Si aucun Enfant n’était présent à ses côtés, un grand nombre d’Hybrides l’avait rejoint, et s’il ne pouvait Créer, il était néanmoins capable de transformer. Ces Hybrides-là n’avaient plus rien à voir avec les nobles races crées par les Enfants. Premiers et plus loyaux de tous, les Thalusaï formaient le cœur de l’armée de Légion. Et tout autour, d’innombrables petits-enfants en formaient la masse

Et les deux armées se rencontrèrent, et après un long silence commença l’ultime bataille pour Théah.

Le Grand Leg

Mais parmi les Hybrides, une dernière faction devait faire parler d’elle, par sa vision incroyablement claire de l’avenir. Quelque soit le gagnant, s’il devait en être un, de la Bataille, la civilisation bâtie par les petits enfants était anéantie, et la reconstruction allait être longue et difficile. Ils conçurent alors un projet incroyable : amasser un maximum d’informations et d’objets pour permettre aux survivants de reconstruire et de retrouver les savoirs disparus.

Et ils créèrent de nombreuses Chambres isolées, protégées par d’ingénieux mécanisme dont le passage serait déjà une leçon. Il fallait que les Chambres soient prêtes pour quand, dans des centaines ou des milliers d’années, les petits-enfants les découvriraient.

Et ils travaillèrent d’arrache pied, et prièrent Théus de leur accorder la force et le temps nécessaire. Il ne se battaient pas pour eux, mais pour les derniers-nés, dans le seul combat qui leur paraissait utile. On les appela les Légataires, et leur œuvre fascinante serait connue sous le nom du Grand Leg.

Et Théus leur accorda leurs vœux et même plus. Pour leur dévouement à la cause des petits-enfants, pour leur rôle dans la Création, Théus leur y accorda une place, et quand ils disparurent tous à la fin des temps des troubles, ce fut dans la certitude du Salut.

L’Ultime Bataille

Et les forces de Légion attaquèrent les forces des Enfants, et les Hybrides mirent toute leur puissance dans la bataille.

Et les Enfants eux-mêmes se jetèrent dans la mêlée, sans précautions pour leurs vies. Et quand leur camp les vis, ils reprirent espoirs, et la victoire leur sembla proche.

Et Légion lui-même se jeta alors dans la bataille, présent à chaque endroit, faisant étalage à chaque moment de ses immenses pouvoirs, détruisant Hybrides, hommes et mêmes Enfants. Et Légion vit que Théah était à sa portée.

Et les Runes virent la détresse de leur camp, et ils se réunirent autour de Légion, déchaînant sur lui le Fer et le Feu. De tous les Enfants, ils étaient les plus passionnés, les plus combatifs, et ils triomphèrent de Légion.

Et quand fut détruite sa forme physique, une vague d’énergie retentit à travers le monde, touchant hommes, Hybrides et Enfants. Légion était détruit, mais Théah ne serait plus jamais pareille.

Et la Bataille lentement cessa, ne laissant qu’un Monde dévasté par les immenses énergies, humaines et Divines, déployées. L’immense majorité des Petits-Enfants étaient morts, leur civilisation à jamais détruite.

Alors retentit Sa parole.

La volonté de Théus

Et Théus fit tomber les Hybrides dans un profond sommeil, ils avaient été la cause de grands désastres, mais ils avaient aussi tentés de se racheter. Mais de place dans la Création ils n’avaient toujours pas, et ils dormirent en attendant le moment où ils pourraient enfin prendre part au Monde.

Et Théus interdit aux Enfants de se révéler aux hommes ou de tenter de guider leurs destin, car Lui seul était digne de cette tâche. Ils reprendraient leur rôle de guide, mais ne devait plus se mêler aux hommes.

Et Théus interdit à Légion de jamais reprendre forme physique, si même il arrivait à la reformer après sa terrible défaite. Jadis Enfant du Ciel et de la Terre, il resterait dans les Cieux.

Et les mers se levèrent avec Sa voix, tandis qu’un ras de marée englouti le continent et ses rares survivants.

Et des petits-enfants seuls les Exilés survécurent, car Théus guida leurs pas jusqu’au nouveau continent, où affamés, isolés, ils commencèrent une nouvelle vie comme à leur premier jour.

Et Théus ne se révéla pas à eux, car Il voulait qu’Ils viennent à lui.

Et se termina ainsi le court et tumultueux premier âge de Théah...



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.