SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Scénarios > Campagne : Une pierre mystérieuse > Le Soleil ne brûlera plus
Contribuer
Dossiers
Autres articles

Secrets de la septième mer

Le Soleil ne brûlera plus

Episode 1

mardi 27 février 2007, par Fils de Lugh

Où les joueurs sont envoyés dans les Marches des Highlands pour convoyer un Ambassadeur et se retrouvent plongés jusqu’au cou dans une sombre histoire de Disparition


En Avalon, il arrive que les légendes deviennent réalité...

Partholan Haut Druide



Précisions préliminaires :

A l’origine, ce scénario a été joué lors d’une convention de jeu de rôle et était en ligne sur le site de la Cité de Crieux. Hélas, la version proposée était incomplète. Il manquait toute la fin de l’aventure. J’ai donc pris sur moi de le réécrire complètement et d’en modifier les passages qui ne me convenaient pas. Voici le résultat, si les auteurs s’en offusquent, qu’ils me le fassent savoir et je m’empresserai de le retirer.

La pierre mystérieuse

Cette campagne est centrée autour de la fameuse rune perdue des vestens. En accompagnant un ambassadeur montaginois à Kirkwall, les héros vont être emmenés sur les traces d’un étrange trésor et auront à pâtir des conséquence de cette découverte. Idéalement ; cette campagne devrait commencer en Montaigne avec les héros qui rendront un service immense à un puissant noble de la cour de Charousse. Hélas pour eux, ce dernier n’aime pas trop devoir quelque chose, il va donc se débrouiller pour exiler discrètement et sous couvert d’une promotion nos vaillants héros. C’est ainsi que va commencer notre aventure.

Bien sûr, libre à vous de choisir le déroulement mais ce scénario et celui qui le suit (Trésor et convoitise) ont pour but d’être jouer à la suite l’un de l’autre, d’ailleurs, les PNJs sont presque les mêmes.

Si je peux me permettre quelques suggestions, je vous conseillerais de débuter cette étrange chasse au trésor à la fin de l’excellente campagne de l’écran VF : « Voir Charousse et mourir » ou après le scénario du supplément Collège invisible.

Précautions et recommandations d’usage. :

Pas de supplément indispensable pour faire jouer cette aventure à part bien évidemment le guide d’Avalon car il faut une bonne connaissance de cette nation et surtout des Marches des Highlands. De même, le supplément (en anglais) sur les Sidhes peut s’avérer intéressant. Enfin, il faut noter que pour tout ce qui concerne les PNJs, je me suis servi des très complètes aides de jeu de Geronimo : Ecoles d’escrime, Avantages, Métiers et Entraînements. Vous les trouverez en téléchargement libre sur le site de l’elfe noir.

Au niveau de l’ambiance, efforcez-vous de faire ressentir la magie Glamour. Sur les îles d’émeraude, elle est présente en chaque chose et il faut faire sentir cette féerie aux joueurs. Tout est magique en Avalon, les sidhes sont partout et imprègnent tout de leur aura. Utilisez des musiques douces et suaves quand les joueurs sont sur la lande et passez à la BO de Braveheart pour les scènes un peu plus musclées.

Si vos joueurs se lancent dans des actions totalement folles mais héroïques, n’hésitez pas à les faire réussir, même s’ils ratent leurs jets. Le Glamour encourage panache et actions d’éclats.

P.-S.

D’après le scénario paru sur le site de la Cité de Crieux..

Illustration de l’article : Gold seven



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.