SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Aides de jeu > Contexte > Théah prime > La Création > Notes sur le Second Age
Contribuer

Secrets de la septième mer

Notes sur le Second Age

dimanche 5 mars 2006, par Martin

Les conséquences de la Création sur l’histoire de 0 AUC à 1668 AV

Le second âge est celui décrit dans l’histoire Canonique de 7th Sea. Je note ici les différents liens entre les deux âges, et les actions de certains des protagonistes.

Géographie

Le continent sur lequel se passe La Création est loin à l’Ouest de Théah, il s’agit du « Nouveau Monde ». Certains petits-enfants ont survécu dans le Sud, et ont reconstruit une civilisation sur les ruines des anciens Empires, guidés par des Hybrides ou même qui sait des Enfants. J’y voit une civilisation de type Inca - Aztec avec des aspects fantastiques et technologiques (Empire de Mu).

Le Nord du continent a coulé à 90 %, mais des îles de tailles diverses contiennent les restes des Empires, ainsi que les Chambres des Légataires. Ce sont ces vestiges que l’Explorer Guild est occupée à mettre à jour, même si en 1669, ils n’ont pas encore fait une découverte capitale, à sa savoir le caractère volontaire d’une partie des vestiges. Les implications théologiques sont évidemment lourdes.

Les actes de Légion

Légion ne peut plus s’incarner sur Théah, mais son essence même s’y est répandue. C’est ainsi que sont nées de nombreuses créatures étranges et malfaisantes. Il agit donc par des moyens de corruption divers, et essaye de pousser des humains à redécouvrir et réveiller les Thalusaïs endormis (même si tous ne sont pas sous son contrôle). Via les Thalusaïs, il a pu confier des pouvoirs aux hommes (Pacte de Numa), dont les effets servent ses noirs dessins.

Les enfants survivants

Les Runes sont bien sur les Dieux des Vestens, et sont encore vivants, mais se font plus discrets, agissant à travers de Dons.

Les Grand Sidhes sont au nombre de cinq, dont les trois Reines et le Roi des Sidhes. Les Sidhes n’ont pas combattus à l’Ultime Bataille, et ont donc survécus en grand nombre. Mais ce peuple jadis compassioné et amical est devenu froid. Légion a en effet fait avancer la corruption dans leurs rangs, et la Reine de L’Air, ne pouvant se résoudre à perdre sa progéniture à lancé sur eux un Gesa très puissant, les privant de toutes émotions, et faisant ainsi disparaître toute « prise » pour Légion, à un prix ahurissant. La Dame du Lac était contre la chose, craignant le pire pour l’avenir.

Et le pire est peut-être bien en train d’arriver. Alors que La Reine de L’Air interdit de trop long contact entre Sidhes et hommes, de peur que son peuple deviennent à nouveau la proie de Légion, un nouveau sentiment est né parmi les Sidhes : la jalousie. La Dame du Lac, persuadée que les temps des cœurs froids sont terminés, tente au contraire de fonder des liens émotionnels entre hommes et Sidhes.

Les Vrais Dragons ont pu arriver sur le continent sans mal, s’installant dans les montagnes inhabitées de ce qui allait devenir Eisen. Mais lorsque les petits-enfants se sont développés, les Vrais Dragons ont obéis à Théus, et se sont repliés. Pour ces créatures immortelles, le temps n’est pas le même, et la plupart, même inactifs, ont une grande influence sur Eisen, leur essence divine transformant à l’occasion un homme en héros. L’un de ces Dragons réside dans une immense caverne sous Gottschalk, et est à l’origine du nombre surprenant de grands personnages qui en sont issus, mais il est endormi depuis quelques dizaines d’années, et maintenu dans cet état par une puissance d’Eisen, le Schattenmann.

Avec le retrait des Dragons, leur progéniture, les superbes hommes-ailés, ont lentement régressé, perdant de plus en plus de leur ascendant divin. Les derniers descendant de ceux-ci, pervertis par Légion, sont devenus les Gargouilles.

La dernière des Grand Sidhes est Matuschka, séparée de ses semblables car elle à refuser de s’isoler des humains, dont elle préfère la compagnie à celle des Hybrides.

Et les Etrangers, me direz-vous (si vous avez suivi :-). Bien disons que c’est une possibilité non exploitée. Au choix : Les forces de Théus (anges), ou peut être une force neutre, qui serait intervenu au moment de la grande Bataille pour triompher de Légion. Ou, comme le premier chapitre le laisse présager, une race complètement à part, dans le rôle serait d’intervenir dans la création quand les petits-enfants n’avancent plus. Quand ils se battent entre eux, par exemple, pour servir d’ennemi fédérateur. Qui peut savoir ? Les voies de Théus sont impénétrables.

Merci en tout les cas de m’avoir lu jusqu’ici, j’espère que vous avez trouver autant de plaisir à lire ce texte que moi à l’écrire.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.