SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Aides de jeu > Contexte > Théah prime > Organisations > Le Quartet Harmonique
Contribuer

Secrets de la septième mer

Le Quartet Harmonique

samedi 12 novembre 2005, par Martin

Une organisation de mécènes originaires de tous les coins de Théah, se réunissant pour subventionner opéras, poésies, fresques ou marbres.

De gentils dilettantes fortunés cachant derrière ces buts certes nobles mais de peu d’importance une mission autrement plus audacieuse.

« Les Vers, les Mélodies, les Toiles et Sculptures du monde sont pour nous tous un regard vers Théus »
- Fiore Trevesta

Création et Face publique

Le Quartet Harmonique fut crée en 1659 par de multiples mécènes et amateurs d’art provenant de tout Théah. Son objectif est de promouvoir le développement de tout les arts ainsi que la connaissance de ceux-ci d’un bout à l’autre du continent.

Ses membres organisent d’innombrables expositions, patronne de nombreux artistes, peintres, sculpteur ou autres. Le Quartet représente la peinture, la poésie, la sculpture et la musique, mais ses actions touchent tout domaine artistique.

Ayant bâtis par leurs moyens non négligeable (l’immense majorité des membre est issue de la haute société, nobles mais surtout marchands divers) et leurs actions à la fois désintéressés et apolitiques une excellente réputation, le Quartet (ou ses membres, appelés les Harmoniens) est vu de manière plus que favorable dans tout les pays de Vendel en Vodacce, d’Avalon en Castille, même si certains (en Eisen et ailleurs) considèrent leurs actions comme quelque peu frivoles, estimant qu’une telle énergie et une telle somme d’argent pourrait trouver meilleures emplois. Néanmoins, les Harmoniens ayant pour la plupart fondés leur fortunes eux mêmes, nul ne peut les empêcher de les dépenser.

Outre leur action de mécènes, nombre d’Harmoniens sont artistes eux-mêmes, et organisent de multiples discussions et auditions dans les salons de Charouse, de St Cristobal et d’ailleurs. Il est d’usage que une personne au moins viennent avec une création personnelle, toute modeste qu’elle soit.

Le seul terrain « politique » occupé par le Quartet est celui de la Paix, et leur caractère cosmopolite ainsi que leur réputation les à conduit à l’occasion à mener des actions auprès de nobles divers. Mais ce type de démarque reste fort rare.

Le Quartet compte en 1668 plus de cinq cent membres de tout pays, et leurs réunions, pour toutes légères qu’elles soient, sont un vrai plaisir pour les yeux et les oreilles.

Objectifs réels

« Nous sommes le grain de sable de l’histoire »
- Mark Hondael

Le Quartet dispose en réalité d’une face cachée, connue de quelques dizaines de membres seuls. Même ceux-ci se connaissent peu entre eux, par sécurité. Ils portent comme signe de reconnaissance une chevalière marquée d’une branche d’olivier et d’un épi de blé croisés sur une balance. Cette symbolique exprime à elle seules les réels objectifs du groupe : la paix, la prospérité et la justice. La balance, c’est la justice pour le peuple, le Quartet souhaitant la prospérité pour tous, dans la paix et la concorde (ils parlent souvent d’Harmonie).

Ils ont pour ennemis tout ceux qui éloignent Théah de cette situation. Et en premier lieux les va-t-en-guerre de tout poils, les marchands d’armes, les esclavagiste. Tout ceux qui, par ambition personnelle, sont prêt à écraser leurs semblables.

Le Quartet est dans les faits une organisation voulant protéger les moutons contre les loups... Et capable d’y mettre des moyens non négligeables.

Certains disent que les guerres et les désastres divers sont inévitables car inscrit dans l’Histoire. Le Quartet entend mettre ce postulat en échec, avec un certain succès jusqu’à présent.

Modes d’actions

Mais ces beaux idéaux ne seraient rien sans un principe supplémentaire. Les fondateurs se sont bien rendus compte que même avec leurs fortunes et pouvoirs divers, ils seraient souvent désarmés s’ils n’utilisaient que les outils de la loi. Ils ont fait un pas sur un chemin dangereux, mais nécessaire pour que triomphe leurs idées. Ils ont accepté la violence comme parfois nécessaire.

Mais celle-ci doit être appliquée avec circonspection. Si un homme ne peut être arrêté par d’autre moyen, les Harmoniens se décident parfois à en finir. Les principes de cette action sont simples : aucune autre personne ne doit être présente ni touchée (c’est à dire que l’action doit être menée avec discrétion et précision), aucun bénéfice personnel ne doit en être retiré (pas de col ou d’action à buts de vengeance personnelle), et le membre doit agir lui même (le Quartet n’entend pas traiter avec des assassins). Le dernier point peut sembler difficile pour des gens plus habitués aux salons qu’aux champs de batailles, mais il s’agit de ne pas oublier que même le meilleur duelliste du monde peut mourir d’un coup de couteau, d’une chute d’un navire ou d’un verre empoisonné. Et l’absence totale de lien entre le Quartet et les milieux criminels (ainsi que leurs réputation d’artistes) les met facilement à l’abri des suspicions, tant avant qu’après les faits. Qui penserai qu’un jeune marchand mélomane et maladroit irait se salir les mains à ce point ?

P.-S.

Si certain(e)s parmis vous ont lu "Les Enfants de Saloniques" de Bernard Lentéric, et ont ici un sentiment de "déjà lu"... Sachez que c’est normal. Le Quartet Harmonique est une transposition d’une organisation très similaire décrite par Lentéric dans cette trilogie.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.