SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Secrets de la septième mer > Suppléments > Officiel > Montaigne
Contribuer

Secrets de la septième mer

Montaigne

Encyclopédie des nations de Théah : Tome II

samedi 12 septembre 2009, par Fils de Lugh, Gyr

Centre du monde

"Lorsque le soleil s’éteindra, le pays baignera dans le sang."

Dame Jamais Sicée de Sicée.

"Un soleil qui brille avec trop d’éclat brûle la terre ici-bas."

Dame Jamais Sicée de Sicée.

Avant propos

Montaigne est le deuxième supplément de la gamme. Il est l’œuvre de Kevin Wilson, l’un des trois créateurs du jeu, et pour beaucoup, celui à qui on doit l’esprit romanesque de Secrets de la Septième Mer.

Mais qu’est ce que la Montaigne ?

La Montaigne, c’est l’équivalent de notre France, avec l’empereur Léon-Alexandre XIV, un despote absolu qui a engagé son pays dans deux guerres meurtrières, contre la Castille et l’Ussura.

A la tête de ses armées, Montègue, une sorte de Napoléon avant l’heure.

Dans les campagnes et les cités, le peuple gronde et la révolution approche.

Quant aux alcôves des palais, elles sont souvent ensanglantées par les duels ou par l’usage de la sorcellerie Porté qui permet à certains montaginois de se téléporter d’un endroit à un autre.

Ce que vous trouverez dans cet ouvrage...

Chapitre 1 : Montaigne.

Le chapitre commence par une nouvelle sur l’un des évènements majeurs du jeu : l’héroïque résistance de Montegue.

Au fil des pages, on pourra y découvrir l’histoire de la plus puissante nation de Théah. Fortement inspirée de l’histoire de France (ce qui a valu à ce supplément de nombreux détracteurs lors de sa sortie) mais très cohérente, elle permet de comprendre la mentalité si particulière de la Montaigne.

Ensuite, on trouve des informations précises sur les grandes familles nobles. La noblesse et les intrigues de cour sont des éléments majeurs du jeu et jouer en Montaigne, c’est se plonger dans cette ambiance.

Chacune des grandes familles du pays est donc détaillée de façon certes sommaire mais MJs et PJs trouveront toutes les informations essentielles pour qui veut interpréter un noble montaginois.

Lieux et cultures terminent ce chapitre avec une description de chaque ville du pays mais aussi des principaux éléments de l’habitus montaginois. On y trouvera en particulier des informations sur les mousquetaires, les cercles mondains, les arts mais aussi la justice du pays ou encore la mode (élément capital de la cour).

Chapitre 2 : Personnages.

Contenant l’habituel récapitulatif de personnages, ce chapitre est divisé en quatre parties : La famille royale, les puissants, l’armée et le peuple. On pourra y découvrir les personnages les plus marquants du pays en particulier l’Empereur lui-même ou le Généralissime Montegue.

Si la lecture de ce chapitre n’apporte pas d’informations capitales ou secrètes, le MJ devra en limiter la lecture aux seuls joueurs qui auront créés un personnage au fait des grands de son pays.

Cependant, on peut regretter un certains manque de détails au niveau de la famille impériale, la présence de certains personnages un peu "inutiles" pour le maître du jeu et l’absence d’autres qui auraient mérités une plus grande place.

Chapitre 3 : Confrontation.

Après l’habituelle Main du destin montaginoise, on peut trouver de nouvelles épées de Damoclès, de nouveaux avantages (notamment les lames du mystères, particularité montaginoise), de nouvelles écoles d’escrime (dont la fameuse école Tréville ou la redoutable école Boucher) et une nouvelle compétence de sorcellerie Porté.

On trouve aussi et surtout un descriptif très précis des intrigues de cours ainsi qu’une fiche très utile pour qui veut interpréter un personnage noble, dans n’importe quelle nation que ce soit.

Si ce chapitre comporte de nombreuses informations pertinentes, on peut regretter l’absence d’écoles d’escrime "nobles" pour varier un peu les plaisirs. Quand on lit le descriptif des écoles Scarron ou Boucher, on a du mal à imaginer qu’un courtisan les utilise. C’est dommage.

Chapitre 4 : Style.

Ce chapitre contient une série de conseils pour interpréter un personnage montaginois mais aussi et surtout l’essentiel des secrets réservés au MJ. Chaque personnage est ainsi détaillé avec ses caractéristiques et son background.

Enfin, on pourra trouver une carte de Charousse (extrêmement utile car cette ville est une mine de scénario) ainsi que les plans de deux navires de la marine montaginoise.

Annexes de la VF :

Dans la version française se trouve une description complète (extraite de Pirate Nation) du Détroit des trépassés, haut lieu de la piraterie mais aussi et surtout un scénario : Splendeur et misère à Charousse.

Écrit par Benoît Attinost, ce scénario est peut être le meilleur jamais publié pour ce jeu (sans aucun superlatif).

Passionnant, Rocambolesque, retors, il plonge les personnages dans l’ambiance de la capitale montaginoise aussi bien dans ses bals que dans ses bas-fonds. Ils pourront se rendre compte de la difficulté de tenir son rang en Montaigne.

Une aventure aussi efficace comme scénario d’initiation que pour un groupe de joueurs chevronnés.

Rien que pour ce scénario, il faut se procurer ce supplément.

Pourquoi faut-il absolument le lire ?

La Montaigne est le centre de Théah en 1668.

Impliquée dans les deux conflits majeurs du jeu, elle est un peu la balance de Théah. De plus, en tant que pays le plus riche de Théah, c’est sur elle que repose l’économie du monde.

Enfin, cette nation est aux portes d’un grand bouleversement, si vous suivez la timeline officielle et il est très utile d’en comprendre les raisons.

Il faut cependant noter que ce bouleversement est un sujet de controverses parmi les pratiquants du jeu.

Nombreux sont ceux qui reprochent aux auteurs d’être aller trop"vite" ou d’avoir trop caricaturer cet évènement qui fait perdre beaucoup de son charme à l’évolution du monde.

Par ailleurs, les personnages montaginois sont, selon moi, les plus emblématiques de ce que doit être un héros à 7thsea. Bien que cet ouvrage accumule plus de poncifs (c’est à dire des lieux-dits caricaturaux et typiquement américains sur l’Europe du XVIIIème siècle) que n’importe quel autre supplément de la gamme, ces poncifs constituent justement l’essence même de ce jeu car ils permettent d’insuffler le panache nécessaire à une partie de 7thsea (revisionnez l’homme au masque de fer avec Di Caprio pour les comprendre ^^)

Il s’agit là d’un supplément, qui bien que souffrant de nombreuses imperfections, n’en demeure pas moins indispensable.

P.-S.

Illustration de Térèse Nielsen.

Relecture par Gyr

En articles liés : tous les scénarios se déroulant en Montaigne


Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.