SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Suppléments > Officiel > Los Vagos (MJ only)
Contribuer

Secrets de la septième mer

Los Vagos (MJ only)

Les Sociétés secrètes de Théah : Tome V Los Vagos

dimanche 20 septembre 2009, par Fils de Lugh, Gyr

"Vivre pour la Castille ; Souffrir pour son peuple ; Mourir en son nom.

Devise de Los Vagos

Joueurs ! Passez votre chemin car cet ouvrage contient des éléments susceptibles de gâcher tout votre plaisir du jeu.

"Vivimos par Castillo. Sangramendo por su pueblo. Morimeros en su nombre"

Devise de Los Vagos.

Avant Propos

Los Vagos est le cinquième supplément des sociétés secrètes de Théah. Écrit par Nancy Berman et Noah Dudley et magnifiquement illustré, ce supplément va vous plonger dans la résistance castillane.

Mais qu’est Los Vagos ?

El Vago, c’est Zorro...

C’est l’âme de la Castille, sa légende, le cavalier masqué qui surgit hors de la nuit (sur une musique connue) et qui met en déroute les ennemis du peuple.

La Castille ne va pas bien : la Montaigne a envahi la moitié de ses terres, l’Inquisition enferme son peuple dans un carcan de lois iniques et liberticides, le Roi est trop jeune pour réagir ou simplement agir, les savants se cachent, la délation est devenue une mode...

Heureusement, El Vago est là pour redresser les torts et donner un peu d’espoir.

Et l’Espoir permet de survivre...

Et les membres de Los Vagos sont là pour nourrir cet espoir et aider le héros masqué.

Ce que vous trouverez dans cet ouvrage...

Chapitre 1 : Historia

Le supplément est jalonné d’extraits d’une nouvelle, la promesse, qui relate la lutte entre El Vago et son pire ennemi : le Cardinal Verdugo. Si on peut apprécier la qualité de l’écriture, on regrette la "neutralité". Bien sûr, elle nous plonge dans l’ambiance mais l’intrigue est un peu alambiquée et aurait gagné à être plus centrée sur un seul personnage.

Le premier chapitre commence par l’Histoire de la société secrète. On y apprend les raisons de sa fondation mais aussi les luttes que la société mène contre l’Inquisition et l’armée Montaginoise. Dans cette partie, on comprend certains secrets qui étaient restés dans l’ombre jusqu’ici et en particulier la nature d’El Vago.

Ensuite, on s’intéresse à l’Organisation de la société. Une partie très intéressante sur les différentes branches de Los Vagos mais aussi et surtout sur les raisons qui peuvent pousser un homme à rejoindre une Cabale.

Cette section très bien écrite va droit au but. Elle peut sans difficulté être lue par les joueurs car elle leur permettra de bien saisir l’essence de Los vagos.

Puis, on passe à l’Inquisition, l’ennemi juré de Los Vagos, et la nature de ses agissements en Castille.

Par la suite, on peut découvrir la nature des relations de Los Vagos avec
les autres groupes. De par son identité exclusivement castillane, la société est un groupe local et n’a donc que peu de rapports avec le reste de Théah. Il n’en demeure pas moins que si Les Vagos ne connaissent pas l’existence de toutes les sociétés de Théah, celles-ci connaissent Los Vagos.

Enfin, on découvre Les Cabales disséminées un peu partout en Castille. Chaque Rancho possède ses propres sympathisants et cette partie dépeint les principaux lieux où on peut trouver des Vagos (même si les auteurs nous encouragent à en créer le plus possible).

Ce premier chapitre constitue une entrée en matière savoureuse.

A la fois simple et bien écrit, il nous permet de saisir les tenants et les aboutissants de la société. Les nombreux petits encarts qui l’émaillent sont autant d’amorces de scénarii et d’idées de création de personnages.

L’histoire de la Société montre que tout homme peut agir s’il s’en donne simplement les moyens et même si, comme je le soulignerai plus tard, Los Vagos est trop centrée sur la Castille pour convenir à tout le monde, on peut dire que cette société est très attrayante à la lecture de ce chapitre.

Chapitre 2 : Heroe

Dans cette section, on découvre les principaux personnages liées à Los Vagos avec d’abord le Cercle intérieur, les premiers vagos, ceux qui ont créé cette société jeune mais déjà emblématique.

Ensuite, El Corazon, ceux qui prennent le plus de risques pour aider la société.

Après, les indépendants, Los Patrones y Los Companeros, ceux qui ont créés leurs propres cabales ou fournissent la logistique de Los Vagos.

Enfin Los Nuevos Malvados, les ennemis les plus farouches et les plus redoutables de la société depuis l’espion au renégat en passant par l’assassin ou le Grand Inquisiteur.

Chacun de ces personnages hauts en couleur est parfaitement décrit. Ils possèdent tous leurs personnalités et leurs raisons propres pour avoir rejoint Los Vagos ou s’opposer aux partisans. Ils vous fourniront des appuis tangibles pour vos héros ou encore des ennemis fort sympathiques.

Chapitre 3 : Drama

Dans cette partie consacrée aux règles, on trouve dans l’ordre :

- Les conditions et règles pour devenir membre de Los Vagos ainsi que le coût à la création de personnage selon la place que l’on veut occuper dans la société.

- Les règles de création d’une cabale, si vous aussi vos joueurs veulent se lancer dans la résistance ou si vous voulez vous-même créer un groupe de Vagos.

- Les apprentissages de Grand maître (6 rangs dans une compétence) et les PNJs susceptibles de l’enseigner.

- Deux nouvelles écoles d’escrime, l’une est directement inspirée de l’école Aldana et manie le punal (couteau traditionnel castillan) tandis que l’autre conviendra parfaitement aux cavaliers émérites.

- Une nouvelle spécialisation : Dresseur d’embuche. Il faut reconnaitre que celle-ci n’est guère intéressante car, trop spécialisée, elle multiplie inutilement les compétences.

- De nouvelles Épées de Damoclès.

- De l’Équipement comme l’Estoque oculto (avec le couteau dissimulé dans la garde) ou encore le fameux masque d’El Vago.

- Enfin, de nouvelles Règles de poursuite publiées à l’origine dans Chevaliers de la Rose et la Croix.

Toutes ces règles sont intéressantes et enrichiront vos parties mais le véritable plus de cette section, ce sont les exemples de personnages affiliés à Los Vagos.

Au fils de pages, les auteurs ont inséré des encarts décrivant l’histoire de certains castillans membres de la société secrète. Ces petites présentations fournissent une très bonne source d’inspiration pour les joueurs comme pour les maîtres du jeu.

Chapitre 4 : Juego

Dans El Jugador, on nous explique comment jouer un Vagos en listant les diverses raisons qui peuvent pousser un castillan à rejoindre une Cabale. Cette partie donne quelques idées intéressantes (en particulier sur l’avis de Los Vagos quant à la sorcellerie) mais ce n’est pas non plus la plus pertinente du supplément.

El Maestro de Juego est nettement plus intéressante. Non contente de fournir les habituels secrets des personnages du suppléments et quelques archétypes bien sympathiques, elle donne de précieux conseils sur l’intégration d’un membre des Vagos au sein d’un groupe et surtout, elle propose des pistes pour mener une campagne centrée sur Los Vagos.

Enfin, cerise sur le gâteau, les règles sur les inquisiteurs ont été rééditées dans ce supplément ainsi qu’un cadre de campagne complet. Celui-ci nécessite un peu de travail (en particulier sur les PNJs) pour être véritablement jouable mais il faut saluer l’idée.

Annexes et Scénario VF

L"honneur de la Couronne" est un scénario de Benoît Attinost. Cette mini-campagne va permettre aux héros de sauver la réputation d’El Vago tout en faisant la nique aux inquisiteurs. Comme annoncé dans la synopsis, nulle révélation occulte ici, il s’agit juste de s’amuser...

Cette aventure est un véritable feu d’artifice directement inspirée des plus belle histoires de Zorro ou du Capitaine Alatriste. Pouvant s’étaler sur 4 ou 5 séances de jeu elle constitue un très agréable interlude au milieu d’une campagne occulte ou peut marquer le point d’orgue d’une campagne centrée sur la Castille.

Elle est surtout la preuve que pour faire un excellent scénario dans les Secrets de la septième mer , il n’est nul besoin de multiplier les intrigues.

Un héros emblématique, un vilain caricatural, un belle demoiselle en détresse, des brutes avinés et quelques courses poursuites suffisent souvent si les joueurs n’oublient pas que le plus important n’est pas ce qu’ils font mais la manière dont ils le font.

Pourquoi faut-il absolument le lire ?

Los Vagos est peut être le supplément le plus inutile de la gamme.

En effet, entièrement centré sur une seule nation, il ne fournit ni secrets occultes faramineux, ni révélations décisives. De plus, il n’est utilisable que dans un pays ce qui limite les possibilités de découvertes.

Mais passées ces réserves majeures, on découvre un supplément de très bonne qualité. Les auteurs (qui n’ont écrit que ce supplément, ce qu’on pourra regretter vu la qualité de certains de ceux qui ont suivis) ont parfaitement su rendre l’ambiance de la résistance castillane. Les nombreuses aides de jeu permettent de créer facilement un campagne axée sur la Société. De plus, si vous décidez de le faire, vous n’aurez besoin que de ce supplément très complet et du Guide de Castille (bien sûr, posséder les autres ouvrages de la gamme sera un plus non négligeable mais ces deux là suffisent).

Par ailleurs, si vous êtes fan du Zorro en noir et blanc des années cinquante ou encore du masque de Zorro, il vous faut ce supplément. Vous allez pouvoir recréer les villages de ces films et y faire évoluer vos joueurs sans aucune difficulté. L’ennemi est clairement identifié, la mission également et les joueurs ont en main les clefs de leur réussite.

On reproche souvent à la Castille de manquer d’opportunités héroïques en raison de son cadre strict (Inquisition, Guerre contre la Montaigne, Universités). Avec Los Vagos, ce cadre explose. La Castille devient d’un coup une autre nation. On passe de l’autre côté du miroir et on pourra même regretter que chaque nation n’ait pas sa propre société secrète car c’est un plus indéniable.

Du point de vue des opportunités héroïques, il s’agit peut être de la meilleure société secrète pour vos joueurs. Parce que les Vagos constituent une société jeune et en plein essor, parce que leurs buts sont élevés ou parce qu’ils sont en première ligne contre l’Inquisition, ils constituent les archétypes mêmes du héros.

Avec Los Vagos, les joueurs vont enfin pouvoir prendre leur destin en main. Ici, il n’y a pas de lutte désespérée contre un ennemi invulnérable, pas de complots millénaires à déjouer, pas de conditions d’admission draconiennes.

Non, ici se trouve la véritable essence de l’héroïsme : sauver la veuve et l’orphelin, aider son prochain et être prêt à mourir pour une idée. Mais en faisant tout cela avec classe. Il suffit de le vouloir vraiment pour devenir Vagos et entrer dans la légende.

Alors qu’attendez-vous ?

Enfilez votre cape ! Ajustez votre masque ! Sellez votre cheval ! Aiguisez votre rapière ! La Castille a besoin de gens comme vous !

Et vous ne le regretterez pas.

P.-S.

Illustrations :
- Couverture du supplément.
- Illustration AEG.

Relecture et corrections de Gyr.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.