SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Aides de jeu > Création de personnages > Les 7 nations : Aperçu
Contribuer

Secrets de la septième mer

Les 7 nations : Aperçu

dimanche 5 mars 2006, par Général Kaliméro

Avalon

(Angleterre, Irlande et Écosse) :

Dirigé par la Reine Elaine, les trois Royaumes sont unis depuis peu. L’emprise de l’Église a été rejetée. C’est un peuple fier, connu pour leur relation avec les Sidhe (fée), qui leur ont apporte leur magie, appelé Le Glamour (Magie basée sur les héros, donnant généralement des bonus sur les actions physiques et martiales). Avalon ne possède pas d’armée, mais une des plus habile flotte. Les rumeurs disent que nombre de pirates sont sponsorisés par le royaume d’Avalon mais la reine Elaine nie ces rumeurs. Il n’y a pourtant aucun doute que la richesse de ce royaume provient en grande partie de la piraterie ! Il y a quelques années, leur flotte a vaincu la flotte de Castille, la plus grande flotte navale du monde connu.

Castille

(Espagne et Portugal) :

Les Castillians sont un peuple passionné et leur passion peut être observée dans leur musique, leur nourriture et même dans leur langage. De toutes les nations de Théah, leur culture est la plus diversifiée, ayant des influences de tout le continent, même de l’empire du croissant de lune (Moyen orient). Cependant, la plus importante et puissante influence de ces dernières années fut l’Église Vaticine.

Il y a 400 ans dans une guerre sanglante, la capitale de l’Église a été déplacée de Vodacce en Castille, modifiant l’équilibre des forces dans Théah pour toujours. Grâce à l’Église, il y a une université dans chaque ville, faisant de la Castille la nation la plus éduquée. Elle supporte aussi les programmes de santé publique, les aqueducs et les centres médicaux, apportant soins et mèdecine à quiconque en ayant besoin. La Castille se vante de posséder une noblesse non entachée par la sorcellerie, une proclamation fort peu courante en Théah.

Cependant, les problèmes ont frappé la Castille. Juste avant sa mort, le roi vieillissant de Castille exila son fils aîné dans un élan de rage, laissant son jeune fils hériter du trône. Il va sans dire que le bon roi Sandoval n’est pas de taille face aux machinations et intrigues de la noblesse bien plus mature et expérimentée, mais il possède un allié : l’homme connu sous le nom de " El Vago ". Cet homme masqué et son groupe de suivants ont protégé le roi de la traîtrise à de nombreuses occasions. Cependant, il y en a beaucoup en Castille qui aimeraient voir le Vagabond pendre au bout d’une corde, plaçant le bon roi Sandoval dans leur mains ambitieuses.

Eisen

(Allemagne) :

Les Drachen, créatures les plus sacrées du folklore et de la mythologie représentent le mieux l’âme des personnage d’Eisen. Ce sont des gens d’une indomptable volonté et d’un courage incroyable. Comme les Castillans, ils ne possèdent pas d’héritage magique, mais leur armures en dracheneisen (" Fer de dragon ") est toute la magie dont ils ont besoin ; même le tir d’une arme à feu ne peut pénétrer une cuirasse faite d’acier d’Eisen. Ceci, couplé avec les meilleures écoles militaires de Théah, a fait d’Eisen la plus grande force militaire du monde connu. Cependant, les princes de fer ont connu des jours meilleurs.

Ils ne sont à présent pas beaucoup plus qu’un testament vivant du coût de la plus longue et sanglante guerre de Théah. La nation d’Eisen est maintenant divisée en baronnies indépendantes, toutes luttant pour la plus précieuse parcelle de boue ravagée par la guerre. N’importe quelle autre nation aurait sombré dans le désespoir aux vues de leur entourage.

Mais il n’y a pas de mot dans le langage d’Eisen pour " abandon ".

La plupart des nobles ont laissé leur terre dévastée en quête de fortune étrangère, faisant de l’ancienne grande force militaire d’Eisen une puissante force mercenaire. La plus riche des cité rivière d’Eisen - Freiburg - est aussi devenue mercenaire, déclarant à tout un chacun qu’aucune question ne serait posée aux arrivants. Cependant, certains nobles d’Eisen n’ont pas abandonné leurs rêves de guerre, et loin derrière leur frontières, les Eisenfürsten (Princes de fer) reconstruisent doucement leur forces. Un jour, lorsque Eisen cherchera après un dirigeant unique, l’un d’entre eux sera là pour reprendre le flambeau.

Montaigne

(France + une partie de l’Espagne, partie conquise de la Castille) :

Juste au sud d’Avalon, juste au nord de la Castille et juste à l’ouest d’Eisen - au centre du monde - se trouve Montaigne, dirigé par l’Empereur (En français dans le texte) de l’occident, Léon Alexandre du Montaigne, le plus puissant Monarche de Théah. Grand, beau et élégant, il est le cœur de la haute culture - Vous n’avez qu‘à le lui demander.

Pour chaque autre nation civilisée qui s’en préoccupe, Montaigne défini la mode, la civilisation, la musique, l’art et l’illumination. Les plus grandes courts sont en Montaigne. La meilleure nourriture est en Montaigne. Toute la noblesse de Théah portait des vêtements inspirés des motifs de Montaigne. Ils construisent des palais inspirés de l’Architecture Montaigne. Montaigne est le pays où la question " Pourquoi ? " a été dépassée il y a longtemps, pour être remplacée par la réponse " Parce que je le veux ".

L’escorte personnel de l’Empereur, La garde de Soleil (en français dans le texte), font partie des meilleurs épéistes de Théah. Leur réputation est légendaire partout dans le monde connu, et chaque duelliste rêve d’un jour être capable de se compter parmi leur nombre. Ils sont sélectionnés très attentivement pour servir l’Empereur et leur devoir est de le protéger contre tous les dangers, peu importe le coût. Avec une homme comme l’Empereur, le devoir a un prix élevé.

Ussura

(Russie et Sibérie) :

Dans le nord-ouest gelé se trouve une terre bizarre et étrangère au reste de Théah. Ceux qui visitent Ussura reviennent pour raconter des histoires d’une terre avec 500 ans de retard. Leurs soldats utilisent encore des haches et des boucliers de bois, portent des fourrures et des peaux, laissent pousser leurs barbes jusqu’à leurs genoux et utilisent le troc plutôt que l’argent.

Alors qu’Ussura vit encore dans le douzième siècle, cette contrée veille sur les siens. Les envahisseurs ont découvert l’atroce réalité. " Grand-mère hiver " donne l’impression d’être bien vivante en Ussura, lançant neige et glace contre ceux qui violent ses frontières, pendant que ses petits enfants restent à l’abri de son étreinte glaciale. C’est comme si la terre elle-même était vivante et consciente, bénissant les siens et détruisant ceux qui ne le sont pas. Des rumeurs courent aussi que certains Ussuriens pourraient parler avec les bêtes comme les loups et les ours, mais ce n’est sûrement rien de plus que des superstitions de paysans.

Le dirigeant d’Ussura, Gaius Ilya, est un beau jeune homme avec un tempérament brutal et mortel. Alors que les conseils de l’assemblée Knias des Boyars sont supposés guider les décisions du Gaius, Ilya leur a prouvé à maintes reprises la haine qu’il leur vouait. Un Boyar qui a un jour défié son autorité fut jeté en pâture à ses chiens, pendant qu’il assista au massacre, sirotant de la Vodka et faisant la conversation avec les collèges du conseil de ce pauvre homme.

Ussura est une terre d’hivers brutaux, de justice sauvage et d’humour noir.

Et les Ussuriens ne voudraient pas qu’il en soit autrement.

Vendel

(Îles équivalentes à la Scandinavie) :

Il y a un peu plus de 150 ans, la nation d’îles au nord d’Eisen étaient encore connue sous le nom de Vestenmannavnjar. Avec l’élévation au pouvoir des guildes de marchands, le nom de la nation a changé. Vendel est le nom maintenant utilisé par la portion de la société de Vestenmannavnjar qui a choisi de tourner le dos à ce qu’ils pensaient être passé, daté et superstitieux en faveur d’une société plus pragmatique et basée sur le commerce.

Les Vendel, comme ils sont connu dans tout Théah, sont les commerçants les plus efficaces et travailleurs du monde connu. Ils contrôlent toute l’économie de la partie nord de Théah, partageant le reste avec les princes marchands de Vodacce. La venue de leur monnaie, le guilder, a révolutionné le commerce de Théah en créant une monnaie reconnue partout (sauf, bien sûr, dans leur contrée rivale, Vodacce).

Des communautés restreintes et disséminées de Vestenmannavnjar existent encore. Vivant dans des conditions bien plus primitives, ils continuent à suivre leurs traditions et pratiquer la magie runique de leurs pères et de leurs grands-pères. Ils racontent les mêmes histoires qu’il y a plusieurs centaines d’années à propos de leurs Dieux et de leurs Héros, une mythologie qui est une force vivante et qui les suit chaque jour. Et ils attendent le jour où leurs mythes fouleront à nouveau le sol et puniront ceux qui ont douté.

Vodacce

(Italie) :

Vodacce est une famille en guerre. Ce qui a commencé il y a plusieurs centaines d’années comme une querelle entre des frères nobles s’est terminé par une nation divisée. Les 7 grandes îles de Vodacce sont chacunes contrôlées par une branche de cette famille. Chacune rivalise avec ses semblables pour le commerce, la richesse et la réputation, et dans Vodacce la fin justifie toujours les moyens.

Construit sur un réseau de canaux, les maisons de Vodacce s’élèvent vers le ciel, s’élevant l’une au-dessus de l’autre. Sous les cités court un immense labyrinthe de catacombes connu de tous. La complexité de cette architecture est reflétée dans les cœurs et les esprits de ses citoyens. Si les yeux sont le miroir de l’âme, les Vodacce l’ont dissimulée sous d’habiles constructions.

Les hommes de Vodacce sont le visage public, très cultivé et cherchant toujours à attirer l’attention. Derrière cette façade se trouvent les Sorcières du destin. Sombres et silencieuses, elles voient et manipulent les fils du hasard. Des rumeurs sur la sorcellerie Vodacce sont variées et terribles. De courageux guerriers d’Eisen sont connus pour avoir décimé une douzaine d’homme de Vodacce sur un champ de bataille, pour finir par fuir face à une sorcière, dans la crainte que son regard ne puisse leur voler leur âme.

Vodacce est une terre remplie de chats noirs, une place malchanceuse à moins que tous ces chats vous appartiennent.

P.-S.

Par Caliméro



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.