SDEN - Site de jeu de role
Accueil > Shade > Aides de Jeu > Les rites des temples ?
Contribuer

Shade

Les rites des temples ?

jeudi 31 mars 2011, par FX

De la Foi en jeu de rôles... et quel travail vous aurez à faire pour rendre vos temples crédibles.

Les univers de jeu de rôles n’ont de cesse de proposer de nouvelles divinités, de nouveaux cultes, et d’y ajouter toutes les possibilités politiques, économiques ou magiques que les servants dévoués gagnent par leur sacerdoce. Aussi porteuses d’intrigues que ces descriptions puissent paraître, elles ignorent souvent la partie dévote des cultes.

Le meneur de jeu se retrouve avec différents cultes à faire vivre dans l’imaginaire de joueurs incrédules, et pour cela quelques vestiges de la Bible ou du Coran, quelques images d’Épinal sur les religions du Moyen-Age, et une idée souvent assez peu creusée de la manière dont le dénuement peut provoquer une foi sincère.

Peut-être que mes propos prendront plus de sens si l’on pense à ceux qui ont pour rôle des prêtres dans des Grandeur-Nature. Tout de suite, le fait d’avoir des pouvoirs de soins tant appréciés paraît beaucoup moins attrayant quand on doit observer des rites précis, les inventer souvent, et plus compliqué encore rester crédible.

Jouer la foi devant un auditoire majoritairement athée, c’est sans doute un des challenges les plus complexes dans le panel de situations du meneur de jeu. Car la plupart des joueurs ont été autrefois à l’école avec des cours d’Histoire où le mysticisme était associé à l’obscurantisme ; le dévot paraît donc forcément imbécile et aveuglé par un comportement alogique.

Hors cette foi, incomprise par certains joueurs, permet tout de même d’obtenir des pouvoirs exceptionnels, qu’aucun médecin du XXIème siècle ne bouderait pour accomplir sa tâche. Elle demande de l’engagement d’abord, mais aussi une part d’empathie qui est très difficile à matérialiser dans un récit mental cadré et orchestré. Si vous, MJ, arrivez à donner envie à votre groupe de s’intéresser aux temples, voire d’en rejoindre un, non pas en "échange" d’un pouvoir futur, mais parce que vos descriptions ont porté, vous aurez réussi à apporter à votre partie une dimension religieuse.

Revenons à Néolim et à Sélène. Dans un monde qui parle communément des dévots, on peine à comprendre les crédos du culte des Ténèbres. Nous avons bien sûr une description de la déesse, mais qui file très vite sur le rôle des prêtresses dans la société : « Les filles de Sélène, gardienne des secrets les mieux gardés passent pour être d’exemplaires conseillères et de fines politiciennes pour qui n’a pas peur de dévoiler son âme. »

Nous voilà éclairés sur l’utilisation des prêtresses dans un scénario, mais pour ce qui est du culte, de ses devoirs et de ses rites, nous restons sur notre faim. Dans d’autres paragraphes du livre de base, nous aurons le détail de la hiérarchie des prêtresses, ou des cornes de souffrance nécessaires pour faire de la sorcellerie, mais les détails techniques délivrés éludent à chaque fois le quotidien du culte et son cérémoniel.
Heureusement, dans la description des rites mortuaires, nous tenons enfin un exemple détaillé de cérémonie, encore qu’effrayant.

Les Ténèbres associées aux soins et aux confidences, le concept est rare et mérite d’être approfondi. Surtout que les PJ ne manqueront d’y trainer, eux qui collectionnent les blessures et les secrets lourds à porter. Seulement le manque d’inspiration va peut-être vous rendre aphone au moment où ce petit monde va pousser la porte du premier Temple.

On sait qu’il y a des messes, mais à quoi ressemble une messe pour célébrer la "Muette", un mime ? J’ironise, mais c’est pour exorciser mon désarroi. Quels rites peut-on inventer pour glorifier Sélène, est-ce que les temples ne sont que des lieux quasiment sans lumière et dépouillés de toute richesse ou au contraire à l’instar des Rois-Lune grandioses et décadents ?

Après la description des lieux, quel discours tiennent les soeurs pour rassurer leurs fidèles, se contentent-elles d’écouter ou ont-elles morale à dispenser et pensées à répandre ? Une première piste est de suivre l’histoire des royaume fervents des Ténèbres, et de lire les idées politiques du parti des Noirs, ca reste tout de même très limité. Non, malheureusement, le livre de base vous laisse seul décider de la tête de vos Temples et des actions de ses soeurs.



Encadrement arrondi
Ajouter un commentaire
forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

Encadrement arrondi

Tous les éléments et personnages sont des marques déposées détenues par leur propriétaire. Ils sont utilisés ici sans autorisation particulière, dans un but d'information. Si l'auteur ou le détenteur des droits d'un élément quelconque de ce site désirait qu'il soit retiré, les responsables du sden s'engagent à le faire dans les plus brefs délais.

(c) 1997- 2017 SDEN - Site communautaire de jeux de rôle
Tous droits réservés à l'association loi 1901 Elfe Noir.
Les textes et les illustrations des rubriques, sauf avis contraires, sont la propriété de leurs auteurs.